Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Côte d'Ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Côte d'Ivoire   Mar 5 Avr - 20:18

Côte d'Ivoire: Gbagbo négocie sa reddition,
PARIS, 5 avril - RIA Novosti
Laurent Gbagbo, qui refuse de reconnaître sa défaite à la présidentielle en Côte d'Ivoire et oppose une résistance armée, mène des négociations pour se rendre, a confirmé mardi Alain Juppé, chef de la diplomatie française, selon les médias.

Le président sortant de Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo "serait en négociations pour se rendre" depuis lundi, a affirmé plus tôt mardi sur RFI Ally Coulibaly, ambassadeur ivoirien en France nommé par Alassane Ouattara, rival de Gbagbo reconnu par la communauté internationale. Ces propos ont été corroborés par le ministre français des Affaires étrangères.

La Côte d'Ivoire est déchirée par le violent conflit entre Laurent Gbagbo, perdant de la présidentielle, et Alassane Ouattara, reconnu président ivoirien par la communauté internationale. Le président sortant refuse de céder le pouvoir à son rival et s'est mis à utiliser depuis le mois de mars des armes lourdes contre ses adversaires.

Jeudi 31 mars, les forces pro-Ouattara sont entrées dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, Abidjan, avant d'y instaurer un couvre-feu jusqu'à dimanche. Les frontières et l'espace aérien du pays ont été fermés.

La mission de l'Onu (Onuci) et le contingent français (Licorne) qui l'appuie se sont engagés dans des hostilités aux côtés de M.Ouattara, en portant des frappes aériennes contre les positions des pro-Gbagbo
Côte d'Ivoire: Paris veut neutraliser les armes lourdes de Gbagbo

Le seul objectif des opérations militaires françaises en Côte d'Ivoire est d'aider la Mission de l'ONU (Onuci) à neutraliser les armes lourdes détenues par les forces du président sortant Laurent Gbagbo, a déclaré mardi le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero.

"L'intervention française, qui répond à une demande formelle du secrétaire général de l'ONU, se terminera dès que la mission de l'Onuci, qui consiste à mettre en œuvre les objectifs définis par la résolution 1975, sera remplie", a indiqué le porte-parole de la diplomatie française lors d'une conférence de presse à Paris.

Depuis plusieurs jours, la ville ivoirienne d'Abidjan est le théâtre de combats violents entre les forces d'Alassane Ouattara, président ivoirien reconnu par la communauté internationale, et les troupes fidèles au président sortant Laurent Gbagbo qui refuse de lui céder sa place. Les forces de la mission de l'Onuci mènent des opérations militaires dans ce pays conformément à la résolution 1975 du Conseil de sécurité, adoptée le 30 mars 2011, pour empêcher l'utilisation d'armes lourdes contre la population civile.

Lundi 4 avril, la force française Licorne, soutenant la mission des Nations unies en Côte d'Ivoire, a bombardé plusieurs positions de pro-Gbagbo, dont le camp militaire d'Akouédo.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Côte d'Ivoire: la résidence de Gbagbo subit l'assaut des forces de Ouattara   Mer 6 Avr - 10:11

Les forces d'Alassane Ouattara ont donné l'assaut contre la résidence du président sortant ivoirien, Laurent Gbagbo, après l'échec des négociations portant sur les modalités de son départ, rapportent les médias occidentaux citant une source diplomatique.

Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie française, Alain Juppé, avait déclaré que M. Gbagbo n'avait qu'une seule perspective, celle de négocier les conditions de son départ.



Le président ivoirien sortant, Laurent Gbagbo, a démenti les rumeurs selon lesquelles il aurait l'intention de laisser le pouvoir à Alassane Ouattara, rapporte mercredi la chaîne française LCI.

"L'armée a appelé à mettre fin aux violences, et a entamé des discussions sur un cessez-le-feu avec les opposants, alors qu'au niveau politique, aucune décision n'avait encore été prise", a annoncé Laurent Gbagbo dans une interview accordée à la chaîne.

Selon lui, des négociations en tête-à-tête avec Alassane Ouattara, président ivoirien reconnu par la communauté internationale, constituent le seul moyen de rétablir la paix dans le pays.

Auparavant, les médias occidentaux, citant une source au sein de l'ONU, ont diffusé des informations selon lesquelles le président Gbagbo aurait exprimé son intention de céder sa place à Ouattara.

Laurent Gbagbo n'a jamais reconnu sa défaite vis-à-vis d'Alassane Ouattara lors de la présidentielle du 28 novembre 2010. Depuis le mois de mars, M.Gbagbo s'est mis à utiliser des armes lourdes contre ses adversaires.

