Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 actualités Française (économies politiques militaire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Ven 30 Mar - 10:19

Affaire Merah : Alger ne veut pas d’un problème «franco-français»

Citation :

Décembre 1994, les pirates de l’Airbus d’Air France furent ensevelis dans le secret dans les environs de Marignane.


Octobre 1995, Khaled Kelkal, le responsable des attentats de l’été de la même année en France, est enterré dans le cimetière Rillieux et non pas rapatrié en Algérie comme le souhaitait sa famille. Mars 2012, Alger refuse l’inhumation en Algérie de Mohamed Merah, auteur présumé de 7 assassinats à Toulouse et Montauban. Si les périodes et les profils ne sont pas comparables, la question de l’inhumation d’éléments impliqués dans des violences reste délicate entre Alger et Paris. Y a-t-il eu négociation entre les deux parties ? «Peut-être pas de négociations directes, des contacts certainement autour de cette affaire si sensible et qui mobilise beaucoup l’affect des deux côtés, surtout en ces périodes de campagnes électorales en Algérie et en France», nous confie une source au fait du dossier.

D’autant qu’Alger avait officiellement laissé passer la tempête des commémorations du 19 Mars en France et leurs lots, parfois, de contre-vérités historiques et d’attaques contre l’ALN-FLN, afin de ne pas être emporté par le flot des polémiques des cercles de la Nostalégérie si chères aux politiques français en période de campagne présidentielle. «Officiellement, ce que nous disons aux interlocuteurs français est qu’il s’agit d’une affaire de famille, de funérailles qui doivent se dérouler dans un cadre intime, loin de toute surenchère médiatique ou autre», ajoute notre source. Mardi, le porte-parole des Affaires étrangères, Amar Belani, a déclaré à TSA qu’«il s’agit d’une affaire qui, en principe, w se traiter dans l’intimité de sa famille, loin de toute publicité malsaine et déplacée». Sur place, hier, dans la commune de Souaghi et à Médéa, l’opinion publique n’est pas plus divergente.

«Nous espérons que l’enterrement ne soit pas l’occasion pour des médias étrangers de salir l’image de notre pays, car une seule photo d’un téléphone portable circulant sur le web montrant une foule de curieux au cimetière serait interprétée comme un hommage à une victime ou, pire, à un martyr», nous déclare un journaliste de la région. «Mohamed Merah est un problème franco-français, comme c’est le cas pour l’histoire des harkis ou des pieds-noirs qu’on veut nous coller à chaque commémoration en France», commente un cadre de l’Etat. «Zidane est français quand il fait gagner à la France la Coupe du monde, mais Mohamed Merah est algérien parce qu’il a tué des innocents», ajoute-t-il. Et de poursuivre : «Mohamed Merah est un produit de la société française, c’est là-bas qu’il a grandi, c’est là-bas qu’il a fait de la prison, c’est l’armée française qui l’a refusé dans ses rangs, alors qu’ils l’enterrent en France.»
http://www.elwatan.com//actualite/affaire-merah-alger-ne-veut-pas-d-un-probleme-franco-francais-30-03-2012-164767_109.php






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Sam 31 Mar - 11:15

Coup de filet dans les milieux islamistes: Achamlane réfute toute intention terroriste

Citation :
Mohamed Achamlane, leader de Forsane Alizza, groupe salafiste radical dissous en février, interpellé vendredi avec 16 autres islamistes radicaux en France, réfute «toute intention terroriste» dans un entretien de son avocat au quotidien Presse-Océan publié samedi.



«Mon client réfute fermement avoir jamais participé de près ou de loin à une quelconque entreprise terroriste», a déclaré Me Benoit Poquet au journal Presse-Océan. Il «conteste fermement avoir un quelconque lien avec Mohamed Merah», le tueur au scooter de Montauban et Toulouse, a-t-il ajouté.

«Tentative de récupération médiatique et politique»

Enfin Mohamed Achamlane, interpellé vendredi à son domicile de la commune de Bouguenais, au sud-ouest de Nantes après plus de six heures de perquisition des hommes du Groupe d'intervention de la police nationale (GIPN), «réfute tout amalgame et dénonce la tentative de récupération médiatique et politique, oportunément orchestrée en pleine période électorale», selon son avocat.

Dix-neuf personnes, dont trois femmes, ont été interpellées: cinq en Ile-de-France, quatre dans la région nantaise, quatre dans l'agglomération lyonnaise, autant en Provence-Alpes-Côte d'Azur et deux à Toulouse
http://www.20minutes.fr/societe/908465-coup-filet-milieux-islamistes-achamlane-refute-toute-intention-terroriste



























Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Lun 2 Avr - 9:43

L’avocate du père de Merah dit avoir des vidéos contre le Raid

Citation :
Une étonnante version a été livrée, dimanche à Alger, par l’avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid. Elle a prétendu détenir «deux vidéos dans lesquelles Merah dit aux policiers : "Pourquoi vous me tuez ? […] Je suis innocent"».«Des personnes au cœur de l’événement m’ont remis ces vidéos», a-t-elle ajouté, précisant qu’elle en réservait la «divulgation» à la justice française et insistant sur leur authenticité. Le ministère de l’Intérieur n’a fait aucun commentaire. Le chef du Raid a affirmé que Mohamed Merah lui a dit, après avoir interrompu les négociations : «Je suis un moudjahidin, je veux mourir les armes à la main.»
http://www.liberation.fr/societe/01012399805-l-avocate-du-pere-de-merah-dit-avoir-des-videos-contre-le-raid


Citation :
L'avocate algérienne mandatée par le père de Mohamed Merah pour porter plainte contre le Raid (unité d'élite de la police française) a affirmé ce dimanche à Alger détenir des preuves de «la liquidation» du tueur de Toulouse.

«Nous détenons deux vidéos identiques de vingt minutes chacune dans lesquelles Mohamed Merah dit aux policiers "pourquoi vous me tuez ?" [...] "je suis innocent"», a déclaré lors d'une conférence de presse Me Zahia Mokhtari, qui devrait se rendre en France dans les jours à venir pour déposer plainte devant la justice française.

«Des personnes au cœur de l'événement, et qui voulaient que la vérité éclate, m'ont remis ces vidéos», a ajouté l'avocate. Elle a précisé qu'elle en réservait la «divulgation» à la justice française et a insisté sur leur authenticité.

Le ministère de l'Intérieur français n'a fait aucun commentaire.

Selon Me Mokhtari, «(Mohamed) Merah a été manipulé et utilisé dans ces opérations par les services français et a ensuite été liquidé pour que la vérité ne voie pas le jour».

Dès le lendemain de la mort de Mohamed Merah, le Raid avait au contraire affirmé avoir «donné sa chance jusqu'au bout» au tueur réfugié dans son appartement. «Si un assaut a été lancé, c'est par Merah», a déclaré le chef de cette unité d'élite de la police, Amaury de Hauteclocque.

Le chef du Raid a affirmé que Mohamed Merah lui a dit, après avoir interrompu les négociations : «Je suis un moudjahidine, je veux mourir les armes à la main, vous allez m'abattre et je suis très fier, très honoré de lutter contre le Raid, je vais essayer d'(en) tuer le plus possible.»

Volonté d'en découdre


De son côté, le procureur de Paris, François Molins, avait déclaré le 22 mars que «les premières constatations (permettaient) de confirmer toute la détermination de Merah et sa volonté d'en découdre avec les forces de l'ordre, quelles qu'en soient les conséquences pour lui comme pour les policiers».

Me Mokhtari a indiqué qu'elle remettrait à la justice française «une première liste de trois noms, ceux d'un responsable des services français et de deux autres personnes de nationalités différentes qui travaillaient avec Mohamed Merah pour qu'elles soient entendues dans cette affaire».

Le chef de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini, avait affirmé mardi à l'AFP que Mohamed Merah n'était «ni un indic de la DCRI ni d'autres services français ou étrangers».

Par ailleurs, une source proche de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) avait qualifié de «grotesques» des informations du quotidien italien Il Foglio, qui assure sur son site internet que Mohamed Merah voyageait avec la couverture des services secrets français.

Selon l'avocate, Mohamed Merah avait par ailleurs «demandé à parler avec la presse, mais cela lui avait été refusé».

Des avocats français «veulent nous aider», a ajouté Me Mokhtari, sans citer de nom. Elle a ajouté avoir «confiance en la probité et l'impartialité de la justice française».

