Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 actualités japonaise (économies politiques militaire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Dim 17 Avr - 9:02

Six à neuf mois pour mettre à l'arrêt la centrale de Fukushima

TOKYO (Reuters) - L'opérateur Tepco, qui exploite la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, au Japon, a annoncé dimanche qu'il espérait une baisse sensible de la radioactivité sur le site d'ici trois mois et une mise à l'arrêt des réacteurs d'ici six à neuf mois.

http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRPAE73G01X20110417
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: des robots interviendront dans la centrale accidentée   Dim 17 Avr - 10:22


Les ingénieurs du groupe japonais TEPCO enverront dimanche des robots spécialisés pour inspecter les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima, accidentée depuis le séisme du 11 mars, rapporte l'agence Kyodo.

Conçues aux Etats-Unis, les machines destinées à gérer les risques nucléaires mesureront le niveau de radioactivité et d'oxygène sur le site. Les données recueillis permettront aux spécialistes d'évaluer la possibilité d'envoyer des humains sur le site, où les niveaux des rayonnements étaient très élevés.

Le Japon ne disposant pas d'une robotique spécialisée pour gérer les risques nucléaires, les Etats-Unis se sont engagés fin mars à envoyer au Japon une escouade de robots capables de travailler dans des niveaux de radiations et de filmer le cœur des réacteurs.

Le 11 mars dernier, un séisme de magnitude 9 a provoqué un tsunami de plus de 10 mètres qui s'est abattu sur les côtes du nord-est du Japon. La situation reste tendue autour de la centrale nucléaire de Fukushima, gravement endommagée par le séisme, où plusieurs fuites radioactives ont été enregistrées. Plus tard, des traces d'éléments radioactifs ont été décelées dans l'air, l'eau du robinet et l'eau de mer, ainsi que dans des produits alimentaires au Japon et à l'étranger.
MOSCOU, 17 avril - RIA Novosti






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Dim 17 Avr - 12:53

Fukushima: une banque de cellules sanguines nécessaire pour traiter les techniciens de la centrale, selon des experts

NEW YORK - Inquiets des conséquences médicales d'une exposition aux radiations nucléaires, des experts conseillent aux techniciens de la centrale nucléaire de Fukushima de se faire prélever maintenant des cellules sanguines, dans l'éventualité d'un traitement.

http://fr.news.yahoo.com/3/20110417/twl-japon-nucleaire-cellules-souches-2f4e741.html
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Vidéo d'avions de combat dans la boue après le tsunami frappe Japan Air Force Base    Lun 18 Avr - 10:30







Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Ven 22 Avr - 11:02

Le Japon va construire 100.000 logements temporaires, dont 30.000 d'ici fin mai

TOKYO - Le gouvernement japonais va faire construire 100.000 logements temporaires pour héberger les sinistrés du séisme et du tsunami, a annoncé vendredi le Premier ministre Naoto Kan.

http://fr.news.yahoo.com/3/20110422/twl-japon-seisme-herbegement-2f4e741.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Ven 22 Avr - 11:05

Premier budget d'urgence au Japon après la catastrophe

TOKYO (Reuters) - Le gouvernement japonais a présenté vendredi un premier budget d'urgence après le séisme et le tsunami du 11 mars, prévoyant 4.000 milliards de yens (33,3 milliards d'euros) de dépenses exceptionnelles.

http://fr.news.yahoo.com/4/20110422/twl-japon-budget-mo-41953f5.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Ven 22 Avr - 22:50

Tepco devrait verser 600 millions de dollars aux victimes

Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, a annoncé ce vendredi que les premiers dédommagements versés aux familles évacuées de la zone d'exclusion décrétée autour du site représenteraient une somme de 50 milliards de yens (600 millions de dollars). Mais il ne s'agit que d'une estimation provisoire, a précisé le président de l'entreprise, Masataka Shimizu, ajoutant qu'il était dans l'incapacité de dire quelle somme au final Tokyo Electric Power devrait verser.

http://www.20minutes.fr/ledirect/707305/monde-japon-tepco-devrait-verser-600-millions-dollars-victimes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Sam 23 Avr - 12:22

Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Du golfe du Mexique à Fukushima   Mar 26 Avr - 19:56


Il y a un an, la plateforme pétrolière Deepwater Horizon de la compagnie British Petroleum sombrait dans le golfe du Mexique. L’accident a presque immédiatement été qualifié de Tchernobyl pétrolier. Il s’agissait de la plus grave catastrophe écologique depuis des décennies: près de 700.000 tonnes de brut se sont déversées dans la mer, les côtes de Louisiane, d’Alabama, de Floride et du Mississipi ont été touchées. L’accident a provoqué des débats sur le développement de l’énergétique mondiale. Les programmes de construction des centrales nucléaires ont été sortis des casiers. Cependant, moins d’un an plus tard se produisait l'accident de la centrale japonaise Fukushima, et l’énergétique mondiale s’est une nouvelle fois retrouvée à la croisée des chemins.