Jeudi 31 mars, les forces de Ouattara sont entrées dans la capitale économique de la Côte d'Ivoire, Abidjan. Les frontières et l'espace aérien du pays ont été fermés.

http://fr.rian.ru/world/20110406/189085667.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   Mer 6 Avr - 14:04

Le côté obscur d'Alassane Ouattara

Alassane Ouattara n'est pas que le très occidentalisé président ivoirien reconnu par la communauté internationale. Le politologue Michel Galy revient sur le versant plus "sombre" de celui qui est à la tête d'une armée de "chefs de guerre sanglants". Par Céline Lussato.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110405.OBS0751/le-cote-obscur-d-alassane-ouattara.html
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Quand Paris boudait Ouattara à cause de sa femme française   Mer 6 Avr - 16:49

Selon un câble de WikiLeaks révélé par Rue89, une rumeur aurait éloigné Chirac des Ouattara, jugés proches de Sarkozy.

Une Française est la Première dame de Côte d'Ivoire depuis l'élection de son mari, il y a quatre mois. Aux côtés d'Alassane Ouattara, voilà son épouse Dominique, née Nouvian, veuve Folloroux, bientôt au sommet d'un Etat africain. Depuis presque quarante ans, la Côte d'Ivoire est son troisième pays.

Née à Constantine dans l'Algérie française il y a 57 ans, cette femme d'affaires à succès fut très liée au père de l'indépendance ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny (1905-1993), à qui elle doit le lancement de sa fortune.

Dominique Folloroux Ouattara reste accusée, par les opposants de son mari, Premier ministre d'Houphouët quand elle l'a épousé en 1991, d'avoir été la maîtresse de ce dernier. Ce qui n'est qu'une rumeur aurait été décisif pour Jacques Chirac, en 2005, selon un des câbles diplomatiques américains de WikiLeak, révélés par Rue89.

Les drôles de confidences d'un diplomate français aux Américains

Un diplomate français a raconté à un homologue américain que les relations des Français avec le camp Ouattara étaient rompues parce que Chirac n'acceptait pas son mariage avec « la femme » d'Houphouët.

Ces confidences, qui ont manifestement déconcerté les Américains, sont rapportées dans un télégramme envoyé au Département d'Etat par l'ambassade US à Paris.

Le câble est classé « SECRET/NOFORN », le plus haut degré de classification possible (« NOFORN » signifie « non communicable à des citoyens étrangers »). (Voir la capture, cliquer pour agrandir)

A l'époque, Bruno Foucher est le sous-directeur pour l'Afrique de l'Ouest au Quai d'Orsay. Le 20 avril 2005, il rencontre le diplomate de l'ambassade américaine à Paris chargé du dossier Afrique « Africa Watcher », dans le jargon de Washington.

Chirac opposé au mariage de Ouattara

Après différents échanges sur les développements de la crise ivoirienne à l'époque, l'Américain questionne le Français sur les relations de son gouvernement avec l'opposant Alassane Ouattara :

« Interrogé sur l'éventuel maintien de contacts du gouvernement français [GOF, government of France, ndlr] avec Ouattara, Foucher a dit qu'il n'y en avait plus.

Demandant que ses observations soient traitées en confidence, Foucher (protéger
http://fr.news.yahoo.com/69/20110406/twl-quand-paris-boudait-ouattara-cause-d-b11dcaf.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   Mer 6 Avr - 19:28

Les combats à la résidence de Gbagbo ont diminué d'intensité


ABIDJAN (Reuters) - Les forces d'Alassane Ouattara ont lancé mercredi un assaut à Abidjan contre la résidence de Laurent Gbagbo qui a, semble-t-il, été repoussé selon une source militaire occidentale.

Les affrontements font rage pour la troisième journée consécutive dans la capitale économique ivoirienne où le président sortant, qui refuse toujours de céder le pouvoir à son rival Alassane Ouattara, vit retranché.
http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE7350LK20110406
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   Jeu 7 Avr - 22:09

Côte d'Ivoire: Gbagbo est encerclé, Ouattara prépare la transition,
il y a 28 min
CRISE IVOIRIENNE - Les forces de Gbagbo sont prises au piège, mais l'heure n'est pas encore à l'assaut final...
L'étau se referme sur Laurent Gbagbo. Jeudi soir, dans une allocution télévisée, Alassane Ouattara, son adversaire lors des dernières élections et président élu de Côte d'Ivoire, a annoncé que le secteur autour de la résidence de l'ancien homme fort du pays serait bouclé et sécurisé.

