Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Astéroide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Astéroide    Dim 27 Oct - 10:38


Un petit astéroïde frôle la Terre




Un astéroïde de huit mètres de long passera vendredi soir à 142.000 kilomètres de la surface terrestre, soit un tiers de la distance Terre-Lune, annonce le Centre des planètes mineures de l'Union astronomique internationale.
Le corps céleste, baptisé 2013 UX2, a été découvert jeudi à 2h54 UTC dans le cadre du projet américain de détection des astéroïdes Catalina. La découverte a été confirmée dans la journée par d'autres observatoires américains et autrichiens. 
L'astéroïde, qui mesurerait entre deux et huit mètres, ne présente pas de menace pour la Terre, car il serait entièrement désintégré dans l'atmosphère s'il s'en rapprochait plus que prévu.



Les astéroïdes qui s'approcheront de la Terre à une distance minimale ces 200 prochaines années.


http://fr.ria.ru/science/20131025/199645268.html






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Dim 27 Oct - 10:49


L’ONU prend au sérieux les risques de collision d’un astéroïde avec la Terre





Citation :
Faut-il s’inquiéter des risques de collision d’un astéroïde avec la terre. L’ONU prend en tous cas la menace au sérieux. L’Assemblée générale des Nations unies a approuvé cette semaine des mesures pour une plus grande coopération internationale sur la détection des astéroïdes. Plusieurs astronautes et astrophysiciens se sont réunis à New York pour se féliciter de ces premiers pas.
La NASA surveille environ 1 400 gros astéroïdes, mais les plus petits ne sont pas répertoriés or Rusty Schweickart, ancien astronaute, rappelle qu’ils peuvent être très dangereux :
“La taille qui nous inquiète, c’est à partir de 30 mètres de diamètre et ce type d’impact se produit une fois tous les 250 ou 300 ans. C’est arrivé en 1908 en Russie. 2 000 km2 de forêts ont été détruits et si cela s’était produit au-dessus d’une ville, cet astéroïde aurait détruit n’importe quelle ville existante”.
Les scientifiques estiment à un million le nombre d’astéroïdes pouvant détruire une ville comme NewYork. L’ONU a créé un groupe de travail pour améliorer la détection :
“Si on sait qu’un impact va se produire 10 ou 15 ans à l’avance, nous sommes capables avec des engins déjà existants de s’approcher de l’astéroïde et de dévier sa trajectoire en modifiant très légèrement sa vitesse pour que 10 ans plus tard, il passe à côté de la terre sans la frapper”.
Pour rappel, en février dernier, une météorite de seulement 20 m de diamètre a fait plus de 1000 blessés et des millions de dollars de dégâts. C’était à Chel-ya-binsk en Russie.(Rfi)

http://www.algerie1.com/flash-dactu/lonu-prend-au-serieux-les-risques-de-collision-dun-asteroide-avec-la-terre/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Ven 1 Nov - 23:00

Astéroïde : l’ONU crée un groupe d'alerte pour protéger la Terre en cas de menace




Citation :
L’Organisation des Nations Unies (ONU) vient d’adopter un ensemble de mesures visant, à terme, à protéger la Terre d’une éventuelle collision avec un astéroïde. Le projet consisterait à envoyer une fusée capable de dévier les objets stellaires qui constituent une menace.