Mohamed Merah, 23 ans, avait été tué le 22 mars lors de l'intervention des policiers du Raid dans son appartement à Toulouse (sud-est), après trente-deux heures de siège.

Les 11, 15 et 19 mars, il avait tué sept personnes à Toulouse et à Montauban : trois parachutistes, trois écoliers et un enseignant juifs
http://www.liberation.fr/societe/01012399831-l-avocate-du-pere-de-merah-dit-avoir-des-preuves-de-la-liquidation-du-tueur






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Affaire Merah: Dix avocats contre le Raid    Mer 4 Avr - 18:06

Affaire Merah: Dix avocats contre le Raid

Citation :
A peine quelques jours après l'enterrement de Mohamed Merah au cimetière de Cornebarrieu à Toulouse, un feuilleton juridique est en train de se mettre en place. Mohamed Benalal Merah, qui avait menacé de poursuivre le Raid en justice après la mort de son fils, a mandaté une avocate algérienne, Me Zahia Mokhtari, pour poursuivre le corps d'élite de la police française en justice pour assassinat. Me Zahia Mokhtari est ainsi chargée de poursuivre les services de sécurité français «pour n'avoir pas respecté la procédure pendant la tentative d'interpellation» de Mohamed Merah et pour son «assassinat». Cette menace avait soulevé un tollé d'indignation dans les milieux politiques français au pouvoir, plus particulièrement chez le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé et celui de l'Intérieur, Claude Guéant. Quant à la plainte déposée, M. Merah a expliqué qu'il n'a jamais pensé à «attaquer l'Etat français». Tout en déniant aux responsables politiques le droit de lui interdire de s'exprimer sur la mort de son fils, il a expliqué que ses propos ont été déformés par un journaliste qui l'a joint par téléphone le jour de la mort de Mohamed. Vendredi dernier, son avocate Me Mokhtari a précisé qu'elle avait été mandatée pour poursuivre non pas la France, mais le Raid. L'avocate algérienne a indiqué ce lundi, à l'AFP, qu'un collectif d'avocats représentera le père de Mohamed Merah en France. Trois avocats français sont pressentis pour représenter la partie civile dont un grand nom du barreau hexagonal, précisera Me Mokhtari, sans dévoiler son identité. Mais on croit savoir qu'il s'agit peut-être de Me Vergès, un habitué des plaidoiries «impossibles». «En principe, j'obtiendrai mon visa jeudi. Je partirai aussitôt en France. Je vais déposer la plainte contre le Raid à Paris», a-t-elle encore ajouté. «Je n'aurais pas accepté une telle affaire s'il n'y avait pas assez de preuves que la procédure n'a pas été respectée par les services de sécurité français», avait-elle expliqué dans un premier temps.

Elle a ainsi assuré détenir «des preuves qui nous sont parvenues de personnes qui étaient au cœur de l'événement et qui ont le souci de faire éclater la vérité» et qu'elles seront présentées au moment opportun devant le tribunal. Me Mokhtari a précisé qu'une convention signée entre la France et l'Algérie autorise les avocats des deux pays de plaider devant leurs tribunaux respectifs. L'avocate est connue à Alger pour avoir gagné en 2005 un procès devant le tribunal de Memmengen (Allemagne) pour appartenance à Al-Qaïda d'un Algérien, Ibrahim Badaoui, qui a été libéré et est rentré en Algérie et a par la suite fait annuler en 2008 en Algérie sa condamnation à mort par contumace. Par ailleurs, les premiers résultats «judiciaires» de la descente de vendredi dernier des éléments de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et de la Section antiterroriste (SAT) de la police judiciaire parisienne avec, pour certaines cibles, l'appui de l'unité d'élite de la police nationale, le Raid, commencent à tomber. Cette opération, s'est déroulée dans le quartier toulousain du Mirail, dans l'agglomération de Nantes, mais aussi en Ile-de-France, à Marseille, à Lyon et à Nice, et des armes ont été saisies, notamment des kalachnikovs au domicile de Mohammed Achamlane, leader du groupe salafiste radical Forsane Alizza dissous en février par Claude Guéant qui l'accusait de préparer à la lutte armée. Selon le Figaro, proche des cercles au pouvoir, certains des islamistes radicaux arrêtés projetaient au moins deux enlèvements de personnalités juives, dont celui d'un magistrat lyonnais et un responsable de la Ligue de défense juive. Le journal croit savoir que treize d'entre eux vont être mis en examen. Cette information, à prendre avec des pincettes, serait l'aveu d'Achamlane lors d'une conversation d'ordre privée.

Le magistrat que le groupe salafiste projetait d'enlever était en charge du dossier d'un homme poursuivi pour une procédure de maltraitance et de discrimination à l'égard de ses enfants. Europe 1 fait référence au vice-président du tribunal de grande instance de Lyon, Albert Lévy. Le directeur du Renseignement intérieur, Bernard Squarcini, pense, quant à lui, que le groupe Forsane Alizza préparait un enlèvement.

Parmi les 19 personnes arrêtées vendredi, 17 avaient été placées en garde à vue. Treize d'entre elles vont être présentées aux juges antiterroristes en vue d'une mise en examen pour détention d'armes et association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, a annoncé ce mardi matin le procureur de Paris, François Molins, tout en relativisant le degré d'avancement du projet d'enlèvement du magistrat lyonnais. Nicolas Sarkozy, qui a expliqué que le coup de filet de vendredi n'était pas lié «simplement à Toulouse», mais qu'il était «en lien avec une forme d'islamisme radical», a refusé de confirmer l'information sur la préparation des enlèvements tout en la jugeant «plausible». Le 27 mars dernier, David Assouline, président socialiste de la commission sénatoriale pour le contrôle de l'application des lois, annonce vouloir organiser des auditions sur la législation antiterrorisme en vigueur et «dresser un diagnostic partagé des dispositifs législatifs en vigueur concernant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme». Cette démarche vient en réponse à Nicolas Sarkozy qui avait annoncé prendre de nouvelles mesures législatives pour lutter contre, notamment, l'apologie du terrorisme au lendemain des tueries de Merah et des polémiques nées autour de l'enquête. Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, et Claude Guéant décident de ne pas donner de suite favorable à la demande socialiste de voir le gouvernement auditionner Erard Corbin de Mangoux, directeur général de la sécurité extérieure (DGSE), et Bernard Squarcini, prétextant un «devoir de réserve» des deux fonctionnaires concernés.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5166587






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: [résolu]Le second tour sera âpre et rude : Hollande à l'aise, Sarkozy joue son va-tout   Mar 24 Avr - 16:50

Le second tour sera âpre et rude : Hollande à l'aise, Sarkozy joue son va-tout

Citation :
L'événement du premier tour de l'élection présidentielle c'est l'avancée du candidat socialiste François Hollande, le clair désaveu de Nicolas Sarkozy et l'émergence du Front national en tant que force qui compte à droite de l'échiquier politique.

La bataille du second tour s'annonce âpre et sans merci.

Du point de vue des chiffres, l'écart des voix entre François Hollande (28,63%) et Nicolas Sarkozy (27,18%) est minime. Mais la chute de 5% du président sortant par rapport au premier tour de l'élection présidentielle de 2007 traduit clairement la désaffection d'un grand nombre de Français à son égard. Tout aussi significativement au moins, Nicolas Sarkozy arrive, de manière inédite dans l'histoire de la Ve République, en seconde position derrière son principal challenger au premier tour de cette élection. Mais le plus grand échec du candidat de l'UMP est sans conteste le résultat de Marine Le Pen qui dépasse avec 17,9% le score réalisé par son père en 2002 avec 16,96% et double celui de 2007. Toute la stratégie de Nicolas Sarkozy, avant même le début de la campagne électorale, a consisté à chasser sur les terres de l'extrême-droite en reprenant à son compte les thèmes classiques du Front national. Le résultat est plus que catastrophique. La cour intense faite aux électeurs d'extrême-droite n'a eu pour seul résultat que la dédiabolisation des incantations xénophobes du Front national. Plutôt que d'aspirer une partie de l'électorat de Marine Le Pen, l'approche, éminemment contre-productive, a réussi le tour de force de rabattre massivement le vote protestataire sur la candidate d'extrême-droite. C'est bien cette donne qui rend aléatoire l'arithmétique électorale. Nicolas Sarkozy a été trop droitier pour escompter un report substantiel au centre mais il s'est placé en situation de concurrence directe avec un Front national dont les dirigeants ne sont nullement disposés à lui faire le moindre cadeau. Ceux-ci se projettent déjà vers les législatives avec l'ambition de devenir la première force à droite qu'un échec de Sarkozy pourrait favoriser.

