Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 l'Agence spatiale européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: l'Agence spatiale européenne    Jeu 19 Déc - 13:31

Le télescope spatial Gaia mis sur orbite


Citation :
Le lanceur Soyouz a mis jeudi sur orbite le télescope spatial Gaia de l'Agence spatiale européenne (ESA), qui doit effectuer une cartographie de la galaxie en trois dimensions, ainsi que localiser et caractériser plus d'un milliard d'étoiles.

Arianespace a annoncé que le décollage depuis le centre spatial guyanais à Sinnamary, en Guyane française, s'était déroulé normalement, tout comme la séparation de Gaia du lanceur 41 minutes plus tard avant d'être placé sur orbite.

D'un poids dépassant légèrement les deux tonnes, Gaia a été construit par Astrium pour le compte de l'ESA.

La mission du satellite consistera, pendant environ cinq ans et demi, à effectuer le recensement d'un milliard d'étoiles pour établir le catalogue du ciel étoilé qui permettra de décrypter l'origine, la structure et l'évolution de la Voie lactée, notre galaxie, explique Arianespace.

Placé à environ 1,5 million de kilomètres de la Terre, Gaia devrait aussi découvrir un grand nombre d'objets célestes, astéroïdes, étoiles naissantes et trous noirs géants.

"Gaia est l'aboutissement de neuf années de travaux intensifs qui vont permettre une avancée exceptionnelle pour la compréhension de notre univers, de son histoire et de ses lois", a déclaré dans un communiqué Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d'études spatiales (CNES).

"Cette mission prolonge celle d'Hipparcos, lancé en 1989 et avec Gaia, le CNES entre dans l'ère du 'Big data', une véritable révolution pour le traitement des données scientifiques", a-t-il ajouté.

Véritable "bijou technologique innovant" selon le directeur du centre spatial guyanais Bernard Chemoul, Gaia permettra "le plus gros traitement de données de l'astronomie avec six milliards d'opérations à la seconde".

Ces données seront reçues à la station de l'ESA de Cebreros, en Espagne, avant d'être traitées dans différents centres spécialisés situés en Espagne (Villafranca et Barcelone), Grande-Bretagne (Cambridge) et en France (Toulouse).

L'année 2013 se clôt au centre spatial guyanais sur sept succès (deux Soyouz, une Vega, quatre Ariane 5), ce qui est inférieur aux prévisions. Trois lancements prévus entre septembre et décembre ont dû être reportés en raison de problèmes techniques relevés sur des satellites.

Pour 2014, le PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, a évoqué devant la presse la possibilité de 14 lancements en Guyane.

"Nous devons nous organiser pour le maximum de lancements", a-t-il déclaré.

Le prochain lancement est prévu le 23 janvier 2014. La 217ème Ariane 5 mettra sur orbite les satellites ABS-2 pour le compte de l'opérateur asiatique ABS et Athena Fidus pour les gouvernements italien et français
http://fr.news.yahoo.com/le-téléscope-spatial-gaia-mis-sur-orbite-104732697.html



Gaia, le satellite européen chasseur d'étoiles, part sur orbite

Citation :
Le satellite Gaia part sur orbite, jeudi 19 décembre. Ce télescope européen chasseur d'étoiles doit être lancé par une fusée Soyouz depuis la Guyane. Construit à Toulouse pour le compte de l'Agence spatiale européenne, Gaia présente une masse de 2 tonnes, un diamètre de 3,8 mètres et une hauteur de 4,4 mètres.

Placé sur une orbite elliptique à 1,5 million de kilomètres de la Terre, Gaia doit effectuer une mission de cinq ans. Toutefois, les consommables à bord sont dimensionnés pour six années de fonctionnement. Le satellite compte trois instruments différents : un instrument d'astrométrie, pour déterminer la position, le mouvement et la distance des étoiles ; un instrument de photométrie, pour mesurer l'éclat et la couleur des étoiles ; un spectromètre pour préciser le type de leur lumière.