La guerre des phobies

Aujourd’hui, il est impossible de dire avec certitude quelle menace, pétrolière ou nucléaire, présente le plus grand danger, mais il est clair que les perspectives de la contamination nucléaire effrayent bien plus l’humanité. Toutefois la panique et les spéculations après Deepwater Horizon ont été plus que suffisantes, certaines têtes brûlées liaient même l’apparition de l’anticyclone qui a apporté l’été dernier la canicule en Russie et en Europe aux changements de courants océaniques suite au déversement du pétrole.

Mais si après la catastrophe de Tchernobyl, plusieurs pays ont annoncé l’abandon de leurs programmes nucléaires, après l’incident de Deepwater Horizon, les intérêts des entreprises pétrolières n’ont pas particulièrement souffert. BP, reconnue comme le principal responsable, a traversé une période difficile, elle a dépensé 40 milliards de dollars pour éliminer les conséquences de la marée noire, et la valeur sur le marché de la compagnie a diminué de 40% au cours des deux premiers mois qui ont suivi l’accident. Toutefois, le scandale et le préjudice causé à sa réputation n’ont pas empêché à la société britannique de trouver un terrain d’entente avec le gouvernement russe: début 2011 BP s’est entendue avec Rosneft pour l’exploitation conjointe du plateau continental de la mer de Kara.

Après le golfe, les Etats-Unis ont dû légèrement corriger leurs plans de mise en œuvre du nouveau concept énergétique: l’administration de Barack Obama a suspendu la délivrance des autorisations de forage en eau profonde jusqu'à la fin février 2011. Ce qui conduira à une diminution d’environ 13% des volumes d'extraction pétrolière par les compagnies américaines cette année par rapport à l’année précédente.

Mais l’accident sur le plateau continental a donné une impulsion supplémentaire à l’exploitation pétrolière terrestre, et est devenu un catalyseur supplémentaire pour la promotion de nouveaux axes de développement, tels que le gaz de schiste et le biocarburant.

Le pétrole ou l’uranium

Les compagnies nucléaires ont également repris courage, mais la joie a été éphémère, car le tremblement de terre au Japon et l’accident de centrale nucléaire de Fukushima a remis en question les plans nucléaires. En mars 2011 le gouvernement allemand a suspendu pour deux mois la décision de prolonger de 10-12 le délai d’exploitation de 17 réacteurs nucléaires. Cette décision n’a pas réellement été soutenue en Europe, ce qui n’est pas étonnant étant donné le rôle du facteur nucléaire sur le Vieux Continent: en France, les centrales nucléaires fournissent 78% de l'électricité consommée dans le pays, jusqu’à 40% en Suisse et jusqu’à 34% en République tchèque. Mais aux Etats-Unis le lobby pétrolier est très fort: 85% de l’énergétique américaine sont basés sur la combustion d’hydrocarbures. Néanmoins, selon Igor Kraïevski, analyste de la société financière Otkrytie, l’abandon des programmes nucléaires est "tout simplement impossible." Premièrement, parce qu’il n’existe aucun moyen de compenser une telle quantité d’électricité. Deuxièmement, l’abandon des programmes nucléaires impactera considérablement le PIB de ces pays. De plus, les compagnies nucléaires attirent l’attention sur le fait que les réacteurs japonais ont résisté à un tremblement de terre de magnitude 8,9 sur l’échelle de Richter. "Les 11 réacteurs situés au Nord du Japon n’ont pas souffert du tremblement de terre", souligne Jere Jenkins, chef du laboratoire de radiation de l’Ecole des techniques nucléaires Purdue University. Selon l’expert, l’erreur a été de les construire trop près de l’océan, c’est la raison pour laquelle les réacteurs ont été "victimes" du tsunami.

