Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Libye : le régime de Kadhafi vacille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Mer 16 Mar - 23:53

Les Kadhafi descendent Sarkozy en flammes
Si le colonel Kadhafi a déclaré que son ami Nicolas Sarkozy était devenu “fou”, son fils Seif El-Islam est allé plus loin en le traitant de “clown”, tout en affirmant qu’il avait les preuves que Tripoli a financé la campagne électorale du patron de l’Élysée.

Rien ne va plus entre Mouammar Kadhafi et Nicolas Sarkozy, après les graves accusations du clan du maître de Tripoli contre le locataire de l’Elysée.
En effet, Seif El-Islam Kadhafi a affirmé que la Libye a financé la campagne électorale 2007 de Nicolas Sarkozy. Selon lui, le régime libyen révélera prochainement les détails des versements faits à Nicolas Sarkozy pour financer sa campagne électorale de 2007. Bien que l'Elysée ait démenti que le chef de l'État ait bénéficié de fonds libyens, le fils Kadhafi demande au chef de l’État français de “rendre l'argent”. Il assure même sur la chaîne d’informations Euronews avoir “tous les détails, les comptes bancaires, les documents et les opérations de transfert”.
Ces révélations interviennent après les menaces de la semaine écoulée de Mouammar Kadhafi, au cours desquelles il avait affirmé qu’il rendrait public “un grave secret” lié à la campagne présidentielle française de 2007, de nature à faire chuter Sarkozy, si le président français persistait à reconnaître le Conseil national de transition (CNT) comme représentant du peuple libyen.
En réponse à la décision de Paris de reconnaître le CNT libyen, Seif El-Islam rétorque : “Tout d'abord, il faut que Sarkozy rende l'argent qu'il a accepté de la Libye pour financer sa campagne électorale.” Avant d’ajouter : “C'est nous qui avons financé sa campagne, et nous en avons la preuve. Nous sommes prêts à tout révéler. La première chose que l'on demande à ce clown, c'est de rendre l'argent au peuple libyen.” Il affirme que le financement a été accordé à Nicolas Sarkozy “afin qu'il œuvre pour le peuple libyen”, mais déplore-t-il : “Il nous a déçus. Rendez-nous notre argent. Nous avons tous les détails, les comptes bancaires, les documents et les opérations de transfert. Nous révélerons tout prochainement.” Dans le même ordre d’idées, et dans une interview à la télévision allemande RTL, le colonel Kadhafi a déclaré : “Mon ami le président français Nicolas Sarkozy est fou. C’est mon ami, mais je crois qu'il est devenu fou. Il souffre d'une maladie psychique. C'est ce que dit son entourage. Ses collaborateurs disent qu'il souffre d'une maladie psychique.”
Concernant les violences dans son pays, M. Kadhafi a affirmé que ce petit événement a fait “seulement 150 à 200 morts”, pour moitié dans les rangs des forces de sécurité. La rébellion “sera brisée et tout redeviendra normal”, a-t-il ajouté lors de cette interview réalisée dans une tente sur la base militaire de Bab El-Azizia à Tripoli. Il a également estimé injustifiées les critiques à son encontre aux États-Unis et en Europe. “Je n'ai pas de poste officiel et je ne peux donc pas être critiqué. Est-ce qu'on critique le reine Elizabeth II d'Angleterre pour sa politique ?” s’interroge-t-il. Il indique qu’à l'avenir, son pays ne ferait plus d'affaires avec les pays occidentaux qui “ont conspiré contre nous”. “Nous allons maintenant investir en Russie, en Inde et en Chine”, a-t-il également souligné.
“On peut oublier l'Occident”, a-t-il ajouté, tout en affirmant faire une exception en ce qui concerne l'Allemagne qui a une attitude “sensée”.
http://www.journalalgerie.net/journauxenfrancais/liberte.htm
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Libye: l'ONU devrait donner son feu vert à des frappes aériennes   Jeu 17 Mar - 18:18

Libye: l'ONU devrait donner son feu vert à des frappes aériennes
publié le 17 mars 2011 à 18:51
C’est un véritable tournant dans l’attitude de la communauté internationale alors même que les forces de Kadhafi se dirigent vers Benghazi, la capitale de l’insurrection.
Toutes les mesures nécessaires pour la protection des populations civiles, donc y compris des frappes aériennes, mais pas d'occupation au sol: tel est en substance le projet de résolution poussé par Paris et Londres qui devrait être voté dès ce soir par le Conseil de Sécurité de l'Onu.

C'est un véritable tournant dans l'attitude de la communauté internationale alors même que les forces de Kadhafi se dirigent vers Benghazi, la capitale de l'insurrection. «Ce texte permet une action directe, immédiate et sans double clef» précise un diplomate français.

«Une coalition de volontaires» - en clair les forces françaises et britanniques avec la participation plutôt symbolique du Qatar et des Emirats - pourrait mener des frappes aériennes dans les heures suivant..

Toutes les mesures nécessaires pour la protection des populations civiles, donc y compris des frappes aériennes, mais pas d’occupation au sol: tel est en substance le projet de résolution poussé par Paris et Londres qui devrait être voté dès ce soir par le Conseil de Sécurité de l’Onu.

C’est un véritable tournant dans l’attitude de la communauté internationale alors même que les forces de Kadhafi se dirigent vers Benghazi, la capitale de l’insurrection. «Ce texte permet une action directe, immédiate et sans double clef» précise un diplomate français.

«Une coalition de volontaires» - en clair les forces françaises et britanniques avec la participation plutôt symbolique du Qatar et des Emirats - pourrait mener des frappes aériennes dans les heures suivant l’adoption du texte par une majorité des 15 membres du Conseil de Sécurité.