LE CANDIDAT DES VIEUX

Le vote lepéniste s'installe désormais dans le paysage français, fruit du désarroi face à la crise sociale et du climat de peur entretenu depuis des lustres par les médias lourds. Ce premier tour a donc clairement exprimé un net désaveu de Sarkozy, un rejet très personnalisé. Il est rarissime dans l'histoire de la vie politique française qu'un président sortant passe derrière un challenger. C'est tout autant le style - une partie de l'électorat «vieille France» estime qu'il a déconsidéré le statut de chef de l'Etat auquel les Français sont attachés - que l'action tant vantée de Sarkozy face à la crise qui est censurée par de larges catégories de citoyens. Il est vrai que ces derniers ont vu leur niveau de vie se dégrader, assisté impuissants à l'élargissement de la précarité et à l'enrichissement des plus riches. Celui qui posait au PDG moderne et agressif de la France n'a de succès affirmé que chez les plus de 65 ans alors que son concurrent, François Hollande, a les faveurs des moins de 35 ans. Le bilan, plutôt sombre, du président sortant a empêché la réédition de l'OPA sur l'électorat du Front national réussie en 2007. Marine Le Pen, l'appétit venant après son succès, veut pousser à la décomposition de la droite classique. Selon toute probabilité, elle n'appellera pas au vote pour Sarkozy, un échec de ce dernier lui offrant le terrain idéal pour lancer une contre-OPA.

Les arabo-blacks de France n'ont qu'à bien se tenir !

S'agissant de François Bayrou, plus ou moins l'antithèse «morale» de Sarkozy, il est probable qu'il ne sortira pas d'une neutralité désabusée ou d'un soutien très a minima. A défaut, il prendrait le risque de définitivement brouiller son image. A l'inverse, le terrain est très clairement dégagé pour François Hollande qui peut compter sur le report de l'ensemble des voix du Front de gauche et des écologistes. Cela lui donne une base satisfaisante pour aborder le second tour dans les meilleures conditions. Il suffirait à François Hollande d'un report de 25% de voix de Bayrou et du Front national pour l'emporter et confirmer sa confortable avance au second tour annoncée avec une régularité de métronome par les sondages depuis plusieurs semaines. Sombre pronostic pour Sarkozy dont la seule voie de salut est de faire le plein des voix de l'extrême-droite. Il est donc sûr que le candidat de l'UMP mène une campagne encore plus droitière pour le second tour. «Ça va sentir très mauvais» du côté de l'UMP, pronostique un analyste, car le clan présidentiel n'a pas d'autre choix que de chausser les bottes de l'extrême-droite. Le dos au mur, Nicolas Sarkozy va mener une âpre bataille. Les arabo-blacks de France et de Navarre vont en éprouver les moyens. Un dur moment à passer mais qui laissera des traces dans le paysage politique français. Les banlieues savent qu'elles doivent faire profil bas si elles ne veulent pas servir de prétexte à la relance d'un président virtuellement défait.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5167426






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Mar 24 Avr - 19:56

Duel à mort entre les deux finalistes des présidentielles en France Hollande probable successeur de Sarkozy

Citation :
Donné encore favori des sondages pour ce second tour, François Hollande devrait déloger de l’Élysée, Nicolas Sarkozy, lequel croit encore en sa baraka. Pendant ce temps, Marine Le Pen veut faire exploser l’UMP.

Cap donc sur un deuxième tour donné serré et qui sera certainement haut en couleurs. François Hollande, arrivé en tête dimanche devant Nicolas Sarkozy, aborde le second tour en position favorable. La percée spectaculaire de Marine Le Pen devrait modifier le paysage de la droite française et, cela grâce au présidant candidat sortant qui a butiné sans retenue dans le jardin nauséabond du Front national fasciste anti-immigrés et nostalgique de l’Algérie française. À trop jouer avec le feu on s’y brûle. Le candidat socialiste a poursuivi sans attendre sa profession de foi. Les Français veulent un changement de président. “Je suis le candidat du rassemblement pour le changement. Ce rassemblement doit être le plus large possible”, a-t-il affirmé, depuis Tulle, sa circonscription dans la Corrèze, une terre pendant longtemps chiraquienne. Hollande a obtenu le score le plus haut d'un candidat socialiste au premier tour d'une présidentielle. De son côté, pugnace, Nicolas Sarkozy continue de se battre jusqu’au bout, persuadé de sa baraka. Le président-sortant supplie les électeurs de l’aider à construire sa France forte, les assommant avec sa conviction que le jeu n’est pas clos. Marine Le Pen, elle, boit du petit-lait. Elle a transformé dimanche soir son QG de campagne en boîte de nuit !

Avantage psychologique et politique pour Hollande
Le candidat socialiste, en tête avec près d'un point et demi d'avance (28,69 % contre 27,09 %) sur son adversaire, bénéficie d’un avantage psychologique mais aussi politique avec un important réservoir de voix. Dès la proclamation des résultats du premier tour, Jean-Luc Mélenchon du Front de gauche, Eva Joly des écologistes et Philippe Poutou de l’extrême gauche, ont appelé à faire battre Nicolas Sarkozy, précisant tous les trois qu’il n’y a rien à marchander, rien à demander, en contrepartie de leur alignement pour coiffer au poteau Nicolas Sarkozy. C'est donc une gauche unie qui aborde ce deuxième tour. Le bloc qu'elle représente est de l'ordre de 44 %. Pour Nicolas Sarkozy, ce premier tour constitue un échec. Il ne traduit aucune dynamique de campagne et, pour la première fois, un président sortant qui se représente n'arrive pas en tête. Sa stratégie qui visait à affaiblir l'extrême droite a échoué aussi puisque Marine Le Pen réussit le meilleur score du Front national à une présidentielle avec 18,17%. Les franchouillards ont préféré l’original à la copie. Contrairement à Hollande, Sarkozy ne dispose pas de nouveaux gisements de voix, son seul réservoir se situe au Front national, tout au plus 60% des bulletins de cette formation. Le président candidat sortant a encore sauté dans la fange lepéniste en marquant dès dimanche sa détermination de poursuivre l'orientation à l’extrême droite de sa campagne, quitte à faire fuir les éventuels reports centristes.

Le Pen et Bayrou, clefs du second tour
Pour Bayrou (9,13 % des voix), cette élection est aussi un camouflet. Son score est inférieur de moitié à celui qu'il avait réalisé en 2007, il n'a jamais réussi à être audible dans cette campagne.
Mais lui aussi constitue une clef du deuxième tour. “Je prendrai mes responsabilités en vue du second tour”, a-t-il déclaré. Mais il y a de fortes chances que ses troupes se divisent, le gros de ses troupes rejoignant Hollande. Bayrou, pugnace dans son genre, entend désormais préparer l'organisation d'une grande force du centre, une opération qui n'a pas réussi jusqu'à présent.
Selon tous les sondages, les reports des électeurs de Marine Le Pen sont insuffisants pour permettre à Sarkozy de l'emporter. En attendant, Nicolas Sarkozy ne désespère pas de se rallier ces Français qui selon lui, avaient exprimé un vote de crise, témoignant de leurs angoisses, ponctuant qu’il les accueille à bras grand ouvert.
En demandant l'organisation de trois débats télévisés sur les questions économiques et sociales, de société et l'international, d’ici le 6 mai, le challenger montre qu'il a bien l'intention d'aller chercher François Hollande.
Celui-ci s'y est refusé, préférant s'en tenir à un seul, remuant le couteau dans la plaie de Sarkozy, en soulignant : Sarkozy fait partie des mauvais élèves qui disent “on doit changer l'organisation de l'épreuve”. Habituellement, les deux finalistes ne se rencontrent qu'une fois.
Pour ce scrutin, le débat devrait vraisemblablement avoir lieu le 2 mai. Marine le Pen, qui dans de nombreux départements de l'est et du sud de la France, fait jeu égal avec les deux finalistes, se pose déjà comme le “chef de l'opposition” à Hollande…La patronne du Front national est suspectée de favoriser en coulisses le candidat socialiste pour que craque l’UMP et tirer ainsi toute la couverture droitière vers elle. La thèse tient la route, car la conséquence directe de la Bérézina programmée de Sarkozy serait sans conteste l’éclatement de la droite traditionnelle.
Avec sa vingtaine pour cent de voix, le Front national est passée d’acteur marginal à partie prenante dans le paysage politique français. Marine Le Pen ne cache plus sa détermination d’enterrer l’image repoussante plantée par son père pour forger un vrai parti qui se prénommerait la Nouvelle droite, sur entre autres, les lambeaux de l’’UMP. Ce n’est plus de la politique fiction.
Enfin, l’autre grande leçon du premier tour de la présidentielle française, la participation qui a atteint un taux record, 80% !
Celle participation sera-t-elle encore en hausse lors de cette lutte finale ? Il y a de fortes chances car le duel entre les deux finalistes est à mort et le 6 mai ça sera vraiment un référendum sur le oui ou non à Sarkozy
http://www.liberte-algerie.com/international/hollande-probable-successeur-de-sarkozy-duel-a-mort-entre-les-deux-finalistes-des-presidentielles-en-france-176776