La NASA n'est plus la seule à se préoccuper des astéroïdes. Les Nations Unies ont elles aussi décidé de se pencher sur la question de ces objets qui se baladent dans notre système solaire. Objectif : se tenir prêt face à la menace qu'ils peuvent représenter. Pour cela, les Nations Unies ont entamé la création d'un "Groupe international d'urgence astéroïde" (ou International Asteroid Warning Group). Comme l'explique BFM TV, ce groupe sera notamment chargé de faciliter l'échange d'informations entre les observateurs du ciel et surtout d’optimiser la rapidité d'une réaction si un objet stellaire menace la planète. Il permettra également de mettre en place des mesures destinées à réduire les risques que des astéroïdes entrent en collision avec la Terre. Une meilleure coordination pour réduire les risques Rusty Schweickart, qui a participé à la mission Apollo 9 en 1969, a rappelé au Scientific American qu'"aucun gouvernement dans le monde n'a aujourd'hui la responsabilité explicite de protéger la planète, ni aucune de leurs agences". C’est ce qui explique la décision de l’ONU de créer ce Groupe international, à la demande de l'association des explorateurs de l'espace, qui réunit les astronautes de profession. En effet, l'association a demandé qu'une véritable coordination des ressources terrestres puisse être mise en place si un astéroïde menaçait un jour d'entrer en collision avec notre planète. Mais pour prédire un tel risque, il faudrait déjà connaitre les astéroïdes dangereux. "Il y a 100 fois plus d'astéroïdes là haut que nous n'en avons trouvé. Il y a environ 1 million d'astéroïdes assez gros pour détruire la ville de New York ou même plus gros", a relevé Ed Lu, ancien astronaute américain. "Notre défi est de trouver ces astéroïdes avant qu'ils nous trouvent", a t-il ajouté au Scientific American. Evidemment, plus le danger est détecté tôt, plus les chances de pouvoir éviter le pire augmentent. Détecter la menace des années avant Selon Ed Lu, il pourrait par exemple être possible de mettre en place une mission consistant à lancer une fusée capable de dévier la trajectoire de l’astéroïde. Une légère déviation ou une altération de la vitesse de l'astéroïde de l'ordre d'un millimètre par seconde suffirait à épargner la Terre. Mais ceci devrait être réalisé 5 à 10 ans avant la collision attendue. "Si nous ne découvrons pas l'astéroïde un an avant, faites vous un cocktail, sortez et regardez", a commenté Schweickart. Dans cette éventualité, resterait toujours la possibilité d'évacuer la zone d’impact attendue. Du moins, dans la mesure où l'astéroïde serait suffisamment petit pour ne pas faire des dégâts sur une zone importante voire la planète entière. Dans cette optique, Ed Lu a mis sur pieds une fondation privée qui développe un télescope infrarouge, le B612 (vidéo ci-dessus). Baptisé "Sentinel", il devrait être fonctionnel en 2017 et permettra de repérer un astéroïde des années avant impact. Le B612 sera entièrement dédié à la détection d’une menace stellaire. Des astéroïdes détectés tardivement Aujourd'hui, il n'est pas rare que des astéroïdes soient détectés un peu tardivement mais ils sont le plus souvent de petite taille et ne présentent pas de danger. Le 24 octobre dernier, des chercheurs de l'Union astronomique internationale ont annoncé avoir découvert un nouvel astéroïde mesurant entre deux et huit mètres, selon RIA Novosti. Baptisé 2013 UX2, il devait passer à 142.000 kilomètres de la surface de la Terre le lendemain, sans pour autant présenter de danger. Quelques jours avant, c'est un autre astéroïde, 2013 TV135 qui a été détecté peu après avoir "frôlé" la Terre. Les astéroïdes ont toujours été à l'origine de préoccupations. Toutefois, l'attention autour de ces objets s'est accrue depuis l'incident survenue à Tcheliabinsk en Russie, en février dernier. Une pluie de météorites a fait des dégâts matériels importants et quelque 1.000 blessés. "Mais Tcheliabinsk était de la malchance", a estimé Ed Lu. "Si nous sommes touchés à nouveau d'ici 20 ans, ce ne sera pas de la malchance, ce sera de la stupidité", a t-il conclu.

http://www.maxisciences.com/ast%e9ro%efde/asteroide-l-onu-cree-un-groupe-d-039-alerte-pour-proteger-la-terre-en-cas-de-menace_art31238.html






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Ven 1 Nov - 23:06

a ce que je vois tu adore l'univers Very Happy 






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Sam 2 Nov - 9:12

Salut  1753695682 

Oui.. Air-Force.. l'univers me fascine Et les Océans  bounce 







bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Lun 11 Nov - 16:56

Un astéroïde à six queues étonne les astronomes





Cette découverte a fait l’objet d’une recherche publiée en ligne jeudi par la revue scientifique américaine, the Astrophysical Journal Letters.
 