La Russie aurait finalement décidé de ne pas utiliser son droit de veto, le texte ayant intégré un appel à un cessez-le-feu immédiat. Pékin devrait s’abstenir mais ne veut pas rester isolé.

Le forcing de Paris a donc fini par payer. Prise à contrepied par la révolution tunisienne, timorée face à celle qui a renversé Hosni Moubarak en Egypte, la diplomatie française se retrouve en pointe sur le dossier libyen afin d’empêcher un bain de sang.

Alain Juppé, le ministre des affaires étrangères est arrivé à New York pour appuyer le texte devant le Conseil. Le chef de l’Etat Nicolas Sarkozy a habilement saisi l’ampleur de la tragédie qui se jouait au delà de la Méditerranée, retrouvant un rôle semblable à celui qu’il avait joué dans la crise géorgienne.

Non sans quelques couac, à nouveau. Il fut le premier chef d’Etat européen à recevoir (à l’Elysée) des représentants du Conseil National de Transition, amenés par Bernard-Henri Levy. L’annonce prématurée de la reconnaissance de cette instance comme seul gouvernement légitime de la Libye ainsi que l’évocation de possibles frappes aériennes avaient profondément irrité les Européens qui devaient se réunir le lendemain pour un sommet extraordinaire.

La réunion des ministres des affaires étrangères du G8 — les puissances les plus industrialisées — lundi et mardi n’a pas donné plus de résultats malgré l’engagement pris deux jours plus tôt par la Ligue Arabe en faveur d’une «zone d’exclusion aérienne». Les Américains restaient réticents à s’engager dans une nouvelle aventure. Mais l’acharnement du nouveau ministre des affaires étrangères a fini par donner des résultats. Même s’il est déjà bien tard pour renverser la situation sur le terrain
http://www.liberation.fr/monde/01012326193-l-onu-pourrait-donner-son-feu-vert-a-des-frappes-aeriennes-en-libye






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Jeu 17 Mar - 21:04

il va y avoir des attaques européen :militaire002: :militaire003: sinterrogec
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: La Libye ferme son espace aérien avant les frappes militaires   Ven 18 Mar - 11:44

publié le 18 mars 2011 à 12:22

Des lanceurs de missiles anti-aériens libyens, le 16 mars.
Le porte-parole du gouvernement François Baroin a annoncé que des frappes militaires sont prévues «dans quelques heures» et que la France y participera. Une annonce qui fait suite au vote de l'ONU en faveur d'une intervention.
L'ESSENTIEL

•Les frappes militaires contre la Libye après la résolution de l'Onu interviendront «dans quelques heures» et les Français y «participeront».

•La résolution votée jeudi soir autorise à prendre «toutes les mesures nécessaires» pour protéger les civils et imposer un cessez-le-feu à l'armée libyenne

•Le texte a été adopté par 10 voix sur les 15 membres du Conseil de sécurité. La Chine et la Russie, l'Allemagne, le Brésil et l'Inde se sont abstenues.

•Les insurgés de Benghzai reprennent espoir






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Libye: la résolution de l'Onu est "une décision historique   Ven 18 Mar - 21:31

La résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'Onu portant sur la situation en Libye constitue une décision historique, a déclaré le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, qui se trouve actuellement à Madrid en visite officielle.

"Cette décision démontre une nouvelle fois la volonté de la communauté internationale de remplir ses obligations, de protéger les citoyens contre les violences émanant de leur propre gouvernement et d'éviter de nouvelles victimes parmi la population civile", a indiqué le secrétaire général à l'issue de sa rencontre avec le premier ministre espagnol, José Luis Zapatero.

Selon M. Ki-moon, dans les circonstances actuelles la communauté internationale doit rester unie pour soutenir le peuple libyen dans sa lutte pour des changements démocratiques.

Le premier ministre espagnol a à son tour soutenu la résolution 1973 et annoncé que l'Espagne qualifiait la décision de l'Onu de correcte et d'opportune.

Le chef du gouvernement a aussi confirmé que l'Espagne participera à l'opération militaire contre le régime libyen dans le cadre de cette résolution et qu'elle mettra ses bases militaires, ainsi que ses forces aériennes et navales à disposition. Le premier ministre a déclaré qu'il envisageait de s'adresser prochainement au parlement pour obtenir l'autorisation d'engager les forces armées espagnoles dans l'opération.

La résolution 1973 du Conseil de sécurité prévoit l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye et autorise toutes les mesures nécessaires pour protéger la population civile et empêcher l'armée libyenne de bombarder les villes contrôlées par les insurgés.

En réponse à ce document, les autorités libyennes ont annoncé vendredi qu'elles avaient décrété un cessez-le-feu contre les rebelles, sans toutefois préciser les délais et les termes de cet armistice unilatéral.
20:49 18/03/2011MADRID, 18 mars
http://fr.rian.ru/world/20110318/188909818.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: La libye risque un bombardement dans les prochaines heures    Ven 18 Mar - 22:01

Forte du feu vert du Conseil de sécurité de l’ONU, la coalition menée par les principales puissances militaires de l'OTAN s’apprêtait hier à lancer ses premières attaques contre la Libye, pour y instaurer une zone d’exclusion aérienne, afin de museler le colonel Kadhafi et son armée.

