Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 spécial Ben Laden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: spécial Ben Laden   Lun 2 Mai - 11:24

Ben Laden tué dans un raid nocturne près d'Islamabad

Oussama ben Laden se cachait dans une résidence située près d'une académie militaire pakistanaise à moins de deux heures de route d'Islamabad lorsqu'il a été tué dans la nuit de dimanche à lundi lors d'une opération menée par la CIA et impliquant des hélicoptères et des forces au sol. Lire la suite l'article

Un photographe de Reuters qui se trouvait à Abbotabad, une ville nichée dans une vallée au nord d'Islamabad, a déclaré que la police avait bloqué la route menant au théâtre de ce raid nocturne mené contre un vaste complexe résidentiel.

"Après minuit, un grand nombre de commandos ont encerclé le complexe. Trois hélicoptères étaient en survol. Tout à coup, des tirs ont éclaté en provenance du sol et en direction des hélicoptères", a raconté un habitant, Nasir Khan.

"Il y a eu des échanges de tirs intenses et j'ai vu un hélicoptère chuter", a poursuivi cet habitant, qui a suivi la scène du toit de sa maison.

Des responsables des services de sécurité pakistanais ont déclaré que l'opération, menée vers 01h30 du matin, avait impliqué des hélicoptères et des troupes au sol et que les forces pakistanaises y avaient participé.

Les médias pakistanais ont signalé la chute d'un hélicoptère de l'armée dimanche soir près d'Abbotabad, sans préciser si cet incident était lié à la mort d'Oussama ben Laden.

La chaîne de télévision Express 24/7 a diffusé une image montrant ce qu'elle a présenté comme étant Ben Laden touché par balles à la tête, le bas du visage défiguré.

Abbotabad est une ville de villégiature estivale située dans une vallée entourée de collines verdoyantes, près du Cachemire pakistanais.

Des extrémistes islamistes, notamment ceux luttant dans la partie indienne du Cachemire, avaient auparavant des camps d'entraînement dans les environs.

Bertrand Boucey pour le service français

Mort de Ben Laden : Justice est faite ?
Lorsqu'un événement aussi lourd quant à l'acte lui-même et quant aux conséquences, nous ne pouvons qu'être stupéfaits que la réaction de l'Elysée ne passe ni par une conférence de presse, ni par le porte-parole du château, mais par Tweeter, ce que l'on appelle un réseau social qui est une sorte de combinaison de snobisme d'acculturation généralisée, de fausses amitiés, mais également de liens qui, s'ils sont superficiels, sont réels. Tweeter qui peut être ange ou démon, n'en est pas moins un canal tout à fait étrange pour la position officielle de la France devant un tel fait historique. Le propos ici n'est pas un jugement ni d'Al Qaida, ni de Ben Laden, ni du terrorisme qui tous trois sont imondes à qui a un peu d'humanité. Le sujet est dans l'expression : justice est faite. Le NouvelObs : La France n'a pas tardé à réagir officiellement à l'annonce de la mort d'Oussama Ben Laden. Dans un communiqué publié dans la matinée du lundi 2 mai, la présidence de la République "salue la ténacité des Etats-Unis" dans ce qu'elle qualifie d'"événement majeur de la lutte mondiale contre le terrorisme". "L'annonce par le président (Barack) Obama de la mort d'Oussama Ben Laden à la suite d'une remarquable opération de commando américaine au Pakistan, est un événement majeur de la lutte mondiale contre le terrorisme. La France salue la ténacité des États-Unis qui le recherchaient depuis 10 ans", affirme l'Elysée. "Principal responsable des attentats du 11 septembre 2001, Oussama Ben Laden était le promoteur d'une idéologie de haine et le chef d'une organisation terroriste qui a fait des milliers de victimes dans le monde entier, notamment dans les pays musulmans", ajoute la présidence. Du consensus à la polémique Mais au-delà de ces réactions plutôt convenue, c'est la fin du communiqué qui a surpris. "Pour ces victimes, justice est faite", écrit la France. Permettez-moi d'abord de dire que nul ne peut être insensible à la tragédie du 11 septembre, et que nul ne peut ne... lire la suite Agoravox.fr
il y a 7 min http://fr.news.yahoo.com/13/20110502/tot-mort-de-ben-laden-justice-est-faite-89f340e.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Lun 2 Mai - 12:07

Le corps de Ben Laden serait immergé en mer,
Le corps du terroriste numéro un, Oussama Ben Laden, abattu dimanche au Pakistan par les militaires américains, a été immergé en mer, a annoncé lundi la chaîne de télévision américaine CNN.

Selon la chaîne, les autorités américaines ont décidé d'inhumer Ben Laden en conformité avec la tradition musulmane, dans les délais les plus brefs après sa mort. Parallèlement, elles ont décidé de ne pas enterrer son corps afin de ne pas créer un lieu de pèlerinage.

Toutefois, il s'agit d'une information non officielle, le président Obama ayant seulement annoncé que la dépouille du terroriste se trouvait entre les mains des services spéciaux américains, sans préciser l'endroit exact.

La chaîne de télévision Fox News a supposé auparavant que le terroriste pourrit être enterré en Arabie Saoudite, son corps se trouvant dans une base américaine en Afghanistan.