Quoi qu’il en soit, la tragédie japonaise a aidé les apologistes de l’énergétique des hydrocarbures à regagner un peu du terrain perdu après l’accident dans le golfe du Mexique. Et l’augmentation des prix du pétrole après la crise, qui n’est pas tant due aux événements au Moyen-Orient qu’à la politique financière des Etats-Unis, rend les exploitations dans les endroits difficilement accessibles prometteuses. De plus, la progression vers le prix du baril à 150 dollars justifie et rentabilise les travaux de production de gaz de schiste et de biocarburant
15:38 25/04/2011Par Vlad Grinkevitch, RIA Novosti






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Japon: un nouveau séisme secoue le pays   Jeu 5 Mai - 19:46




Un séisme de magnitude 6,1 s'est produit jeudi dans le nord-est du Japon, a annoncé le Service géologique des Etats-Unis (USGS).

Les secousses telluriques ont été enregistrées à 14h58 GMT. Leur épicentre se situait non loin de Sanriku (préfecture de Miyagi), le foyer se trouvait à 24,2 km de profondeur, indique le communiqué de l'USGS.

Le document ne signale aucun risque de tsunami.

Un tremblement de terre dévastateur de magnitude 9,0 s'est produit au Japon le 11 mars, provoquant des tsunamis de plus de 10 mètres de haut. Le nombre des victimes a dépassé 25.000 personnes
MOSCOU, 5 mai - RIA Novosti
)çà va s'arrêter cette histoire et laisser se pays se reconstruire de ces plaies pas possible çà Evil or Very Mad Evil or Very Mad






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Japon: nouvelle secousse aux alentours de Fukushima   Mar 10 Mai - 18:11





Un nouveau séisme de magnitude 5,8 s'est produit mardi à 270 km de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima (nord-est du Japon), rapporte le service géologique américain.

Le foyer a été localisé à 30 km de profondeur.

Le 11 mars, le Japon a été ébranlé par un puissant tremblement de terre de magnitude 9,0 suivi par une série de fortes répliques. D'après les sismologues, plusieurs séismes de magnitude 5 et plus sont attendus au Japon dans les mois à venir.

La centrale nucléaire japonaise de Fukushima 1, située à environ 250 km au nord-est de Tokyo, a été le théâtre d'une série d'accidents à la suite du séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami. Ses six réacteurs à eau bouillante ont été fortement endommagés et leur système de refroidissement est tombé en panne. Dans plusieurs régions du pays, des taux de radioactivité anormaux ont été relevés
MOSCOU, 10 mai - RIA Novosti






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Fukushima: le sarcophage de la centrale   Lun 27 Juin - 16:31

La construction d'un sarcophage qui couvrira le réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Fukushima, endommagée en mars dernier, a commencé.









Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Fukushima, une catastrophe un peu algérienne    Jeu 30 Juin - 21:14

par Abed Charef
Citation :
Le Japon a subi une catastrophe nucléaire. Mais cela reste moins grave qu'une catastrophe de la pensée.
Fukushima. Un nom à consonance très japonaise, qui risque sous peu de devenir très familier à l'Algérie.

Le tsunami qui a frappé le nord du Japon, le 11 mars, et qui a provoqué la catastrophe nucléaire de Fukushima, a en effet provoqué un bouleversement de la donne énergétique mondiale, avec des effets directs sur l'Algérie.

De manière schématique, le monde était, jusque là, partagé sur les sources d'énergie qui devraient satisfaire l'explosion de la demande dans les années à venir, avant de remplacer progressivement le pétrole. Le gaz, source d'énergie propre, ne peut constituer qu'une transition vers les autres sources d'énergie. Le charbon, trop polluant, est dans la mire des écologistes, dont l'influence sur les grandes décisions devient de plus en plus forte. Le gaz de schiste, très abondant, est lui aussi rejeté à cause de son effet sur l'environnement. Des gouvernements de droite, comme celui de M. Nicolas Sarkozy, traditionnellement peu regardants sur l'écologie, ont été contraints d'annuler des permis de recherche, à cause de l'impact sur l'opinion publique.

