Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

  Industries Militaire Russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Sam 19 Mai - 11:55

La Russie met à l'eau un navire de débarquement océanique (Marine)


Citation :
Les chantiers navals de la Baltique, à Saint-Pétersbourg, ont mis à l'eau vendredi un navire de débarquement de classe océanique, a annoncé le commandant en chef des forces navales russes, le vice-amiral Viktor Tchirkov.

Baptisé Ivan Gren, ce navire est conçu pour le débarquement de troupes et le transport de matériels de guerre.

"Le nouveau bâtiment intégrant des technologies inédites, on ne peut pas le considérer comme un simple navire de débarquement, car ses possibilités sont beaucoup plus larges. Il peut notamment se rendre très efficace lors d'opérations dans l'océan", a déclaré M. Tchirkov lors de la célébration du 309e anniversaire de la Flotte russe de la Baltique.

Selon le concepteur général du navire, Vladimir Masline, le nouveau bâtiment de guerre présente des avantages par rapport au porte-hélicoptère français Mistral, dont notamment sa capacité à accoster une rive non aménagée.

Après sa mise à l'eau, le navire subira différents types d'essais. Son entrée en service est prévue en 2013
http://fr.rian.ru/defense/20120518/194759385.html






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Mer 30 Mai - 9:10

Russie-Inde: accord sur la conception d'un avion militaire
Citation :
Les avionneurs indien et russe, l'Hindustan Aeronautics Ltd (HAL) et la Compagnie aéronautique unifiée (OAK), ont signé lundi à Bangalore (Inde) un accord cadre prévoyant la conception d'un avion de transport militaire polyvalent, a annoncé vendredi à RIA Novosti une source au sein du complexe militaro-industriel russe.

Selon l'interlocuteur de l'agence, l'appareil sera développé conjointement par des concepteurs russes et indiens. Les deux pays ont déjà mis en place une coentreprise baptisée Multirole Transport Aircraft Ltd.

Les deux pays envisagent de créer un cargo aérien polyvalent d'une capacité de 15 à 20 tonnes, qui servira à transporter du personnel et du fret, ainsi qu'à larguer des parachutistes et du matériel militaire à faible altitude.

Il est prévu de produire au moins 205 exemplaires de cet avion: 100 appareils pour la Russie, 45 pour l'Inde et 60 pour l'exportation vers des pays tiers
http://fr.rian.ru/defense/20120529/194876721.html








Dernière édition par Ninja le Jeu 28 Juin - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Un véhicule blindé Scorpion   Mer 6 Juin - 13:03

Un véhicule blindé Scorpion
Les militaires testent le nouveau véhicule au blindage léger Scorpion sur un polygone du ministère russe de la Défense. Un reportage réalisé par RIA Novosti.
ici video : http://fr.rian.ru/video/20120530/194886685.html














Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: sortie en mer de l'année pour le sous-marin Iouri Dolgorouki   Mer 6 Juin - 13:12

sortie en mer de l'année pour le sous-marin Iouri Dolgorouki




Citation :
Le sous-marin nucléaire russe Iouri Dolgorouki, capable de lancer des missiles balistiques Boulava, effectuera le 7 juin sa première immersion de l'année 2012, a annoncé mercredi à RIA Novosti un représentant du chantier naval russe de Sevmach.

"Le sous-marin nucléaire russe Iouri Dolgorouki effectuera le 7 juin sa première sortie en mer de l'année. En cas de succès des tests, le bâtiment sera livré à la Marine russe dès cette année", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Ce dernier a précisé que le tir d'essai de missiles intercontinentaux Boulava n'était pas au menu des tests.

Le ministre russe de la Défense Anatoli Serdioukov a fait savoir en avril dernier que le sous-marin Iouri Dolgorouki, premier appareil du projet 955 Borei, et le missile balistique Boulava, équiperaient la Marine russe en automne 2012.

Le chantier Sevmach héberge actuellement trois sous-marins de classe Boreï à différentes stades de leur construction (Iouri Dolgorouki, Alexandre Nevski et Vladimir Monomakh). Le quatrième sous-marin, nommé officieusement Sviatitel Nikolaï (Nicolas de Myre), sera le premier navire de la nouvelle classe Boreï A, dont les caractéristiques seront supérieures à celles de la classe Boreï.

Au total, Sevmach envisage de construire huit sous-marins de classes Boreï et Boreï A. Ces submersibles, dotés de missiles Boulava, constitueront le socle des forces navales nucléaires russes après 2018.
http://fr.rian.ru/defense/20120606/194959157.html






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: bombrdier stratégique russe tu- 160 modernisé en TU-160M   Sam 16 Juin - 13:57

Bonjour !

l'information complète en activant ce lien pour télécharger le document :



mediafire.com ?ixq2r3ojuxj0exk
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: top secret du BOMBARDIER russe en projet assez avancé   Sam 16 Juin - 16:44

Bonsoir !

Bien patienter, lire la vidéo en entier, la surprise est au bout

Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Sam 16 Juin - 18:41

deux capture d'écran du lien jacana23












Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Un 2ème avion russe top secret (hydravion ou polyvalent ?   Jeu 28 Juin - 14:24

Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Démonstration de blindés dernier cri près de Moscou   Jeu 28 Juin - 15:05

Démonstration de blindés dernier cri près de Moscou

Le char T-90SM et le nouveau véhicule de reconnaissance SBRM, capable d'"entendre" l'adversaire, ont été montrés lors du second Forum international "Technologies de l'industrie mécanique -2012" qui se déroule actuellement dans les environs de Moscou.


http://fr.rian.ru/video/20120628/195186639.html





Le premier drone de combat russe en service fin 2014



Citation :
Le premier drone de combat russe entrera en service fin 2014, a confié jeudi à RIA Novosti un représentant haut placé du complexe militaro-industriel.

