Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 L’Afrique du Nord entre coopération militaire extérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: L’Afrique du Nord entre coopération militaire extérieure   Sam 16 Juil - 13:08

Citation :
Selon un rapport par la société Forecast International spécialisée en prospective militaire et de défense, les prochaines années au Maghreb arabe seront consacrées à la course aux armements. L'Algérie et le Maroc consacrent les plus gros budgets d'armement en Afrique, aux côtés de la Libye. Cette course est à même de révéler, à l'avenir, l'étendue de l'équilibre de chacun sur le plan géostratégique au Maghreb et en Méditerranée.
L'Algérie s'arme auprès des puissances comme le Russie, dans le cade de contrats qui se chiffrent en milliards, elle dépensera plus de 2,3 milliards de dollars annuellement à l'horizon 2007 pour ses achats d'équipements militaires. En 2003, elle aurait dépensé 2,14 milliards de dollars, les autorités militaires algériennes justifient, l'euphorie financière aidant, ces acquisitions auprès de l'ex URSS, pour la rénovation du matériel de la défense nationale, et de la lutte anti terroriste, mais aussi pour se mettre au standard des forces de l'OTAN « L'ambition de Bouteflika depuis 5 ans est de faire de l'Algérie un pays à qui l'on déléguerait des responsabilités en Méditerranée ».
Dans une démarche similaire, mais qui n'est pas comparable, le Maroc, en invoquant le droit à l'achat d'armes, de crainte d'être dépassé par le voisin algérien en terme d'approvisionnement militaire, passe des commandes auprès des fournisseurs français russes et suisses .Étant donné le pays n'est pas producteur de pétrole, il est conditionné de contrainte financières et ne peut pas se permettre de passer des commandes au-delà de son budget, lequel est de 1,5 milliards de dollars. En 2003, le Maroc a consacré 1,3 milliard de dollars à l'achat d'armements.
La Libye n’est pas en reste, lors de sa visite officielle au pays à la mi-avril 2008, le président russe, Vladimir Poutine, a signé des contrats militaires d'une valeur de trois milliards de dollars. Cela porte notamment sur la vente de 12 chasseurs Su-35 dernier cri (dont les essais viennent de débuter en Russie) et de batteries de missiles solair a faible portée Top-M2E, ainsi que la réparation et la vente de pièces destinées aux armements achetées par la Libye à l'ex-URSS.
Déjà, l'été 2007, Paris et Tripoli ont signé un important accord militaire dont la teneur a été tenue secrète. Outre les exercices militaires conjoints, il stipule bien que la France se porterait au secours de la Libye au cas où sa sécurité nationale serait menacée. L'accord englobe aussi l'achat par la Libye à la France des avions de combats, de missiles antichars Milan, à hauteur de 168 millions d'euros. Il comporte également un projet de manufacture d'armes, pour l'entretien et la production d'équipements de communications militaires pour 128 Millions d’euros. Il s'agit, est-il besoin de le souligner, du premier accord de fournitures d'armes par un pays occidental à la Libye .
En ce qui concerne les Enjeux de cette militarisation, la question qui se pose et qui reste sans réponse, pourquoi les pays de la région et particulièrement l’Algérie et le Maroc se militarisent ?. A cette question, les Réponses sont divers et variés, mais substantiellement on peut en retenir deux interprétations. Pour la partie marocaine la seule réponse est que l'Armée algérienne est en course d'armement en préparation d'une guerre contre le Maroc, arguant le fait que les deux pays se retrouvent au centre d'un rapport de force sur le plan diplomatique et géostratégique concernant la question de Sahara occidental, la guerre des « sables » en 1963 qui a eu des répercussions sur les relations bilatérales .
Enfin la question d'hégémonisme est primordiale dans ce refroidissement au Maghreb et explique beaucoup le « pourquoi » du renforcement de l'armement algérien
http://www.redactionweb.com/societe/politique/lafrique-du-nord-entre-cooperation-militaire-exterieure.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
 

L’Afrique du Nord entre coopération militaire extérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Traité de Coopération Judiciaire avec la Bourgogne
» (AFRIQUE DU NORD)
» La coopération interrégionale.
» Coopération interrégionale : Les 9 dossiers communs
» Traité de Coopération Judiciaire avec Bourbonnais [ANN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire :: discussions- Générales-