Des astronomes américains ont exprimé jeudi leur étonnement après avoir observé, avec le télescope spatial Hubble, un astéroïde sans précédent tournant sur lui-même et éjectant de la poussière formant six queues, comme une comète.
A la différence de tous les astéroïdes observés jusqu’alors qui ont l’apparence d’un point lumineux dans le ciel, ce dernier, baptisé P/2013 P5, ressemble à un tourniquet d’arrosage, expliquent ces scientifiques.
"Nous avons été littéralement stupéfaits quand nous l’avons vu", a dit David Jewitt, un astronome de l’Université de Californie à Los Angeles, principal auteur de cette découverte.
"Ce qui est encore plus étonnant c’est la structure de sa queue qui a complètement changé en juste treize jours en éjectant de la poussière", a-t-il poursuivi dans un communiqué, ajoutant qu’il était "difficile de croire que nous regardions un astéroïde".
Cet astéroïde éjecte de la poussière périodiquement depuis au moins cinq mois et les astronomes jugent possible que sa vitesse de rotation augmente jusqu’au point où il commencera à se désintégrer.
Mais ils ne pensent pas que sa rotation et la formation de ses queues de matériaux s’échappant de son noyau ont résulté d’une collision avec un autre astéroïde, car ils n’ont pas vu de grande quantité de poussière dans l’espace à un seul moment.
Des astronomes utilisant le télescope Pan-STARRS à Hawaii avaient annoncé la découverte de l’astéroïde P/2013 P5 le 27 août, notant alors une apparence floue inhabituelle.
Ses six queues ont été découvertes par Hubble, utilisé pour prendre des images plus détaillées de l’astéroïde le 10 septembre.
Une nouvelle observation avec ce télescope spatial faite le 23 septembre montrait que l’astéroïde avait complètement changé d’apparence.
Cette découverte a fait l’objet d’une recherche publiée en ligne jeudi par la revue scientifique américaine, the Astrophysical Journal Letters.



http://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/11/10/un-asteroide-a-six-queues-etonne-les-astronomes/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Sam 23 Nov - 18:15


La NASA annonce un concours pour le meilleur intercepteur d’astéroïdes




La NASA et la société américaine Planetary Resources se préparent à annoncer un concours pour le meilleur intercepteur d’astéroïdes.
Citation :
L’idée de ce concours est de proposer à la NASA les algorithmes les plus efficaces visant à chercher des corps célestes errants qui sont potentiellement dangereux ou bénéfiques pour notre planète. La recherche d’astéroïdes devrait être réalisée en utilisant une plate-forme spéciale Asteroid Zoo. Après avoir reçu des algorithmes proposés, la NASA les testera dans la pratique. Le concours commence au début de l'année prochaine.




http://french.ruvr.ru/news/2013_11_23/La-NASA-annonce-un-concours-pour-le-meilleur-intercepteur-d-asteroides-5335/

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_11_23/La-NASA-annonce-un-concours-pour-le-meilleur-intercepteur-d-asteroides-5335/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Sam 23 Nov - 19:45

Astéroïde 2013 TV135 - A Reality Check




Citation :

Nouvellement découvert astéroïde 2013 TV135 fait une approche près de la Terre le 16 septembre, quand il est venu dans environ 4,2 millions de miles (6,7 millions de kilomètres).  L'astéroïde est estimée initialement à environ 1 300 pieds (400 mètres) de la taille et de son orbite le porte aussi loin que les trois quarts environ de la distance de l'orbite de Jupiter et au plus près du soleil que l'orbite de la Terre.  Il a été découvert le 8 octobre 2013, par les astronomes travaillant à l'observatoire astrophysique de Crimée en Ukraine.  En date du 14 octobre 2013 astéroïde TV135 est l'un des 10 332 objets géocroiseurs qui ont été découverts.