Actuellement, les autorités américaines redoutent des "représailles" d'Al-Qaïda suite à la mort de son chef. Le Département d'Etat a déjà exhorté les Américains se trouvant à l'étranger à faire preuve de prudence et de vigilance maximales.


Add to blogSend to friendShareAjouter à mon blogAfin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog
Code publication:
RIA NovostiOussama Ben LadenLe corps de Ben Laden serait immergé en mer (TV)

12:29 02/05/2011 Le corps du terroriste numéro un, Oussama Ben Laden, abattu dimanche au Pakistan par les militaires américains, a été immergé en mer, a annoncé lundi la chaîne de télévision américaine CNN.>>

Prévisualisation:Le corps de Ben Laden serait immergé en mer (TV)12:29 02/05/2011 Le corps du terroriste numéro un, Oussama Ben Laden, abattu dimanche au Pakistan par les militaires américains, a été immergé en mer, a annoncé lundi la chaîne de télévision américaine CNN.>>
Autres actualités
Envoyer à un amiVotre nom Votre adresse courriel Adresse courriel du destinataire
Votre messageChamps à renseigner obligatoirement!

Saisissez le code de sécurité
L'article a été envoyé à l'adresse de courriel indiquée

fermer
Partager Facebook Twitter Wikio Viadeo
WASHINGTON, 2 mai - RIA Novosti






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: mort de Ben Laden, une "mauvaise nouvelle" pour les otages français   Lun 2 Mai - 13:16

Le chef d'Al-Qaïda a été tué à quelques kilomètres d'Islamabad par les services spéciaux américains, a annoncé le président Barack Obama ce dimanche.
Le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé ce dimanche soir que Oussama Ben Laden a été tué au Pakistan par les services spéciaux américains. Cette capture met fin à une longue traque de l'auteur des attentats du 11 septembre 2001.

15h04 Il est "presque certain" que les terroristes vont tenter de venger Oussama Ben Laden, a mis en garde le directeur de la CIA, Leon Panetta.

14h50 Le Washington Post met en ligne une vidéo du quartier d'Abbottabad au lendemain de la mort d'Oussama Ben Laden.

14h30 La mort d'Oussama Ben Laden "ne met pas fin à la menace terroriste", pour l'Association française des victimes du terrorisme, estimant "surréalistes" les manifestations de joie aux Etats-unis. "C'est une très importante victoire américaine dans la lutte mondiale contre le terrorisme", mais "les images qu'on voit aux Etats-unis sont surréalistes", a ajouté le porte-parole de l'association.

14h24 La mort d'Oussama Ben Laden est "une mauvaise nouvelle" pour les otages français détenus par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), selon des sources proche du dossier au Sahel. Elle risque de retarder et durcir les négociations en vue de leur libération.

14h00 Le site du Telegraph montre une carte du lieu ou Ben Laden s'est fait tué.

13h55 Comment s'est passé l'opération militaire qui a tué Oussama Ben Laden? Découvrez le récit des derniers jours en lisant "Comment les Etats-Unis ont tué Ben Laden"

13h35 Une femme et trois enfants ont été tués par l'explosion d'une bombe près d'une mosquée dans le nord-ouest du Pakistan. Cet attentat n'a pas encore été revendiqué, mais il survient dans un pays en proie à une vague d'attentats liés à Al-Qaïda et le jour de la mort d'Oussama ben Laden.

13h23L'Iran réplique. La mort d'Oussama Ben Laden enlève "aux Etats-Unis et à leurs alliés toute ex... Lire la suite sur LEXPRESS.fr






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Mort d'Oussama Ben Laden: Quel sort pour sa dépouille?   Lun 2 Mai - 14:07

MONDE - Le corps de lancien dirigeant d'Al-Qaida aurait été «immergé», «inhumé» voire «enterré» en mer selon plusieurs sources... Lire la suite l'article
Suivre en direct les développements et les réactions sur la mort d'Oussama Ben Laden

Le corps d'Oussama ben Laden, tué au cours d'un assaut des forces spéciales américaines au Pakistan dans la nuit de dimanche à lundi, est l'objet de spéculations.

D'après des responsables américains, Oussama ben Laden a été touché mortellement à la tête au cours d'une fusillade. Le terroriste a été identifié par des techniques de reconnaissance faciale et des tests ADN sont en cours.

Mais le mystère sur le sort de sa dépouille n'est pas encore élucidé, faute de déclarations officielles. Plusieurs hauts responsables américains, cités anonymement par divers médias comme Associated Press et le New York Times, apportent des réponses incomplètes.

Echantillons d'ADN

D'après le quotidien américain New York Times et les chaînes CNN et MSNBC, le corps de Ben Laden aurait été emmené en Afghanistan. Il aurait été ensuite «immergé», voire «inhumé» en haute mer, en respectant des rites islamiques. Le lieu et les circonstances de cette «inhumation» n'ont pas été précisés.

Le gouvernement américain posséderait des photos du corps de Ben Laden, et aucune décision n'a été encore prise quant à la publication de celles-ci, rapporte CNN.

Une immersion n'est pas une inhumation

L'agence AP, citant un responsable américain ayant requis l'anonymat, rapporte que les Etats-Unis jugeaient extrêmement compliqué de trouver un pays qui souhaiterait accueillir le corps de Ben Laden. Autre raison pour avoir déposé en mer le corps du terroriste islamiste: Les Etats-Unis ne veulent surtout pas que la tombe de Ben Laden devienne un lieu de pèlerinage.

