Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Faux détecteurs de bombes : l’Algérie s’est fait berner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Faux détecteurs de bombes : l’Algérie s’est fait berner   Dim 5 Mai - 18:34




Citation :
Ils sont plusieurs pays à s’être fait berner, dont l’Algérie. James McCormick, un homme d’affaires britannique a sans doute mis en place la plus grande arnaque de l’histoire. Il est parvenu à fournir à de nombreux pays de faux détecteurs de bombe.

James McCormick a joué gros, et a finalement perdu. Ce britannique est parvenu à convaincre plusieurs pays d’acheter, pour renforcer leur sécurité nationale, des détecteurs de bombe, qui finalement se sont révélés n’être que des appareils factices. La justice britannique vient de rattraper l’homme d’affaires et de dévoiler au grand jour la grande supercherie de l’homme, qui a été condamné à 10 ans de prison ferme, jeudi 2 mai.

Le charlatan est allé loin dans son mensonge, assurant qu’il disposait de plusieurs laboratoires en Roumanie et au Royaume-Uni, dans lesquels il avait développé une technologie unique. James McCormick expliquait alors qu’il avait inventé un appareil révolutionnaire permettant de détecter des bombes dans n’importe quelle circonstance, et même sur de longues distances. Le dispositif aurait été équipé d’une détection avancée (ADE) intégrant une carte programmée pour détecter la moindre trace d’explosifs. Pour complémenter le tout, il avait utilisé le logo de l’Association internationale des techniciens en explosifs et de la chambre de commerce de l’Essex, sans autorisation, pour donner du crédit à son système. Cet appareil est un boîtier muni d’une grande tige, et ressemble au même que la police algérienne utilise lors des contrôles routiers dans les différents barrages. Or ces appareils « ne sont fondés sur aucune base scientifique » et sont « totalement inefficaces comme pièce d’équipement de détection ». « Les appareils ne fonctionnent pas et il [M. McCormick] savait qu’ils ne fonctionnent pas », a déclaré le procureur Richard Whittam, lors du procès de McCormick. Un expert, présent lors de l’audience, a également souligné l’inefficacité de cet appareil.

Arnaque mondiale

Et pourtant le mensonge a pris, puisque l’homme d’affaires britannique est parvenu à revendre son précieux détecteur à de nombreux pays, qui l’ont utilisé pendant des années, sans même se douter que l’appareil n’était pas du tout efficace. « Le Niger, l’Arabie saoudite, la Géorgie, l’Algérie, la police et l’armée thaïlandaises ont aussi sorti leurs chéquiers, tout comme la Libye de Kadhafi ou les rangers kenyans. Même les Nations unies au Liban se sont équipées, à l’instar de Michel Aoun, dont les gardes du corps usaient de l’ADE avec le plus grand sérieux en 2006. De quoi permettre à M. McCormick de vendre au moins 7 000 appareils, dégageant des bénéfices de plus de 50 millions d’euros », explique le quotidien français Le Monde. Même l’Algérie a été la victime de cet homme d’affaires britannique. Les autorités algériennes ont acheté une certaine quantité de ces appareils, mais on ne connaît pas le nombre exact d’appareils achetés et en circulation en Algérie.

McCormick a pris de gros risques en vendant un appareil dont plusieurs vies humaines dépendaient. « Votre conduite frauduleuse basée sur la vente de nombreuses machines inutiles afin de réaliser d’énormes profits a donné une perception erronée de sécurité et a probablement contribué matériellement à causer des torts et la mort d’innocents », a lancé le juge Richard Hone, lors du procès de McCormick.

http://www.algerie-focus.com/






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Faux détecteurs de bombes : l’Algérie s’est fait berner   Mar 7 Mai - 19:22

L’Algérie a-t-elle pris les mesures nécessaires ?