"Le groupe pétersbourgeois Tranzas a été chargé de commencer les essais d'un drone de combat début 2014 afin que cet appareil soit prêt à équiper les forces armées à la fin de la même année", a déclaré l'interlocuteur de l'agence lors de l'exposition "Technologies de constructions mécaniques" qui se déroule à Joukovski, dans les environs de Moscou.

Le premier vice-ministre russe de la Défense Alexandre Soukhoroukov avait antérieurement annoncé aux journalistes que les tests du premier drone de combat conçu et fabriqué en Russie commenceraient début 2014.
http://fr.rian.ru/defense/20120628/195184824.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Armement: Russes et Français créeront un véhicule blindé   Ven 29 Juin - 14:11

Armement: Russes et Français créeront un véhicule blindé
Second Forum international "Technologies de l'industrie mécanique"




La Russie et la France mettront conjointement au point un véhicule blindé de transport de troupes, a annoncé vendredi aux journalistes le directeur adjoint de l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport, Igor Sevostianov.

"Nous avons un projet sous l'égide du groupe russo-français pour les Armées de terre, présidé par moi-même. Actuellement, nous sommes en train de mettre au point un véhicule sur la base d'un châssis français doté d'armements et de tourelle russes. L'engin doit faire son apparition très prochainement, d'ici un an ou dix-huit mois. Le modèle a déjà été créé" a déclaré le responsable lors du second Forum international "Technologies de l'industrie mécanique" qui se déroule actuellement dans les environs de Moscou.
http://fr.rian.ru/defense/20120629/195195000.html






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: photographie coup de coeur   Sam 7 Juil - 16:14

bonjour !
pour la beauté et la réussite de la photo. Bravo !





Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Sam 28 Juil - 9:13

Russie: un bombardier stratégique de 5e génération créé d'ici 2020






Citation :
La Russie créera un bombardier stratégique (porteur d'armes nucléaires) de 5e génération d'ici 2020, ont déclaré jeudi à Moscou des experts militaires.

"Des travaux de conception de cet avion commencent en Russie. On a autrefois estimé que l'appareil serait créé en 2025, mais à présent on parle déjà de 2020", a indiqué Alexandre Charavine, directeur de l'Institut russe d'analyse politique et militaire, lors d'une table ronde consacrée à la création du complexe aérien prospectif pour l'aviation à long rayon d'action (PAK DA).

Les prototypes du bombardier de 5e génération seront produits vers 2018-2020, a pour sa part estimé Igor Korottchenko, rédacteur en chef du magazine "Défense nationale". "Selon les experts, la Russie construira plusieurs modèles d'essai entre 2018 et 2020 en vue d'avoir entre 35 et 40 bombardiers stratégiques d'ici 2025 ou 2030", a noté M.Korottchenko.

Le président et chef suprême des armées russe Vladimir Poutine a ordonné de lancer les travaux de conception d'un nouveau bombardier stratégique destiné à remplacer les Tupolev Tu-160 et Tu-95MS. Le commandant de l'Aviation à long rayon d'action, le général Anatoli Jikharev, a annoncé auparavant que le nouveau bombardier pourrait équiper l'armée russe en 2025.

L'aviation stratégique russe comprend actuellement 32 bombardiers Tu-95MS-6, 31 Tu-95MS-16 et 13 bombardiers Tu-160. Ils sont capables de porter plus de 850 missiles de croisière de longue portée.
http://fr.rian.ru/defense/20120726/195482863.html






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: les projets inachevés de la marine russe   Sam 28 Juil - 9:21



Citation :
La nouvelle Journée de la Marine russe (29 juillet) réduira d'une année supplémentaire le délai accordé aux marins russes pour rétablir la puissance navale de l'Etat. Les plans colossaux pour la décennie à venir devront être modifiés afin d'apporter à la marine un véritable matériel. Certaines questions problématiques sont fermées, mais d'autres continue à empoisonner la vie en raison de leur persistance.

L'élément sous-marin, l'avarice polyvalente

La marine réduit sciemment la variété des classes de sous-marins, chose à laquelle aspiraient déjà les militaires soviétiques à la fin des années 80. Sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) – un (projet 955 Boreï). Sous-marin d'attaque polyvalent – un (projet 855 Iassen).
Sous-marin anaérobie compact – un (projet 677 Lada).

Certes, le Lada ne pourra pas être réalisé tout de suite en raison des immenses problèmes que pose le moteur diesel, ce qui est nouveau pour l'industrie russe. Pour cette raison, il y aura d'abord le projet 636.3 "bien huilé" (deux sous-marins sont déjà en chantier, et quatre autres ont été commandés), mais ensuite le projet 677 verra forcément le jour. Ou ce qu'il en restera après la mise au point.

Le cadre du tableau est si serré, qu'il ne reste plus de place pour quoi que ce soit d'autre. Même le chasseur sous-marin nucléaire léger, qui était destiné à remplacer les longues séries des projets 671, 945 et 971, tel qu'on le prévoyait au crépuscule de l'Union soviétique. Il est prévu de transmettre ses fonctions au projet polyvalent 885, mais qui est plus important et plus cher.
La berline citadine classique n'est plus à la mode: tout sera pris en charge par une nouvelle "limousine" bourrée de gadgets.

Cette limousine remplacera également les sous-marins nucléaires lanceurs de missiles de croisière (projet 949) spécifiques pour la flotte russe. D'ailleurs, ce sera plutôt une bonne opération: la combinaison de missiles supersoniques Onyx avec l'arsenal polyvalent du système Calibre, capable également de traiter des cibles terrestre, élargira considérablement les possibilités tactiques de la flotte sous-marine.

