Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud   Sam 30 Mar - 12:02

La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud

Le Nord avait annoncé ce mois-ci qu'il annulait l'armistice signé avec Séoul pour protester contre les exercices militaires conjoints de la Corée du Sud et des Etats-Unis.

Citation :
Nouvelle surenchère de la Corée du Nord. Pyongyang a annoncé samedi être «en état de guerre» avec la Corée du Sud. «A partir de maintenant, toutes les questions entre les deux Corées seront traitées selon un protocole de temps de guerre», a déclaré la Corée du Nord dans un communiqué. «La situation prévalant de longue date selon laquelle la péninsule coréenne n'est ni en guerre ni en paix est terminée», précise le texte.

Cette menace a été prise «au sérieux» par Washington mais minimisée par Séoul. Techniquement, les deux «frères ennemis» coréens sont toujours en guerre: le conflit qui les a opposées de 1950 à 1953 s'était conclu par un armistice et non par un traité de paix. «Ce n'est pas vraiment une nouvelle menace - seulement un élément dans une série de menaces de provocation», a estimé la Corée du Sud qui pointe qu'aucun mouvement de troupe particulier n'avait été observé près des frontières.

Depuis début mars et l'adoption de nouvelles sanctions par l'ONU à l'égard de Pyongyang après un troisième test nucléaire, la Corée du Nord a musclé ses déclarations guerrières, menaçant régulièrement Séoul et Washington de «frappes stratégiques» et de «guerre totale». Le Nord a notamment annoncé le 5 mars qu'il annulait l'armistice et les autres traités bilatéraux de paix signés avec Séoul pour protester contre les exercices militaires conjoints de la Corée du Sud et des Etats-Unis. Vendredi, Pyongyang a aussi placé certains de ses sites militaires en état d'alerte afin d'être prêts à viser les bases américaines en Corée du Sud et dans le Pacifique.
Des menaces pour pousser Washington à revenir aux négociations

L'annulation du cessez-le-feu ouvre théoriquement la voie à une reprise des hostilités, mais aucun expert ne veut croire au risque d'une nouvelle guerre dans la péninsule coréenne. Le régime de Pyongyang n'ayant pas encore réussi à tester des missiles balistiques intercontinentaux, il n'est pas en mesure de frapper les États-Unis. Les bruits de bottes nord-coréennes viseraient davantage à forcer Washington à revenir à la table des négociations et à exercer des pressions sur le Sud pour obtenir un assouplissement de sa politique. Ce n'est pas non plus la première fois que la Corée du Nord annonce la fin de l'armistice.

La rhétorique belliqueuse du dernier régime stalinien de la planète vise aussi sans doute à resserrer l'unité nationale autour du jeune Kim Jong-un, porté au pouvoir en décembre 2011. La Corée du Nord a toujours testé l'arrivée d'un nouveau leader au Sud - Park Geun-hye vient de s'installer à Séoul - en menaçant de faire voler en éclats la fragile paix entre le Nord et le Sud. Elle a toujours également salué par une brusque montée de tension les manœuvres conjointes qui se déroulent chaque année entre les États-Unis et la Corée du Sud.

Reste qu'il est impossible d'exclure un incident. La péninsule n'est pas à l'abri d'une altercation navale dans les eaux disputées de la mer Jaune, comme ce fut le cas à trois reprises depuis 1999. Si la Corée du Nord n'a pas encore d'engins balistiques, elle a testé avec succès des missiles Scud à courte portée, pouvant atteindre le Sud et le Japon.
http://www.lefigaro.fr/international/2013/03/30/01003-20130330ARTFIG00282-la-coree-du-nord-annonce-etre-en-etat-de-guerre-avec-le-sud.php


Après les manoeuvres militaires en Corée du Sud, la tension monte dans la péninsule


Citation :
Sous les portraits des dirigeants nord-coréens à Pyongyang, une foule nombreuse, des militaires, mais aussi des civils. Un général arrangue la foule et menace la Corée du Sud et les Etats-Unis. La Corée du Nord brandit la menace d’une guerre thermonucléaire, et a rompu dès hier le contact téléphonique avec sa voisine. C’est cela qui a déclenché la colère des Nord-Coréens : les manoeuvres militaires conduites en Corée du Sud par les troupes américaines et sud-coréennes. Des entraînements annuels qui doivent durer deux semaines. Le Nord préparerait à son tour des manoeuvres. Vendredi, Pyongyang se disait prêt à mener une guerre totale, en réponse au vote de l’Onu condamnant son troisième essai nucléaire en février . L’allié chinois a appellé au calme et à la retenue, les Sud-Coréens manifestent aussi leur rejet de la guerre. Depuis 60 ans d’une amnistie fragile, les tensions sont régulières. Mais cette fois la situation est si tendue que le moindre incident pourrait avoir des conséquences graves.
..
.
.