L’Algérie a-t-elle aussi acheté de faux détecteurs de bombes auprès d’un fournisseur londonien qui a fourgué des «jouets» à de grands pays comme les Etats-Unis, le Canada, le Japon, la Belgique et le Mexique. De sources militaires, notre pays a bel et bien acheté des détecteurs d’explosifs de type Advanced Detecting Equipment (ADE 651) qui sont utilisés par les éléments de l’ANP, de la Gendarmerie et de la Sûreté nationales.
Citation :
La condamnation de l’homme d’affaires britannique James McCormick à dix ans de prison par un tribunal londonien a fait l’effet d’une bombe dans plusieurs pays. En Algérie aussi. Car cet homme d’affaires a été emprisonné pour avoir vendu de faux détecteurs d’explosifs à une dizaine de pays. Des appareils de détection de produits explosifs et de bombes ont été acquis par l’Algérie après les fameux attentats à la bombe ayant ciblé, le 11 avril 2007, le Palais du gouvernement et, le 11 décembre de la même année, le siège du Conseil constitutionnel et la représentation des Nations unies à Alger. Bien qu’on ne connaisse pas leurs caractéristiques, ces équipements dits de détection avancée, actuellement utilisés dans les barrages de police et de gendarmerie, sont censés être d’une technologie théoriquement identique à la description des produits fournis par ce Britannique à ses nombreux clients.

Ces appareils qu’on voit partout entre les mains des policiers fonctionnent-ils réellement ? Sont-ils utiles ? Nombreux sont ces Algériens qui se posent cette question et veulent connaître l’origine et la qualité du matériel acquis ces six dernières années par notre pays pour faire face au risque d’attentats à l’explosif. L’Algérie a-t-elle aussi acheté de faux détecteurs de bombes auprès de ce fournisseur qui a fourgué, sans scrupules, des «jouets» à de grands Etats comme les Etats-Unis, le Canada, le Japon, la Chine, la Belgique et le Mexique ? Selon le quotidien français Le Monde, l’Algérie est également sur la liste des clients de ce fournisseur. Selon des sources militaires, le ministère algérien de la Défense a bien acheté des ADE 651 dans les années 2000 (lire encadré). Côté officiel, on se mure dans un silence étrange.

Aucune réaction n’a été enregistrée, du moins pour le moment, sur ce sujet. Ni la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ni le commandement de la Gendarmerie nationale n’ont voulu commenter cette information qui a fait le tour de la planète. Contacté par nos soins, Djilali Boudalia, chargé de la communication à la DGSN, n’était pas disponible. Ses collaborateurs se bornent à dire que l’affaire dépasse leurs prérogatives. Des appareils de ce genre sont utilisés dans les aéroports, les ports, les points de contrôle des institutions étatiques, de la police et de la gendarmerie. Leur bonne qualité reste à vérifier. L’inquiétude de ces Algériens est justifiée par le risque accru d’attentats terroristes auquel est toujours exposé notre pays, situé dans une région totalement bouleversée.

En ces temps de terrorisme international, acquérir du matériel de sécurité défectueux est synonyme de crime, en ce sens que des vies humaines sont exposées à tous les dangers. L’Algérie, qui a vécu les affres du terrorisme, continue à être une cible privilégiée des groupes djihadistes de l’intérieur comme de l’extérieur. Le sanglant attentat de Tiguentourine a ravivé les souvenirs des longues années de plomb et de sang. Les Algériens cherchent ainsi à savoir s’ils sont bien protégés par ces équipements qui auraient coûté beaucoup d’argent au Trésor public. Ou pas. Et si l’Algérie a pris les dispositions nécessaires pour ne pas tomber entre les mains d’un escroc du même genre
http://www.elwatan.com//actualite/l-algerie-a-t-elle-pris-les-mesures-necessaires-07-05-2013-212832_109.php






Revenir en haut Aller en bas
 

Faux détecteurs de bombes : l’Algérie s’est fait berner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes premieres bombes de bain
» La Bouqala, cérémonie ésotérique algérienne
» Archives catholiques d'Algérie en métropole, La localisation
» Faux sucre
» FAUX CILS ADDICT PAR ICI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: ( actualités ) :: Actu (internationales)
 :: Actu Algérienne
-