Revivez les événements de la journée de jeudi par ici

La mauvaise nouvelle, pour le camp du président sortant, est venue s'ajouter à celle de l'encerclement de ses derniers défenseurs à Abidjan par les soldats de l'Opération des Nations unies (Onuci). «Les troupes de l'Onuci ont encadré dans un quadrilatère limité les derniers défenseurs de l'ancien président Laurent Gbagbo et contrôlent les deux ponts principaux qui assurent la liaison entre le nord et le sud d'Abidjan», a ainsi déclaré à Paris le ministre de la Défense Gérard Longuet devant le Sénat.

Pour autant, la partie n'est pas gagnée. Gbagbo dispose encore d'un millier d'hommes, dont 200 à sa résidence. Parmi eux figurent des membres de la Garde républicaine et de jeunes miliciens munis d'armes lourdes. Par ailleurs, selon des analystes, les forces de Ouattara risquent de peiner face aux défenseurs du président sortant si elles ne sont pas épaulées par les troupes de la France et de l'ONU.

Le risque onusien pour Ouattara

Paradoxalement, une intervention onusienne présente un risque politique majeur. Pour Martin Roberts, expert auprès du groupe IHS Global Insight, une trop grande dépendance de Ouattara envers les Occidentaux pourrait en effet valoir une «crise de légitimité au nouveau régime».

Le président élu en est conscient. A l'heure actuelle, il n'aurait d'ailleurs fait aucune demande en ce sens. Un porte-parole de l'ONU à Abidjan a déclaré à Reuters que l'Onuci avait dépêché des soldats dans le quartier de Cocody, où Gbagbo passe pour être retranché dans un bunker fortement défendu
http://fr.news.yahoo.com/82/20110407/twl-cte-d-ivoire-gbagbo-est-encercl-ouat-8f38f87_3.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Abidjan: une ville déchirée entre deux présidents   Jeu 7 Avr - 23:17

Abidjan: une ville déchirée entre deux présidents



























Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Gbagbo «est bien calé dans son fauteuil présidentiel»   Ven 8 Avr - 16:07

Le président sortant de Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo «est bien calé dans son fauteuil présidentiel» et ne partira pas car il ne veut pas «abandonner son peuple», a déclaré vendredi à Paris l'un de ses conseillers, Toussaint Alain. Lire la suite l'article

«Il ne démissionnera pas. Il est bien calé dans son fauteuil présidentiel. Il ne bougera pas», a déclaré le conseiller lors d'une conférence de presse à Paris.

«Laurent Gbagbo est sur la terre de ses ancêtres, ce n'est pas aujourd'hui qu'il va abandonner son peuple pour s'en aller», a-t-il ajouté.

Hier soir, Alassane Ouattara a annoncé, dans une allocution télévisée, le blocus de la résidence de Gbagbo, retranché depuis plusieurs jours. Ouattara a également appelé à un retour à la normalité.

Des enquêteurs de l'ONU ont découvert plus de 100 corps ces dernières 24 heures dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire, a annoncé vendredi le Haut commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, indiquant qu'il semblait s'agir de victimes de violences ethniques.

«Plus de cent corps ont été trouvés ces dernières 24 heures dans trois endroits dans l'Ouest» de la Côte-d'Ivoire, a déclaré un porte-parole du Haut commissariat, Rupert Colville, au cours d'un point de presse.

Il a en outre précisé que ces assassinats semblaient avoir eu des mobiles «ethniques».

Ce sont de «mauvaises nouvelles» pour la Côte-d'Ivoire, a-t-il estimé, tandis que les agences humanitaires de l'ONU ont demandé vendredi l'ouverture de couloirs humanitaires dans le pays pour venir en aide aux victimes qui fuient les violences.

«Mercenaires libériens»

«Il y a eu une escalade ces deux dernières semaines», a relevé M. Colville, avertissant qu'il fallait être «prudent au moment d'assigner des responsabilités».

Ces dernières 24 heures, les enquêteurs de l'ONU ont ainsi trouvé plus de 15 corps dans la ville de Duékoué, où... lire la suite de l'article sur Libération.fr
http://fr.news.yahoo.com/76/20110408/twl-gbagbo-est-bien-cal-dans-son-fauteui-1a8f422.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   Ven 8 Avr - 19:22

La force Licorne pilonne les abords de la résidence de Gbagbo


ABIDJAN (Reuters) - Des hélicoptères français de la force Licorne ont pilonné vendredi soir le secteur de la résidence du président sortant ivoirien Laurent Gbagbo à Abidjan, ont rapporté des témoins.

Un peu plus tôt, l'ambassade de France avait fait savoir que la résidence de l'ambassadeur avait été atteinte par deux obus de mortier et une roquette tirés par des éléments fidèles à Gbagbo.