Cette «inhumation» en mer soulève la polémique: Ce lundi midi, Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, a déclaré que «la tradition islamique de l'inhumation, comme son terme l'indique «humus», c'est dans la terre, d ... lire la suite de l'article sur 20minutes.fr




Mort d'Oussama Ben Laden: Quel sort pour sa dépouille?


EN DIRECT - Ben Laden tué par les Américains


Oussama ben Laden avait-il vraiment revendiqué les attentats du 11-Septembre?


La Chine demande l'arrêt immédiat des combats en Libye


Mort de Ben Laden, direct: Al-Qaida va tenter de se venger, selon la CIA

http://fr.news.yahoo.com/82/20110502/twl-quel-sort-pour-la-dpouille-de-ben-la-8f38f87.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Invité
Invité



MessageSujet: Comment les Américains ont tué Ben Laden    Lun 2 Mai - 17:19

L'opération contre le complexe sécurisé où vivait le chef d'al-Qaida a duré moins de 40 minutes et a été menée par les forces spéciales de l'US Navy. Barack Obama s'était impliqué personnellement dans sa préparation depuis le 14 mars.

Abbottabad, nord du Pakistan, 01h15 du matin heure locale dans la nuit de dimanche à lundi. Des hélicoptères survolent un complexe sécurisé de 3000 m², tandis que des troupes commandos s'approchent du bâtiment. L'assaut final pour capturer Oussama Ben Laden a commencé.

«Un grand nombre de commandos a encerclé le complexe (...) Tout à coup, des tirs ont éclaté en provenance du sol et en direction des hélicoptères. Il y a eu des échanges de tirs intenses», raconte un habitant. Au sol, des membres des Navy Seals, l'unité d'élite de la Marine américaine. Dans le ciel, quatre hélicoptères. L'un des appareils aurait eu une panne technique, forçant tous les membres du commando à prendre place dans l'autre appareil utilisé pour cette opération. Officiellement, il n'y aurait eu aucun blessé dans les rangs américains. Un habitant a vu un appareil «chuter».

L'opération était coordonnée par la CIA, depuis le siège de l'organisation à Langley, en Virginie. Leon Panetta, directeur de l'organisme, a suivi l'attaque en temps réel.

Moins de 40 minutes plus tard, Oussama Ben Laden est mort. Lui et ses gardes ont résisté à l'assaut. Après des échanges de feu nourris, Ben Laden aurait été atteint d'une balle en pleine tête, selon un haut responsable américain. Dans la bataille, quatre autres personnes trouvent la mort : l'un des fils de Ben Laden, deux hommes -probablement des messagers-, et une femme qui servit de bouclier humain. Deux autres femmes ont été blessées.

Le corps du commanditaire des attentats du 11 septembre 2001 est emmené par le commando américain. Des prélèvements ADN ont été effectués afin de permettre une identification formelle. La dépouille mortelle a ensuite été immergée en haute mer selon les télévisions américaines.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/05/02/01003-20110502ARTFIG00385-ben-laden-les-details-de-l-assaut-final.php
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Le moment de tuer Oussama ben Laden au moment de l'attaque de Ben Laden    Lun 2 Mai - 17:50

,
vraiment bizarre cette affaire et video Question scratch






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Lun 2 Mai - 18:59

oui mais moi ce qui m'interpelle,
c'est d'avoir jeter le corps en mer la je pige pas ou il y a anguille sous roche,
783852 une sorte de trophée pour les américains et on le jette 263414






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Lun 2 Mai - 21:26

c est la bonne question lol!

>> Lire : Al-Qaida a perdu son chef et la bataille idéologique, un chat avec Mathieu Guidère, chercheur spécialiste du terrorisme islamiste

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2011/05/02/al-qaida-a-perdu-son-chef-et-la-bataille-ideologique_1515912_3216.html

pas mal comme article
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: L'immersion en mer de la dépouille de Ben Laden fait débat   Mar 3 Mai - 9:02

La décision américaine d'ensevelir en mer le corps d'Oussama ben Laden fait débat, même si les militaires assurent que la dépouille de l'ancien ennemi public numéro un des Etats-Unis a été traitée conformément aux règles de l'islam. Lire la suite l'article
L'armée a déclaré que les préparatifs avant l'immersion du corps du défunt chef d'Al Qaïda, tué dans la nuit de dimanche à lundi dans une opération des forces spéciales américaines au Pakistan, avaient duré près d'une heure.

Le corps de Ben Laden, transporté sur le porte-avions nucléaire Carl Vinson, a été immergé quelque part dans le nord de la mer d'Oman.

Les préparatifs ont débuté vers 05h10 GMT et se sont achevés vers 06h00 GMT.

Le cadavre a été lavé avant d'être enveloppé dans un linceul blanc. Placé dans un sac lesté, il a été descendu dans la mer à l'aide d'un des ponts élévateurs du navire après qu'un officier a lu des paroles religieuses qui ont été traduites en arabe par un arabophone, a précisé un responsable américain.

AL AZHAR CONDAMNE

"L'ensevelissement de la dépouille de Ben Laden s'est déroulé en pleine conformité avec les préceptes et les pratiques de l'islam", a déclaré John Brennan, premier conseiller de Barack Obama pour les affaires de terrorisme.