Les Etats-Unis prennent «au sérieux» les menaces nord-coréennes



Citation :
MONDE - La Maison Blanche a indiqué vendredi qu'elle prenait «au sérieux» l'annonce de la Corée du Nord selon laquelle elle était en «état de guerre» contre le Sud, tout en notant que les menaces de Pyongyang n'étaient pas inhabituelles...

La Maison Blanche a indiqué vendredi qu'elle prenait «au sérieux» l'annonce de la Corée du Nord selon laquelle elle était en «état de guerre» contre le Sud, tout en notant que les menaces de Pyongyang n'étaient pas inhabituelles. «Nous avons vu les informations sur un nouveau communiqué non constructif de la Corée du Nord. Nous prenons ces menaces au sérieux et restons en relations étroites avec notre allié sud-coréen», a déclaré Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil national de sécurité.

La Corée du Nord venait d'annoncer qu'elle entrait formellement «en état guerre» contre le Sud, dernière en date d'une série de déclarations provocantes au cours des dernières semaines, alimentant des inquiétudes internationales sur la situation dans la péninsule coréenne. Pyongyang a aussi averti que toute provocation entraînerait rapidement une escalade vers un conflit nucléaire.

«Trouver une solution pacifique à la situation»

Dans son communiqué, la porte-parole du Conseil national de sécurité cherche aussi à replacer la dernière annonce de la Corée du Nord dans le contexte d'une série de menaces rhétoriques du régime de Kim Jong-Un. «Nous voudrions aussi noter que la Corée du Nord a une longue histoire de rhétorique belliqueuse et de menaces et que l'annonce d'aujourd'hui est conforme à un schéma familier», a déclaré Hayden, ajoutant que les Etats-Unis étaient parfaitement capables de se protéger et de protéger leurs alliés en Asie.

«Nous continuons à prendre des mesures additionnelles contre la menace nord-coréenne, dont fait partie notre plan pour augmenter le nombre des avions d'interception basés sur le sol américain ainsi que les radars d'avertissement et de dépistage», a-t-elle dit. Un peu avant, le porte-parole adjoint à la Maison Blanche Josh Earnest avait déclaré à des journalistes: «Nous nous coordonnons de manière très proche non seulement avec nos alliés, mais aussi avec la Russie et la Chine qui sont aussi très désireuses de trouver une solution pacifique à la situation».

Avec AFP
http://www.20minutes.fr/article/1128555/ynews1128555?xtor=RSS-176






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud   Sam 30 Mar - 12:53

Corée du Nord : Quelle est sa puissance de feu militaire ?


Le prochain leader de Corée du Nord héritera d’un, pays exsangue et isolé avec une grande armée (1.5 million) qui déborde d’artillerie, d’armes chimiques et d’un petit arsenal nucléaire

Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2011/12/coree-du-nord-quelle-est-sa-puissance-de-feu-militaire/#ixzz2P1jrK3sR
Citation :
Voici les faits de base de l’armée nord-coréenne, qui a un budget annuel estimé de 4 à 7 milliards de dollars:

ARMES NUCLÉAIRES

La Corée du Nord a suffisamment de plutonium pour construire six ou sept armes atomiques, selon des estimations internationales. On ignore si le Nord peut fabriquer des ogives nucléaires pour ses missiles, mais les analystes estiment qu’il est probable qu’elle en soit arrivé à proximité

MISSILES

Le Nord dispose d’au moins 1.000 missiles de différents types, dont certains peuvent atteindre plus de 3000 kilomètres (1,860 miles), selon le ministère de la Défense sud-coréen.

Elle a également lancé trois test-missiles du Taepodong intercontinentaux.