Avec seulement une semaine d'observations pour une période orbitale qui s'étend sur près de quatre ans, son avenir trajectoire orbitale est encore très incertain, mais cet astéroïde pourrait être de retour dans le quartier de la Terre en 2032.  Cependant, géocroiseurs de la NASA Object Program Office indique la probabilité cet astéroïde pourrait alors impact avec la Terre est un seul en 63000.  L'objet doit être facilement observable dans les prochains mois et les observations fois supplémentaires sont fournis à la Minor Planet Center à Cambridge, Massachusetts, les calculs d'orbite initiale seront améliorées et le résultat le plus probable sera une réduction dramatique, ou l'élimination complète, de tout risque de collision avec la Terre.

"Pour le dire autrement, qui met la probabilité actuelle de pas d'impact en 2032 à environ 99,998 pour cent», a déclaré Don Yeomans, directeur de la NASA objets géocroiseurs Program Office au Jet Propulsion Laboratory à Pasadena, en Californie "Il s'agit d'une découverte relativement nouvelle. avec plus d'observations, je m'attends à ce que nous serons en mesure de réduire de manière significative, ou totalement exclure toute probabilité dans un avenir prévisible d'impact ".

NASA détecte, suit et caractérise astéroïdes et les comètes passant près de la Terre en utilisant à la fois au sol et télescopes spatiaux.  Le objets géocroiseurs Programme des observations, communément appelé «Spaceguard," découvre ces objets, caractérise une partie d'entre eux et identifie leurs orbites afin de déterminer si tout pouvait être potentiellement dangereux pour notre planète.

JPL gère l'objet géocroiseurs Bureau du programme de la Direction des missions scientifiques de la NASA à Washington.  JPL est une division de l'Institut de Technologie de Californie à Pasadena.

Plus d'informations sur les astéroïdes et les objets proches de la Terre est à: http://www.jpl.nasa.gov/asteroidwatch .

DC Agle 818-393-9011
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Californie
http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.nasa.gov/mission_pages/asteroids/news/asteroid20131017.html&prev=/search%3Fq%3Dasteroide%2Bnasa%2B2013%26hl%3Dfr%26biw%3D1536%26bih%3D770


NASA | propylène sur Titan



Citation :
Avec une atmosphère épaisse , nuages ​​, un cycle de la pluie et des lacs géants , grande lune de Saturne Titan est un endroit étonnamment Earthlike . Mais à la différence de la Terre , la surface de Titan est beaucoup trop froide pour l'eau liquide - à la place , les nuages ​​, la pluie, et les lacs de Titan sont constitués d'hydrocarbures liquides comme le méthane et l'éthane (qui existent sous forme de gaz , ici sur Terre ) . Lorsque ces hydrocarbures s'évaporent et rencontrent un rayonnement ultraviolet dans la haute atmosphère de Titan , une partie des molécules se brisent et remonté en hydrocarbures plus longs comme l'éthylène et le propane . Voyager 1 vaisseau spatial de la NASA d'abord révélé la présence de plusieurs espèces d'hydrocarbures dans l'atmosphère quand il a volé par Titan en 1980 , mais une molécule était curieusement absent - propylène , l'ingrédient principal dans nombre plastique 5 . Maintenant, grâce à la sonde Cassini de la NASA, les scientifiques ont détecté propylène sur Titan pour la première fois , la résolution d'un mystère de longue date sur la plupart Earthlike lune du système solaire . Cette vidéo est du domaine public et peut être téléchargé à l'adresse: http://svs.gsfc.nasa.gov/goto?11339 Comme nos vidéos ? Abonnez-vous à Goddard Shorts HD podcast de la NASA : http://svs.gsfc.nasa.gov/vis/iTunes/f0004_index.html Ou trouver la NASA Goddard Space Flight Center sur facebook : http://www.facebook.com/NASA.GSFC ou nous trouver sur Twitter : http://twitter.com/NASAGoddard
http://www.nasa.gov/multimedia/videogallery/index.html?media_id=159378831#.UpEHjirLSpp






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Dim 24 Nov - 9:39

La prochaine ruée vers l'or aura lieu dans l'espace (en tout cas, certains s’y préparent)


Les sociétés Planetary Ressources et Deep Space Industries veulent forer des astéroïdes. Leur objectif est de trouver de l'eau et des métaux précieux.