Un point de vue contesté par le cheikh de la mosquée de l'université d'Al Azhar, au Caire, considérée comme la plus haute autorité de l'islam sunnite.

"Le grand imam, le Dr Ahmed el Taïeb, cheikh d'Al Azhar, a condamné les informations, si elles étaient vérifiées, selon lesquelles le corps d'Oussama ben Laden a été jeté en mer", a indiqué Al Azhar dans un communiqué.

Cette initiative "est en contradiction avec l'ensemble des valeurs religieuses et du droit humain", lit-on. "Le grand imam a fait savoir que l'islam interdisait de déformer les défunts, quelles que soient leurs croyances. On doit honorer les morts en les inhumant".

L'islam veut que les morts soient enterrés dans les 24 heures et autorise qu'une dépouille soit immergée en mer uniquement dans le cas où le corps ne pourrait être gardé intact à bord d'un navire le temps de rejoindre la terre ferme.

L'avocat islamiste Montasser al Zayat a estimé que Ben Laden aurait dû être enterré en Arabie saoudite, où il est né et où se trouvent les plus lieux les plus saints de l'islam.

Les responsables américains ont expliqué que le transfert du corps de Ben Laden vers un autre pays aurait pris trop de temps. L'un d'eux a confié qu'il s'agissait aussi d'empêcher que sa tombe ne devienne un sanctuaire vénéré par ses partisans.

Jean-Stéphane Brosse pour le service français






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mar 3 Mai - 9:35







Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Entre doute et satisfaction   Mar 3 Mai - 20:41

Le Mouvement de la société pour la paix qualifie la neutralisation du numéro un d’Al Qaîda, Oussama Ben Laden de victoire. «On a été surpris par cette annonce», a affirmé le porte-parole du parti, M.Djemaâ contacté hier par téléphone. «C’est un aboutissement naturel après plusieurs années d’investigation», a-t-il estimé en précisant que la vie d’un terroriste est très courte. Le Mouvement de la société pour la paix se dit soulagé par cette information tout en rappelant les dérives d’Al Qaîda sur l’Islam. «L’Algérie était parmi les premiers pays à être montés au front pour combattre ce phénomène», a-t-il tenu à préciser.
Le porte-parole du MSP insiste sur le fait que la bataille contre le terrorisme n’est pas encore remportée. La mort d’Oussama Ben Laden traduit une défaite du terrorisme. «Il faut rester vigilant et continuer à lutter contre ce phénomène», a-t-il dit. Pour la secrétaire générale du Parti des travailleurs, Oussama Ben Laden, dont l’annonce de la mort a été faite dimanche soir par le président américain Barack Obama, était un agent de la CIA. «Des responsables de la CIA l’ont annoncé sur des chaînes de télévision. Il y a une crise aux Etats-Unis liée à l’austérité budgétaire que veut imposer Obama. Il a donc besoin de faire diversion. La mort d’Oussama Ben Laden? Cette mort ne va influer sur rien. Al Qaîda sera toujours là. Ils ont besoin de cette nébuleuse pour leur politique guerrière», a-t-elle noté lors de son passage hier sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale. Selon elle, les grandes puissances provoquent des crises pour détourner l’attention.

Nadia BENAKLI
http://www.lexpressiondz.com/article/2/2011-05-03/88930.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Le silence inexpliqué d’Alger   Mar 3 Mai - 20:44

L’élimination, dans la nuit de dimanche à lundi, du chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a donné lieu à de nombreuses réactions de par le monde. Exceptionnellement, l’Algérie est demeurée silencieuse, sans voix, elle, qui, plus que les Etats-Unis d’Amérique, a souffert et souffre encore du terrorisme islamiste.
Sofiane Aït-Iflis - Alger (Le Soir) - Jusqu’à hier en fin d’après-midi, aucune voix officielle algérienne n’a commenté l’élimination d’Oussama Ben Laden dans son bunker d’Abottabad, près d’Islamabad. C’est à croire que, pour elle, la mise hors d’état de nuire de ce chef terroriste, qui a semé mort et désolation aux quatre coins du globe, en Algérie notamment, à travers l’Aqmi, est un fait tellement anodin et insignifiant qu’il n’est pas utile de se prononcer. Or, l’élimination du chef de la nébuleuse terroriste, après plusieurs années de traque par les forces militaires et les services de renseignement américains, est tout sauf un fait divers. Il s’agit de l’étêtement d’Al Qaïda, l’organisation terroriste internationale la plus dangereuse, auquel la planète entière n’est pas restée insensible. D’ailleurs, c’est le président américain lui-même, Barack Obama, qui, de nuit, a annoncé la nouvelle de l’élimination du chef d’Al Qaïda. Une annonce à laquelle ont réagi de nombreux Etats dans toutes les régions du monde. La nouvelle est accueillie avec soulagement, y compris par l’Arabie saoudite qui a émis l’espoir de voir ce succès américain contribuer à renforcer la lutte internationale contre le terrorisme. Evidemment, il s’en est trouvé des radicalismes islamistes qui ont pleuré le «martyr» Ben Laden, mais ils restent une entité négligeable devant le sentiment général. L’Algérie, partenaire privilégié de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme, est restée paradoxalement muette. Un silence inexpliqué, tant est que l’Algérie figure parmi les Etats qui ont été le plus confrontés aux méfaits des organisations terroristes opérant sous la bannière d’Al Qaïda. Faut-il entendre cela comme une caractéristique de la diplomatie algérienne qui est passée maître des décalages par rapport aux événements. On l’a vu avec la crise libyenne où la diplomatie algérienne a été contrainte d’émettre une série de démentis aux accusations itératives du CNT. Medelci a, à chaque fois, mis en avant le principe de non-ingérence dans les affaires d’autrui pour expliquer la prudence diplomatique observée par l’Algérie par rapport à la crise libyenne, mais, relativement à l’élimination de Ben Laden, la question d’ingérence n’est plus de mise. Le silence est d’autant plus inexpliqué que Mourad Medelci se trouvait aux Etats-Unis d’Amérique au moment de l’annonce de la mort de Ben Laden. Une occasion pour lui de réaffirmer la position algérienne par rapport au terrorisme international. Serait-ce la réconciliation nationale qui a fait la part belle ici à Hattab et autres chefs terroristes du même acabit qui impose, au plan diplomatique, un pareil détachement ?
S. A. I.
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2011/05/03/article.php?sid=116563&cid=2