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Mer 25 Avr - 21:36

a voté j'espére qu'il ne va pas repasser se nain 327918






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Sam 28 Avr - 16:47

Un document prouverait le financement de la campagne de Sarkozy par Kadhafi en 2007

Citation :
Le journal en ligne Mediapart a publié, samedi 28 avril, un document qui prouverait que le colonel Kadhafi aurait donné son "accord de principe" pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Dans ce document, une note issue des services secrets libyens signée par son chef de l'époque, Moussa Koussa, et traduite de l'arabe par Mediapart, on peut lire que, dès 2006, le gouvernement libyen aurait décidé "d'appuyer la campagne électorale" de Nicolas Sarkozy pour un "montant de 50 millions d'euros". La note ne précise pas si un tel financement a effectivement eu lieu.


Moussa Koussa ajoute que cet accord est consécutif au "procès-verbal de la réunion tenue le 6/10/2006, à laquelle ont participé de notre côté le directeur des services de renseignements libyens (Abdallah Senoussi) et le président du Fonds Libyen des investissements africains (Bachir Saleh), et du côté français M. Brice Hortefeux et M. Ziad Takieddine". L'ex-ministre de l'intérieur, Brice Hortefeux, a déclaré n'avoir "jamais rencontré Moussa Koussa et Bachir Saleh", ancien homme clef du régime libyen et actuellement recherché par Interpol. Mediapart explique avoir obtenu cette note de la part "d'anciens hauts responsables du pays, aujourd'hui dans la clandestinité", qui l'ont communiquée "ces tout derniers jours".


TAKIEDDINE "PENSE QUE LE DOCUMENT EST CRÉDIBLE"


Interrogé par Mediapart, Ziad Takieddine, l'homme d'affaires qui a introduit dès 2005 en Libye les proches de l'actuel ministre de l'intérieur, notamment Claude Guéant, et Nicolas Sarkozy lui-même, a déclaré que "ce document prouve qu'on est en présence d'une affaire d'Etat, que ces 50 millions d'euros aient été versés ou non".

L'avocate de Ziad Takieddine, Me Samia Maktouf, a déclaré que son client "pense que le document est crédible". M. Takieddine a également assuré qu'il reconnaissait la signature de M. Koussa, actuellement au Qatar. "L'enquête sera difficile parce que beaucoup d'intervenants sont morts pendant la guerre en Libye, mais c'est déjà important de rendre public ce document", a ajouté M. Takkiedine.

KOSCIUSKO-MORIZET DÉNONCE "UNE DIVERSION GROSSIÈRE"


Le 12 mars, M. Sarkozy avait qualifié de "grotesque" un éventuel financement de sa campagne présidentielle de 2007 par le régime libyen. Samedi, en meeting à Clermont-Ferrand, il n'a pas réagi à la publication de ce document. Sa porte-parole, Nathalie Kosciusko-Morizet, a dénoncé "une diversion grossière", imputée à "l'équipe de François Hollande (...) gênée par le retour de Dominique Strauss-Kahn".

"Il s'agit d'imaginer un financement libyen de 50 millions d'euros, dans une campagne électorale dont les comptes sont plafonnés à 22 millions d'euros. Des comptes qui ont par ailleurs été validés par le Conseil constitutionnel et n'ont donné lieu à aucune contestation, fait-elle valoir. Autour de François Hollande, depuis le retour sur la scène de cette grande caution morale qu'est DSK, on ne craint plus rien. Même pas le ridicule".



>> Lire notre décryptage Nucléaire : Sarkozy réécrit ses relations avec Kadhafi

"Si les faits révélés par Mediapart étaient définitivement confirmés par d'autres documents ou les instructions judiciaires en cours, il serait alors établi que le président sortant à menti aux Français, pour dissimuler la réalité d'une très grave affaire d'Etat", a réagi Bernard Cazeneuve, un des porte-parole de François Hollande, demandant à M. Sarkozy de "s'expliquer devant les Français".
http://www.laposte.net/thematique/actualites/politique/article.jsp?idArticle=20120428182145-un-document-prouverait-le-financement-de-la-campagne-de-sarkozy-par-kadhafi-en-2007&idAgg=actu_politique






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Jeu 3 Mai - 15:07

Des groupes armés basés à terre entretiennent l'insécurité au large des côtes..."



Citation :
Comme nous l'annoncions sur ce blog début janvier, l'Union européenne a autorisé le 23 mars dernier, les forces navales de l'opération Atalante à mener des actions à terre, sur le littoral, contre les pirates.

Les forces sont désormais autorisées à aborder, au rivage, les navires des pirates mais aussi à débarquer pour détruire leurs installations logistiques. Il ne s'agit, en aucun cas, d'actions de longue durée et en profondeur dans le territoire somalien. L'idée est uniquement celle de raids sur le littoral, à partir de la mer. Le coeur même du métier de commando-marine.

Pas étonnant qu'ils s'y entrainent tout spécialement, comme nous le confirme le dernier numéro de Cols bleus, le bimensuel de la Marine. 60 hommes du commando de Penfentenyo ont participé à un exercice sur ce thème en Corse durant le mois de février. La situation : "des groupes armés basés à terre entretiennent l'insécurité au large des côtes". La mission : "neutraliser les perturbateurs avec l'empreinte au sol la plus faible possible". Si ça ne ressemble pas à la Somalie, c'est qu'on ne sait pas lire...

Le BPC Tonnerre et la frégate Guépratte ont participé à l'exercice au large de Calvi, comme base arrière et PC des commandos. Seule une partie des commandos a pu être "tarponnée" (parachutée en mer) à cause du mauvais temps. Avec une douzaine de zodiac Futura, "ils enchaînent les actions coups de poing en territoire hostile. En six nuits consécutives, ils neutralisent les infrastructures et les moyens de défense maritime de l'ennemi, l'amputent d'une voie stratégique d'approvisionnement, recherchent et détruisent ses plots logistiques après s'être assuré de la neutralisation de la défense antiaérienne (SA-7 et SA-Cool. In fine, ils mettent hors de combat les principaux chefs des groupes ennemis", explique Cols bleus. Les commandos bénéficiaient des Caracals du 4ème régiment d"hélicoptères des forces spéciales, de l'appui aérien de Mirage 2000 et des minis-drones du commando Kieffer.

Depuis lors, la frégate Guépratte est arrivée au large de la Somalie (pour y relever l'Aconit) et un amiral français, le contre-amiral Jean-Baptiste Dupuis a pris le commandement de l'opération Atalante. Avec le droit d'intervenir sur le littoral
http://www.marianne2.fr/blogsecretdefense/Des-groupes-armes-bases-a-terre-entretiennent-l-insecurite-au-large-des-cotes_a585.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Dim 6 Mai - 20:49

François Hollande : «Le 6 mai, une nouvelle espérance»

Citation :
François Hollande est élu président de la République française avec 51,1% des voix ; son concurrent, le président sortant Nicolas Sarkozy a recueilli 48,9% des suffrages selon les premières estimations. «Le changement que je vous propose doit être à la hauteur de la France, il commence maintenant», a déclaré François Hollande, dans son premier discours présidentiel à Tulle, en Corrèze. Plus tôt dans la soirée, Nicolas Sarkozy avait félicité son concurrent.

