Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Le désarmement des gardes communaux et civils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Le désarmement des gardes communaux et civils    Mar 5 Avr - 21:38

Intransigeants, les occupants de la place des Martyrs ne comptent pas quitter les lieux avant une réponse claire à leurs doléances. L’on n’écarte pas l’arrivée prochaine de “renforts” qui viendront s’ajouter aux troupes déjà rassemblées.

Le bras de fer est bel et bien engagé. Les gardes communaux n’entendent plus poursuivre les négociations engagées avec la tutelle, alors que le département de Daho Ould Kablia les menace carrément de radiation.
À en croire les déclarations des protestataires campés à la place des Martyrs, une opération visant le désarmement de tous les éléments récalcitrants a été déjà enclenchée, hier, dans toutes les wilayas. En effet, plusieurs fax rendant compte de cette décision, envoyés par leurs collègues de différentes régions, ont été reçus, hier, à Alger, par les délégués des gardes communaux. La menace brandie par le ministre de l’Intérieur, Daho Ould Kablia, n’est pas pour arranger les choses. Au contraire, elle ne fait qu’exacerber la tension. Sa dernière déclaration, faisant état de “la satisfaction à 99%” des revendications des gardes communaux est qualifiée de “totalement fausse ! “Le ministre veut appliquer ce que nous n’avons pas accepté. À présent, nous n’avons rien signé avec lui. On a refusé de fond en comble les propositions qui nous ont été faites lors du dernier round des négociations”, a révélé à ce propos, A. S., un des sept délégués ayant pris part à l’entrevue, tenue avant-hier, avec un représentant du cabinet de la Présidence. Et d’enchaîner fermement : “Au contraire, aujourd’hui, nous affirmons que 99%, voire 100% des gardes communaux rejettent catégoriquement les déclarations du ministre, car refusant les résultats du dialogue.” Intransigeants, les occupants de la place des Martyrs ne comptent pas quitter les lieux avant une réponse claire à leurs doléances. Venu de Aïn Sefra, A. S. n’écarte pas “le renfort” prochainement du sit-in par d’autres “troupes” de gardes communaux, jusque-là “empêchés” de rejoindre Alger. “Le président Bouteflika a décrété la levée de l’état d’urgence, mais Daho Ould Kablia l’applique aujourd’hui pour nous !” déplore-t-il, allusion faite aux barrages de la Gendarmerie nationale et de la police dressés sur les axes menant vers Alger, pour “intimider et empêcher” les éléments de la garde communale tentant de rejoindre leurs amis dans la capitale. Pour les protestataires, seule une intervention du président de la République et son engagement à prendre en charge toutes leurs revendications pourra les convaincre à mettre un terme à leur élan. “Aujourd’hui, nous lançons un appel au premier magistrat du pays pour intervenir et mettre fin à toutes les formes de pression et autres menaces qu’exercent contre nous les services du ministère de l’Intérieur, ce département censé répondre à nos exigences !” a vitupéré, pour sa part, M. L., autre représentant des protestataires, lequel “(s)’en doute d’ailleurs que le président de la République soit informé sur les revendications des gardes communaux”. Revenant sur la plate-forme des revendications, notre interlocuteur regrette, par ailleurs, “les dribles de la tutelle, qui au lieu de répondre à nos propositions, tente de nous tromper en nous proposant des solutions tout à fait contraires à nos revendications”.
Pour étayer ses propos, il citera l’exemple de la “demi-retraite” (50% du salaire de base), proposée par le ministère de la l’Intérieur aux gardes communaux âgés de plus de 45 ans et ayant exercé 15 ans au minimum. Une proposition loin de répondre aux aspirations de ce corps qui revendique clairement une retraite complète et applicable avec des salaires augmentés. Pour conclure M. L. estime que “la garde communale, créée dans des conditions d’exception, puis dissoute dans d’autres, aussi peu ordinaires, mérite bien une prise en charge exceptionnelle”.
Farid Abdeladim
Mercredi 06 Avril 2011)
http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=153856&titre=Le désarmement des gardes communaux a commencé

on peut leurs dire un grand MERCI a ces homme d'honneur et de courage aujourd'hui cela va beaucoups mieux avec leurs colaboration mais il est temps de rendre les armes a qui de droit car l'Algerie n'est absolument pas les USA  les gardes communaux on fait leurs devoir de citoyen  Algerien chapeau bas messieurs   449151






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Le désarmement des gardes communaux et civils    Ven 3 Aoû - 15:16

الحرس البلدي في خدمة الوطن


الحرس البلدي GARDE COMMUNALE








Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Le désarmement des gardes communaux et civils    Jeu 27 Juin - 12:15

Restitution des fusils confisqués durant les années de terrorisme : «L'opération commencera cet été»
Citation :
Le Premier ministre rappelle que les 217.000 fusils confisqués par l'Etat, durant les dures années 90, seront restitués à leurs propriétaires parce qu' «il faut reconnaître que la sécurité est revenue dans le pays», estime-il. La restitution concernera en premier les maquignons des Hauts Plateaux. «J'ai donné instruction aux institutions concernées de coordonner avec le MDN pour lancer la procédure de restitution des fusils et de dédommager les prioritaires de ceux qui ont été détériorés.» L'opération devra commencer cet été, notamment, dit-il dans les régions où il y a un problème de sécurité.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5184731






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le désarmement des gardes communaux et civils    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le désarmement des gardes communaux et civils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gardes républicains version Police ?
» LA VIE DES CIVILS DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE
» Comment les civils ont-ils vécu le début de la Grande Guerre ?
» Liste des Gardes d'Honneur de la Gironde 1813
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: ( actualités ) :: Actu (internationales)
 :: Actu Algérienne
-