L’annonce hier après-midi d’un cessez-le-feu immédiat par Mouammar Al Kadhafi a été perçue comme une nouvelle tentative de gagner du temps et n’a pas fait renoncer les initiateurs de la résolution 1973 du Conseil de sécurité des Nations unies à leur objectif, d’autant plus que tout semble avoir été préparé à l’avance pour agir rapidement. Les pays membres de la coalition dispose d'assez de moyens sur terre, air et mer pour mener à bien leur mission face à de modestes forces libyennes. En ce qui concerne l'aviation, qui devait intervenir en premier, les Rafale et Mirage 2000 français peuvent décoller de Solenzara, dans le sud de la Corse, les Tornado et Typhoon (Eurofighter) britanniques et les F-15 et F-16 américains de la base de Sigonella (Sicile). C’est dire que rien n’a été laissé au hasard.
Les Canadiens ont promis six chasseurs bombardiers CF-18 à long rayon d'action, qui devaient rallier dès hier l’Italie. La proximité du territoire français de la Libye facilite grandement les opérations. Le Royaume-Uni dispose, de son côté, d'une base aérienne à Chypre, où étaient récemment stationnés trois de ses avions-radars Awacs, et de bases à Malte. Les avions-radars Awacs de l'Otan sont déjà présents dans la région et volent 24 heures sur 24, sept jours sur sept, depuis une semaine. Par ailleurs, Londres dispose d'avions Sentinel, extrêmement précieux dans le cadre de frappes ciblées pour repérer les objectifs et éviter les dommages aux populations civiles.
Sur le plan naval, Américains, Britanniques et Français sont déjà sur place depuis des semaines, notamment avec un navire d'assaut amphibie du corps des Marines américains, le Kearsarge, transportant des avions à décollage vertical. Un porte-hélicoptères français de type Mistral était récemment sur zone. D'autres pays comme la Norvège, le Danemark et la Belgique ainsi que le Qatar et les Émirats arabes unis sont également susceptibles d'apporter des moyens, soit pour participer à la zone d'interdiction avec des chasseurs F-16, soit pour aider à une éventuelle opération humanitaire avec des avions de transport.
Face à cette armada occidentale, la Libye ne peut opposer qu'une vingtaine au plus de chasseurs Soukhoï 22 et 24, les vieux MIG et Mirage n'étant plus, pour la plupart, pleinement opérationnels. Le plus grand danger pour les avions de la coalition viendrait des batteries mobiles de missiles sol-air, SA8 à basse altitude et SA2, SA5, SA6 à plus haute altitude. Avant d’annoncer son cessez-le-feu, le dirigeant libyen avait promis l'“enfer” à ceux qui attaqueraient la Libye. “La mer Méditerranée sera ravagée. Aucun trafic aérien ou maritime ne sera sécurisé”, a-t-il menacé. “Si le monde devient fou, nous le serons aussi. Nous allons riposter. Nous transformerons leur vie en enfer”, a déclaré le colonel Kadhafi à la chaîne de télévision portugaise RTP, tout en s’interrogeant sur les conséquences d'une opération militaire contre son pays.
“C'est quoi ce racisme, cette haine ? C'est quoi cette folie ?”, s’est-il écrié, avant d’ajouter : “Le Conseil de sécurité n'a pas un mandat pour de telles résolutions que nous ne reconnaissons absolument pas”. “Il ne s'agit pas d'une guerre entre deux pays pour que le conseil intervienne. Sa charte ne permet pas d'interférer dans des affaires intérieures” d'un pays, a-t-il encore dit. Ce serait “une occupation flagrante, non justifiée qui aura de grandes conséquences sur la Méditerranée et sur l'Europe”, a-t-il averti. Sur le terrain, des combats se sont déroulés dans l'Ouest libyen jeudi soir et hier matin. Les forces loyalistes pilonnaient Misrata, selon un porte-parole des insurgés qui contrôlent la ville.
À Nalout et à Zenten, deux villes sous contrôle de l'opposition, cette dernière a affronté des forces loyales à Mouammar Al Kadhafi, ont rapporté des habitants. Le fief rebelle de Benghazi était calme, après une nuit de festivités après l’adoption de la résolution onusienne. Enfin, réagissant au cessez-le-feu de Kadhafi, les États-Unis ont affirmé par la voix de la secrétaire d'État américaine, Hillary Clinton, qu’ils veulent des actes en Libye, pas seulement “des mots”.
“Nous sommes au courant par la presse de l'annonce d'un cessez-le-feu par le gouvernement libyen (...) La situation évolue rapidement. Nous n'allons pas nous laisser impressionner par des mots. Il nous faut voir des actes sur le terrain”, a-t-elle notamment déclaré hier en recevant son homologue irlandais Eamon Gilmore.

http://www.liberte-algerie.com/edit.php?id=152704&titre=Option militaire pour faire tomber Khadafi
Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Les forces de Mouammar Kadhafi dans Benghazi   Sam 19 Mar - 11:47

il y a 1 heure 44 min
Bravant la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu et les préparatifs intensifs d'une intervention militaire internationale, les forces de Mouammar Kadhafi sont entrées samedi dans Benghazi, soumise selon les insurgés à d'intenses tirs d'artillerie.
Ils sont entrés dans Benghazi", a dit un porte-parole militaire des rebelles dans leur bastion de l'Est libyen. Un journaliste de Reuters sur place a vu une explosion près du siège du Conseil national de transition mis en place par les insurgés.

Selon les rebelles, la totalité de la ville est soumise à des tirs d'artillerie et le président du Conseil national de transition a reproché à la communauté internationale de tarder à agir pour faire cesser "l'extermination des civils".

"Il y aura aujourd'hui une catastrophe à Benghazi si la communauté internationale ne met pas en oeuvre les résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu", a poursuivi sur Al Djazira Moustafa Abdeldjeïl, ancien ministre de la Justice de Kadhafi passé dans les rangs de l'insurrection.

La résolution 1973, adoptée jeudi soir, exige un cessez-le-feu immédiat et autorise une intervention militaire en Libye.