Ange Aboa, Eric Faye pour le service français
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   Sam 9 Avr - 19:43

L'hôtel de Ouattara visé par des tirs de mortier à Abidjan


NATIONS UNIES (Reuters) - Des tirs de mortier ont visé samedi l'hôtel du Golf à Abidjan, où est installé depuis plusieurs mois Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale comme vainqueur de l'élection présidentielle ivoirienne de novembre, a déclaré un responsable des Nations unies à New York.

"Des mortiers visent l'hôtel du Golf", a dit ce responsable qui a requis l'anonymat. Il a précisé qu'il n'y avait apparemment pas de victimes et que les tirs semblaient provenir de la zone du palais présidentiel.

Les forces loyales au président sortant Laurent Gbagbo, assiégé dans sa résidence d'Abidjan, ont récemment gagné du terrain dans les quartiers administratifs du Plateau et diplomatique de Cocody, tout en se rapprochant de l'hôtel du Golf.

Louis Charbonneau, Guy Kerivel pour le service français
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   Dim 10 Avr - 18:12

Côte d'Ivoire: Les hélicoptères français et de l'ONU ont partiellement détruit la résidence de Laurent Gbagbo


Dernière info - 19h55: La résidence de Laurent Gbagbo a été partiellement détruite par les tirs français et onusiens, a indiqué le porte-parole du président sortant ivoirien

Des hélicoptères de la force française «Licorne» et de l'Onuci ont ouvert le feu, ce dimanche en fin d'après-midi sur la résidence de Laurent Gbagbo, située à Abidjan. Des tirs ont également visé le siège de la radio-télévision ivoirienne.

Un porte-parole des Nations unies a également déclaré que des appareils des Nations Unies tentaient de neutraliser les armes lourdes des forces pro-Gbagbo «utilisées contre les civils».

Samedi et dimanche, Laurent Gbagbo s'accrochait toujours au pouvoir malgré la victoire de son opposant Alassane Ouattara reconnue par la communauté internationale. Un peu plus tôt dans la semaine, le ministre de la Défense Alain Juppé avait évoqué des négociations sur les conditions de son départ. Sans sucès.

Plus d'infos sur 20minutes.fr
http://fr.news.yahoo.com/82/20110410/twl-cte-d-ivoire-des-hlicoptres-franais-8f38f87.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Laurent Gbagbo arrêté et emmené à l'hôtel du Golf   Lun 11 Avr - 17:12

S'y trouve aussi son épouse Simone. Les pro-Gbagbo accusent les forces françaises d'avoir outrepassé leur mandat en donnant l'assaut. L'état-major se défend d'avoir pénétré dans la résidence présidentielle.

• L'ancien président Laurent Gbagbo, au pouvoir depuis 2000, a été arrêté aujourd'hui à 15h (heure française, 13h, heure locale) à la suite d'un assaut des forces d'Alassane Ouattara sur sa résidence. Il a été amené au Golf hôtel, le quartier général d'Alassane Ouattara, et sera présenté à la justice.

• Quel rôle a eu la force française Licorne?


Les pro-Gbagbo sont convaincus que Licorne est derrière cette arrestation et dénoncent le rôle de la France dans le conflit.


Une source au ministère français de la Défense confirme que l'Onuci et Licorne ont bien été «en soutien» de l'arrestation. Mais, précise l'état-major des armées françaises, «à aucun moment», les forces françaises ne sont entrées dans la résidence présidentielle.

• Pour Alassane Ouattara, maintenant, c'est le chantier de la réconciliation nationale qui s'annonce. Le président devrait s'adresser à son peuple dans la soirée.

18h45 Quel a été le rôle de l'armée française dans l'arrestation de Gbagbo?

Il n'existe pas de vidéo connue de l'assaut, la question de la participation des forces internationales fait donc débat, en particulier celle de la France.

Les partisans du président sortant affirment qu'elle a conduit l'opération et l'accusent d'avoir "outrepassé son mandat".

La Licorne a bien été «en soutien de l'opération» reconnaît une source au ministère français de la Défense. «Si on met deux hélicopètes en l'air, c'est du soutien», précise la source à l'AFP. Mais les soldats français «n'ont pas participé à l'arrestation».

L'état-major des armées avait souligné auparavant qu'«à aucun moment les forces françaises n'ont pénétré dans les jardins ou la résidence présidentielle», lors de l'arrestation
Côte d'Ivoire : Premières images de Gbagbo à l'hôtel du Golf

16h30 Guillaume Soro s'est exprimé en direct sur France 24.

«Les forces françaises n'ont pas pénétré dans la résidence de Laurent Gbagbo», affirme le Premier ministre de Ouattara, tandis qu'un porte-parole du gouvernement Gbagbo soutient l'inverse.