Localiser un milliard d'étoiles

La mission de Gaia sera de cartographier en 3D la Voie lactée. Les astronomes estiment qu'il pourra localiser un milliard d'étoiles, soit 1% des étoiles de notre galaxie. Ils espèrent qu'il pourra aussi détecter 300 000 astéroïdes, 1 000 à 2 000 céphéides (des étoiles géantes dont l'éclat varie de manière extrêmement régulière), près de 500 000 quasars (les galaxies les plus lumineuses), et encore 10 000 à 20 000 exoplanètes.

Le satellite enverra sa récolte de données quotidiennement sur Terre, pendant huit heures chaque jour. Le coût de la mission est évalué à 740 millions d'euros, auquel il faut ajouter celui du consortium en charge du traitement des données, estimé à environ 200 millions d'euros.
http://www.francetvinfo.fr/sciences/high-tech/video-gaia-satellite-europeen-chasseur-d-etoiles-part-sur-orbite_486310.html









Revenir en haut Aller en bas
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: l'Agence spatiale européenne    Ven 20 Déc - 14:21

Un lanceur russe Soyouz ST-B avec le satellite d'astrométrie européen Gaia (Global Astrometric Interferometer for Astrophysics) a décollé le 19 décembre depuis Kourou, en Guyane française. Le télescope Gaia est destiné à fournir des coordonnées précises et à mesurer le mouvement d'un milliard d'étoiles, soit environ 1% des étoiles de la Galaxie.



http://fr.ria.ru/infographie/20131220/200069240.html
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: l'Agence spatiale européenne    Lun 30 Déc - 15:37

TOUT SUR L'AVION SPATIAL ERMES

Dommage ... 86991 





Le projet Hermès est un des projets spatiaux les plus ambitieux que la France ait imaginé. Cet avion spatial devait être lancé depuis une fusée Ariane 5. Il était prévu que les 3 spationautes à bord pouvaient rester de 30 à 90 jours jusqu’à 800 km d’altitude. Mais hélas, l’histoire en a décidé autrement.
Naissance du projet français : 1977
La première configuration de l’avion spatial Hermès est étudiée en 1977 au Centre spatial d’Evry du CNES, alors même que la NASA vient de procéder aux essais en vol atmosphériques de sa navette. Puis, au début des années 1980, l’agence spatiale française, le CNES, réfléchit a un petit avion spatial conçu pour être lancé sur une fusée Ariane. Déjà, à l’époque, ils avaient une vision bien précise de ce projet : l’avion spatial Hermès pourrait desservir une petite station spatiale européenne, construite par les Allemands et les Italiens, baptisée Man-Tended Free Flyer (MTFF). Ce programme de l’Agence spatiale européenne (ESA) s’appelait Columbus.



Hermès prend forme : 1984
En 1984, le projet d’avion spatial Hermès s’est transformée en mini navette spatiale capable de transporter un équipage de 4 à 6 spationautes ainsi que 4500 kg de fret. Comme elle était trop lourde pour être lancée par une fusée Ariane 4 existante, le CNES a commencé à réfléchir à une version améliorée d’Ariane pour les années 1990. Le développement d’Hermès a grandement contribué aux spécification du nouveau lanceur Ariane 5 de l’ESA.

Lire la suite http://www.sciences-mag.fr/2013/10/avion-spatial-hermes-navette/  sinterrogec 






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: l'Agence spatiale européenne    Lun 30 Déc - 16:24

s'était pas aussi un problême de financement pour continuer ce projet ?






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Agence spatiale européenne    

Revenir en haut Aller en bas
 

l'Agence spatiale européenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Pétition européenne pour sauvegarder la médecine naturelle
» Le général Patrick de Rousiers nommé president du comité militaire de l'Union Européenne
» Pour ou contre la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires ?
» Magazine de l'actualité poilitique européenne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Aviation civile et Espace :: Engins spatiaux, Espace...-