A Paris, où une réunion internationale consacrée à la crise libyenne se tiendra en début d'après-midi en présence notamment d'Hillary Clinton, David Cameron et Angela Merkel, une source militaire française a déclaré qu'il fallait "bouger rapidement". "Le dispositif est prêt, la décision est politique maintenant", ajoute-t-elle.

KADHAFI MET EN GARDE

Le régime libyen, qui a décrété vendredi un cessez-le-feu immédiat, affirme lui qu'il se conforme aux exigences formulées par l'Onu. "Il n'y a aucune attaque d'aucune sorte sur Benghazi. Comme nous l'avons dit, nous respectons le cessez-le-feu et nous souhaitons la venue d'observateurs internationaux", a dit Moussa Ibrahim, porte-parole du gouvernement libyen, à Reuters, accusant les rebelles de chercher à provoquer une intervention militaire étrangère.

L'agence officielle de presse a assuré pour sa part que les forces régulières libyennes étaient attaquées par des "bandes d'Al Qaïda" à proximité de Benghazi.

Un porte-parole des rebelles a fait état de bombardements à proximité de la ville de Zentane, dans l'ouest du pays.

Le cessez-le-feu affiché par Tripoli n'a pas convaincu les Etats-Unis, la France ou la Grande-Bretagne.

Et la réunion organisée samedi à Paris avec l'Union européenne, la Ligue arabe et l'Union africaine, s'annonce décisive, l'ambassadeur de France aux Nations unies, Gérard Araud, évoquant une intervention militaire dans les heures qui suivront le sommet.

"Les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France, nous avons également lancé un ultimatum sur le cessez-le-feu et nous avons posé des conditions. Donc j'imagine qu'après le sommet, je pense que dans les heures qui suivront, nous lancerons une intervention militaire", a déclaré le diplomate dans une interview diffusée dans la nuit de vendredi à samedi par la BBC.

Cette intervention consisterait notamment à clouer au sol l'aviation libyenne, à détruire les systèmes de défense anti-aérienne, à couper les communications des forces de Kadhafi et à entraver leurs déplacements, dit-on de sources diplomatiques.

Face à cette brusque accélération diplomatique après des semaines de divisions et d'atermoiement, Mouammar Kadhafi a lancé une mise en garde, estimant que la résolution de l'Onu relevait d'un "colonialisme flagrant" et qu'il y aurait des "conséquences importantes en Méditerranée et en Europe".

Avec Maria Golovnina et Michael Georgy à Tripoli, Tom Perry au Caire, Avril Ormsby à Londres et John Irish à Paris; Marine Pennetier, Bertrand Boucey et Henri-Pierre André pour le service français
http://fr.news.yahoo.com/4/20110319/tts-libye-ca02f96.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Libye : bienvenue dans un guêpier   Sam 19 Mar - 11:51

Même si Kadhafi est un bouffon tyrannique, est-on bien inspiré d'aller se mêler des affaires libyennes
L'auteur de ces lignes court un très grand risque. Celui d'être taxé d'esprit munichois, d'insensibilité face à la détresse des peuples, de froid cynisme, d'indulgence équivoque envers les dictateurs les plus répugnants. Par ces temps d'unanimisme belliqueux, il ne fait pas bon jeter le doute sur la légitimité de l'intervention dans les sables libyens. Allons-y tout de même. Car cette croisade aérienne pose de sérieuses questions qu'il n'est pas très sain d'éluder.

Première question : l'Occident a-t-il vocation à venir en aide aux peuples en révolte, à imposer la démocratie par la force des armes ?

Il ne peut y avoir deux poids, deux mesures. Il faut, dans ce cas, impérativement intervenir au Yémen où des dizaines de manifestants ont été tués ces derniers jours. À Bahreïn aussi bien sûr, où la majorité chiite veut se débarrasser du pouvoir sunnite qui l'opprime. Il convient de mettre en demeure l'Arabie saoudite, sous peine de sanctions, de cesser ses ingérences chez son voisin. Riyad, comme Abu Dhabi, a dépêché des troupes pour y rétablir un ordre injuste et contesté. Si, demain, le peuple algérien se soulève contre la clique qui met le pays en coupe réglée, que fera-t-on ? On bombardera Alger ? Et quid de la Syrie où une minorité, les Alaouites (15 % de la population), domine la vie politique du pays, de la Jordanie où les Bédouins tiennent le manche alors que la majorité palestinienne n'a que des miettes ?

Deuxième question : une fois Kadhafi balayé (Inch Allah !), comment sera gouvernée la Libye ?

Celle-ci est un patchwork de tribus amalgamées artificiellement en 1951






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Sam 19 Mar - 15:26

des avions Français survole en ce moment l'espace Aérien libyen,
source BFMtv



Sarkozy annonce que l'opération militaire a commencé en Libye,
il y a 18 min
L'opération militaire aérienne pour empêcher les forces de Mouammar Kadhafi de s'en prendre à la population libyenne a commencé mais la porte de la diplomatie reste ouverte, a déclaré samedi Nicolas Sarkozy.
Le président français a fait état dans une courte déclaration de l'accord intervenu lors du sommet de Paris regroupant des pays européens, arabes et nord-américains pour obliger le dirigeant libyen à respecter la résolution du conseil de sécurité des Nations unies adoptée jeudi soir.

"Les participants sont convenus de mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires, en particulier militaires, pour faire respecter les décisions du conseil de sécurité des Nations Unies", a-t-il dit.

"C'est pourquoi, en accord avec nos partenaires, nos forces aériennes s'opposeront à toute agression des avions du colonel Kadhafi contre la population de Benghazi", a-t-il ajouté.