Les sympathisants de François Hollande se massent, ce soir, au siège du Parti socialiste, rue de Solférino, et sur la place de la Bastille à Paris.



Suivez le récit de la soirée avec nos envoyés spéciaux, en écoutant la playlist politique de Sophian Fanen. Et de l'ambiance.






22h30. Le président du MoDem François Bayrou appelle le nouveau président élu François Hollande à «construire dans l’action un esprit d’unité nationale», estimant qu’il s’agissait là de «la responsabilité la plus importante du nouveau président».

«Il faudra construire dans l’action un esprit d’unité nationale», explique François Bayrou, qui avait créé la surprise en annonçant qu’il voterait à titre personnel pour François Hollande au second tour. «Si la France s’unit, elle peut faire face. Si elle persiste dans ses divisions, elle échouera. C’est la responsabilité la plus importante du nouveau président de la République, et le plus important des souhaits qu’on doit formuler à l’heure où son mandat va commencer», a-t-il ajouté.




22h20. Les larmes, les cris, les sifflets. Une jeune femme qui tambourine sur l'épaule de son petit ami, en répétant «c’est pas possible». Les partisans UMP avaient beau s’y attendre, «espérer plus qu’y croire en vérité», le visage de François Hollande, diffusé à 20 heures, est un choc. Récit de la soirée à la Mutualié, à Paris.

22h10. Alain Auffray : «Dès demain, les responsables de la droite seront devant un champ de ruines». Le journaliste au service politique de Libération, spécialiste de l’UMP, commente la défaite de Nicolas Sarkozy
22h08. Le président du Modem, François Bayrou, a appelé le nouveau président élu François Hollande à «construire dans l’action un esprit d’unité nationale» estimant qu’il s’agissait là de «la responsabilité la plus importante du nouveau président».
http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/06/second-tour-de-la-presidentielle-les-bureaux-de-vote-sont-ouverts_816668






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Lun 7 Mai - 12:42

Passation de pouvoir mardi 15 mai,



Première étape du quinquennat Hollande, la passation du pouvoir. C'est le 15 mai qui a été choisi. Ensuite viendra la nomination du premier ministre qui conduira la bataille des législatives et la formation du gouvernement.





Après l'investiture, le calendrier sera chargé dès les premiers jours : une première visite le jour même ou le lendemain à Angela Merkel, puis une rencontre avec Barack Obama qui l'a invité à la Maison Blanche avant le sommet du G8 à Camp David les 18 et 19 mai, puis le sommet de l'Otan à Chicago les 20 et 21 mai, jour où s'ouvrira la campagne électorale pour les législatives.



Dès demain, François Hollande participera à la cérémonie officielle du 8 mai aux côtés de Nicolas Sarkozy, à la demande de ce dernier






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Sarkozy a pris 100 M USD chez Kadhafi (Loukachenko)   Mer 9 Mai - 10:03

Citation :
Le président sortant français Nicolas Sarkozy a pris 100 millions de dollars à l'ex-leader libyen Mouammar Kadhafi pour le financement de sa campagne présidentielle de 2007, a déclaré mardi à Minsk le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

"D'après ce que M.Kadhafi m'a dit lui-même lors de sa visite (à Minsk), M.Sarkozy a bénéficié d'un financement à hauteur de 100 millions de dollars, et non de 50 millions de dollars, pour sa campagne électorale de 2007", a indiqué M.Loukachenko dans un message adressé au peuple et au parlement du pays.

Nicolas Sarkozy, qui a perdu l'élection présidentielle 2012 face au socialiste François Hollande, quittera son poste à la mi-mai. Selon le bilan officiel de l'élection, il a recueilli 48,38% des voix contre 51,62% pour Hollande.

Les documents qui prouveraient que les autorités libyennes avaient financé la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 sont au centre d'attention des médias français depuis un mois. M.Sarkozy a démenti ces allégations.
http://fr.ria.ru/world/20120509/194622294.html






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Sam 14 Juil - 12:11

Laurent Fabius à Alger : renouer le fil et faire oublier Sarkozy

Citation :

La visite de Laurent Fabius à forte charge symbolique de l’orientation que les nouvelles autorités françaises, à leur tête le président François Hollande, veulent impulser à la relation entre l’Algérie et la France.


Paris
De notre correspondante

Le ministre d’Etat français aura pour mission de renouer le fil d’une relation ayant connu plus de bas que de hauts sous la présidence de Nicolas Sarkozy et de préparer la visite qu’effectuera le président Hollande en Algérie, en octobre ou novembre prochains. La date, le programme et la qualification de cette visite seront examinés à la faveur des deux rendez-vous entre le président Bouteflika et le ministre français des Affaires étrangères, nous a-t-il été affirmé au Quai d’Orsay.

Laurent Fabius sera reçu, lundi prochain à 11h, par le président Bouteflika, après qu’il aura rencontré au cours d’un petit-déjeuner des chefs d’entreprises françaises et visité l’institut français. Il retrouvera une seconde fois le président Bouteflika pour un déjeuner. La coopération bilatérale, dans toutes ses dimensions, ainsi que la situation régionale, au Sahel et dans le Monde arabe, particulièrement au Mali et en Syrie, seront examinées par MM. Fabius et Medelci, demain soir au cours d’un entretien, suivi d’un point de presse et ensuite d’un dîner de travail.

Les deux ministres devront actualiser et enrichir l’accord-cadre de partenariat bilatéral signé en 2007. A propos de la Syrie, Paris, qui vient d’accueillir la conférence internationale des Amis du peuple syrien à laquelle l’Algérie a pris part, rappelle dans une déclaration du Quai d’Orsay qu’«après seize mois de répression sanglante qui a fait plus de 17 000 morts, des dizaines de milliers de prisonniers, souvent torturés, des centaines de milliers de déplacés internes et plus de 100 000 réfugiés dans les pays voisins, des massacres comme ceux notamment de Houla et de El Koubeir, il est évident que Bachar Al Assad doit partir pour qu’une transition politique soit engagée.

Les Amis du peuple syrien, qui représentent la moitié des Etats de la planète, l’ont dit sans ambiguïté lors de la réunion du 6 juillet dernier à Paris. Tous doivent désormais le comprendre et faciliter cette transition». Il apparaît que Paris attend aussi d’Alger — de par sa position de principale puissance régionale — une forte implication dans la résolution de la crise malienne et de l’insécurité dans le Sahel. «La visite que va effectuer le ministre les 15 et 16 juillet à Alger sera son premier déplacement au Maghreb et dans le Monde arabe. Elle marque l’importance que nous attachons aux relations entre la France et l’Algérie, relations exceptionnelles par leur profondeur et leur intensité», signale le Quai d’Orsay.

«La visite intervient dans un contexte particulier pour nos relations bilatérales, marqué notamment par la célébration du cinquantenaire de l’indépendance algérienne. Elle s’inscrit dans une séquence qui a débuté avec l’entretien téléphonique entre les deux présidents le 23 mai dernier, poursuivie avec l’appel téléphonique du ministre à son homologue algérien le 15 juin dernier, puis avec le message adressé par notre président de la République à son homologue le 5 juillet, pour le cinquantième anniversaire de l’indépendance. Cette séquence culminera avec la visite que le président Hollande effectuera en Algérie d’ici la fin 2012», précise le Quai d’Orsay dans un communiqué rendu public hier.

«La relation entre l’Algérie et la France est exceptionnelle à bien des égards. Elle est marquée par une histoire commune et par des liens humains très denses. Le moment est particulièrement favorable à cette nouvelle impulsion. La France et l’Algérie sont décidées à avancer de concert pour développer leurs relations bilatérales», a indiqué récemment le Quai d’Orsay par la voix de son porte-parole, Bernard Valéro.