«Je sillonne Abidjan , la situation est plutôt calme, le jeu est terminé je ne crois pas qu'ils aillent à une résistance fatale.»

«Je suis confiant pour le ralliement, je pense que le président Ouattara a la capacité de réaliser cette conciliation et il va s'atteler à la tache.»

«Le président s'entretient longuement avec ses homologues et va très rapidement s'adresser aux Ivoiriens pour appeler à la réconciliation nationale.»

«L'offensive lancée depuis le nord de la Côte-d'Ivoire était à l'initiative des forces de Côte-d'Ivoire. S'il y a eu intervention de Licorne ou de l'Onuci, c'était de la légitime défense ou pour assurer la sécurité des biens et des personnes, ce qui est dans leur mandat.»

«Je lance un appel au ralliement aux forces de Gbagbo.»

16h26 Laurent Gbagbo est «en bonne santé» et sera présenté devant la justice «pour les crimes qu'il a commis», affirme l'ambassadeur de Côte-d'Ivoire auprès de l'ONU, Youssoufou Bamba.

L'arrestation a été menée «rapidement et de manière professionnelle», ajoute-t-il, insistant sur le fait qu'elle avait uniquement impliqué des forces ivoiriennes.

«Le cauchemar est terminé pour le peuple de Côte-d'Ivoire, il y a beaucoup de joie. [Gbagbo] est maintenant détenu dans un lieu sûr en attendant les prochaines étapes pour le présenter devant la justice», a ajouté l'ambassadeur

16h20 Laurent Gbagbo et son épouse Simone sont «aux arrêts» et «le cauchemar est terminé» pour les Ivoiriens, a déclaré sur la télévision pro-Ouattara son Premier ministre Guillaume Soro.
16h15 Selon l'état-major français, "à aucun moment les forces françaises n'ont pénétré dans les jardins ou la résidence présidentielle" de Gbagbo.

Selon l'état-major, «peu après 15h, Laurent Bagbo s'est rendu aux forces républicaines d'Alassane Ouattara».

Les soldats de la force française Licorne «s'étaient redéployés le long des axes stratégiques» et «à aucun moment les forces françaises n'ont pénétré dans les jardins ou la résidence présidentielle», a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Le porte-parole du gouvernement Gbagbo sous-entend l'inverse. Ahoua Don Mello a déclaré à l'envoyé spécial de France 24 que Laurent Gbagbo avait demandé à ses partisans de ne pas livrer bataille contre la France "car il n'est pas en guerre" contre elle. Et considère que celle-ci a "outrepassé son mandat" en donnant l'assaut sur la résidence.

16h05 Germain Yao, porte-parole de Guillaume Soro, a exprimé sur France 24 sa «vive émotion» suite à l'arrestation de Gbagbo. «Une page se tourne», a-t-il dit, parlant d'une «Côte-d'Ivoire qui va être réconciliée avec la France et toute la communauté internationale».

«Je souhaite que personne ne pense à la vengeance et que nous regardions devant nous. Je remercie tout particulièrement Nicolas Sarkozy et les forces internationales», a-t-il déclaré.

Citant Jospin, Védrine et Hollande, qui ont «soutenu Gbagbo en 2004», Germain Yao a lancé: «Le parti socialiste avec sa bande de donneurs de leçons serait bien conseillé d'aller voir ailleurs.»
15h45 Une porte-parole d'Alassane Ouattara affirme que, en plus de Laurent Gbagbo, son épouse Simone a été mise aux arrêts. Ils se trouvent désormais, et ce depuis 13h (heure locale, 15h heure française), à l'hôtel du Golf, le QG d'Alassane Ouattara.

(photo Luc Gnago / Reuters)

15h25 Le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a été arrêté lundi par les forces d'Alassane Ouattara, et non par les forces françaises spéciales, et conduit au Golf hôtel, QG du camp Ouattara dans Abidjan, annonce l'ambassadeur de France, Jean-Marc Simon.

15h15 Selon des témoins cités par l'AFP, des forces pro-Ouattara ont été vues dans l'enceinte de la résidence de Laurent Gbagbo.

15h00 Des blindés de la force française Licorne et de l'ONU sont déployés à Abidjan sur un boulevard menant à la résidence du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, confirme une source proche de l'opération.

14h40 Un témoin rapporte à l'agence Reuters qu'il a vu la colonne française de 30 blindés avancer en direction d'un des principaux boulevards près de la résidence de Laurent Gbagbo: "Les véhicules avancent accompagnés de soldats français et d'un hélicoptère", déclare Alfred Kouassi, un Ivoirien résident en haut d'un immeuble surmontant l'avenue. "On peut entendre les crépitements d'une arme automatique."