ARMES CHIMIQUES ET BIOLOGIQUES

Les expertss américains et ses alliés militaires croient que le Nord serait submergé dans une guerre conventionnelle avec le Sud, mais ils s’inquiètent comment Pyongyang utiliserait son arsenal d’armes chimiques et biologiques.

Le Nord a un stock important de 2,500-5,000 tonnes d’armes chimiques, Le ministère de la Défense de la Corée du sud estiment que c’est assez pour infliger des pertes terribles sur la Corée du Sud.

Les agents chimiques peuvent être livrés installées sur de l’artillerie à longue portée, des lance-roquettes multiples, des missiles balistiques, des avions et des navires de guerre.

Le Nord a aussi un programme d’armes biologiques, mais les analystes disent qu’il est difficile de savoir si le régime a évolué au-delà de la recherche et la phase de développement.

Pyongyang est censé posséder de l’anthrax du gaz moutarde, de sarin, des agents botuliques et du phosgène..

ARMÉE

L’armée a un vaste choix de canons lourds souligne Séoul.

L’armement comprend 3500 chars de combat, 560 chars légers, 2.500 véhicules blindés, 3500 pièces d’artillerie tractée, 4400 pièces d’artillerie automotrice, 2500 lance-roquettes multiples, 7500 mortiers, un nombre inconnu d’armes anti-chars guidés, 1700 lanceurs sans recul, et de 11 000 canons de défense aérienne, selon les estimations du gouvernement américain et les analystes.

MARINE

La marine a une grande flotte de sous-marins, (estimé à 92).

Elle a également trois frégates, six corvettes, 43 lances missiles, 158 patrouilleurs, 103 embarcations rapides lance-torpilles, , 10 navires amphibies, deux batteries côtières de défense antimissile, 130 aéroglisseurs, 23 dragueurs de mines, huit navires midget, et quatre navires hydrographiques.

AIR FORCE

L’armée de l’air, a été conçue pour des frappes rapides à travers la frontière en Corée du Sud, elle possède environ 80 bombardiers, 541 chasseurs et avions d’attaque au sol, 316 avions de transport, 588 hélicoptères de transport, 24 hélicoptères d’attaque et au moins un drone ainsi qu’un vaste arsenal de missiles air-air et de surface-air


Lire la suite: http://www.israel-flash.com/2011/12/coree-du-nord-quelle-est-sa-puissance-de-feu-militaire/#ixzz2P1jzUWs4

Citation :
700.000soldats seulement en Corée du Sud

Les forces armées de la Corée du Sud comptent près de 700.000 hommes, et même en englobant les 28.000 militaires américains présents sur son territoire, elles sont nettement inférieures en nombre à celles du Nord. La Corée du Sud a renforcé ses défenses depuis qu'une cinquantaine de militaires sud-coréens ont péri dans deux attaques distinctes du Nord en 2010. Elle a renforcé son artillerie sur les îles de la côte Ouest, où ont eu lieu ces engagements armés, et a modifié ses règles, permettant désormais des ripostes plus dures.

Dans le budget 2012, en outre, la Corée du Sud a accru ses dépenses militaires de 5%, les portant à 33.000 milliards de wons (28,8 milliards de dollars).






