Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 le jour le plus long (débarquement de Normandie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: le jour le plus long (débarquement de Normandie )   Ven 17 Juin - 19:21

Le 6 juin 1944, les 80 kms de côtes Normandes se préparent à subir la plus grande attaque aéronavale de tous les temps. Ce jour là, ce sont 8 divisions qui prennent part au débarquement (5 sur les plages et 3 dans les airs), totalisant près de 200 000 hommes avec les renforts. La logistique représente : 5 000 embarcations d’assaut, 1 300 navires marchands, 1 200 bateaux de guerre, 11000 avions (dont 3500 chasseurs et 5000 bombardiers) , 20 000 véhicules (des jeeps aux chars).


Les Allemands aussi se prépare à l'offensive. Le 22 avril 1944, le maréchal Erwin Rommel déclare à son aide de camps : Croyez-moi, Lang, les premières vingt-quatre heures seront décisives... Le sort de l'Allemagne en dépendra... Pour les alliés comme pour nous, ce sera le jour le plus long"



Les plages du 6 juin 1944



Les Rangers à l'assaut de la pointe du Hoc
La pointe du Hoc est une falaise abrupte de 30 mètres qui domine la plage d'omaha et de Utah.

Les Allemands exploitent cette position en y installant une batterie sous abri bétonné de 5 canons de 155mm (portée de 20kms).
La prise de cette falaise est cruciale car elle doit garantir la sécurité des 2 plages Américaines (Omaha et Utah).

Le 6 juin 1944, le 2ème Bataillon de Rangers débarque sur la plage de galets de la Pointe du Hoc sous les ordres du lieutenant colonel James E.Rudder.



B26 Marauders bombardant la Pointe du Hoc



(U.S. Air Force/National



Quelques heures avant le débarquement sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944, le général américain Dwight D. Eisenhower à la tête des forces alliées en Europe fait un dernier discours aux hommes prêts pour le jour J.



http://sites.estvideo.net/normandie1944/index.html
3ème - Le débarquement du 6 juin 1944


Débarquement Alliés

Débarquement et bataille de Normandie


Objectifs

L'objectif des Alliés, dans cette opération est de créer un second front, réclamé par Staline depuis 1942, en Europe du Nord-Ouest (opération Overlord), par la mise en place d'une tête de pont qui puisse ouvrir un accès assez rapide vers le cœur de l'Allemagne. La progression du front italien, trop lente, ne permet pas, en effet, d'espérer une issue rapide en Europe.

Le plan d'exécution en Normandie s'articule en deux phases :

  1. s'emparer d'une tête de pont afin de prendre le nœud routier de Caen et le port de Cherbourg (opération Neptune).
  2. élargir la zone par la conquête de la Bretagne et des ports de la façade atlantique d'une part, avancer jusqu’à une ligne Le Havre-Le Mans-Tours d'autre part
La Guerre En Couleur - Triomphe Et Désespoir 1/3

Avant la bataille, les Alliés ont soigneusement cartographié les zones de débarquement, en prêtant une attention particulière à la météo en Manche. Les conditions propices à un débarquement sont hasardeuses : marée basse à l'aube pour éviter les obstacles anti-navires, que les Allemands ont concentrés sur la ligne de marée haute; entre un jour avant et quatre jours après la pleine Lune pour des raisons de marée ; temps calme, avec des vents inférieurs à la force 3 (moins de 12 km/h) sur la côte, et de force 4 (moins de 20 km/h) au large ; couverture nuageuse peu épaisse jusqu’à une altitude de 2 400 m, et la base des nuages au-dessus de 900 m d'altitude ; visibilité supérieure à 4,5 km. Pour ces mêmes raisons, les Allemands ne craignent pas de débarquement à cette date
c'est pas sorcier : le debarquement en normandie (2/3)
L'opération Neptune incluait la traversée de la Manche de plusieurs milliers de navires, les opérations aéroportées dans la nuit précédente et les bombardements préparatoires aériens et navals des défenses côtières allemandes au matin du 6 juin et enfin le débarquement des troupes sur les plages (d'ouest en est) de Utah Beach et Omaha Beach (plus la prise de la pointe du Hoc) pour les Américains et Gold Beach, Juno Beach et Sword Beach pour les Anglo-canadiens. Une fois les plages prises, l'opération se poursuivait avec leur jonction et l'établissement d'une tête de pont sur la côte normande puis l'acheminement d'hommes et de matériels supplémentaires. Les jours suivants devaient voir la mise en place des structures logistiques (ports, oléoduc) pour le ravitaillement du front et le débarquement de troupes supplémentaires. L'opération cessa officiellement le 30 juin 1944.