A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, François Hollande, élu le 6 mai dernier, avait adressé une lettre au président Bouteflika dans laquelle il estimait qu’il y «a place désormais pour un regard lucide et responsable» de la France sur son passé colonial en Algérie.«Aujourd’hui, entre une repentance jamais formulée et un oubli forcément coupable, il y a place pour un regard lucide et responsable sur notre passé colonial et un élan confiant vers l’avenir… Cela vaut pour la gauche française dans le regard qu’elle porte sur sa propre histoire. Cela vaut aussi pour la France et pour l’Algérie. Aucune avancée en la matière ne pourra être unilatérale», affirmait François Hollande, alors candidat à la présidentielle, dans une tribune qu’il avait confiée au journal le Monde et à El Watan, le 19 mars dernier, jour anniversaire des Accords d’Evian de 1962. «Nous avons tant de choses utiles et belles à faire dans une même perspective. Celle du respect mais aussi du dépassement.»
Ces propos semblent relever, de la part de François Hollande – qui éprouve de longue date un intérêt profond et une proximité réelle avec l’Algérie – des convictions profondes et constantes à transformer en actes
http://www.elwatan.com//hebdo/france/laurent-fabius-a-alger-renouer-le-fil-et-faire-oublier-sarkozy-14-07-2012-178360_155.php

Dans un message à François Hollande Bouteflika appelle à «exorciser le passé»
Citation :
«Il est temps d’exorciser le passé en faisant ensemble, dans des cadres appropriés, un examen lucide et courageux qui contribuera à renforcer nos liens d’estime et d’amitié», affirme le président Bouteflika dans un message adressé, hier, à son homologue français, François Hollande, à l’occasion de la fête nationale de son pays.

«Les relations entre l’Algérie et la France ont précédé la période coloniale qui a marqué plus particulièrement notre histoire commune et laissé des traces durables chez nos deux peuples. Les blessures qui en ont résulté pour les Algériens sont profondes, mais nous voulons, comme vous, nous tourner vers le futur et essayer d’en faire un avenir de paix et de prospérité pour les jeunes de nos pays», ajoute-t-il.

Abdelaziz Bouteflika exprime ainsi, son «entière disponibilité» à œuvrer, de concert avec le président François Hollande, au «raffermissement des relations, de la coopération et du dialogue, en vue d’établir un partenariat qui s’appuie sur les potentialités que recèlent nos deux pays et qui puisse répondre aux aspirations de nos deux peuples».
http://www.elwatan.com//hebdo/france/laurent-fabius-a-alger-renouer-le-fil-et-faire-oublier-sarkozy-14-07-2012-178360_155.php






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Jeu 23 Aoû - 18:23

L’adieu du Transall



Le 21 mai 2012, à N’Djamena au Tchad, les militaires de la Force Épervier ont rendu un ultime hommage au Transall C160 R18 qui a réalisé son dernier vol opérationnel.

Assemblé en 1967, l’avion a procédé à son premier vol le 16 septembre 1968. Mis en service le 12 mars 1969 au sein de la 61e escadre de transport sur la base d’Orléans-Bricy, il sera retiré du service actif à l’été 2012.

Cet avion a participé à de nombreuses opérations, comme l’opération Bonite qui est restée célèbre grâce au film « La Légion saute sur Kolwezi » de Raoul Coutard. Vingt cinq ans plus tard, et faisant figure d’hommage, l’avion est rebaptisé « Ville de Kolwezi ».

Après de nombreux déplacements à travers le monde, le Transall a été affecté à N’Djamena fin 2011. Pour sa dernière mission, la Force Épervier a organisé un vol opérationnel diversifié : navigation tactique basse altitude de nuit, ainsi que largage de colis et de personnel à l’aube.

Affichant un total de 22 018 heures de vol, le C160 R18 rejoindra prochainement la base aérienne 123 d’Orléans. Le Transall devrait être repeint par l’ESTA (escadron de soutien technique aéronautique) aux couleurs qu’il portait lors du largage du 2e régiment étranger de parachutistes sur Kolwezi. Dans le courant du mois d’août prochain, il rejoindra le Musée de l’air et de l’espace du Bourget.

Source : Armée de l’air
http://info-aviation.com/?p=13760






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Mer 3 Oct - 19:11

Crash d'un Mirage 2000-5 près de Luxeuil

Un Mirage 2000-5 de la base de Luxeuil s'est écrasé ce matin, vers 10h. L'accident a eu lieu sur le territoire de la commune de Froideconche.

L'armée de l'air a confirmée la mort du pilote de nationalité taïwanaise. Le pilote décédé est le lieutenant-colonel Tung-yi Wang, pilote de chasse de l’armée de l’air taïwanaise, séjournant en France depuis deux ans. Agé de 37 ans, le lieutenant-colonel Wang était un pilote entraîné et expérimenté. Il totalisait 1800 heures de vol dont 1500 sur Mirage 2000-5. Il était marié et père d’un enfant.

L'appareil effectuait une mission d'entraînement et faisait partie d'une patrouille de 4 avions.

Actualisation. Selon un confrère du Pays, "des débris de l'avion sont éparpillés sur plusieurs kilomètres carrés. Un périmètre de sécurité important a été mis en place par les gendarmes locaux ainsi que par les gendarmes de la BA116. Un témoin a déclaré avoir vu une boule de feu s'écraser dans le bois, c'est sur la foi de ce témoignage que l'avion a été retrouvé."

Le 1er mars 2011, la base de Luxeuil avait perdu un Mirage 2000-N, qui s'était crashé dans la Creuse, tuant le pilote et le navigateur.




Le site du crash, près de l'étang L'Abbé











Une douzaine d'accidents mortels en dix ans

Le Mirage transportait par ailleurs quelque 7000 litres de kérosène qui menacent de se déverser dans un étang, a rapporté la préfecture. «Pour l'instant, il y a une légère pollution de kérosène dans cet étang d'une superficie d'environ 100 mètres sur 40, mais elle est limitée et relativement facile à isoler», a indiqué le préfet de Haute-Saône, Arnaud Cochet, précisant que l'appareil s'était écrasé dans la région dite des «Mille Étangs». «Les pompiers sont sur place pour empêcher le carburant de se déverser totalement dans l'étang à proximité du crash, puis dans le vaste réseau hydraulique qui alimente les stations de pompage desservant elles-mêmes quelques milliers d'habitants», a-t-il précisé.

«Tous les moyens disponibles du groupement de gendarmerie de Haute-Saône et ceux de la brigade de gendarmerie de l'air de la base de Luxeuil ont été mis à disposition des enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie aérienne de l'air de Villacoublay», a indiqué la gendarmerie.

Depuis dix ans, une douzaine d'accidents mortels impliquant des avions militaires ont été recensés en France. Selon les archives de l'Agence France-Presse, ils ont fait 22 morts et impliqué 14 appareils, y compris celui détruit dans l'accident de mercredi
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/10/03/01016-20121003ARTFIG00482-un-mirage-s-ecrase-en-haute-saone.php

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/10/03/crash-d-un-mirage-200pres-de-luxueil.html






Revenir en haut Aller en bas
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Jeu 1 Nov - 19:46

[center]Un ex-ministre français répond par un bras d'honneur à une demande d'Alger

L'ex-ministre français de la Défense Gérard Longuet a assumé jeudi un bras d'honneur qu'il a fait en réponse à une question sur la demande du gouvernement algérien exigeant "une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français".


M. Longuet, dernier ministre de la Défense de Nicolas Sarkozy, a eu ce geste mardi soir pendant le générique de fin de l'émission "Preuve par 3" Public Sénat/AFP dont il était l'invité. Alors que le son était coupé mais pas l'image, il réagissait à la question hors antenne d'une journaliste sur la demande du ministre algérien des Anciens combattants exprimée l'après-midi même.

"Gérard Longuet tient à préciser qu'il s'est exprimé par un geste de mauvaise humeur typiquement populaire à l'annonce de la demande, par l'Algérie, de repentance de la France pour les crimes colonialistes perpétrés à son encontre", écrit l'ancien ministre, aujourd'hui sénateur UMP, dans un communiqué. "Pour autant, Gérard Longuet confirme son hostilité de principe à une telle repentance", ajoute le communiqué.