Dans toutes les analyses, la place faite au nucléaire dans les sources d'énergie du futur promettait d'être consistante, voire primordiale. La tendance était encouragée par l'expérience de certains pays, comme le France et la Lituanie. Le second, petit pays sans envergure particulière, tirait 64 pour cent de son énergie du nucléaire. Le premier, champion du monde, atteignait le chiffre impressionnant de 78 pour cent. Et dans les deux cas, aucun incident majeur n'a été signalé depuis la mise en exploitation des centrales nucléaires.

Certes, les déchets nucléaires continuent de poser problème, et le risque de passer du nucléaire civil à la bombe atomique planait toujours. Mais les constructeurs étaient si puissants, ils promettaient de telles améliorations et imposaient de telles garanties que même des pays grands producteurs d'énergie fossile se laissaient tenter et se sont lancés dans le nucléaire.

Et puis, il y eut Fukushima. La plus grave catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl. L'effet a été immédiat : elle a disqualifié le nucléaire. L'opinion publique mondiale a été secouée. Fukushima est à l'énergie ce que le 11 septembre a été à la sécurité. Il faudra au moins une décennie pour s'en remettre. D'autant plus que la gestion de l'après catastrophe a révélé des failles aussi nombreuses qu'important : le niveau de sécurité requis n'était pas respecté, les autorités ont menti, aussi bien au Japon que dans les autres pays, etc. Autant d'éléments qui ont contribué à instaurer la méfiance envers une filière traditionnellement entourée de mystères.

Les premières retombées sont déjà là. L'Allemagne, où Angela Merkel avait décidé d'abandonner l'idée de sortir du nucléaire à l'horizon 2020, est revenue sur cette décision, pour confirmer l'abandon de la filière dans une décennie.

En Italie, un référendum organisé dans la foulée de Fukushima a confirmé un rejet assez net du nucléaire. Et il est probable que des mesures allant dans le même sens vont concerner l'ensemble des pays européens.

Tout ceci peut paraître assez banal pour un spécialiste. Mais pour l'Algérie, ceci est décisif. Car ce changement de stratégie énergétique ouvre d'immenses perspectives pour l'Algérie. Les difficultés qui s'annoncent pour remplacer le pétrole plaident de manière concertée pour l'énergie solaire. Une énergie propre, illimitée, sans danger, et dont l'Algérie peut être un grand champion. A condition d'oser, d'être là quand il le faudra.

Et l'Algérie risque précisément de ne pas être au rendez-vous. Les responsables du secteur bottent tous en touche. Le ministre de l'énergie, Youcef Yousfi, comme le patron de Sonelgaz Noureddine Bouterfa, alignent, avec un rare talent, les arguments pour ne rien entreprendre. L'investissement est trop lourd, le marché européen de l'énergie est difficile d'accès, l'énergie solaire est trop chère, son transport n'est pas encore au point, alors que l'Espagne et l'Italie, par où cette énergie devrait transiter, ont des réseaux complètement saturés, disent-ils. On retrouve, dans ce raisonnement, le parfait raisonnement du bureaucrate qui justifie son inaction et attend que les autres fassent tout.

Le patron de Sonelgaz a même déclaré qu'il appartient aux futurs consommateurs de pratiquement tout faire, de la recherche à l'investissement, s'ils veulent tirer profit de notre soleil. En attendant, nous, on a le soleil. Pourquoi se presser ? Pourquoi se précipiter ? Le temps travaille pour nous.

Voilà ce qui s'apparente à un Fukushima de la pensée
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5154947






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Un séisme de magnitude 7 frappe le nord-est du Japon   Dim 10 Juil - 20:06

Par LeMonde.fr avec AFP et Reuters | LeMonde –
Citation :
Un important séisme a touché dimanche 10 juillet le nord-est du Japon qui avait déjà été dévasté par un tremblement de terre et un tsunami, le 11 mars. Selon le Centre américain de veille géologique (USGS), le tremblement de terre survenu à 10 heures locales a atteint sept degrés sur l'échelle de Richter et se situait à une profondeur de 18 km au large des côtes.

Une alerte au tsunami a été lancée aussitôt après le séisme, mais celle-ci a été levée dans les deux heures qui ont suivi. Tout juste une mini-vague de 10 centimètres a-t-elle été enregistrée dans le port d'Ofunato, situé dans la préfecture d'Iwate, et dans le port de Soma, dans la préfecture de Fukushima.