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Sia
Soldats
Soldats
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mer 4 Mai - 7:07

MOMO a écrit:
oui mais moi ce qui m'interpelle,
c'est d'avoir jeter le corps en mer la je pige pas ou il y a anguille sous roche,
783852 une sorte de trophée pour les américains et on le jette 263414

Je pense qu'ils l'ont jeter à la mer pour pas ( s'il aurait été enterré ) que sa tombe devienne 1 endroit de " pélerinage" pour d ' autres fanatiques .....par contre je trouve qu' il reste bien des mysteres .....com par exemple :

Pkoi montrer une photo de lui mort et pkoi ne pas avoir montrer lors qu'il lon jeté a la mer ....je pense que les americains ne disent pas toute la vérité Idea
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mer 4 Mai - 9:52

il n'y a pas eu encore de photo de ben laden diffusée par la maison blanche,ceux qui sont sur le net sont tous des montages,
mais certes l y a beaucoup de zones d'ombre a éclairer,


citation,
Je pense qu'ils l'ont jeter à la mer pour pas ( s'il aurait été enterré ) que sa tombe devienne 1 endroit de " pélerinage" pour d ' autres fanatiques

pourquoi ne pas avoir garder saddam hussien aussi Question Question
de toute façon il y a le secret défense on ne sera jamais ou dans quelques années comme toujours Suspect






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Mort de Ben Laden: les Algériens s'interrogent   Mer 4 Mai - 11:16

Ni joie ni tristesse mais des doutes en Algérie à l'annonce de la mort de Ben Laden. Au-delà du mythe, on relève le silence tombant sur les secrets d'al-Qaida et des Etats-Unis.

D'abord, la parano, à l'annonce, le 2 mai, de la mort d'Oussama Ben Laden, l'ennemi public numéro 1 du monde libre. Est-il vraiment mort? Et surtout, a-t-il réellement existé? En pleines révolutions arabes, le timing a été considéré comme plus que suspect et le cadavre aux yeux troués présenté par la télévision pakistanaise en a intrigué plus d'un, Ben Laden étant probablement le mythe le plus fort de ces dix dernières années.

Ancien agent de la CIA et directeur général d'al-Qaida, opaque entreprise dont personne ne sait au fond comment elle fonctionne, cet énigmatique terroriste à la longue barbe, recherché par tous les services de sécurité du monde, aura été considéré jusqu'à hier comme un hologramme destiné à faire peur aux enfants des démocraties occidentales. Pour la simple raison que, jusqu'à aujourd'hui, aucun Algérien ne comprend encore pourquoi les Etats-Unis s'attaquent à l'Afghanistan et à l'Irak alors que le coeur du problème est l'Arabie Saoudite, exportatrice brute de wahabisme dans les pays arabes, matrice de l'intégrisme islamiste, qui aura entre autres produit Oussama Ben Laden


Eléments troublants
A Alger, la fin de Ben Laden, élément des plus troublants dans une lutte planétaire des plus troublantes, l'annonce n'a été acueillie ni joyeusement par les pourfendeurs du terrorisme national et international, ni par une quelconque tristesse par les tenants d'un islamisme géostratégiquement utile comme contrepoids à l'hégémonie US. Donné responsable des attentats du 11 septembre 2001, eux-mêmes sujets à diverses thèses qui s'opposent, alimentant une suspicion internationale à l'égard des Etats-Unis et de leurs services secrets, Ben Laden est mort avec ses propres secrets.

Alger, qui ne croit absolument pas à l'implication de groupes islamistes dans les attentats du World Trade Center, la mort de Ben Laden reste autant à prendre avec précaution que ne l'a été le personnage de Ben Laden lui-même. Après avoir vécu dix ans de terrorisme et de contre-terrorisme, où tous les coups bas étaient permis, les Algériens ne croient plus en grand-chose, et surtout pas aux bonnes intentions occidentales. La dernière en date, celle de l'Otan qui bombarde des sites civils et tue des enfants sous couvert d'une aide aux insurgés, aura desservi tous ceux qui étaient pour une intervention étrangère en Libye.

