Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Décision a été prise sur la recommandation du Haut Conseil de Sécurité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Décision a été prise sur la recommandation du Haut Conseil de Sécurité   Lun 25 Avr - 10:51

du Haut Conseil de Sécurité présidé par Bouteflika
A décidé que le Haut Conseil de Sécurité, présidé par le président Abdelaziz Bouteflika, portant le budget de la défense sur une base d'urgence pour remédier à la situation sécuritaire se détériore dans la frontière orientale, afin d'augmenter le nombre de personnel militaire durant les compétitions de fréquenter les écoles des forces armées à venir.
Le gouvernement a levé, sur la recommandation du Haut Conseil de Sécurité présidé par le Président Bouteflika, les dépenses des forces armées et les intérêts de sécurité pour le reste de l'année 2011, dans le cadre de la loi de finances rectificative. Et a enregistré des charges supplémentaires pour le ministère de la Défense à l'adresse de la nouvelle situation dans le Sahel et le Sahara et la frontière libyenne, ainsi que d'augmenter les dépenses de la sécurité nationale et la gendarmerie. Et a recommandé que le ministère de la Défense à augmenter ses dépenses au cours d'une réunion du Conseil suprême de la sécurité, qui s'est réuni deux fois durant le mois d'avril, et a étudié la nouvelle situation de sécurité à la frontière sud et est et ouest de l'Algérie, et la situation de la sécurité intérieure.
Inclus de nouvelles dépenses, examinée par un panel de militaires au sol et les forces aériennes, et des cadres de la Direction du renseignement et de sécurité et des bases Almatmdip militaires fixes, les fortifications, et des centaines de points de contrôle pour les forces terrestres dans les zones de frontières communes entre l'Algérie, la Libye, le Niger, le Mali et la Mauritanie, ainsi que l'acquisition de véhicules et pièces détachées, des munitions et du matériel supplémentaires, et à la fin de la construction de casernes et les sites d'assemblage et de nouveaux avions de transport et d'atterrissage des hélicoptères dans plusieurs régions du sud. Les informations disponibles indiquent que l'armée algérienne sera ajusté, pour la première fois, la doctrine de combat que l'on appelle militaire depuis le déclenchement de la guerre contre le terrorisme dans le début des années nonante. Inclure la doctrine de combat des priorités et des impératifs de sécurité doit fournir à l'armée, qui se penchera sur les risques provenant des frontières sud et est une priorité pour l'armée, ce qui signifie que l'augmentation des coûts et d'augmenter la taille des forces d'active et les forces de réserve. Cela signifie aussi ce qui, selon les militaires professionnels, que l'Algérie chercherait à modifier sa défense afin de se conformer à de nouveaux risques, surtout avec la présence de l'ouest de l'Atlantique à la frontière orientale de l'Algérie pour la première fois, et peut être suivie par le déclenchement de la violence et le terrorisme contre les forces occidentales en Libye.
Et passé le ministère de la Défense, au cours des dernières semaines, de grosses sommes d'argent pour le transfert d'unités de terrain et de plein air à la frontière orientale afin d'assurer que les réfugiés en provenance de Libye, et de prévenir toute détérioration de la situation là-bas, et à lutter contre la contrebande d'armes en provenance de Libye, qui a conduit à la levée de l'armée comme une exception, n'étaient pas inattendues.
Le coût du président Bouteflika, en tant que source de connaissance, un comité de militaires professionnels et les cadres de l'intérêt des spécialistes de la sécurité dans les études d'information et de prospective et de représentants des ministères des Affaires étrangères, Intérieur et des Finances, pour étudier la levée des unités de l'armée de recensement d'exploitation et de sécurisation de la frontière sud et les zones frontalières orientales et d'autres, par la création de nouvelles unités éléments complètement mélangé Service national et les entrepreneurs qui augmentera en nombre, selon le schéma, en augmentant la proportion du recrutement annuel du personnel militaire et les civils qui travaillent dans l'intérêt semi-militaires, administratives, techniques et aspects médical attaché à l'armée, les écoles et les unités de combat, et d'augmenter le nombre d'étudiants dans diverses écoles militaires.
Une source sait que le projet de plan de la défense comprennent l'élaboration d'unités militaires seront approuvés par le Commandant suprême des Forces armées, le Président de la République, puis a financé la première phase de l'avant-projet de la complémentaire de loi de finances pour l'année 2011, ce qui permettra la mise à disposition sécurisée de nouvelles unités et le traitement pour permettre à l'armée pour prendre en charge des responsabilités au sein de la nouvelle politique de défense différente de ce qui existait dans le passé, n'a jamais été le cas de la frontière orientale de l'Algérie à la menace actuelle à la suite de la guerre en Libye






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
 

Décision a été prise sur la recommandation du Haut Conseil de Sécurité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ma décision est prise.
» allaitement et prise de poids ou pas du bébé
» Bleu énorme suite à prise de sang
» questionnement sur la prise en charge alimentaire
» Prise en main de la V12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire :: discussions- Générales-