'Cela a commencé par un petit tremblement latéral, puis cela est devenu de plus en plus fort', a raconté un responsable d'Iwaki City dans la préfecture de Fukushima. 'Après avoir vécu le désastre du mois de mars, ce nouveau tremblement de terre me démontre que nous ne pouvons pas baisser la garde face au tsunami', a-t-il ajouté.

La secousse tellurique n'a provoqué aucun dégât mais par mesure de précaution les employés travaillant à la remise en marche de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima ont été brièvement évacués du site. Tepco, exploitant de la centrale, a précisé que le complexe nucléaire n'a pas subi de dégâts supplémentaires. 'Nous sommes encore en train de procéder à des vérifications, mais le refroidissement des réacteurs se poursuit', a précisé une porte-parole.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Séisme de magnitude 6,8 au Japon   Ven 19 Aoû - 10:15

NOUVEAU tremblement de terre au japon le risque de tsunamie a été levé,

Citation :


Un séisme d'une magnitude de 6,8 a secoué vendredi le nord-est du Japon au large de la préfecture de Fukushima.

Le nord est du Japon a de nouveau été frappé par un séisme ce vendredi. Mais L'Agence de météorologie japonaise a rapidement levé la mise en garde contre un tsunami, déclenchée au large des côtes qui ont été gravement touchées par un tremblement de terre et un tsunami en mars dernier.

Aucune anomalie n'a été signalée à la centrale de Fukushima, selon Tokyo Electric Power Co

http://fr.news.yahoo.com/séisme-magnitude-6-8-au-japon-alerte-tsunami-060800700.html



si il y a des personnes vivant au japon j'aurai bien aimé avoir quelques information sur le sujet

séisme et tsunami et quel sont les moyens dont dispose le japon actuellement






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Lun 26 Sep - 11:45

Risque d'une nouvelle explosion d'hydrogène au réacteur 1 de Fukushima


publié le 25 septembre 2011 à 18:51
Citation :


Une concentration anormalement élevée d'hydrogène a été détectée, jeudi 22 septembre, dans une conduite reliée à l'enceinte de confinement du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Fukushima. De 1 %, elle reste inférieure au 4 % considérés comme pouvant provoquer une explosion, au cas où cet hydrogène entrerait en contact avec une concentration d'oxygène supérieure à 5 %.

La découverte de la concentration d'hydrogène à un niveau "supérieur aux attentes", selon l'opérateur du site, la Compagnie d'électricité de Tokyo (Tepco), a été faite par des techniciens qui travaillaient sur l'installation d'un nouveau système de ventilation lié à l'enceinte de confinement. Ils ont découvert dans le tuyau et en deux endroits une forte concentration de plusieurs gaz inflammables, dont de l'hydrogène.

Lors d'une conférence de presse samedi, Junichi Matsumoto, porte-parole de Tepco, a déclaré qu'"en l'absence d'un facteur détonnant, on ne peut pas dire qu'il existe, dans l'immédiat, un risque élevé d'explosion". L'entreprise souhaite effectuer des mesures complémentaires pour évaluer avec précision la quantité d'hydrogène présente.

Cette découverte soulève des inquiétudes car ce sont des explosions d'hydrogène, consécutives à la surchauffe des réacteurs après l'arrêt des systèmes de refroidissement, qui ont provoqué des dommages, entre le 12 et le 15 mars, aux enceintes de confinement des réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale. Des explosions qui ont provoqué la diffusion de panaches radioactifs fortement radioactifs : le dégagement de césium 137 aurait été 168,5 fois plus élevé que lors de l'explosion de la bombe atomique larguée sur Hiroshima, en 1945.

Au mois d'avril, Tepco, qui cherche à reprendre le contrôle des installations fortement endommagées, a mis en place des circuits d'injection d'azote dans les réacteurs pour empêcher de nouvelles explosions. Ces injections permettent de réduire la quantité d'oxygène, et donc de limiter ce risque. Mais la situation reste fragile.

http://www.laposte.net/thematique/actualites/sciences-environnement/article.jsp?idArticle=20110925185100-risque-d-une-nouvelle-explosion-d-hydrogene-au-reacteur-1-de-fukushima&idAgg=actu_sciences-environnement

Lire la suite sur LeMonde.fr






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Lun 26 Sep - 11:50







Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Mer 28 Sep - 21:26

http://www.laposte.net/thematique/actualites/sciences-environnement/article.jsp?idArticle=20110928193720-le-terrible-sentiment-d-abandon-des-rescapes-de-fukushima&idAgg=actu_sciences-environnement



Le terrible sentiment d'abandon des rescapés de Fukushima



Citation :
Rabu-chan est là !" A la maison de retraite Suisyoen, l'arrivée de Rabu et de Pisu (prononciation japonaise des mots "love" et "peace") suscite le ravissement. Mme Yatsuzaka enlace Rabu et lui parle : "Tu es mignon, tu sais."