13h30 Le PS demande que "le gouvernement précise les conditions d'engagement" de Licorne. C'est ce que déclare Benoît Hamon . "Nous avons soutenu l'intervention de Licorne dans le cadre de la résolution 1975. Mais aujourd'hui nous demandons au gouvernement de répondre à cette question: y a-t-il aujourd'hui un autre mandat que celui de la mise en oeuvre de la résolution 1975?" a poursuivi Benoît Hamon.

Il ajoute : "Nous disons qu'il y a des accusations extrêmement graves qui pèsent sur les deux camps, notamment de crimes contre les populations civiles, qui pourraient justifier que le tribunal pénal international s'en saisisse."

12h50 La résidence de Laurent Gbagbo à Abidjan a été «partiellement détruite» par les derniers bombardements des forces de l'ONU et de l'armée française, dénonce lundi Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes du président ivoirien sortant, sur la chaîne France 24 (voir la vidéo ci-dessous).

«Ces dernières heures, les hélicoptères de l'armée française ont tiré sur la résidence privée du président Laurent Gbagbo, détruisant partiellement cette résidence», a déclaré Charles Blé Goudé, ministre de la Jeunesse du président sortant et appelé le «général de la rue» pour sa capacité à mobiliser, notamment dans les milieux étudiants
Charles Blé Goudé dénonce "l'interventionnisme envahissant" de la France


Côte-d'Ivoire: la chute de Gbagbo
Laurent Gbagbo a été arrêté par les forces du président Ouatarra dans sa résidence à Abidjan.Monde 11/04/2011 à 07h04 (mise à jour à 18h54)
Laurent Gbagbo arrêté et emmené à l'hôtel du Golf
Heure par heureS'y trouve aussi son épouse Simone. Les pro-Gbagbo accusent les forces françaises d'avoir outrepassé leur mandat en donnant l'assaut. L'état-major se défend d'avoir pénétré dans la résidence présidentielle.

592 réactions
Par LIBÉRATION.FR



L'ESSENTIEL:

• L'ancien président Laurent Gbagbo, au pouvoir depuis 2000, a été arrêté aujourd'hui à 15h (heure française, 13h, heure locale) à la suite d'un assaut des forces d'Alassane Ouattara sur sa résidence. Il a été amené au Golf hôtel, le quartier général d'Alassane Ouattara, et sera présenté à la justice.

• Quel rôle a eu la force française Licorne?


Les pro-Gbagbo sont convaincus que Licorne est derrière cette arrestation et dénoncent le rôle de la France dans le conflit.


Une source au ministère français de la Défense confirme que l'Onuci et Licorne ont bien été «en soutien» de l'arrestation. Mais, précise l'état-major des armées françaises, «à aucun moment», les forces françaises ne sont entrées dans la résidence présidentielle.

• Pour Alassane Ouattara, maintenant, c'est le chantier de la réconciliation nationale qui s'annonce. Le président devrait s'adresser à son peuple dans la soirée.







18h45 Quel a été le rôle de l'armée française dans l'arrestation de Gbagbo?

Il n'existe pas de vidéo connue de l'assaut, la question de la participation des forces internationales fait donc débat, en particulier celle de la France.

Les partisans du président sortant affirment qu'elle a conduit l'opération et l'accusent d'avoir "outrepassé son mandat".

La Licorne a bien été «en soutien de l'opération» reconnaît une source au ministère français de la Défense. «Si on met deux hélicopètes en l'air, c'est du soutien», précise la source à l'AFP. Mais les soldats français «n'ont pas participé à l'arrestation».

L'état-major des armées avait souligné auparavant qu'«à aucun moment les forces françaises n'ont pénétré dans les jardins ou la résidence présidentielle», lors de l'arrestation.



-> Quelques réactions sur Twitter:

@kazanan n'approuve pas la diffusion par la télé pro-Ouattara des images de Laurent Gbagbo arrêté, à l'hôtel du Golf:



Par ailleurs, les premiers changements se font ressentir, raconte @Lord225:



@Cocody225 se projette déjà dans l'avenir:





17h50 La secrétaire d'Etat américaine s'est exprimée à propos de l'arrestation de Laurent Gbagbo. Elle a déclaré que c'était «un signal fort pour les dictateurs qui ne peuvent pas ignorer la volonté de leur peuple».



-> A lire, notre portrait d'Alassane Ouattara et celui de Laurent Gbagbo.



17h25 Dans un communiqué, l'association Human Rights Watch veut rappeler que de nombreux crimes seraient imputables à un camp comme à l'autre: «Les forces loyales au président élu Alassane Ouattara ont tué des centaines de civils, violé plus de 20 femmes et filles perçues comme appartenant au camp de son rival, Laurent Gbagbo, et incendié au moins 10 villages dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. Les forces loyales au président Gbagbo ont, quant à elles, tué plus de 100 partisans présumés de Ouattara.»