Les Iassen n'ont certainement rien à envier en matière de fonctionnalité et de caractéristiques techniques, mais il existe des limites purement physiques en termes de nombre de navires en mer et des notions concernant l'étendue du périmètre contrôlé.

Le fait qu'un seul sous-marin du projet 885 pourra remplacer par ses capacités opérationnelles un certain nombre de sous-marins plus légers et bon marché est indéniable, à l'exception d'une chose: ces limousines ne pourront pas physiquement se diviser entre les grandes zones maritimes.

Mais de toute façon il n'existe aucun projet de nouveau sous-marin nucléaire léger, sans compter le projet soviétique 957 Kedr sur papier, qui 20 auparavant était remis en question quant à son utilité. Et développer aujourd'hui un nouveau sous-marin signifierait perdre du temps et de l'argent, ainsi que surcharger les ingénieurs en les empêchant de terminer et de mettre au point la production en série des projets 955 et 885 de sous-marins plus ou moins déjà développés.

D'autant plus que la longue guerre du Groupe russe unifié de constructions navales (OSK) avec les militaires pour ces sous-marins vient à peine de s'achever: très récemment a été signé le contrat portant sur une série de lanceurs d'engins, et une série de sous-marins du projet 885 en novembre 2011.

Le président obstiné d'OSK, Roman Trotsenko, vient de quitter le Groupe, mais ses successeurs n'ont certainement pas envie d'engager une autre bagarre avec l'équipe du ministre de la Défense, Anatoli Serdioukov, pour le prix de revient des nouveaux projets. Assimiler les centaines de milliards de roubles prévus par des contrats sur les Iassen et les Boreï serait déjà une bonne chose.

Les mirages de l'océan…

Les plans en ce qui concerne la flotte de surface, même en se limitant seulement aux grands navires, se multiplient, au contraire.

On revient régulièrement au thème du porte-avions nucléaire: les marins veulent absolument l'avoir, les constructeurs se déclarent être prêts à lancer le projet, dès que les chantiers Novo-Admiralteïski (de la Nouvelle Amirauté), près de l'île de Kotline seront opérationnels (OSK a l'intention de délocaliser ses chantiers de Saint-Pétersbourg à cet endroit), et le ministère de la Défense reste prudent.

On constate également l'aspiration à faire revenir en mer les navires lourds, pour l'instant sous la forme de l'appel d'offres pour un nouveau destroyer. A en juger par les maigres communiqués des militaires et des chantiers navals, ce "destroyer" devrait être un croiseur nucléaire
lance-missiles (apparemment, doté de systèmes de lancement universels), armé, entre autre, de missiles mer-air du système combiné de défense antiaérienne/antimissile S-500.

La pratique de l'utilisation d'euphémismes est bien connue, mais elle est généralement répandue dans les démocraties parlementaires, lorsqu'il faut faire adopter un programme de construction de grands navires de combat par des députés-cerbères ladres, qui se préoccupent de manière exemplaire et démonstrative du portefeuille des électeurs. Par ailleurs, un tel camouflage verbal peut également servir dans d'autres situations.

Les délais du début de construction des "destroyers" ont été reportés à 2016. La construction des porte-avions pourraient commencer fin 2018 dans le meilleur des cas (selon les prévisions du président d'OSK Roman Trotsenko), et selon le ministère de la Défense, ils ne sont même pas prévus par le programme national d'armements jusqu'en 2020.

Le ministère de la Défense souligne constamment que prochainement devrait être terminé le travaille de recherche qui permettra de résoudre le problème du système de combat de la flotte à venir et de la place des porte-avions (de même que les caractéristiques techniques exigées pour un tel bâtiment). Ce n'est qu'après la transmission des résultats de ce travail aux dirigeants politiques qu'ils pourront prendre la décision de construire ou non des porte-avions.

Quoi qu'il en soit, la mise en service d'un tel navire n'est pas à prévoir avant 2013 (l'estimation optimiste des constructeurs navals). De même pour un nombre suffisant de "destroyers" pour former un ordre de groupes aéronavals d'attaque.

Toutefois, le problème des unités d'attaque hypothétiques de la flotte océanique réside plutôt dans la limite catastrophique des ressources de constructions navales disponibles dans le contexte du manque crucial de navires des principales classes. Le dénouement de nœud nécessite un équilibre extrêmement précis entre les priorités de la construction.

…et le retour à la réalité

Le rêve des groupes aéronavals d'attaque à l'image des Américains n'a rien d'un péché, mais il faut créer une flotte en partant du bas. Et en bas on ne rencontre que des problèmes: la marine manque cruellement de navires les plus répandus – les frégates et les corvettes.

Les frégates du projet 22350 ont été conçues comme la principale force d'attaque de la flotte, et selon certaines estimations il était prévu d'en construire au moins une trentaine.

Cependant, pour l'instant la construction avance difficilement. La première frégate du projet 22350, L'Amiral Gorchkov, dont la construction a été lancée en 2006, a été mise à l'eau seulement fin 2010, et les délais de sa mise en service ont été prudemment reportés à novembre 2013. L'Amiral Kassatonov a environ un an de retard, l'Amiral Golovko est seulement en chantier, et les autres cinq navires n'existent pour l'instant que dans les contrats.

Cela représente huit frégates. Pour quatre flottes, dont deux océaniques, c'est une goutte d'eau dans la mer.

Tandis qu'on règle le problème de la construction des "frères" du Gorchkov, la marine russe a opté pour même schéma que dans le cas de la compensation de l'absence des sous-marins diesels du projet 677: mettre rapidement en service un projet destiné aux exportations qui a fait ses preuves pour combler le vide.

A cet effet, des frégates du projet 1135.7 (également appelées 1135.6M) ont été commandés aux chantiers navals Iantar de Kaliningrad. C'est la version pratiquement identique des frégates du projet 1135.6 construites pour l'Inde. Etant donné que le nombre suffisant des navires du projet 22350 ne pourra pas être atteint, il faudra prendre ce qu'il est possible de construire dans l'immédiat.