La scène ferait presque oublier que Rabu est un robot à l'apparence d'un bébé phoque, un exemplaire du modèle Paro mis au point au début des années 2000 par l'Institut japonais des sciences et technologies industrielles avancées (AIST), destiné à l'assistance médicale et qui permet à Mme Yatsuzaka de se sentir rassurée.

Comme les 84 autres pensionnaires, elle en a besoin. Suisyoen se situe à Iwaki, dans la préfecture de Fukushima, à 26 km au sud de la centrale nucléaire endommagée et au bord du Pacifique. Le centre a subi de plein fouet la catastrophe du 11 mars.

Evacués deux jours plus tard, les pensionnaires sont revenus en mai, mais le drame a laissé des traces. "La situation redevient peu à peu normale, explique Taku Katoono, le dirigeant du centre, mais il y a encore des comportements un peu bizarres. La présence de Rabu et de Pisu est utile." L'idée de faire appel à ces robots est venue du géant immobilier Daiwa House, qui en a prêté deux à la maison de retraite. "Ils permettent d'oublier la peur", note M. Katoono.

"Plus de volonté"

L'impact psychologique du tsunami et de l'accident nucléaire est considérable. "Les personnes âgées croient ainsi qu'elles sont de trop. Plus généralement, beaucoup de gens s'inquiètent pour l'avenir", analyse Suimei Morikawa, psychiatre engagé depuis fin mars aux côtés de Médecins sans frontières dans le soutien aux victimes dans la préfecture d'Iwate, une tâche particulièrement complexe.

"Au moment du séisme de Kobe de 1995, précise-t-il, des gens sont morts et ont été blessés. Beaucoup ont souffert du syndrome de stress post-traumatique. Cette fois, les souffrances sont plus complexes. Au séisme s'ajoutent le tsunami et l'accident nucléaire."..

Lire la suite sur LeMonde.fr






Revenir en haut Aller en bas
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Un sous-marin japonais de la seconde guerre mondiale découvert    Sam 29 Oct - 19:08




L'épave d'un sous-marin japonais datant de la seconde guerre mondiale a été retrouvée par un chasseur de mines de la marine australienne, au large d'une île de Papouasie - Nouvelle-Guinée, a annoncé vendredi 28 octobre le département australien de la défense.

L'épave repose à 55 mètres de profondeur dans le port de Simpson, à Rabaul, sur l'île de Nouvelle-Bretagne, une île de Papouasie - Nouvelle-Guinée. 'L'épave est en partie ensablée mais reste à l'équilibre', a indiqué le département de la défense. La Royal Australian Navy (RAN) va désormais travailler avec les autorités japonaise pour déterminer l'indentité de l'épave.

La marine australienne cherchait à neutraliser des bombes à sous-munition datant de la seconde guerre mondiale et qui n'auraient pas explosé quand elle a trouvé l'épave. Rabaul, située à la pointe nord de l'île de Nouvelle-Bretagne et devenue une base navale japonaise en 1942, a été le théâtre d'intenses combats pendant la seconde guerre mondiale. Rabaul avait également était le théâtre d'actions australiennes pendant la première guerre mondiale, car ce port abritait la base radiophonique allemande pour le Pacifique. Le premier sous-marin de l'histoire de la marine australienne, le AE-1, avait été coulé au large de Rabaul en 1914, mais les analyses sur l'épave retrouvée récemment sont certaines qu'il s'agit d'un navire japonais.
http://fr.news.yahoo.com/marin-seconde-guerre-mondiale-découvert-au-large-papouasie-134406024.html






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Sam 29 Oct - 20:50

question

est 'il pensable en coopération avec la marine australienne et japonaise de renflouer le sous marin japonais Question apres tant d'années..!!