Bien qu'il soit quelquefois affirmé que l'opération Neptune ne fut que la partie navale de l'opération Overlord, elle-même souvent limitée au seul débarquement Allié et à l'établissement des têtes de pont sur la côte normande, les sources historiques établissent clairement que l'opération Neptune est la partie débarquement et établissement d'une tête de pont côtière au sein de la plus vaste opération Overlord qui elle visait l'établissement d'une tête de pont de plus grande échelle dans le Nord-Ouest de l'Europe.
Avant et durant l'opération Neptune eut lieu l'opération Fortitude, nom de code collectif des opérations de désinformation et de diversion des Alliés pour d'abord cacher à l'état-major allemand le lieu réel du débarquement en Europe du Nord-ouest puis une fois le débarquement de Normandie effectué, faire croire qu'il ne s'agissait que d'un débarquement secondaire de diversion. Le but était d'abord d'éviter une renforcement des défenses et une concentration de troupes en Normandie puis ensuite d'éviter une arrivée trop rapide des renforts allemands, particulièrement des blindés, dans les premiers jours suivants le débarquement, avant que les Alliés n'aient pu établir une tête de pont suffisamment solide. Parmi l'opération Fortitude, 2 volets importants :

   * l'opération Skye (britannique): British Fourth Army , armée fictive basée à Édimbourg et en Irlande du Nord pour faire croire à un débarquement en Norvège
   * l'opération Quicksilver (américaine) : First United States Army, armée fictive commandée par le Général Patton pour faire croire à un débarquement dans le nord de la France.

Buts de l'opération Neptune






Le 6 juin 1944, à l'aube, une armada de 5.000 navires et 130.000 hommes, Britanniques, Étasuniens ou Canadiens pour la plupart, s'approche des côtes normandes.
Protégée par 10.000 avions, elle s'apprête à débarquer sur les plages de Normandie.
Dénommée «Overlord» (suzerain en français), cette opération aéronavale est la plus gigantesque de l'Histoire. Sa mission : chasser les Allemands d'Europe occidentale, établir une jonction avec les troupes soviétiques et en finir avec le nazisme.
Le jour J
Commandé par le général américain Eisenhower, le débarquement de Normandie a été préparé en secret en Angleterre, dès la fin 1943, avec pas moins de 3.500.000 hommes.
Les Alliés ont réussi à convaincre Hitler que leur débarquement aurait lieu plus au nord, ce qui leur permet le jour venu de n'affronter que 17 divisions allemandes sur les 50 présentes dans la région.
Dans la nuit du 5 au 6 juin, 23.500 parachutistes sont lâchés derrière les lignes ennemies. À l'intérieur des terres, les réseaux de résistance s'activent.
Au matin du Jour J, à 5h30, les avions alliés et une demi-douzaine de cuirassés bombardent les fortifications des plages et des falaises. Une heure plus tard, cinq divisions commencent à débarquer sur autant de plages aux noms codés. De l'ouest vers l'est, Utah et Omaha (troupes américaines), Gold (troupes britanniques), Juno (troupes canadiennes) et Sword (troupes britanniques).
La chance sourit aux Alliés qui n'ont à affronter que deux avions de chasse allemands. Quant aux chars allemands, ils sont restés en réserve à l'intérieur des terres. C'est ainsi qu'à la fin de la journée, 135.000 hommes ont déjà réussi à poser le pied sur le sol français. Il faudra encore onze mois de combat avant que l'Allemagne ne capitule








Dernière édition par air-force le Lun 1 Juil - 19:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: voici un résumé de la journée du 6 juin :   Ven 17 Juin - 19:40

voici un résumé de la journée du 6 juin :
coté français,
aviation jette 30 tonnes d'explosifs. totalise 96 sorties de bombardiers, en 10 expéditions dont les objectifs principaux sont situés dans les régions de Chaulnes et de Varennes
Dans la nuit, 19 tonnes de bombes sont lancées sur Laon, La Fère, Saint-Quentin, Guise, Hirson, Mézières, Neufchâtel, Montcornet, Vervins, Bapaume, Péronne et Hamm.

Les avions anglais effectuent un raid au-dessus de la forêt de Saint-Gobin et sur la Rhur
la journée du 6 juin 1940 soit bien noire "armée de l'air"
Chasse:
Pertes en personnels :
8 pilotes tués
7 pilotes Blessés

Pertes en matériel :
1 Morane 406 (combat)
6 Bloch 152 (Combat)
7 Curtiss H-75 (Combat)
1 Dewoitine 520 (Combat)

Bombardement:
Pertes en personnels :
24 tués (Combat)
21 blessés (Combat)
10 parachutés (Combat)
1 blessé (Accident)

Pertes en matériel :
10 LeO451 (combat)
3 Breguet 693 (Combat)
2 Martin 167F( Combat)
1 Breguet 691 (Accident)

Reconnaissance:
Pertes en personnels :
3 tués (Combat)

Pertes en matériel :
1 Potez 63-11 (Combat)


Le GC II/6 : Au cours de la matinée , Le groupe au complet (25 Bloch 152) decolle de Châteauroux en direction du terrain De Vouarces -Anglure. Dna sle courant de l'après-midi, décollage de Vouarces pour une mission de destruction. Le Bloch 152 N)677 du sergent Geillon est descendu en combat aérien ; l'appareil s'écrase à Viels-Maisons (Aisne) a 10km ouest de Montmirail. Le pilote blessé et dirigé sur l'hôpital de Sézanne. L'avion est détruit






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: le jour le plus long (débarquement de Normandie )   Lun 1 Juil - 19:17

























diaporama sur Les ponts flottants
source :  [/b]http://fr.scribd.com/doc/49311713/De-drijvende-havens-in-Normandie






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le jour le plus long (débarquement de Normandie )   

Revenir en haut Aller en bas
 

le jour le plus long (débarquement de Normandie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» le jour le plus long (débarquement de Normandie )
» 50 ans après le tournage du Jour le plus long
» Débarquement de Normandie
» Playmobil - Débarquement de Normandie du 6 juin 1944
» Le débarquement de Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: les guerres passées ou risques de guerre probable :: Histoire Militaires-