La construction des corvettes des projets 20380/20385 commence également à bouger du point mort. Théoriquement, la production en série de ces navires (avec le projet 22350) devrait permettre aux unités navales de "se muscler". Mais ils sont toujours aussi peu nombreux pour qu'on puisse saturer les quatre flottes russes géographiquement isolées en nouvelles unités de combat.

Ce sont ces navires qui manquent à la flotte russe, et ce, de manière purement physique: les listes des navires opérationnels en service sont dangereusement courtes et se réduisent peu à peu. Certains bâtiments, officiellement en service, sont en "maintenance" ou "modernisation" en raison du manque de pièces de rechange ou d'argent pour leur remise en état.

Et même la première chose qui vient à l'esprit est de mettre l'accent de la croissance de la flotte "en bas", grâce à la mise en service forcée de nouveaux bâtiments de classes moyennes (frégates 22350, 1135.6M, corvettes 20380/20385). Mais la question primordiale est de savoir s'il sera possible de lancer à la fois la construction des croiseurs lance-missiles océaniques avec la dotation rapide d'un grand nombre de frégates et de corvettes dont la marine avait besoin "pour hier".
http://fr.rian.ru/discussion/20120727/195493056.html






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Sam 28 Juil - 17:14

La Russie relance la production des sous-marins classiques Lada
Citation :
La Russie a relancé la production des sous-marins à propulsion classique de projet 677 Lada (version à l'exportation Amour-1650), a annoncé le commandant en chef de la Marine russe Victor Tchirkov.

"Un projet technique corrigé du sous-marin à propulsion classique Lada a déjà été adopté, nous avons décidé de relancer la production en série de deux sous-marins", a indiqué le vice-amiral Tchirkov dans une interview à RIA Novosti.

Les travaux de construction de deux sous-marins de type Lada, baptisés Sébastopol et Kronstadt, ont été gelés par le commandant précédent de la Marine, Vladimir Vyssotski, après que le premier sous-marin de la série, le Saint-Pétersbourg, n'a pas fourni les performances annoncées. La coque du sous-marin Sébastopol est construite à 40% et celle du Kronstadt à 10%, selon les chantiers navals de l'Amirauté de Saint-Pétersbourg.

L'amiral Vyssotski avait annoncé antérieurement à RIA Novosti que le premier sous-marin russe à propulsion anaérobie serait créé d'ici 2014 sur la base du sous-marin du projet 677 Lada. Les travaux de conception d'un système de propulsion anaérobie ont été confiés au bureau d'études russe Rubin, créateur de l'Amour-1650.

L'Amour-1650 à propulsion anaérobie (version à l'exportation du submersible Lada) participe depuis décembre 2011 à un appel d'offres indien Project 75(I) pour l'achat de six sous-marins pour 11,8 milliards de dollars. Ses concurrents sont le Scorpène (France), le Type 214 (Allemagne), le S-80 (Espagne).

Le sous-marin Saint-Pétersbourg à propulsion diesel et électrique est exploité à titre d'essai par la Marine russe depuis 2010. Equipé de plus de 100 nouvelles armes, systèmes hydroacoustiques et dispositifs de guerre électroniques, il peut tirer des missiles en rafale. Long de 66,8 m et large de 7,1 m, avec un tirant d'eau de 6,7 m, il développe une vitesse maximale de plus de 20 nœuds. Son équipage comprend 35 personnes, son autonomie est de 45 jours, et sa profondeur d'immersion de 300 m.
http://fr.rian.ru/defense/20120727/195493995.html






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: lTU-22M le bombardier qui laisse des regrets   Dim 29 Juil - 14:55

Bonjour à tous


Le Tu-22M est toujours le bombardier stratégique supersonique le plus utilisé en Russie. L'appareil fut construit à près de
500 exemplaires par Tupolev, à Kazan au Tatarstan, de 1964 à 1993. Surnommé "Backfire" (retour de flamme) par l'OTAN lorsque fut découvert son existence en septembre 1969, le Tu-22M resta longtemps la bête noire des stratèges américains, sa vitesse et son rayon d'action lui permettant d'atteindre toutes les cibles de l'OTAN en Europe ainsi que sur les atterrages atlantiques.



Engagé en afghanistan
Lancé en 1967, sous la désignation de prototype 45-01, le Tu-22M n'a guère de points communs avec son prédécesseur, le Tu-22 Blinder, sinon sa désignation (choisie pour entretenir la confusion chez les
Occidentaux). Le premier Tu-22M a volé le 30 août 1969. Vecteur nucléaire et d'attaque terrestre et navale, capable de Mach 1,8 avec une charge de bombes de
24 t, le Tu-22M de départ fut petit à petit amélioré pour donner naissance au Tu-
22M2 qui lança véritablement la série. Un total de 220 Tu-22M2 fut produit. À la version M2 succéda, à partir de 1982, le Tu-22M3, à l'aile modifiée pour pivoter à une flèche maximale de 65° et conçu pour pouvoir décoller à la masse de 125 t. Pourvu d'entrées d'air différentes, façon MiG-25, et de quelques raffinements
aérodynamiques, le Tu-22M3 est équipé d'un radar multimode.
Durant la guerre en Afghanistan, des Tu-22M2 et M3, opérant à partir du Turkménistan, ont été régulièrement utilisés pour des raids de bombardement conventionnel à longue distance. En 1999, la Russie en possédait encore quelque 260 exemplaires réduits à environ 150 en
2002, tandis que le gouvernement ukrainien en a hérité d'une vingtaine. Certains ont été modifiés en Tu-22MR de reconnaissance électronique, tandis qu'une partie des Tu-22M2 a été transformée en Tu-22M5 par le montage d'un nouveau radar et l'intégration de nouveaux missiles air-sol. Le Tu-22 reste le véritable cheval de bataille de l'aviation de bombardement
russe actuelle car, faute de crédits, son successeur - qui se voudrait un égal du B-2 américain- n'a jamais vu le jour









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: caractéristiques du bombardier TU-160   Lun 30 Juil - 8:16

bonjour à tous !
J'ai eu du mal à trouver ouf ! avec chance+persévérance,enfin récompense.





Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: La Russie va construir des Destroyers destinés à la défense anti-missile-    Lun 30 Juil - 15:11

Bonsoir à tous !


La Russie va construire des destroyers destinés à la défense anti-missile et un nouveau bombardier stratégique .
La Russie va construire son propre " systéme AEGIS " : Des destroyers destinés à la défense anti-missiles .
Face à l'échec patent des négociations avec les Etats-Unis sur la question du bouclier anti-missile Européen et le déploiement de destroyers équipés du missiles SM-3 par les marines de l'OTAN et la marine Japonaise , les chefs politico-militaires Russes comme Dmitri Rogozine ou Leonid Ivashov ont évoqué à plusieurs reprises ces derniers mois la necessité pour la Russie de se doter d'un systéme naval aux capacités ABM .
Les études seraient déja lancées et le début de la construction du premier navier navire est prévue pour 2016 . Le programme dans sa définition actuelle prévoit la construction de 6 destroyers destinés à être déployés à l'échelle mondiale . Si Roman Trotsenko précise que la configuration du système anti-missile n'est pas arrétée , on peut légitimement penser que le missile intercepteur appartiendra à la gamme S-*** et sera très probablement un missile de la gamme S-500 . [ lien ] et [ lien ]
Les systèmes S-*** ont été conçus dés le début pour une utilisation conjointe par la Marine et l'Armée de l'air Soviétique . Une version navalisée du célèbre système S-300 , le S-300 " Fort M " С-300ФМ - est actuellement opérationelle , avec toutefois uniquement des capacité anti-aériennes .[ lien ]
Les systèmes S-500 seraient conçus pour effectuer l'interception endoatmosphérique de cibles balistiques .
Outre le choix du système anti-missile se pose la question de la plateforme . Le site RusNavy intelligence a lancé une reflexion sur ce sujet [ lien ] , je n' y reviendrais donc pas !
Ce sont des journées capitales pour l'avenir de l 'industrie aéronautique Russe qui se sont déroulées en Juin avec les déclarations successives les 10 et 11 juin dernier du Premier Ministre et du Président Russe concernant le programme PAK-DA - Перспективный авиационный комплекс дальней авиации - le bombardier stratégique Russe de V éme génération . Le PAK-DA est le projet russe de bombardier du futur qui doit remplacer la flotte des Tu-22M3, Tu-95MS et Tu-160. L'aviation stratégique Russe comprend actuellement 32 bombardiers Tu-95MS-6, 31 Tu-95MS-16 et 13 bombardiers Tu-160. Ils sont capables de porter plus de 850 missiles de croisière de longue portée.
Malgré les réticences du Vice Premier-Ministre Dmitri Rogozine , trés critique du projet ,[ lien ] le Président et le Premier-Ministre Russe ont annoncé le lancement du programme . [ lien ] et [ lien ]
Face à la position de Dmitri Rogozine , les partisans du PAK DA soulignent le fait qu'un bombardier stratégique n'est pas anachronique à l'ère du nucléaire et des drones : Un bombardier stratégique peut emporter des munitions conventionnelles non-nucléaires et servir de force de projection . Sa capacité à rester en vol plusieurs heures [ voir infographie Ria Novosti ] permet d'envisager un " guet aérien nucléaire armé " pour assurer la dissuasion nucléaire en période de tensions diplomatiques et militaires . C'est un élèment complémentaire aux missiles terrestres et aux missiles de stationnement naval qui permet de démontrer à un éventuel agresseur la détermination de la Russie à employer l'arme nucléaire en cas d'agression : Il s'agit de montrer " son colt nucléaire dégainé " , dernière étape avant le lancement effectif d'une frappe . On se doute , des " experts " Occidentaux [ et surtout Français , il y en a beaucoup dans tous les domaines... ] on aussitôt applaudi la prise de position de M Rogozine et critiqué les décisions du Président et du Premier-Ministre Russe de la même manière que l'inénarable Pavel Felgenhauer , mais ici on s'étonne de pouvoir encore s'étonner !
"Des travaux de conception de cet avion commencent en Russie. On a autrefois estimé que l'appareil serait créé en 2025, mais à présent on parle déjà de 2020", a indiqué Alexandre Charavine, directeur de l'Institut Russe d'analyse politique et militaire, lors d'une table ronde consacrée le 25 juillet à la création du complexe aérien prospectif pour l'aviation à long rayon d'action [ PAK DA ] .
Les prototypes du bombardier de 5e génération seront produits vers 2018-2020, a pour sa part estimé Igor Korotchenko, rédacteur en chef du magazine Défense nationale . "Selon les experts, la Russie construira plusieurs modèles d'essai entre 2018 et 2020 en vue d'avoir entre 35 et 40 bombardiers stratégiques d'ici 2025 ou 2030", a noté M.Korotchenko.[ lien ]
Depuis plusieurs années des modèles 3D du futur PAK DA circulent sur la toile mais il est difficile de préciser quel sera l'aspect de ce bombardier et quelles seront ses caractéristiques . [ lien ] Selon plusieurs sources les caractéristiques et les choix des solutions technologiques seraient déja arrétés . [ lien ]
Il faut noter que le constructeur sera très certainement Tupolev et que cet aéronef sera developpé à Kazan au Tatarstan [ lien ] ce qui souligne le caractère stratégique de cette république ou cohabitent Chrétiens et Musulmans pour le CMI Russe . Les récents attentats qui ont visés les chefs religieux Musulmans au Tatarstan n'en prennent qu'une résonance plus forte ! [ lien ] , [ lien ] et [ lien ]
Le PAK DA sera , et il décollera de sa planche à dessin [ ou plutot de son écran de CAO ] n'en déplaise aux Ariel Cohen de tout poils [ lien ] , le digne descendant de l'aéronef qui peut être considéré comme le premier bombardier stratégique de l'histoire , qui était Russe et qui célèbrera son centenaire en 2013 : L'Ilya Mouromets.[ lien ] Alors que l'imaginaire Occidental associe le bombardier stratégique à Boeing et aux Etats-Unis , on peut parler d'une culture - centenaire - du bombardement stratégique dans le monde Russo-Soviétique .
PREMIERS PROJETS





Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Lun 30 Juil - 15:59

la conception des navires "nouvelle génération"
Citation :
Il est indispensable pour la Russie d'accélérer la conception des navires avancés de nouvelle génération, a annoncé lundi le président russe Vladimir Poutine en visite dans la région d'Arkhangelsk (nord) .

"Il est nécessaire de lancer rapidement la conception des navires avancés de nouvelle génération. Ceci concerne aussi bien la Flotte sous-marine que celle de surface. Ce sont les navires avancés qui détermineront l'image future de la Marine, ils doivent alors être équipés d'armes appropriées, ainsi que de systèmes avancés de contrôle, de renseignement et de communication", a déclaré le chef d'Etat lors d'une réunion consacrée au développement de la Marine.

Il a en outre précisé que la conception des navires de nouvelle génération devait être accompagnée de la modernisation de l'industrie de défense russe.

http://fr.rian.ru/defense/20120730/195520436.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Poutine assiste à la mise en cale d'un nouveau sous-marin nucléaire   Mar 31 Juil - 17:23



Citation :
Le président russe Vladimir Poutine a assisté lundi à la mise en cale d'un nouveau sous-marin nucléaire russe Kniaz Vladimir (Prince Vladimir) du projet Borei A à l'usine Sevmach de Severodvinsk, dans la région russe d'Arkhangelsk (nord).

"Nous aurons huit sous-marins nucléaires stratégiques lanceurs d'engins de type Borei d'ici 2020. L'Alexandre Nevski a déjà passé ses essais et un autre sous-marin (le Iouri Dolgorouki, ndlr.) est en période d'essai. Je suis persuadé que le projet sera réalisé", a indiqué M.Poutine avant la cérémonie.

Il s'agit du quatrième SNLE de classe Borei mis en cale en Russie. Le troisième sous-marin lanceur d'engins de classe Borei, le Vladimir Monomakh, est déjà en voie de construction à Sevmach, le seul producteur russe des sous-marins nucléaires. Par ailleurs, cette usine construit actuellement le sous-marin nucléaire de 4e génération Kazan de classe Iassen, ou "projet 885" (Granay, selon la classification de l'OTAN).

En 2012, la Russie prévoit également de mettre en cale chantier les coques des cinquième et sixième SNLE de type Borei.

"Au total, vous avez construit 129 sous-marins. Il s'agit d'un record unique. Je ne sais pas s'il existe un autre chantier naval au monde qui a fait autant pour son pays", a conclu M.Poutine.
http://fr.rian.ru/defense/20120730/195521042.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Invité
Invité



MessageSujet: V.POUTINE veut faire exploser le budjet de la déense russe   Mer 1 Aoû - 12:58

bonjour à tous !

Écrit par Alyah
Évaluer cet élément

1
2
3
4
5
Publié dansSociété
Citation :
Poutine veut faire exploser le budget de la Défense.
Alors que les manifestants anti Poutine ont inauguré une nouvelle manière de protester en organisant des courses automobiles autour du Kremlin, le Premier Ministre roule lui, pour le complexe militaro industriel.
Rouler à fond la caisse autour du Kremlin, avec des ballons jaunes et blancs, c'est la nouvelle façon de manifester contre Poutine !
Le Premier ministre et candidat à la présidentielle russe, Vladimir Poutine, a promis un réarmement "sans précédent" de la Russie, rendu indispensable selon lui notamment par la politique des Etats-Unis et de l'Otan, dans un article publié lundi.
M. Poutine met au premier plan la nécessité de répondre au déploiement par les Etats-Unis et l'Otan d'un bouclier antimissile en Europe dans ce long texte publié dans le journal officiel Rossiïskaïa Gazeta, entièrement consacré à la question militaire.
"L'époque exige une politique déterminée de renforcement du système de défense aérien et spatial du pays. C'est la politique des Etats-Unis et de l'Otan en matière de défense antimissile qui nous y pousse", écrit M. Poutine.
"Vingt-trois mille milliards de roubles (590 milliards d'euros) vont être consacrés au total à ces objectifs (de réarmement) dans la décennie à venir", précise M. Poutine, soulignant qu' " il n'y a jamais en la matière trop de patriotisme ".
"Nous devons bâtir une nouvelle armée. Moderne, capable à tout moment d'être mobilisée", écrit-il.
"Nous voyons éclater sans arrêt de nouveaux conflits locaux ou régionaux. Apparaissent des zones d'instabilité, où le chaos est entretenu et manipulé. Et on voit des tentatives de provoquer de tels conflits à proximité immédiate de nos frontières et de celles nos alliés", poursuit M. Poutine, reprenant des accusations récurrentes en Russie et visant les Occidentaux.
"Nous voyons combien se sont dévalués et dégradés les principes du droit international", ajoute-t-il, alors que la Russie est le principal soutien de la Syrie face aux Occidentaux qui dénoncent la répression qui y a fait des milliers de morts.
"Dans ces conditions, la Russie ne peut se contenter des méthodes diplomatiques et économiques de règlement des conflits. Nous avons pour tâche de développer les capacités militaires de la Russie", ajoute M. Poutine.
"On prétend parfois que la renaissance du complexe militaro-industriel est un joug pour l'économie, un poids insurmontable qui aurait en son temps ruiné l'URSS. Je suis convaincu que c'est une profonde erreur", écrit l'ex-agent du KGB.
"Le renouveau du complexe militaro-industriel va devenir une locomotive pour le développement des secteurs les plus divers", affirme l'homme fort de la Russie, quasi-assuré de revenir le 4 mars au Kremlin.
Le gouvernement russe avait déjà annoncé il y a un an un vaste plan de modernisation de l'armée de près de 500 milliards d'euros d'ici à 2020.
Source : http://www.ubiznews.com/news/societe/item/3975-poutine-veut-faire-exploser-le-budget-de-la-d%C3%A9fense
Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Sam 4 Aoû - 14:20