Le prénom Oussama, indélébile
Dès que l'information sera totalement intégrée par les Algériens, ce sera surtout la chute d'un symbole de l'anti-américanisme qui aura disparu, le mystère Ben Laden ayant été accompagné d'une profonde certitude, celle qu'il ne sera jamais capturé parce qu'il aurait trop de choses à dire sur l'implication des Etats-Unis dans cette guerre asymétrique du XXIe siècle, celle d'Etats impérialistes contre des nébuleuses mondialisées. L'ironie de l'histoire sera ces enfants algériens innocents que les parents ont appelés Oussama, tout comme d'autres Algériens avaient donné le nom de Saddam à leur fils lors de la première guerre du Golfe. Que vont devenir ces enfants, qui ont 10 ans pour les premiers, 20 ans pour les seconds? Rien de particulier, à part se voir refuser des visas pour l'Occident.

Oussama a été tué par les Américains et Saddam pendu par les mêmes Américains, les Arabes auront perdu leurs guerres pour finir par perdre leurs noms. L'islamisme étant plus ou moins derrière, de même que le panarabisme autoritaire, quel sera le nouveau prénom à la mode? Bouazizi. Du nom du jeune déclencheur de la révolution tunisienne, qui a engendré un effet domino dans tout le monde arabe. Un prénom beaucoup plus porteur et qui signera la grande réconciliation avec l'Occident sur des valeurs enfin partagées.

Chawki Amari






Revenir en haut Aller en bas
Sia
Soldats
Soldats
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mer 4 Mai - 14:09

je parle de la photo k'il ont passer en boucle avant hier sur BMF TV dans les environs de 10h du matin .......
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mer 4 Mai - 15:20

photo montage aussi sur BFMtv
tu a aussi bien ceux là :



que celle là:







Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Sia
Soldats
Soldats
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mer 4 Mai - 15:28

c la 3eme a droite en partant du premier rang ....k' il passait .; c telllement facile com tu dis de truke une photo lol ...
Revenir en haut Aller en bas
Sia
Soldats
Soldats
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Mer 4 Mai - 15:31

En plus c marrant il reçoit une balle entre les deux yeux ....ces fringues sont totalement arrachées et pa une goutte de sang .....les details des fois c amusant ..lol
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Barack Obama a décidé de ne pas diffuser de photo de Ben Laden   Mer 4 Mai - 20:39

.WASHINGTON (Reuters) - Barack Obama a décidé de ne pas diffuser de photographies de la dépouille d'Oussama ben Laden, estimant qu'elles pourraient déclencher des violences, menacer la sécurité des Etats-Unis et devenir un instrument de propagande islamiste, a confirmé mercredi la Maison blanche.

Après avoir vu la photo, le président américain s'est déclaré absolument convaincu qu'il s'agissait de Ben Laden.

"Cela ne fait aucun doute, c'est bien Oussama ben Laden que nous avons tué", a dit Obama à la chaîne CBS. "Vous ne verrez plus Ben Laden fouler de nouveau le sol de cette planète", a-t-il ajouté.

John Kerry, président de la commission des Affaires étrangères du Sénat, a déclaré à Reuters que la décision prise à propos des photos était "absolument la bonne".

La question d'une éventuelle diffusion de ces images a fait débat au sein de l'administration américaine depuis que le fondateur d'Al Qaïda a été tué par un commando des forces spéciales américaines, dans la nuit de dimanche à lundi au Pakistan.

Mardi, le directeur de la CIA, Leon Panetta, avait déclaré sur NBC que des discussions étaient en cours autour du président mais, ajoutait-il, "personne n'a douté un seul instant qu'au bout du compte, une photographie sera présentée au public".

Jay Carney, porte-parole de la présidence, avait expliqué pour sa part que la photo prise peu après la mort de Ben Laden était "atroce" et qu'il fallait ménager les "susceptibilités en ce qui concerne la publication de photographies de Ben Laden".

En plus de faire taire les sceptiques, la diffusion d'images à même de prouver la mort de l'instigateur du 11-Septembre, touché à la tête et à la poitrine lors d'un raid des "Navys Seals", aurait pu aider les Américains à tourner la page près de dix ans après les attentats.

UNE SÉNATRICE A VU LA PHOTO

Mais cela risquait dans le même temps de susciter l'indignation de certains musulmans et de donner du grain à moudre aux extrémistes. "Nous ne voulons pas publier quelque chose qui pourrait être mal compris ou poser d'autres problèmes", déclarait dès mardi John Brennan, conseiller de Barack Obama pour l'antiterrorisme.

Pour Mike Rogers, président de la commission des Renseignements de la Chambre des représentants, la diffusion de photos ne ferait que provoquer la fureur de l'opinion arabe.

"Oussama ben Laden n'est pas un trophée - il est mort, et il importe maintenant de se concentrer sur la poursuite de la lutte contre Al Qaïda, jusqu'à son élimination", a-t-il estimé.

Une sénatrice américaine, Kelly Ayotte, a déclaré à la presse au Capitole avoir vu elle aussi l'une des photos de la dépouille d'Oussama ben Laden et elle a confirmé qu'il s'agissait bien de lui. Priée de dire si la photo en question confirmait que l'homme tué dans l'opération lundi au Pakistan était bien Ben Laden, elle a répondu par l'affirmative: "A mon avis, oui".

"Je ne suis pas une spécialiste en la matière. Mais, étant donné qu'il s'agit d'une personnalité de premier plan, quand vous voyez la photo, vous reconnaissez sans ambiguïté ses traits", a-t-elle dit.