Des vaisseaux spatiaux qui forent les astéroïdes à la recherche de métaux précieux. Non, ce n'est pas le pitch du prochain film d'Alfonso Cuarón, le réalisateur de "Gravity". C'est le projet un peu fou de la société Planetary Ressources, créée en avril 2012 par Larry Page, le PDG de Google, et le cinéaste James Cameron ("Titanic", "Avatar"). Son but : organiser la ruée vers l'or version XXIe siècle. 
L'entreprise souhaite creuser ces cailloux de l'espace pour y chercher de l'eau et divers matériaux nécessaires au réapprovisionnement d'un engin spatial. Ces mineurs de l'espace chercheront aussi du platine. Sur un simple astéroïde de 500 mètres de long, on pourrait trouver autant de ce métal précieux que tout ce qui a été extrait sur Terre depuis le début de l'humanité.
Une véritable fortune se trouverait au-dessus de nos têtes : la Nasa a recensé près de 9 000 astéroïdes dans le voisinage terrestre. Parmi eux, 1 500 seraient facilement accessibles, dont 10% dotés de ressources minières, estime Peter Diamandis, co-fondateur de Planetary Ressources. "Nous comptons mettre les ressources de l'espace à la disposition de l'humanité", dit-il.
Un projet dicté, selon Olivier Sanguy, rédacteur en chef d'Enjoy Space, "par la peur d'arriver au bout des ressources terrestres. De plus, on n'a pas peur d'abîmer les astéroïdes plutôt que notre planète".
Une autre société a flairé le filon : Deep Space Industries, lancée en janvier dernier. "Utiliser les ressources de l'espace est la seule façon d'assurer un développement spatial durable", estime David Grump, son PDG. "On découvre chaque année plus de 900 astéroïdes passant à proximité de la Terre. Ils peuvent être aussi importants pour les activités spatiales de ce siècle que l'ont été les gisements de fer du Minnesota pour l'industrie automobile de Détroit au XXe siècle."
Une idée qui, selon Olivier Sanguy, "date des premiers temps de l'exploration spatiale (1950/1960) mais qui avait été abandonnée car elle était impossible à mettre en oeuvre". Ce projet ne pourra être mis en place que "dans plusieurs décennies voire plusieurs siècles". "Cela nécessite un bond technologique gigantesque, des ressources humaines ou robotiques à un niveau jamais atteint et, dans l'hypothèse où nous serions capables de le faire, il ne faut pas oublier que les coûts de ces minerais seraient 100 à 1 000 fois supérieurs à ceux extraits sur Terre. Ils seraient donc invendables." 
Dans un premier temps, il s'agira bien d'envoyer à partir de 2015 des petites sondes spatiales de 25 kilos ("Fireflies", lucioles) pour déterminer si les astéroïdes sont bel et bien des cibles prometteuses pour l'exploitation minière. Par la suite, Deep Space Industries prévoit d'envoyer des sondes plus lourdes, de 32 kilos, à partir de 2016. Elles devraient être capables d'atteindre ces astres et de rapporter sur Terre des échantillons de 25 à 65 kilos après des missions de deux à quatre ans.
L'entreprise, en quête d'investisseurs, travaille avec la Nasa et d'autres firmes pour identifier les astéroïdes présentant le plus grand potentiel. 