Des Tupolev porteurs d'armes nucléaires protègent la frontière russe
Des avions porteurs d'armes nucléaires protègent les frontières aériennes russes. Une équipe de tournage de RIA Novosti a visité l'aérodrome militaire d'Engels où sont basés des Tupolev Tu-95MS et Tu-160.

video ici
: http://fr.rian.ru/video/20120730/195521469.html






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Mar 7 Aoû - 10:45

Chasseur russe Su-35: la production en série lancée en 2013
Т-50



Su-35



Citation :
La Russie lancera la production en série des chasseurs polyvalents Sukhoi Su-35 dès 2013, a annoncé lundi à Moscou le commandant en chef de l'Armée de l'air russe Victor Bondarev.

"A mon avis, la production en série des Su-35 sera lancée en 2014, voire en 2013, celle des T-50 (chasseurs de 5e génération) après 2015", a indiqué le général Bondarev lors de la cérémonie d'ouverture d'une exposition photo consacrée au 100e anniversaire de l'Armée de l'air russe.

Le Sukhoï Su-35 est un chasseur polyvalent hautement manœuvrable de génération 4++. Sa vitesse maximale atteint 1.400 km/h près du sol et 2.400 km/h en altitude. Son plafond opérationnel est de 18.000 mètres. L'appareil est capable de détecter des cibles volantes à une distance de plus de 400 km.

Le chasseur de 5e génération T-50 est développé en Russie depuis les années 1990. Le nouvel appareil sera doté de qualités uniques. Invisible pour les radars ennemis, il sera équipé d'un nouveau poste de navigation de bord et d'un système de défense automatisé.
http://fr.rian.ru/defense/20120806/195592376.html






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Jeu 9 Aoû - 19:38

Matériel de guerre russe: qualité insatisfaisante


Citation :
Le ministère russe de la Défense reste plutôt insatisfait par la qualité des armements et du matériel de guerre produits en Russie, a annoncé mercredi aux journalistes le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Soukhoroukov.

"En 2011, nous avons adressé [aux producteurs] 2.271 réclamations, durant le premier semestre de 2012, nous avons déjà préparé 994 plaintes, tandis que la livraison du matériel de guerre aux troupes ne commencera qu'au dernier trimestre, conformément aux conditions des contrats signés par l'État", a déclaré M.Soukhoroukov.

Selon le responsable, le ministère russe de la Défense fait tout son possible pour livrer des armes modernes à l'armée russe dans les délais prévus.

Toutefois, le ministère impose toujours des amendes considérables aux entreprises de défense qui violent des accords avec l'État, a noté le vice-ministre. Ainsi, le montant total des sanctions infligées en 2011 se chiffre à 24 milliards de roubles (612 millions d'euros).
http://fr.rian.ru/defense/20120808/195619507.html






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: nouveaux chars de combat T95 rt même T99   Lun 13 Aoû - 16:37

bonsoir à tous

Malgré le secret, certains renseignements sur le T-95 sont déjà connus. Ainsi, on peut être certain que son poids sera d’environ 55 tonnes, sa tourelle sera inhabitée et, parmi ses principaux armements figurera un canon de 152 mm capable de tirer aussi bien des obus conventionnels que des missiles téléguidés.

L'armée russe recevra des chars de nouvelle génération en 2014
Imprimez / Envoyez
Les unités blindées russes recevront des chars d'assaut de nouvelle génération en 2014, a annoncé samedi le ministère russe de la Défense.

Sans préciser le modèle des nouveaux chars, le porte-parole du ministère le lieutenant-colonel Sergei Vlasov a déclaré à la presse que la Russie devra remplacer l'actuel groupe de chars sur une période de six ans jusqu'en 2020.

Selon des médias russes, les chars de nouvelle génération pourraient comprendre deux modèles: T-95 et T-99, modèles améliorés sur la base de T-90.

Pour le moment, les forces terrestres russes sont équipées de T-72, T-80 et T-90.
Source: xinhua




T-95 Armata : nouveau char russe pour 2013?

source : http://csdp.visuart.eu/fr/armata










published by András István Türke on ven, 02/17/2012 - 18:06




Selon les experts militaires, ce nouveau char russe fixera un nouveau standard, vers lequel vont tendre les fabricants étrangers. L’élaboration du nouveau char de série «Armata» devrait être terminée d’ici à 2015. Selon les experts militaires, ce char russe fixera un nouveau standard, vers lequel vont tendre les fabricants étrangers.

