Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Iran. .Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Iran. .Israël    Jeu 8 Mar - 17:35

L'Iran ne croit "pas du tout" aux menaces israéliennes

Citation :
L'Iran ne croit "pas du tout" qu'Israël bombardera ses installations nucléaires, a déclaré jeudi l'ambassadeur de Téhéran en France, Ali Ahani, qui a salué l'"évolution" de la politique de Nicolas Sarkozy à l'égard de son pays.

Les autorités israéliennes brandissent la menace de telles frappes préventives pour empêcher l'Iran de se doter de l'arme nucléaire, une éventualité que la communauté internationale, France et Etats-Unis en tête, redoute au plus haut degré.

"Les frappes militaires, nous n'y croyons pas du tout", a dit Ali Ahani dans une interview à Reuters. "Bien sûr, nous sommes préparés à tout scénario pour nous défendre, mais on ne pense pas que le régime sioniste ira dans cette direction parce qu'il y aurait des conséquences pires et imprévisibles non seulement pour ce régime mais pour la région et le monde."

Ces frappes ne seraient pas justifiées, a-t-il ajouté, en expliquant que le programme d'enrichissement d'uranium iranien est à usage uniquement civil et que l'Iran respecte selon lui le traité de non prolifération nucléaire, contrairement à ce qu'affirment les six grandes puissances.

Le diplomate se dit d'ailleurs optimiste sur les possibilités de relancer les négociations avec ces dernières, même si Téhéran n'entend pas renoncer à ses activités d'enrichissement d'uranium, comme elles le demandent.

"Nous devons essayer de résoudre (ces problèmes) par la négociation", a-t-il déclaré. "Si (les grandes puissances) sont réalistes, on peut arriver à un compromis."

L'ambassadeur d'Iran en France estime d'ailleurs que Nicolas Sarkozy a infléchi sa position, même s'il est l'un des plus ardents défenseurs des sanctions qui frappent son pays.

SARKOZY "PLUS RÉALISTE"

"Je peux dire que la position du président Sarkozy a évolué positivement depuis le commencement de son mandat", a-t-il dit en soulignant que le chef de l'Etat était opposé à une frappe israélienne. "Il est devenu plus réaliste à propos de l'Iran."

Il en veut pour preuve que les sanctions contre son pays visent à "empêcher une situation catastrophique dans la région et (convaincre) Israël qu'il fallait aller vers la pression avec certaines sanctions contre l'Iran".

"Nous ne pouvons pas accepter cet argument mais il a basé ses décisions sur cet argument", a encore dit Ali Ahani.

"Si vous comparez la prise de position de Sarkozy au début et la dernière, vous pouvez bien constater qu'il est devenu plus calculé dans sa position", a-t-il ajouté.

Il insiste sur le fait qu'il faut se projeter vers l'avenir entre deux partenaires aussi "importants" que Paris et Téhéran.

En signe de bonne volonté, l'Iran est d'ailleurs prêt à autoriser les inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) à se rendre sur le site militaire de Parchin, où l'Iran est soupçonné de mener des recherches en vue de se doter de l'arme atomique, a-t-il confirmé.

"La décision est déjà prise pour donner l'accès à ce site ainsi qu'à d'autres", a-t-il dit, tout en précisant qu'il fallait encore parvenir à un accord sur les "modalités".

Dans un communiqué commun adopté à Vienne, les puissances du P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne et Allemagne) ont appelé l'Iran a ouvrir ce site à l'AIEA et ont "déploré" que l'Iran ait accéléré son programme d'enrichissement d'uranium dans un site souterrain.

L'agence iranienne Isna avait annoncé mardi que les autorités de Téhéran allaient autoriser "une nouvelle fois" les experts de l'AIEA à inspecter le site militaire, mais cette information n'avait pas été confirmée officiellement.

Selon un rapport de l'AIEA, l'Iran s'est doté à Parchin de vastes installations destinées à des expériences à l'aide d'explosifs, qui, selon l'agence de l'Onu, constituent des "indications fortes" d'un programme d'armement potentiel
http://fr.news.yahoo.com/liran-ne-croit-pas-du-tout-aux-menaces-154049349.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Iran. .Israël    Jeu 19 Avr - 19:48

Attaque d'Israël contre l'Iran: différents scénarios




http://fr.rian.ru/infographie/20120418/194359223.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Nouveaux éléments sur une éventuelle guerre Iran-Israël   Ven 17 Aoû - 21:20

Nouveaux éléments sur une éventuelle guerre Iran-Israël
Citation :
e ministre israélien de la Défense civile évoque un conflit d'un mois et se déroulant sur plusieurs fronts. Selon la presse, le gouvernement israélien voudrait lancer son assaut avant la présidentielle américaine de novembre.