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud   Lun 1 Avr - 8:04

Corée du Nord: Séoul promet une "violente riposte" en cas de "provocation



Citation :
La Corée du Sud a promis lundi une "violente riposte" en cas de "provocation" de la Corée du Nord, avec le soutien des Etats-Unis qui ont déployé des avions de chasse furtifs F-22 sur fond de vives tensions avec le régime nord-coréen dont le Parlement devait se réunir ce jour.
La présidente sud-coréenne Park Geun-Hye, chef de file des conservateurs et faucons sud-coréens, s'est entretenue dans la matinée avec de hauts responsables militaires et son ministre de la Défense.
"Je pense que nous devrions opposer une riposte violente et immédiate sans aucune autre considération politique si (le Nord) s'aventure à une provocation contre notre population", a déclaré la dirigeante, en fonctions depuis février.
La péninsule coréenne est le théâtre d'un nouvel épisode d'invectives et de menaces depuis décembre dernier, lorsque le Nord a procédé à un lancement réussi d'une fusée considérée par Washington et Séoul comme un tir d'essai de missile balistique.
Pyongyang a ensuite procédé à son troisième essai nucléaire, entraînant l'adoption début mars de nouvelles sanctions à l'ONU.
L'escalade n'a cessé depuis lors.
Le Nord a annoncé ce mois-ci qu'il annulait l'armistice et les autres traités bilatéraux de paix signés avec Séoul pour protester contre les exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis.
Le régime communiste s'est vivement irrité du passage dans le ciel sud-coréen de forteresses volantes américaines B-52 et de bombardiers furtifs B-2 qui ont effectué des vols d'entraînement, menaçant de frapper les îles américaines de Guam et de Hawaï dans le Pacifique.
Pyongyang a enfin affirmé samedi être "en état de guerre" avec le Sud. Les deux Corées sont toujours techniquement en guerre puisque la guerre de Corée de 1950-53 s'est terminée par un armistice et non par un traité de paix.
Ce lundi, un porte-parole des forces américaines a indiqué à l'AFP que des chasseurs furtifs F-22 Raptor étaient arrivés la veille en Corée du Sud pour participer aux exercices "Foal Eagle" qui doivent durer jusqu'au 30 avril.
Les chasseurs seraient stationnés sur la base américaine de l'île d'Okinawa (sud) au Japon, selon des informations non confirmées.
Les F-22 ont déjà été mobilisés pour ces manoeuvres interarmées mais le contexte est particulièrement délicat avec une inflation verbale que les spécialistes jugent inquiétante entre Pyongyang d'un côté, Séoul et Washington de l'autre.
Depuis des décennies, la péninsule coréenne est régulièrement secouée par de brusques montées de tensions, qui suivent à peu près toujours le même schéma: menaces de plus en plus féroces de la part de Pyongyang, puis décélérations et retour au calme.
A ce stade, les experts écartent à la fois un apaisement subi des tensions et une guerre ouverte qui serait forcément perdue par le Nord.
L'Assemblée suprême du peuple, en principe simple chambre d'enregistrement des décisions du parti, devait se réunir ce lundi à Pyongyang en session plénière annuelle, pour une journée, sans qu'aucune annonce spectaculaire ne soit attendue.
"Le Nord a joué la plupart de ses cartes politiques, je ne pense pas que de nouvelles menaces concrètes sortent de cette réunion", a ainsi estimé Cho Han-Bum, analyste au Korea Institute for National Unification de Séoul.
"Il diffusera probablement un message symbolique, par exemple un appel à tous les Nord-Coréens à se tenir prêts pour une possible guerre", a-t-il ajouté.
Dimanche, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un avait présidé une réunion du comité central du parti unique, le parti du Travail. Le comité a décidé que le droit de la Corée du Nord à posséder des armes nucléaires "devrait être inscrit dans la loi" et que son arsenal serait amélioré "en qualité et en quantité".
La Russie a appelé samedi les deux Corées et les Etats-Unis à faire preuve d'une "responsabilité et d'une retenue maximales".
Le secrétaire d'Etat américain à la Défense, Chuck Hagel, a souligné pour sa part que Washington ne se laisserait pas intimider par les menaces belliqueuses de Pyongyang et était prêt à faire face "à toute éventualité".



http://fr.news.yahoo.com/photos/descriptif-missiles-nord-cor%C3%A9ens-suppos%C3%A9s-bases-lancement-port%C3%A9es-photo-062431291.html






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud   Lun 1 Avr - 12:03

réaction normal et légitime d'un pays qui se sentent menacés
par d'éventuel attaque de la part de la Corée du nord la Corée du sud et Américain,
doivent être en alerte Maximale :b%20(4):






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud   Lun 1 Avr - 15:05



la Fin de la Corée du Nord, mais également de la Corée du Sud (Seoul rasée) et du Japon.






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Corée du Nord annonce être «en état de guerre» avec le Sud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Corée du Nord
» Groupe de musique entièrement féminin en Corée du Nord
» La Corée du Nord
» (M) VINNIE WOOLSTON ◊ On est comme la corée du Sud et la Corée du Nord
» Corée du Nord : Quand un malade mental est au pouvoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: les guerres passées ou risques de guerre probable :: la crise dans les pays arabes :: Conflits et guerre probables-