L'association appelle Alassane Ouattara à prendre des mesures décisives et à engager l'ouvertures d'enquêtes pour que la lumière soit faite sur ces faits. Elle affirme par ailleurs que «Laurent Gbagbo ne devrait pas bénéficier d'un exil doré» qui l'exempterait de poursuites pour «crimes contre l'humanité».

Des combattants pro-Ouattara après l'annonce de l'arrestation de Laurent Gbagbo le 11 avril 2011 à Abidjan (AFP/Issouf Sanogo).



16h39 Les images de l'arrestation de Gbagbo, diffusées par la télévision pro-Ouattara (TCI), via France 24:




16h30 Guillaume Soro s'est exprimé en direct sur France 24.

«Les forces françaises n'ont pas pénétré dans la résidence de Laurent Gbagbo», affirme le Premier ministre de Ouattara, tandis qu'un porte-parole du gouvernement Gbagbo soutient l'inverse.

«Je sillonne Abidjan , la situation est plutôt calme, le jeu est terminé je ne crois pas qu'ils aillent à une résistance fatale.»

«Je suis confiant pour le ralliement, je pense que le président Ouattara a la capacité de réaliser cette conciliation et il va s'atteler à la tache.»

«Le président s'entretient longuement avec ses homologues et va très rapidement s'adresser aux Ivoiriens pour appeler à la réconciliation nationale.»

«L'offensive lancée depuis le nord de la Côte-d'Ivoire était à l'initiative des forces de Côte-d'Ivoire. S'il y a eu intervention de Licorne ou de l'Onuci, c'était de la légitime défense ou pour assurer la sécurité des biens et des personnes, ce qui est dans leur mandat.»

«Je lance un appel au ralliement aux forces de Gbagbo.»

16h26 Laurent Gbagbo est «en bonne santé» et sera présenté devant la justice «pour les crimes qu'il a commis», affirme l'ambassadeur de Côte-d'Ivoire auprès de l'ONU, Youssoufou Bamba.

L'arrestation a été menée «rapidement et de manière professionnelle», ajoute-t-il, insistant sur le fait qu'elle avait uniquement impliqué des forces ivoiriennes.

«Le cauchemar est terminé pour le peuple de Côte-d'Ivoire, il y a beaucoup de joie. [Gbagbo] est maintenant détenu dans un lieu sûr en attendant les prochaines étapes pour le présenter devant la justice», a ajouté l'ambassadeur.

Le président sortant ivoirien Laurent Gbagbo a été arrêté lundi à la mi-journée à Abidjan (AFP/Str).

16h20 Laurent Gbagbo et son épouse Simone sont «aux arrêts» et «le cauchemar est terminé» pour les Ivoiriens, a déclaré sur la télévision pro-Ouattara son Premier ministre Guillaume Soro.

-> A voir, notre diaporama: "Laurent Gbagbo, l'espoir déçu".









16h15 Selon l'état-major français, "à aucun moment les forces françaises n'ont pénétré dans les jardins ou la résidence présidentielle" de Gbagbo.

Selon l'état-major, «peu après 15h, Laurent Bagbo s'est rendu aux forces républicaines d'Alassane Ouattara».

Les soldats de la force française Licorne «s'étaient redéployés le long des axes stratégiques» et «à aucun moment les forces françaises n'ont pénétré dans les jardins ou la résidence présidentielle», a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Le porte-parole du gouvernement Gbagbo sous-entend l'inverse. Ahoua Don Mello a déclaré à l'envoyé spécial de France 24 que Laurent Gbagbo avait demandé à ses partisans de ne pas livrer bataille contre la France "car il n'est pas en guerre" contre elle. Et considère que celle-ci a "outrepassé son mandat" en donnant l'assaut sur la résidence.

16h05 Germain Yao, porte-parole de Guillaume Soro, a exprimé sur France 24 sa «vive émotion» suite à l'arrestation de Gbagbo. «Une page se tourne», a-t-il dit, parlant d'une «Côte-d'Ivoire qui va être réconciliée avec la France et toute la communauté internationale».

«Je souhaite que personne ne pense à la vengeance et que nous regardions devant nous. Je remercie tout particulièrement Nicolas Sarkozy et les forces internationales», a-t-il déclaré.

Citant Jospin, Védrine et Hollande, qui ont «soutenu Gbagbo en 2004», Germain Yao a lancé: «Le parti socialiste avec sa bande de donneurs de leçons serait bien conseillé d'aller voir ailleurs.»