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
yanis
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Lun 19 Déc - 15:22

Japan marks 6 months since earthquake, tsunami

franchement bravo au japonais un grand peuple chapeau bas







































quand t'ont vois la différence au bout de six mois le japon est certainement un tres grand pays qui reléve tout les défies et d'autres pays devrait les prendres comme exemple formidable japon
lien : http://blogs.sacbee.com/photos/2011/09/japan-marks-6-months-since-ear.html
Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Lun 19 Déc - 17:34

ils sont trop fort ces japonais quand t'ont voir le travaille effectuer en si peut de temps 586261
"a méditer"






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Mer 21 Déc - 10:27

La centrale de Fukushima démantelée d'ici 30 à 40 ans

Le Japon prévoit de démanteler la centrale nucléaire de Fukushima en 30 à 40 ans, a annoncé le gouvernement en présentant la prochaine phase de son plan de décontamination du site dévasté après le séisme du 11 mars.

Les autorités prévoient de commencer à retirer le combustible nucléaire usagé dans les deux prochaines années. Les débris de combustible présents dans les réacteurs seront quant à eux retirés dans les dix ans.

Il est encore difficile à ce stade d'estimer le coût de la décontamination du site, a souligné le ministre de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie Yukio Edano, précisant que le groupe Tepco, exploitant de la centrale, devrait y contribuer.
http://fr.news.yahoo.com/la-centrale-fukushima-démantelée-dici-30-à-40-064413623.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
yanis
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Mar 27 Déc - 14:18

Japon: l'interdiction d'exportation d'armes partiellement levée

Citation :
Le gouvernement japonais a partiellement levé mardi l'interdiction d'exporter des armes et des technologies militaires, en vigueur depuis 40 ans, ont annoncé les médias occidentaux citant la presse locale.

L'agence Kyodo rapporte que le conseil de sécurité du gouvernement nippon a convenu mardi d'alléger l'embargo sur les exportations d'armements, ce qui permettra aux producteurs nationaux de participer à des entreprises communes dans le domaine de l'industrie de la défense ainsi que de fournir de l'équipement militaire pour les missions humanitaires.

La décision du conseil va notamment permettre à l'entreprise Mitsubishi Heavy de se joindre au groupe américain Lockheed, qui développe les chasseurs de 5e génération F-35.

Il y a une semaine, Tokyo a officiellement approuvé la décision de rééquiper ses forces d'autodéfense avec des chasseurs de ce type. La participation de la partie nippone au projet devrait permettre de réduire le coût de cette opération estimée actuellement à 7 milliards de dollars.

Le Japon s'est engagé en 1967 de ne pas exporter d'armes vers les pays communistes ainsi que vers les Etats impliqués dans des conflits internationaux ou sous sanction des Nations unies.

Dans le cadre de cette interdiction, Tokyo était contraint à réduire sa coopération dans le domaine du développement et de la production d'armes, et à renoncer à toute participation à des projets internationaux, indique l'agence Reuters.
http://fr.rian.ru/world/20111227/192882779.html
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    Sam 28 Jan - 16:27

Nucléaire coréen: Tokyo favorable à la reprise des négociations à six

Citation :
Le Japon est prêt à coopérer avec la Russie en vue de relancer les négociations à six (Chine, Russie, Etats-Unis, Japon et les deux Corées) sur le dossier nucléaire nord-coréen, a déclaré le ministre japonais des Affaires étrangères Koichiro Gemba lors d'une conférence de presse à l'issue de négociations avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

"Il est particulièrement important que la partie nord-coréenne […] déploie des actions concrètes en vue de promouvoir la dénucléarisation. Le Japon ne refusera pas le dialogue. Il souhaite coopérer avec tous ses partenaires dans le cadre des négociations à six, y compris avec la Russie", a indiqué M. Gemba.

La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 et a effectué une série des tests qui ont provoqué la mise en place de sanctions par l'Onu. La coopération du pays avec l'AIEA a été interrompue en 2009. Fin 2010, Pyongyang a officiellement confirmé l'élargissement de son programme nucléaire.

Lancées en 2003 à Pékin, les négociations à six ont été suspendues en 2009, suite à la détérioration des relations entre Pyongyang et Séoul.

A l'heure actuelle, les Six recherchent une solution permettant de les relancer.
http://fr.rian.ru/world/20120128/193180077.html






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualités japonaise (économies politiques militaire )    

Revenir en haut Aller en bas
 

actualités japonaise (économies politiques militaire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: ( actualités ) :: Actu (internationales)
-