"D'ores et déjà, nos avions empêchent les attaques aériennes sur la ville de Benghazi. D'ores et déjà, d'autres avions français sont prêts à intervenir contre des blindés qui menaceraient des civils désarmés", a-t-il poursuivi.

Toutefois, a-t-il conclu, Mouammar Kadhafi peut encore "éviter le pire" et "la porte de la diplomatie se rouvrira au moment où cesseront les agressions".

Yves Clarisse
http://fr.news.yahoo.com/4/20110319/tts-libye-sommet-sarkozy-ca02f96.html







Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Sam 19 Mar - 17:22

les avions Français tire sur un blindé libyen,
et des opérations naval sont en court,y compris un blocus naval,
le porte -avions le charles-degaulle va appareiller demain .
sources BFMtv






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Sam 19 Mar - 18:00

Des avions français ont ouvert pour la première fois le feu sur un véhicule militaire libyen, a annoncé samedi le ministère de la Défense.
Une première cible a été engagée et détruite", a déclaré Laurent Teisseire, porte-parole du ministère, lors d'un point de presse.

Ces tirs ont eu lieu à 17h45 (16h45 GMT), a précisé Thierry Burkhard, porte-parole de l'état-major.

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé moins de deux heures auparavant le début d'une opération militaire visant à faire respecter la résolution 1973 adoptée jeudi soir par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Une vingtaine d'avions français ont participé à l'opération sur une zone de 150 kilomètres sur 100 autour de la ville de Benghazi, bastion des rebelles libyens, a expliqué le ministère.

Le porte-avions Charles-de-Gaulle devrait appareiller dimanche pour participer aux opérations, a-t-il ajouté.

Outre les moyens français, des avions de surveillance Awacs appartenant à d'autres pays participent à l'opération de samedi
http://fr.news.yahoo.com/4/20110319/tts-libye-france-ca02f96.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: L'état des forces militaires libyennes   Sam 19 Mar - 18:06

On ne sait que très peu de choses de l'état technique des forces aériennes libyennes, mais il semble qu'elle ne dispose que de quelques avions en état de vol. Les différents inventaires crédibles disponibles publiquement (Military Balance 2011 de l'IISS, World Air Forces 2010 de Flight International, Middle East Strategic Balance de l'INSS) font état des forces suivantes

ARMÉE DE L'AIR :

1) Avions de combat : 20 Mig 21, 50 Mig 23, 2 Mirage F1, 80 Sukhoï Su-22, 2 Sukhoï Su-24

2) Avions de transport : 9 An-26, 2 An-72, 3 C-130, 14 L-410

3) Hélicoptères de combat : 39 MI-24

4) Hélicoptères de transport : 4 AB 205, 5 CH-47C, 37 Mi-8, 10 MI-14

Missiles sol-air

1) Missiles sol-air

- SA-6 Gainful

- SA-7 Grail (Portable)

- SA-8 Gecko

- SA-3 Goa

- SA-2 Guideline

- SA-A 5A Gammon

- Crotale (missiles français vendus dans les années 1970 qui ne seraient plus opérationnels)

- SA-13 Gopher

- SA-9 Gaskin

ARMÉE DE TERRE

1) Chars d'assaut : 650

- SA-6 Gainful

- SA-7 Grail (Portable)


- SA-8 Gecko

- SA-3 Goa

- SA-2 Guideline

- SA-A 5A Gammon

- Crotale (missiles français vendus dans les années 1970 qui ne seraient plus opérationnels)

- SA-13 Gopher

- SA-9 Gaskin

ARMÉE DE TERRE

1) Chars d'assaut : 650. Dont 150 chars T-72 modernisés, 250 T-62, 250 T-55

2) Véhicules de combat blindé : 2 230. Dont 100 Cascavel EE-9 et 100 EE-11 Urutu ; 750 BTR-50/60 ; 30 M-113 A1 ; 100 OT-62/OT-64.

3) Artillerie : 2320

MARINE


1) Navires de surface : 17


2) Patrouilleurs : 12






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Contrats libyens : décryptage d'un marchand d'armes   Sam 19 Mar - 18:21

Nicolas Sarkozy l'a dit dimanche aux Etats-Unis en abordant la vente, pour 168 millions d'euros, de missiles anti-char à la Libye : « Ce contrat, ça fait dix-huit mois qu'on en discute, la transparence, elle était totale. » Totale ? Pas vraiment, si l'on en croit les confidences d'un ancien du milieu des armes.