Dans son propre communiqué, le président socialiste du Sénat Jean-Pierre Bel "a exprimé sa désapprobation après le geste grossier et injurieux que M. Gérard Longuet a adressé aux autorités algériennes". "Jean-Pierre Bel estime que ce geste, de la part d'un ancien ministre, ne peut qu'entretenir la guerre des mémoires", ajoute le texte, alors que le président français François Hollande doit se rendre début décembre en Algérie



et c'était un ancien ministre de la défense Française honte a toi gérard longuet tu vois j'ai écris t'ont nom en petit
tu fait honte a la France et tu ferai mieux de présenter des excuses et vite
car quand on a des gestes pareil il faut aller sur place les faires ,
tu ne vaut même pas qu'on parle de toi tellement que tu est nul a chier clown
Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Ven 2 Nov - 18:37

Pardon à l’Algérie… (Par Daniel Lefeuvre)

tiens et bien voici un homme responsable et réfléchie bravo Monsieur
il y a au moins qui sont grand dans la tête

Citation :
Proposé par ViDe

Lorsqu’un article est particulièrement bien écrit, nous nous permettons de l’intégrer en citation dans le blog « Valeureux Patriote ». C’est le cas de celui de Daniel Lefeuvre, publié sur Boulevard Voltaire au sujet du désormais fameux bras d’honneur de Gérard Longuet et de la repentance vis-à-vis de l’Algérie.


Citation :
PARDON À L’ALGÉRIE

Par Daniel Lefeuvre, professeur d’histoire contemporaine.

Quelle honte ! Tu l’as bien cherché Longuet, ce seau de déjections qui tombe sur ta tête.

Quoi ! Un bras d’honneur pour toute réponse à cette légitime revendication de repentance, exigée de la France par le ministre algérien des moudjahidin !

Parce qu’enfin, il faut bien que la France s’agenouille, n’a-t-elle pas d’ailleurs commencé à le faire, pour tous les malheurs dont elle fut la cause.

Oui, nous devons demander pardon pour ces génocides, perpétrés pendant cent trente années de colonisation, qui ont conduit à un triplement de la population indigène.

Oui, nous devons demander pardon au FLN pour l’avoir contraint, pendant la guerre d’Algérie, à massacrer des dizaines de milliers d’Algériens — hommes, femmes et enfants — qui refusaient de se plier à sa loi et à ses exigences.

Pardon d’avoir forcé cette grande organisation démocratique à mener à coups d’enlèvements, d’attentats, de tortures et d’assassinats, une guerre d’épuration ethnique. Il fallait bien contraindre les Européens à fuir l’Algérie, pour que le colonisé puisse coucher dans le lit du colonisateur.

D’ailleurs, ces pieds-noirs n’étaient-ils pas des occupants ? Bon, d’accord, la plupart étaient nés en Algérie, de parents et, souvent, de grands-parents eux-mêmes nés sur place. Mais Gérard, quand comprendras-tu que la nationalité de la « troisième génération » ne vaut que pour les descendants d’immigrés installés en France ?

Pardon d’avoir laissé sur place, en 1962, une infrastructure routière, ferroviaire, aéroportuaire, scolaire, agricole et industrielle à nulle autre pareille en Afrique.

Pardon d’avoir ouvert notre marché aux produits algériens et pardon de les avoir payés à des prix beaucoup plus élevés que les cours mondiaux, pétrole et gaz compris des années durant.

Pardon aussi, pour avoir accueilli entre 1962 et 1967, à la demande de Bouteflika, 300 000 Algériens — dont de nombreux anciens dirigeants nationalistes — venus travailler et résider, ou se réfugier, dans une France coloniale et raciste.

Pardon, encore, et jamais assez, pour avoir délivré aux apparatchiks du régime, le premier d’entre eux en tête, des permis de séjour pour se soigner dans les hôpitaux parisiens.

Pardon d’avoir introduit le poison de la démocratie et de la liberté de la presse en Algérie, dont le FLN a eu tant de mal à se débarrasser.

Pardon pour être de toute façon, toujours et pour toujours, responsable de cinquante ans de gabegie, de détournement de fonds, de mépris du peuple, de répression contre les opposants, d’asservissement de la femme aux contraintes patriarcales et islamiques. Tout cela, comme le chômage qui frappe 40 % des jeunes, le manque de logements et d’eau courante, ne saurait connaître d’autre explication que l’héritage colonial.

La meute a donc raison, Gérard, de te clouer au pilori médiatique. Ce bras d’honneur est inexcusable. Surtout pour ceux qui ont perdu le sens de l’honneur et de la France.
http://valeureuxpatriote.wordpress.com/






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Dim 25 Nov - 17:44

reponse a Gérard Longuet الرد على الوزيرالفرنسي.الاسبق algerie france






Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Dim 31 Mar - 17:17

Islamophobie

Le Lycée Musulman Averroès de Lille est nommé : Meilleur lycée de France 2013 !



28-31 mars 2013, 59, rue de Marquillies Lille , Lille - France
Le Ministère Français de l’Education Nationale vient
de publier la liste des meilleurs lycées de France, il s’agit d’une
radiographie de l'ensemble des lycées, basée sur les résultats du
baccalauréat 2012.
La première place du « Palmarès 2013 » revient à un Lycée Musulman


Citation :
A la grande surprise, le Lycée privé musulman Averroès de Lille arrive
en tête de ce palmarès et il est considéré, désormais, comme le plus
performant établissement scolaire de France avec un taux de réussite au
Bac de 99%. En 2008, ce même lycée s’était, déjà, attribué le2ème rang del’Académie de Lille et la 34ème place au niveau de la France.
« Tout travail assidu et appliqué suppose l'ambition d'être toujours meilleur »
Cette
performance est le fruit d’un travail de longue haleine, une équipe
éducative appropriée, des enseignants compétents et un très bon
encadrement alliant les meilleures qualités pédagogiques et les bonnes
valeurs civiques et morales.
le Président d’Averroès, monsieur Amar LASFAR, a déclaré ce mercredi 27 mars 2013 :
« Aujourd’hui,
notre lycée se trouve en première place dans l’Académie de Lille et en
première place en France. Cette reconnaissance de notre établissement,
par ce classement, consacre l’engagement d’une équipe pédagogique,
éducative et administrative, le travail de nos élèves comme le soutien
des familles autour de l’association Averroès porteuse de notre projet
propre. Cette reconnaissance nous impose aussi pour l’avenir modestie
et persévérance, qu’ont toujours eu les fondateurs du lycée. Nous
remercions tous ceux qui ont cru en cette aventure et qui l’ont toujours
soutenue ».
Le Top 5 des lycées par catégories :
Les 5 premiers Lycées d’enseignement général et technologique :
1 / Lycée Musulman Averroès Lille 59000
2 / Lycée-ESAA-Ecole Boulle Paris 75012
3 / Ecole active bilingue Jeannine Manuel Paris 75015
4 / Lycée Louis Le Grand Paris 75005
5 / Lycée Henri IV Paris 75005
Les 5 premiers Lycées d'enseignement professionnel :
1 / Lycée polyvalent d'Alembert Paris 75019
2 / Lycée polyvalent privé Notre-Dame (saint-Vincent-de-Paul)Paris 75013
3 / Lycée privé l'Initiative Paris 75013
4 / Lycée privé Le Rebours Paris 75013
5 / Lycée professionnel Etienne Dolet Paris 75020
Ce
classement a été réalisé selon des critères : le taux de succès général
du lycée et le taux d'accès de la seconde au bac (probabilité qu'un
élève de seconde obtienne son baccalauréat dans le même lycée), et aussi
sur la valeur ajoutée sur le taux de succès par rapport au taux attendu
calculé par le ministère et sur la valeur ajoutée du lycée sur son taux
d'accès de la seconde au Bac.
L'ensemble
de ces données statistiques proviennent exclusivement du Ministère de
l'éducation nationale et concernent les résultats du Bac de l'année
2012.

Doucouvrer le classement dans le Parisien : http://etudiant.aujourdhui.fr/etudiant/annuaire-lycees/classement/lycees-gt.html


Plus dinfo sur les résultats du lycée musulman Averroès:
http://lille.aujourdhui.fr/etudiant/annuaire-lycees/lycee/lycee-prive-averroes-lille/palmares.html

Réservation/ Information :
Adresse :
59, rue de Marquillies
Lille , Lille - France
Site Web :http://www.lycee-averroes.com/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Dim 31 Mar - 18:16

et bien voilà une bonne nouvelle 449151






Revenir en haut Aller en bas
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Mar 9 Avr - 15:43

Citation :
Les premiers parachutistes français désengagés du Mali sont arrivés au sas de décompression de Chypre
9 avril 2013 – 11:53

Lors de la mission de combat des forces françaises en Afghanistan, il a été décidé de mettre en place un sas de décompression à Chypre afin de faciliter le retour des soldats engagés dans des opérations très intenses à une vie normale et de prévenir les effets du stress post-opérationnel.