«Le front israélien est préparé comme il ne l'a jamais été.» Après le ministre israélien de la Défense, c'est au tour de son collègue de la Défense civile d'évoquer le sujet d'une éventuelle offensive d'Israël contre l'Iran. Dans une interview au quotidien Maariv, Matan Vilnaï estime que l'offensive de l'État juif s'étalerait sur trente jours et que cette guerre se déroulerait sans doute sur plusieurs fronts. Outre l'Iran, Israël devrait sans doute faire face à des ripostes du Hezbollah libanais et des militants palestiniens du Hamas dans la bande de Gaza.

Faisant écho à des propos tenus par le ministre de la Défense, Ehoud Barak, Vilnaï s'attend à ce que des centaines de missiles s'abattent quotidiennement sur les villes israéliennes et fassent jusqu'à 500 morts. «Il pourrait y avoir moins ou plus de morts, mais c'est le scénario auquel nous nous préparons. Il n'y a pas de place pour l'hystérie», assure-t-il. «Tout comme les Japonais sont prêts à être frappés par un tremblement de terre, les Israéliens doivent réaliser que quiconque vit dans ce pays doit s'attendre à des tirs de missiles sur le territoire hébreu», a déclaré Vilnaï, qui sera nommé en septembre ambassadeur en Chine et va être remplacé par un ancien dirigeant des services secrets israéliens.

Système d'alerte par messages SMS

Selon la presse israélienne, le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, et Ehoud Barak souhaitent attaquer les sites nucléaires iraniens avant l'élection présidentielle américaine de novembre. Sur le terrain, l'armée israélienne s'active. Les batteries antimissiles disséminées sur le territoire israélien vont être équipées d'un nouveau système améliorant leurs capacités d'interception en vol. Par précaution, les stocks de munitions vont être répartis dans un plus grand nombre de bases afin que les pertes soient limitées en cas d'attaques ciblées de missiles. L'armée a également emmagasiné dans des usines civiles des dizaines de milliers de rations alimentaires de combat et d'autres équipements. Des kits contreantichimiques et bactériologiques sont disponibles pour plus de la moitié de la population. L'armée est aussi en train de tester un système d'alerte par messages SMS pour prévenir la population en cas d'attaques de missiles.

Malgré tous ces préparatifs, les États-Unis veulent encore croire qu'Israël n'a pas pris la décision «à ce stade» de mener des frappes aériennes contre les installations nucléaires iraniennes. Interrogé mardi à ce sujet lors d'une conférence de presse, le patron du Pentagone, Leon Panetta s'est voulu rassurant, estimant qu'il y avait «encore de l'espace pour négocier» une solution diplomatique avec Téhéran. Le ministre américain s'est rendu début août à Jérusalem, où son plaidoyer pour laisser le temps aux sanctions et aux négociations sur le programme nucléaire iranien semble manquer de produire son effet. Les États-Unis se sont dits prêts à intervenir militairement contre l'Iran en dernier ressort, une fois la voie diplomatique épuisée. Pour Washington, d'ailleurs, des frappes israéliennes pourraient «retarder mais pas détruire les capacités nucléaires de l'Iran». De son côté, l'Iran affirme ne pas croire à une attaque «stupide» de la part d'Israël.
http://www.lefigaro.fr/international/2012/08/15/01003-20120815ARTFIG00087-nouveaux-elements-sur-une-eventuelle-guerre-iran-israel.php






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iran. .Israël    

Revenir en haut Aller en bas
 

Iran. .Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Selon Wikileaks, Israël aurait déja déjà détruit des infrastructures nucléaires de l’Iran
» Conflit israélo-palestinien
» Marine israélienne - Israeli Navy
» Iran
» Un diplomate israélien, a récemment fait sourire la communautés diplomates aux Nations Unies :

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: les guerres passées ou risques de guerre probable :: la crise dans les pays arabes :: Conflits et guerre probables-