Jean de Quengo de Tonquedec a l'apparence d'un vieil Africain blanc. La jovialité, la rudesse et la dose de cynisme qui sied à celui qui a vu et fait beaucoup de choses –pas toujours avouables– dans une vie de baroud. Ancien commandant d'une harka pendant la guerre d'Algérie, puis membre actif de l'Organisation de l'armée secrète (OAS), il a ensuite passé trente ans à négocier la vente de véhicules blindés et de bateaux de guerre. D'abord pour le compte d'une filiale de Renault, la Société des matériels spéciaux, puis pour les Constructions mécaniques de Normandie, aujourd'hui propriété du Franco-Libanais Iskandar Safa. Retraité depuis peu, il détaille volontiers les grandes règles et petits arrangements du système français. Selon lui, l'un des « plus contrôlés au monde ».
Les dictatures, ce négociateur connaît. Notamment la Libye du colonel Kadhafi, qu'il a fréquenté à plusieurs reprises dans les années 80 et 90. « La particularité de la Libye, dit-il, c'est qu'elle achète tout et qu'elle a du cash. » Riche en pétrole et en gaz, ce pays a les moyens de payer grassement les marchands d'armes. Sans oublier de gros besoins militaires dans une zone agitée par les tensions nées du conflit du Darfour depuis quatre ans. Ce n'est donc pas un hasard si, depuis la levée de l'embargo sur les ventes d'armes en 2004, les grands acteurs du marché (dont la France) frappent à la porte du « guide » Kadhafi
En janvier 2006, les Italiens furent les premiers à conclure un marché pour dix hélicoptères Agusta, officiellement pour la surveillance des frontières du pays. Anglais et Français proposent aussi leurs avions et leurs navires. Mais c'est finalement l'équipementier européen EADS (co-propriété du groupe Lagardère) qui va le premier fournir à Tripoli des missiles antichar Milan pour un montant global de 168 millions. Un joli contrat qui s'est certainement accompagné du versement de commissions, même si officiellement c'est une pratique interdite par la Convention de l'OCDE ratifiée par la France en 2000. Et même si, selon Jean de Tonquedec, la Libye n'a pas la réputation d'être « un pays très corrompu ».
Dernière interrogation : quelles sont les clauses de l'accord de coopération militaire franco-libyen signé le 25 juillet à Tripoli, le lendemain de la libération des infirmières bulgares ? Pour le moment, l'Elysée se refuse à en livrer le moindre détail, arguant d'un accord nécessaire de Tripoli pour dévoiler le texte. D'après l'entretien accordé par Saïf Al-Islam, fils du colonel Kadhafi, au journal Le Monde, il serait question « d'exercices militaires » et de la fourniture d'une « manufacture d'armes ». Sans plus de précisions. Un beau terrain de recherche pour les futurs membres de la commission d'enquête parlementaire proposée par le Parti socialiste et dont le principe a été accepté par Nicolas Sarkozy.








Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Sam 19 Mar - 18:33

je crois que sarko,
veux purement et simplement faire de la démonstration pour ces rafales,
vue que c'est avions de chasse n'ont pour le moment pas trouvé acquéreur Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Jet Fighter Shot Down Benghazi.wmv Libye    Sam 19 Mar - 20:16



Fighter jet downed in Benghazi as Gaddafi's tanks roll in


ejection du pilote, Mig-23 de l'opposition abattu par l'armée régulière


image de la BBC montrant le tarmac de la base d'Aviano en Italie :








Dernière édition par air-force le Sam 19 Mar - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: la coalition   Sam 19 Mar - 20:32



résumé:

21H04 - CIBLES CIVILES ? - Les médias officiels libyens affirment que des "objectifs civils" sont visés par les raids des "ennemis croisés" (la coalition). Il y a des blessés, disent-ils.
20H57 - CIBLES - Des sites anti-aériens libyens, principalement sur la côte, sont les cibles des frappes américaines, déclare un haut responsable militaire américain. Ces frappes doivent se dérouler essentiellement aux abords de Tripoli et de Misrata, explique-t-il.
20H51 - LES FORCES BRITANNIQUES EN ACTION DANS LE CIEL LIBYEN, déclare le Premier ministre David Cameron.
20H48 - FRAPPES AMERICAINES DE MISSILES DE CROISIERE TOMAHAWK AMÉRICAINS SUR LA LIBYE, selon le Pentagone
20H46 - L'UA EST CONTRE- Le comité de l'Union africaine est contre "toute intervention militaire étrangère quelle qu'en soit la forme" en Libye, selon le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.
20H43 - Obama va parler - Le président américain Barack Obama va s'exprimer sous peu sur la Libye depuis Brasilia.
20H36 - Nocturne - Les opérations de l'armée française vont se poursuivre dans la nuit, selon l'état-major des armées.
20H30 - FORTES EXPLOSIONS A L'EST DE TRIPOLI, DES BOULES DE FEU VUES A L'HORIZON, selon des témoins
20H21 - Objectif: la chute de Kadhafi - "Nous allons aider le peuple libyen à se libérer" du colonel Kadhafi, promet Alain Juppé, même si cela n'est pas explicitement prévu par la résolution 1973 du Conseil de sécurité.
20H20 - PARTICIPATION AMÉRICAINE - "Les Américains vont participer pleinement aux opérations" en Libye et ce sera visible "dans les jours et les heures qui viennent", déclare le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, sur France 2.
20H19 - QUATRE FRAPPES PAR DES AVIONS FRANÇAIS, PLUSIEURS BLINDÉS DÉTRUITS, selon le ministère de la Défense. Les Rafale et Mirage 2000 français opéraient dans la région de Benghazi.
20H15 - Aïcha harangue la foule - La fille du colonel Kadhafi, Aïcha, harangue la foule à bord d'un 4X4, au QG de Kadhafi à Tripoli. "Dieu, la Libye, Kadhafi et c'est tout", "Le peuple veut Mouammar le guide", crie-t-elle.
19H35 - 4 CHARS DE KADHAFI DÉTRUITS - Les forces françaises auraient détruit au moins quatre chars des forces du colonel Kadhafi dans la périphérie de Benghazi, selon la chaîne Al-Jazira.
19H30 - Gates reste au Pentagone - Le ministre américain de la Défense, Robert Gates, repousse à la dernière minute un voyage qu'il devait effectuer en Russie pour pouvoir suivre la situation en Libye.
19H28 - "Inébranlable" - Hillary Clinton déclare que le soutien américain à l'intervention armée en Libye est "inébranlable". "Le monde ne va pas rester spectateur alors que le meurtre d'innocents continue (...). Nous nous tenons auprès du peuple libyen et nos efforts pour les protéger ne faibliront pas".
19H10 - Regrets russes - Moscou regrette l'intervention armée de la coalition en Libye. "Nous restons convaincus que pour régler de manière stable le conflit interne en Libye (...) il faut rapidement arrêter les effusions de sang et que les Libyens entament le dialogue", dit un porte-parole de la diplomatie russe.
18H55 - "Irresponsable" - Le président vénézuélien Hugo Chavez réclame un cessez-le-feu et juge "irresponsable" l'intervention armée de la coalition internationale contre la Libye. Elle vise selon lui à s'emparer du pétrole libyen.
18H51 - Défections - Par la voix d'Hillary Clinton, les Etats-Unis espèrent de nouvelles défections dans l'entourage et parmi les alliés libyens du colonel Mouammar Kadhafi.
18H45 - 20 avions - "Une vingtaine d'appareils français" au total sont engagés dans l'opération enclenchée par l'armée française en Libye, d'après l'état-major des armées.
18H43 - Le Charles de Gaulle en route - Le porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle appareillera demain de Toulon vers la Libye.
18H41 - L'UA à Tripoli - Les membres du comité de l'Union africaine sur la Libye se rendront à Tripoli demain.
18H30 - UN VÉHICULE DES FORCES DE KADHAFI - Le tir français a visé un véhicule "clairement identifié comme appartenant aux forces pro-Kadhafi", déclare sur la chaîne BFMTV le colonel Thierry Burckhard, porte-parole de l'état-major des armées.
18H10 - UN VÉHICULE VISÉ - Le premier tir des forces aériennes françaises en Libye a visé un "véhicule indéterminé", annonce l'état-major des armées.
18H07 - PREMIER TIR FRANÇAIS EN LIBYE A 17H45, SELON L'ÉTAT MAJOR DES ARMÉES
EN DIRECT: Les premières frappes de la coalition ont commencé en Libye, peu après l'annonce par Nicolas Sarkozy du début d'une intervention militaire internationale dans le ciel libyen. Le colonel Kadhafi refuse toute "ingérence" de la coalition internationale qui s'est mise en place, menée par Paris, Londres, Washington et plusieurs autres pays européens et arabes.