La sénatrice a parlé aux journalistes à la suite d'un point qu'a tenu à huis clos Leon Panetta devant des membres des commissions sénatoriales des Forces armées et des Renseignements. Rien ne permet toutefois de dire qu'Ayotte a vu la photo au cours de cette réunion.

Les tests ADN et les méthodes de reconnaissance faciale ont confirmé que le corps immergé en mer d'Oman après le raid était bien celui de Ben Laden, assurent les autorités américaines. En l'absence de preuves, les taliban ont cependant jugé "prématuré" de parler du décès d'Oussama ben Laden.

Sandra Maler; Jean-Stéphane Brosse, Henri-Pierre André et Eric Faye pour le service français
.http://fr.news.yahoo.com/barack-obama-décidé-ne-pas-diffuser-photo-ben-192210509.html






Revenir en haut Aller en bas
Sia
Soldats
Soldats
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Jeu 5 Mai - 7:43

Bonjour,

j'ai entendu aux informations ce matin 1 virus a été mis dans videos de Ben laden ( surtout ne pa télecharger )

Je ne sais pas si c de ( l' info ou de l'intox ) mais je n'irais pas vérifier .............

Le virus détruit entierement le disque dur de l'ordinateur ... 86991
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Jeu 5 Mai - 9:12

merci pour l'info sia,
on ne va pas essayer pour savoir :284423:






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Ben Laden: Révélations sur l'opération des forces spéciales US    Jeu 5 Mai - 14:48

par Yazid Alilat

Ben Laden a-t-il été exécuté, froidement, lors de l'opération commando de dimanche soir dans un village cossu du nord du Pakistan par des forces spéciales américaines ? C'est, entre autres, la question que se posent des observateurs sur la base des différentes versions données par la Maison-Blanche. Et les révélations sur les circonstances de la mort d'Oussama Ben Laden, (l'ex) chef du réseau d'Al-Qaïda, lors d'une opération menée par 79 hommes des forces spéciales américaines dimanche soir à Abbottabad, commencent à filtrer. Il y a d'abord le fait que l'homme le plus recherché par les services de sécurité de beaucoup de pays, dont les Etats-Unis qui avaient mis à prix sa tête, n'était pas armé. Selon le porte-parole de la Maison-Blanche, Jay Carney, Oussama Ben Laden n'était pas armé lorsqu'il a été tué par des commandos américains. Jay Carney présente une nouvelle version de la mort du chef d'Al-Qaïda, dont la photo de la dépouille est «atroce». Pendant cette attaque, «il existait une inquiétude sur le fait que Ben Laden s'opposerait à l'opération de capture, et en effet il a résisté (...). Ben Laden a été tué par balle. Il n'était pas armé», a déclaré M. Carney lors d'un point de presse. Les commandos ont trouvé «Ben Laden et sa famille (qui) se trouvaient aux deuxième et troisième étages du bâtiment», a relaté Jay Carney. «Dans la pièce, il y avait une femme avec Ben Laden, l'épouse de Ben Laden, qui s'est précipitée sur les assaillants américains. Elle a reçu une balle dans la jambe, mais elle n'a pas été tuée», a ajouté le porte-parole. Les commandos ont trouvé «Ben Laden et sa famille (qui) se trouvaient aux deuxième et troisième étages du bâtiment», a relaté Jay Carney.

Deux autres familles, celle de l'émissaire de Ben Laden et celle de son frère, habitaient également dans la résidence: «la première au premier étage du bâtiment où habitait la famille Ben Laden et l'autre dans un second bâtiment», qui se trouvait dans l'enceinte de la résidence, selon M. Carney. Deux hélicoptères se sont posés avec deux équipes de commandos. L'une d'elles est intervenue dans le bâtiment principal, remontant vers le troisième étage, l'autre se chargeant de l'autre bâtiment. «L'équipe a parcouru la résidence de façon méthodique, pièce par pièce, au cours d'une opération qui a duré près de 40 minutes», a affirmé M. Carney, selon qui des échanges de coups de feu ont eu lieu tout au long de l'intervention. Sur la photo de Ben Laden, il a répondu: ‘'Je serai franc, la publication de photos d'Oussama ben Laden après cette fusillade est sensible, et nous évaluons la nécessité de le faire. On peut dire que c'est une photo atroce».

Une fille de Ben Laden a tout vu

Dans la maison forteresse d'Abbottabad, les services de sécurité pakistanais, arrivés sur les lieux après le départ du commando américain qui avait emmené le corps de Ben Laden, ont trouvé des femmes et beaucoup d'enfants. Une fille de 12 ans d'Oussama Ben Laden, détenue au Pakistan avec une de ses épouses et d'autres enfants présents dans la maison au moment du raid, a raconté avoir vu les soldats américains tuer le chef d'Al-Qaïda, a indiqué un responsable du renseignement pakistanais. Elle a été retrouvée par les forces pakistanaises arrivées sur les lieux après le départ du commando américain héliporté, en compagnie de deux ou trois femmes et huit autres enfants dans la maison de trois étages, selon un officier de l'Inter-Services Intelligence (ISI), le renseignement pakistanais.