15h45 Une porte-parole d'Alassane Ouattara affirme que, en plus de Laurent Gbagbo, son épouse Simone a été mise aux arrêts. Ils se trouvent désormais, et ce depuis 13h (heure locale, 15h heure française), à l'hôtel du Golf, le QG d'Alassane Ouattara.

(photo Luc Gnago / Reuters)

15h25 Le président ivoirien sortant Laurent Gbagbo a été arrêté lundi par les forces d'Alassane Ouattara, et non par les forces françaises spéciales, et conduit au Golf hôtel, QG du camp Ouattara dans Abidjan, annonce l'ambassadeur de France, Jean-Marc Simon.

15h15 Selon des témoins cités par l'AFP, des forces pro-Ouattara ont été vues dans l'enceinte de la résidence de Laurent Gbagbo.

15h00 Des blindés de la force française Licorne et de l'ONU sont déployés à Abidjan sur un boulevard menant à la résidence du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo, confirme une source proche de l'opération.

14h40 Un témoin rapporte à l'agence Reuters qu'il a vu la colonne française de 30 blindés avancer en direction d'un des principaux boulevards près de la résidence de Laurent Gbagbo: "Les véhicules avancent accompagnés de soldats français et d'un hélicoptère", déclare Alfred Kouassi, un Ivoirien résident en haut d'un immeuble surmontant l'avenue. "On peut entendre les crépitements d'une arme automatique."

13h30 Le PS demande que "le gouvernement précise les conditions d'engagement" de Licorne. C'est ce que déclare Benoît Hamon . "Nous avons soutenu l'intervention de Licorne dans le cadre de la résolution 1975. Mais aujourd'hui nous demandons au gouvernement de répondre à cette question: y a-t-il aujourd'hui un autre mandat que celui de la mise en oeuvre de la résolution 1975?" a poursuivi Benoît Hamon.

Il ajoute : "Nous disons qu'il y a des accusations extrêmement graves qui pèsent sur les deux camps, notamment de crimes contre les populations civiles, qui pourraient justifier que le tribunal pénal international s'en saisisse."

12h50 La résidence de Laurent Gbagbo à Abidjan a été «partiellement détruite» par les derniers bombardements des forces de l'ONU et de l'armée française, dénonce lundi Charles Blé Goudé, leader des jeunes patriotes du président ivoirien sortant, sur la chaîne France 24 (voir la vidéo ci-dessous).

«Ces dernières heures, les hélicoptères de l'armée française ont tiré sur la résidence privée du président Laurent Gbagbo, détruisant partiellement cette résidence», a déclaré Charles Blé Goudé, ministre de la Jeunesse du président sortant et appelé le «général de la rue» pour sa capacité à mobiliser, notamment dans les milieux étudiants.


(Source : France 24)

11h20 Henri Guaino, conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, affirme que la participation de la France aux frappes engagées dimanche par l'ONU en Côte d'Ivoire est destinée à éviter «un bain de sang» à Abidjan, pas «à chasser militairement» le président sortant Laurent Gbagbo.

Lundi 9h20 François Fillon écrit aux présidents de l'Assemblée nationale et du Sénat, Bernard Accoyer et Gérard Larcher, pour les informer de la participation dimanche des forces françaises aux opérations contre «les armes lourdes» du camp Gbagbo en Côte-d'Ivoire, a annonce Matignon.

Dans la nuit de dimanche à lundi La force de l'ONU en Côte d'Ivoire (ONUCI) et la force française Licorne ont poursuivi leurs frappes près de la résidence du président sortant Laurent Gbagbo, dont les forces ont réussi ces derniers jours à regagner du terrain à Abidjan face aux combattants d'Alassane Ouattara. Le camp Gbagbo a aussitôt accusé la France de n'avoir pas d'autre objectif que d'«assassiner» le président sortant.

Dans un communiqué publié dans la nuit, Alassane Ouatara a annoncé qu'il avait demandé le jour même au secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon la "neutralisation" des armes lourdes de son adversaire, "conformément à la résolution 1975" de l'ONU.

Dans un contexte de détérioration de la situation politique et sécuritaire, les hélicoptères de l'ONUCI et de la force Licorne avaient tiré auparavant "plusieurs missiles sur des véhicules blindés situés à l'extérieur de la résidence de Laurent Gbgabo" dans le quartier de Cocody (nord), a indiqué une source proche de l'opération à l'AFP.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Côte d'Ivoire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Côte d'Ivoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dieppe la Cité de l'Ivoire.
» 2 REP cote d'ivoire
» Ivoire végétal
» L'ivoire de mammouth
» Reconstituer de l'ivoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire :: discussions- Générales-