AFP
http://www.elwatan.com/






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Sam 19 Mar - 20:54

selon la television libyenne,
un avion de chasse français a été Abattu,
attendre confirmation
info BFMtv






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Sam 19 Mar - 21:13

l'armée française a démentie avoir perdu un avion






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: préparation des pilotes de chasse Français et envole   Sam 19 Mar - 22:53



















Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   Dim 20 Mar - 11:33

D'autre tofs,










Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: La presse tunisienne et algérienne dénoncent l'intervention en Libye   Dim 20 Mar - 13:06

il y a 12 min
http://fr.news.yahoo.com/76/20110320/twl-la-presse-tunisienne-et-algrienne-dn-1a8f422_1.html

Les journaux arabes consacraient leurs une dimanche aux frappes occidentales en Libye, mais étaient divisés sur leur opportunité... Certains titres y voyant une opération «impérialiste» occidentale, d'autres jugeant essentiel d'arrêter Mouammar Kadhafi
La presse tunisienne y voit «une menace pour la région»
En Tunisie, théâtre d’une révolution en décembre-janvier, la presse prononce un verdict dur contre les bombardements aériens lancés samedi et approuvés par l’ONU jeudi, estimant que ceux-ci pouvaient plonger le Maghreb et le Moyen-Orient dans l’instabilité.

Cette action représente «une menace pour la région», risquant d’en faire une «zone de tension et une base avancée pour les forces impérialistes», estime le journal privé Achourouk.

Le quotidien juge même que l’arrivée des Occidentaux «va souiller la bataille du peuple libyen contre la junte corrompue» de Kadhafi.

Pour le journal Essabah, cette intervention militaire est alimentée par le pétrole libyen qui aiguise les appétits occidentaux. Une analyse que partage le principal quotidien algérien El Khabar dans un éditorial intitulé «Quand le pétrole se mélange au sang libyen». «La vraie guerre est celle du pétrole. Le peuple libyen n’a rien a y faire», martèle-t-il.

L'Algérie parle «d'une guerre pour le pétrole»
El Watan moque de son côté les Occidentaux qui donnent la leçon à Kadhafi mais oublient «monarques, princes, roitelets et présidents à vie (ou à mort) qui humilient leurs peuples», en allusion à la répression de la contestation au Bahreïn et au Yémen, où l’Europe et les Etats-Unis se gardent d’intervenir.

Toujours en Algérie, Le Soir prend à contre-pied ces positions dans une «Lettre aux vierges qui crient au nouvel impérialisme et au néo-colonialisme», soulignant que Kadhafi réprime dans le sang depuis plus d’un mois une insurrection populaire.

«Fallait-il pour être un bon Arabe, un bon musulman, attendre en silence que le dernier habitant de Benghazi (le fief des rebelles libyens, ndlr) soit exposé aux (missiles) Katioucha ou au gaz sous prétexte que les Occidentaux veulent recomposer la région?», feint de s’interroger le journal.

Aux Emirats arabes unis, la presse est partagée
Aux Emirats arabes unis, le Gulf news milite de son côté avec ferveur pour les bombardements en Libye, titrant «Le monde a commencé à agir contre Kadhafi».

Dans un éditorial publié sur son site internet quelques heures avant le début des frappes, celles-ci étant intervenues après le bouclage des éditions des journaux du Golfe, le quotidien insistait déjà sur la nécessité d’arrêter les forces de Tripoli «aujourd’hui, pas demain».

«Tout retard serait inacceptable», martèle l’auteur, «le dirigeant libyen et toute personne continuant de se battre pour lui doit voir que la communauté internationale se mobilise pour répondre à ses crimes contre l’humanité» En Israël, les bombardements étrangers ne font pas non plus l’unanimité.