Ils sont maintenant détenus par les services de sécurité et certains, blessés ou choqués, ont été hospitalisés, avait indiqué le gouvernement pakistanais, qui a promis de veiller sur eux avant de les remettre aux autorités de leurs pays d'origine. Les femmes et enfants retrouvés dans la maison de Ben Laden sont de nationalités saoudienne et yéménite. La fille de Ben Laden a confirmé aux services de sécurité pakistanais que quatre cadavres avaient été découverts dans la maison, dont ceux d'un des fils de Ben Laden et de deux hommes, des frères, le quatrième n'ayant pas été identifié. «Il y a un tas de questions que nous voulons leur poser», a indiqué un autre officier des forces de sécurité. Mais cette opération des forces spéciales américaines a provoqué l'ire des responsables pakistanais, qui ne sont pas loin d'accuser les Etats-Unis d'avoir violé leur intégrité territoriale, au moment où, à Washington, on se pose des questions sur le peu d'efficacité des services secrets pakistanais dans la traque de Ben laden. Le Pakistan a ainsi dénoncé le raid américain engagé sur son sol pour éliminer Oussama Ben Laden, deux jours après la mort du chef d'Al-Qaïda, tandis que les Etats-Unis avouaient avoir tenu leur allié à l'écart de l'opération par crainte qu'il ne donne l'alerte. «Le Pakistan exprime sa vive préoccupation et ses réserves sur la manière dont le gouvernement américain a mené à bien cette opération sans information ni autorisation préalables du gouvernement pakistanais», a fait savoir le ministère pakistanais des Affaires étrangères.

Bien plus, le Pakistan a rejeté mercredi les accusations de soutien à Ben Laden lancées par les Occidentaux, Islamabad dénonçant un «échec» global des services secrets à retrouver plus rapidement le chef d'Al-Qaïda caché dans une villa du Pakistan. Le Premier ministre pakistanais, Yousuf Raza Gilani, a estimé que cela témoignait de «l'échec du renseignement dans le monde», y compris aux Etats-Unis et pas seulement au Pakistan.

Le djihad ne va pas s'arrêter

«Nous sommes au milieu d'une guerre, nous combattons une guerre contre le terrorisme et nous avons la volonté de lutter contre l'extrémisme et le terrorisme», a par ailleurs assuré le Premier ministre pakistanais, en visite à Paris, pour écarter les accusations de double jeu.

Au Yémen, un chef local d'Al-Qaïda dans la péninsule Arabique (Aqpa), dans le sud du pays, a promis mercredi de venger Oussama Ben Laden. «Nous vengerons notre cheikh Oussama. Nous en apporterons la preuve aux ennemis de Dieu. Ils verront ce à quoi ils ne s'attendaient pas», a déclaré ce chef de l'Aqpa dans la province d'Abyane, un fief du réseau. Pour ce chef local qui a requis l'anonymat, «le martyre de cheikh Oussama ne signifie pas que le jihad va s'arrêter». Selon lui, l'Aqpa, issue de la fusion des branches saoudienne et yéménite d'Al-Qaïda, «prépare un plan d'action pour la poursuite du jihad durant la prochaine étape». Il n'a pas donné plus de précisions.

Enfin, le chef de la CIA a averti que celui qui prendra la tête d'Al-Qaïda sera le prochain sur la liste des services de sécurité américains, l'homme à abattre
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5152681






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Ben Laden : le double-jeu du Pakistan en question http://www.challenges.fr/actualites/monde/20110503.CHA5523/ben_laden__tensions_entre_le_pakistan_et_les_usa.html    Jeu 5 Mai - 20:18

Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   Jeu 5 Mai - 21:16

Ben Laden: l'Onu réclame les détails de l'opération US

La Haute commissaire de l'ONU aux droits de l'Homme, Navanethem Pillay, a appelé jeudi à dévoiler les circonstances de la mort du "terroriste numéro un", Oussama Ben Laden, a annoncé l'agence AFP.

"Je reste favorable à une divulgation complète de tous les faits […] Je pense que non seulement mes services [le Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme], mais aussi le monde entier a le droit de savoir exactement ce qui s'est passé", a-t-elle déclaré aux journalistes lors d'une visite à Oslo.

Le chef du réseau terroriste international Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, a été abattu dans la nuit du 2 mai lors d'une opération d'un commando américain dans une villa fortifiée à Abbottabad, à une cinquantaine de kilomètres au nord de la capitale pakistanaise. Sa dépouille a été immergée dans l'océan.

Le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, a fait savoir mercredi que le président Barack Obama avait décidé de ne pas publier de photos du cadavre du terroriste afin d'empêcher un usage à des fins de propagande et de ne pas inciter à la violence.

Le président américain avait auparavant annoncé avoir vu ces photos et évoqué la possibilité de leur publication avec le chef du Pentagone Robert Gates et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton. Selon M. Obama, tout le monde est tombé d'accord pour affirmer qu'il ne fallait pas le faire.

De la sorte, les Etats-Unis n'ont pour le moment fourni aucune preuve de la mort de Ben Laden. Ils se sont bornés à déclarer que des prélèvements d'ADN ont avaient été effectués sur son corps et que la mort de l'auteur des attentats du 11 septembre ne faisait aucun doute
PARIS, 4 avril - RIA Novosti






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: spécial Ben Laden   

Revenir en haut Aller en bas
 

spécial Ben Laden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» la trousse à pharmacie spécial enfant
» Des tags représentants Oussama Ben Laden
» Gaz : le tarif spécial de solidarité
» Spécial Noël !!!
» Pain spécial huitre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire :: discussions- Générales-