Pourquoi?
Selon Oblastnaja Gazeta jusqu'à la mise en service de l'Armata le Ministère russe de la Défense continue la modernisation des anciens T-72. A Omsk ces traveaux sont en cours pour moderniser 170 T-72 selon un contrat de 6 Mrds roubles. Selon la conclusion des journalistes la conséquence de cette décision serait la renonce de l'achat des T-90 plusieurs fois critiqués par le chef d'Etat major Nikolaj Makarov et le commandant de la Force terrestre Aleksandr Postnikov.
Dans nos jours c'est le T-90 « Vladimir » qui est le dernier char russe entré en production depuis 1994. Il combine le châssis du T-72 et l'électronique de bord du T-80 avec des systèmes défensifs élaborés tels que le blindage réactif Kontakt-5 et le brouilleur anti-missile Shtora-1. Il est en service en Russie à raison de 300 exemplaires environ ainsi qu’en Inde et en Algérie. Le prix unitaire d'un char T-90S a été évalué à 2,3 millions d'euros (3 millions USD) en mars 2006. Les chars T-90 ont été déployés en Tchétchénie de même que le blindé de déminage BRM-3M chargé de l’ouverture des routes et des IMR-2MA (engin de combat du génie basé sur le châssis du T-90) du génie russe ont sous les couleurs de la SFOR en Bosnie. En 2007, Thales Optronique SA a signé un contrat pour la livraison d'une centaine de caméras thermiques Catherine FC à la Russie en vue d'équiper une partie de leurs T-90 .

Invulnérable?
Le modèle T-90AM est déjà pratiquement invulnérable pour les armes anti-char portables. Quant au kit de protection «Relikt», il le protège même des missiles anti-char lourds. «Armata» se veut être un modèle beaucoup plus solide. L'équipage sera placé dans une capsule blindée, ce qui exclut pratiquement la possibilité de son extermination avec des armes classiques. Pour détruire la machine et l'équipage, il faut utiliser des munitions d'artillerie ou d'aviation lourdes. Aucun char moderne ne sera en mesure de causer à «Armata» des dommages graves avec des armes qui sont actuellement utilisées. Un des grands avantages d’«Armata», c’est qu'il sera construit sur une plateforme universelle – un châssis lourd à chenilles. En tout quatre plateformes universelles de trois catégories différentes devront être créées pour l’armée russe. Il s’agit d’une plateforme lourde à chenilles, à roues moyennes, moyenne à chenilles et à petites roues.







T-95 Armata et T-90

Faisabilité
La gamme complète de ces machines militaires, machines à utilisation spéciale, ainsi que des appareils auxiliaires pour les forces armées sera construite sur la base de ces plateformes, qui auront pour le point commun le châssis et l’installation motrice. Si l’on ne prend pas en compte le programme américain Future Combat System, qui a connu un échec, c’est la première fois dans le monde que cette approche est réalisée. «Armata» est équipé d’un canon de 125 mm, dont la longueur sera augmentée. Les armes et l'équipement du char vont correspondre aux possibilités techniques et scientifiques du pays, ce qui contribuera à la faisabilité du projet, permettant une économie de fonds. En comparaison avec les plateformes de différents types, l'acquisition et l'entretien des plateformes universelles reviendra à l’Etat moins cher
















Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   Jeu 23 Aoû - 11:03

Chasseur russe de 5e génération: tests de ravitaillement en vol



Sukhoi T-50

Un chasseur russe de 5e génération Sukhoi T-50 (PAK-FA) a subi des tests de ravitaillement en vol, a annoncé mardi à Moscou un porte-parole de l'avionneur Sukhoi.

"Le deuxième avion PAK-FA (T-50-2) et l'avion ravitailleur Iliouchine Il-78 ont effectué neuf rapprochements durant un vol. Un avion d'entraînement et de combat Sukhoi Su-25UB piloté par un équipage du centre d'entraînement de l'Armée de l'air russe a aussi participé aux essais", a indiqué le porte-parole.

Le premier avion de ce type, le T-50-1, achève le programme de préparation aux vols d'essais à des angles d'attaque hypercritiques afin de tester sa super-manœuvrabilité.

Le prototype T-50-2 passe actuellement des tests de stabilité, de manœuvrabilité et de solidité.

Le troisième prototype PAK-FA, le T-50-3, a entamé des essais en vol avec un radar à balayage électronique actif en août. Conçu par l'Institut Tikhomirov de Moscou, ce radar utilise une antenne réseau à commande de phase (antenne active, AESA) qui augmente la portée du radar, peut fonctionner parallèlement en air-air et air-sol, permet d'identifier des cibles isolées et multiples, d'attaquer plusieurs cibles à la fois avec des armes de précision, ainsi que d'assurer la liaison et la lutte antiradar.

"Les essais du quatrième avion T-50 PAK-FA débuteront dès 2012", a ajouté le porte-parole.

Doté d'un radar unique à balayage électronique actif, le T-50 doit posséder toutes les performances d'un avion de 5e génération: une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande, etc. L'avion est conçu pour remplacer les MIG-29 et les Su-27 en service dans l'armée russe. Le T-50 est développé en Russie depuis les années 1990.
http://fr.rian.ru/defense/20120821/195742019.html
Chasseur russe de cinquième génération T-50
Le T-50 doit posséder toutes les performances d'un avion de cinquième génération: une faible signature radar et thermique, une vitesse de croisière supersonique, une haute intégration des systèmes de commande, etc. L'avion est conçu pour remplacer les MIG-29 et les Su-27 en service dans l'armée russe.








Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Industries Militaire Russe   

Revenir en haut Aller en bas
 

Industries Militaire Russe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Russian Navy - Marine Russe
» Livret militaire
» 18ème festival du cinéma Russe - 18th festival of Russian movies
» Défilé militaire du 21 juillet
» 14 juillet 2010 PARIS defilé militaire video legion etrangere 1RE 2 REG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Discussions Diverses (industrie)(parades)(images et vidéos) :: industrie militaire-