Le quotidien populaire Yediot Aharonot se félicite que «le monde ait arrêté de se taire» et souligne que le président américain Barack Obama a annoncé que la communauté internationale ne garderait plus le silence lorsque «un tyran massacre ses compatriotes».

Mais Maariv relève qu’il est désormais difficile de prévoir l’issu des violences en Libye: «les frappes aériennes risquent de prolonger le conflit et d’entraîner en fin de compte une intervention militaire plus grave».

(Source AFP)






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: L’Algérie prend acte de la résolution 1973 du Conseil de sécurité   Dim 20 Mar - 19:09

L’Algérie, qui suit avec une profonde préoccupation la crise en Libye, «prend acte» de l’adoption, par le Conseil de sécurité des Nations unies, de la résolution 1973 (2011) et «partage pleinement l’objectif de cessation immédiate des violences fratricides» dans ce pays, indique hier un communiqué du ministère des Affaires étrangères. «Partie prenante aux efforts de la Ligue des Etats arabes et de l’Union africaine, l’Algérie apportera sa contribution à tout effort de règlement visant à favoriser une réponse aux aspirations du peuple libyen frère dans le cadre du respect de sa souveraineté et de son unité et de la préservation de l’intégrité territoriale de son pays», souligne-t-on de même source.
«L’Algérie réaffirme, à cet égard, qu’il revient au peuple libyen de décider par la voie du dialogue national de son devenir» et «se tient, dans ces moments difficiles, aux côtés du peuple libyen frère et continuera à lui témoigner sa solidarité», ajoute le communiqué
http://www.lexpressiondz.com/article/5/2011-03-20/87344.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: les environs de Benghazi après les bombardements de la coalition   Dim 20 Mar - 22:34


Jeudi 17 mars, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté une résolution autorisant un recours à la force afin de protéger la population civile des troupes fidèles au colonel Kadhafi. Sur la photo: Une frappe aérienne sur une route aux environs de Benghazi.

Les chasseurs français ont été les premiers à effectuer les frappes.

Samedi, les avions de l'armée de l'air française ont détruit quatre chars libyens au sud-ouest de Benghazi, fief de l'opposition à l'est du pays.

Au total, 110 missiles de croisière ont été tirés par la coalition sur les sites de la DCA libyenne. Sur la photo: des frappes aériennes aux environs sud de Benghazi.

Selon les médias officiels libyens, la coalition a frappé des cites civils dans les villes les plus importantes du pays, notamment à Tripoli, Benghazi et Zouara, ainsi que les dépôts de pétrole à Misrata, provoquant des incendies.
Les représentants des services spéciaux américains affirment que les frappes aériennes ont détruit 20 des 22 sites de la DCA libyenne.


Moscou a déploré l'opération militaire de la coalition, "lancée en référence à la résolution 1973, adoptée en toute hâte par le Conseil de sécurité de l'Onu", a déclaré samedi le porte-parole de la diplomatie russe Alexandre Loukachevitch. Sur la photo: les conséquences d'un bombardement dans les environs de Benghazi.

Les opposants armés au régime du leader libyen Mouammar Kadhafi ont déclaré samedi d'avoir réussi à repousser l'attaque de blindés loyaux à Benghazi.






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: La Russie était prête à faire le médiateur dans un règlement de la situation à propos de la Libye    Lun 21 Mar - 19:50

La Russie était prête à faire le médiateur dans un règlement de la situation à propos de la Libye. C’est ce que le président de Russie Dmitri Medvedev annoncé lundi aux journalistes à sa résidence de campagne.

Il a relevé que «pour de nombreux pays occidentaux le dirigeant de Libye est une personne indésirable». «Quant à notre pays, nous n’avons pas rompu nos rapports avec la Libye, et nos offices de médiation pourraient être demandés», a-t-il estimé. «La Russie ne va pas participer à l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Libye et n’enverra pas son contingent militaire dans le cas où les opérations vont s’engager dans le terrain», a dit le chef de l’Etat.

Evoquant la récente résolution du CS de l’ONU, M. Medvedev a expliqué que la Russie n’avait pas sciemment usé de son droit de véto, ne la considérant pas comme incorrecte






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Un F-15 américain s'écrase en Libye, l'équipage est sauf   Mar 22 Mar - 12:21

Un avion de chasse américain s'est écrasé dans la nuit de lundi à mardi en Libye mais l'équipage a été secouru, a annoncé un porte-parole de l'armée américaine

L'accident est très probablement dû à un problème mécanique et non à des tirs ennemis, a dit Vince Crawley, porte-parole du centre de commandement Afrique de l'armée américaine.

Un pilote a été secouru et l'autre est "en train d'être récupéré", a-t-il ajouté.

L'avion est un F-15 Eagle, écrit le Daily Telegraph, qui a révélé l'accident. Selon le journal britannique, il s'est écrasé dans une zone rebelle.

Eric Beech, Clément Guillou pour le service français
il s'est fait plutôt abattre qu' autre chose c'est quand même bizarre qu'a chaque fois qu'un avion de chasse s'écrase c'est dû a un accident ou problème mécanique et non a des tirs ou Alors ils ont de sacrée problème avec leurs matériel :militaire002:






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Libye : le régime de Kadhafi vacille   

Revenir en haut Aller en bas
 

Libye : le régime de Kadhafi vacille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 21Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 12 ... 21  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rythme régime dukan
» Je perds, mais pas que du poids ... (régime et dérèglements... féminins)
» Sève de Bouleau bio Régime Dukan
» Pétition : Non à la venue de Mouammar Kadhafi à Paris
» régime du docteur rougier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: les guerres passées ou risques de guerre probable :: la crise dans les pays arabes-