Vidéo Arrow  http://www.atlantico.fr/decryptage/prochaine-ruee-vers-or-aura-lieu-dans-espace-en-tout-cas-certains-preparent-906034.html






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Astéroide    Sam 14 Déc - 14:41

Un nouveau système de protection de la Terre contre les astéroïdes dangereux



De jeunes spécialistes de l’industrie spatiale russe ont, pour la première fois, mis au point de petites sondes spatiales de longue portée, équipées d’un propulseur électrique, et capables, à l’avenir, de corriger la trajectoire des astéroïdes menaçant la Terre, en les faisant dériver. Ces nouveaux engins spatiaux sont compacts et économiques. Ils peuvent être utilisés dans le cadre de vols interplanétaires et peuvent néanmoins passer d’une orbite à une autre sans avoir besoin de propulseurs.
La nouvelle génération de petits satellites « Anapa » va étudier les rayons cosmiques, l’activité solaire, l’ionosphère de la Terre et les radiations en milieu spatial. Ils pourront être utilisés pour de longues missions interplanétaires, car ces engins spatiaux compacts disposeront d’un dispositif de vol unique : un propulseur électrique.
Des scientifiques de l’Institut de recherche spatiale (IKI), de l’Institut Keldych de mathématiques appliquées et d’autres centres d’étude moscovites ont créé un moteur dans lequel le champ électrique transforme le xénon liquide en flux de particules accélérées. Ces moteurs n’ont pas l’énorme force propulsive des moteurs à réaction chimiques, mais ils sont économiques et présentent une durée d’utilisation considérable. C’est pourquoi ces nouveaux petits satellites sont presque idéals pour les longs vols sur de longues distances.
Toutefois, ces nouveaux satellites ont d’abord été conçus pour protéger la Terre des astéroïdes dangereux. Le premier projet dans lequel ils seront utilisés est l’étude d’un des plus célèbres astéroïdes : Apophis. Le dernier passage d’Apophis près de la Terre date de janvier 2013 et son prochain passage devrait avoir lieu, selon les prévisions, en 2029.
« Après le lancement de l’appareil sur l’orbite d’Apophis, des instruments scientifiques vont étudier l’astéroïde et, en lien régulier avec la Terre, les paramètres de son déplacement seront précisés », a déclaré Alexander Chakhanov, responsable du groupe qui a conçu l’engin. Dans l’avenir, il permettra de mettre en œuvre le principe de déviation des astéroïdes par d’autres astéroïdes, proposé par l’IKI.
Et pour cela, il fera dévier la trajectoire de l’astéroïde « obus » qui convient. « Si à un moment, il est possible de modifier faiblement la trajectoire de cet « obus » en modifiant sa trajectoire selon le mouvement gravitationnel de la Terre alors il finira par croiser la route d’un astéroïde dangereux. Une telle collision détruira l’astéroïde qui pouvait menacer la terre », a expliqué Chakhanov.
Les nouveaux satellites pourront prendre à leur bord jusqu’à 30 kg de matériel scientifique. Il y aura surtout des scanners pour cartographier les astéroïdes, mais aussi des spectromètres infrarouges et des détecteurs de radiation.
Les travaux de ces petits appareils permettra de tester l’efficacité des propulseurs électriques. Cela est très important, notamment car dans quelques années devrait être réalisé l’un des projets les plus ambitieux de l’industrie spatiale : le lancement de l’engin spatial « Interheliozond » vers le Soleil. Il se composera également de propulseurs électriques, conçus par des ingénieurs russes.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_12_14/Un-nouveau-systeme-de-protection-de-la-Terre-contre-les-asteroides-dangereux-9362/

http://french.ruvr.ru/2013_12_14/Un-nouveau-systeme-de-protection-de-la-Terre-contre-les-asteroides-dangereux-9362/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Astéroide    

Revenir en haut Aller en bas
 

Astéroide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le village d'Astérix est en Normandie.
» Pont-de-Roide : le gendarme blessé fait feu
» Astérix et Obélix
» Parc Astérix par Toutatis !!!
» Bonjour à tous (Lugdunum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Aviation civile et Espace :: Engins spatiaux, Espace...-