Ainsi, les militaires ayant quitté un théâtre d’opérations éprouvant passent deux jours dans un complexe hôtelier chypriote, en l’occurrence celui de Paphos avant de revenir en France. Cela leur permet de se reposer, de pratiquer des activités sportives et de suivre des réunions d’informations données par des psychologues afin de les sensibiliser aux risques de stress post-traumatique (PTSD).

Les soldats français engagés dans l’opération Serval, au Mali, passeront donc par le sas de décompression de Chypre. Signe que le début du désengagement français a commencé, les premiers d’entre eux sont arrivés à Paphos le 8 avril. Il s’agit de militaires appartenant au 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes, du 35e Régiment d’Artillerie Parachutistes (RAP), du 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) et du 1er Régiment de Hussards Parachutistes (RHP).

Redéployés dans un premier temps à Abidjan (Côte d’Ivoire), ils formaient, avec les légionnaires du 2e Régiment Etranger de Parachutistes, le Groupement tactique interames (GTIA) TAP (Troupes aéroportées), lequel a été engagé dans l’Adrar des Ifoghas, au Nord-Mali, pour détuire les sanctuaires d’al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), aux cotés du GTIA 3.

Les parachutistes ne sont pas les premiers militaires français à quitter le territoire malien. Les marsouins du 21e Régiment d’Infanterie de Marine et les légionnaires du 1er Régiment Etranger de Cavalerie, qui ont notamment été la pointe pour la reconquête de Diabali et de Tombouctou, ont en effet été relevés vers la fin février.

http://www.opex360.com/






Revenir en haut Aller en bas
yanis
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Ven 19 Avr - 11:41


Armée de terre : une femme bientôt chef de corps (actualisé)


Le colonel Anne-Cécile Ortemann commandera le 40ème régiment de Transmissions de Thionville






Alors que l'armée française est parmi les plus féminisées du monde (15%), le nombre de femmes dans la haute hiérarchie reste très faible. Cette année, dans l'armée de terre, une seule femme deviendra chef de corps dans un régiment des forces : le colonel Anne-Cécile Ortemann, qui prendra à l'été le 40ème RT de Thionville. Une femme, Dominique Vitte, avait déjà commandé un régiment, le 18ème RT de Caen... mais elle n'avait eu que le temps de le dissoudre en 2010 !

Récemment, une femme a été nommé général dans la gendarmerie, pour la première fois de l'histoire de l'Arme. Il s'agit d'Isabelle Guion de Meritens, qui prendra prochainement le commandement de la gendarmerie maritime. L'amiral Anne Cullere commande la Marine dans le pacifique (Alpaci).

Actualisé : un internaute me signale que "l’armée de terre a déjà une femme chef de corps en la personne de la médecin en chef (colonel) Sylvie Paul, chef de corps du Régiment médical à la Valbonne (Ain) – 1600 militaires - depuis bientôt trois ans et devant quitter son commandement cet été. Certes, cet officier n’est pas officier de l’armée de terre, mais du service de santé des armées, mais le régiment, lui, est bien une unité de l’armée de terre. C’est d’ailleurs le CEMAT qui l’a nommée à ce poste de responsabilité."
Vendredi 19 Avril 2013
Jean-Dominique Merchet
http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Armee-de-terre-une-femme-bientot-chef-de-corps-actualise_a1013.html
Revenir en haut Aller en bas
yanis
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: la Marine a-t-elle raté le tir du missile M51 ?   Dim 5 Mai - 12:27

la Marine a-t-elle raté le tir du missile M51 ?


La Direction générale de l’armement et la Marine nationale ont procédé, ce matin au tir d'un missile M51 à partir du sous-marin nucléaire lanceur d’engins, 'Le Vigilant' depuis la baie d’Audierne. Mais pour une raison inconnue, le missile a été détruit peu après son décollage.


http://bretagne.france3.fr/2013/05/05/guilvinec-29-un-missile-detruit-en-plein-tir-246089.html


Citation :
Un missile balistique M51 s'est auto-détruit dimanche après un tir d'essai depuis un sous-marin stationné dans la baie d'Audierne (Finistère), a annoncé le ministère de la Défense.

Une commission d'enquête va être mise en place pour déterminer les causes de l'échec du tir du missile, qui ne portait pas de charge nucléaire, précise le ministère.

Ce tir, le sixième pour le missile M51, a été effectué depuis le sous-marin nucléaire lanceur d'engins "Le Vigilant".

"La sortie du missile à partir du sous-marin s'est déroulée normalement et en toute sécurité pour le sous-marin et son équipage", explique le ministère dans un communiqué.

"Lors de la première phase du vol, un incident s'est produit et a entraîné l'autodestruction du missile. A ce stade d'analyse et d'observation, les débris sont tombés dans la zone interdite pour la circonstance à la navigation maritime et à la circulation aérienne", poursuit-il, en précisant que les débris seront récupérés.

Mis en service fin 2010, le M51 a été développé et produit par Astrium, filiale à 100% d'EADS, pour le compte de la Direction générale de l'armement et de la marine Nationale.

Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Angrand
http://www.boursier.com/actualites/reuters/echec-du-tir-d-un-missile-balistique-m51-en-bretagne-134724.html
Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Jeu 27 Juin - 11:12

L’amiral Coupry: "La Marine est une machine à intégrer"

Citation :
À la tête de la Force maritime des fusiliers marins et commandos (Forfusco), composée d’environ 2300 hommes, le contre-amiral Olivier Coupry assistera ce mercredi matin à la prise de commandement du groupement de fusiliers marins de Toulon par le capitaine de corvette Olivier Hoffmann. À la veille de cette cérémonie qui se déroulera à 10h place de la Liberté, l’amiral Coupry nous a accordé une interview.

Le Télégramme de Brest a révélé d’inquiétantes failles dans la protection de l’Île Longue, base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins. Des sanctions sont-elles à craindrepour les fusiliers marins en charge de la sécurité de ce site sensible?

On a été mis en cause. Une enquête est en cours. Je ne répondrai donc pas à cette question. Je laisse faire le collège inspecteur du ministre qui étudiera ça de manière très précise.

Deux fusiliers marins ont été interpellés à Toulon la semaine dernière. L’un d’eux a été mis en examen pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Une réaction?

Vous faites probablement référence à l’affaire dite du « groupe de Cannes ». Il me semble utile d’éclaircir les choses pour qu’il n’y ait aucun malentendu, ni ambiguïté. Deux militaires ont bien été interpellés la semaine dernière. L’un est en effet fusilier marin. Il a été entendu par la police, puis remis en liberté. Il a réintégré son unité depuis mercredi de la semaine dernière, sans qu’aucune charge ni disciplinaire, ni judiciaire ne soit retenue à son encontre. Le second est un matelot, précédemment fusilier marin, mais déclassé de sa spécialité depuis un moment et qui devait quitter la Marine prochainement. Après sa garde à vue, il a été placé sous mandat de dépôt. Pour ce dernier, la procédure judiciaire est toujours en cours et il ne m’appartient évidemment pas de la commenter. Pour la Forfusco, l’affaire est close dans la mesure où le seul des deux marins qui appartient à encore cette force, a été totalement blanchi.

La presse a évoqué le côté assez religieux de l’ex-fusilier marin mis en examen. Rencontrez-vous des problèmes de communautarisme dans vos rangs?

Au sujet de problèmes de communautarisme, je n’en connais aucun à ce jour au sein de la Forfusco. Mais au-delà, la Marine, comme les autres armées d’ailleurs, est heureusement toujours aujourd’hui un véritable ascenseur social, voire une machine à intégrer. Nous formons vraiment une communauté unie autour de vraies valeurs. C’est cet état d’esprit qui permet de gérer les absences, les départs anticipés, les déploiements longs et lointains, qui sait créer du lien entre les familles et les militaires, les jeunes et leurs anciens.

Depuis fin 2008, les fusiliers marins constituent des équipes de protection embarquées (EPE) dans le golfe d’Aden. Les actes de piraterie diminuent. Allez-vous faire de même au large du Nigeria?

Les fusiliers marins ont effectivement contribué aux bons résultats obtenus dans la lutte contre la piraterie en océan Indien, en protégeant certains navires stratégiques ou des activités économiques comme la pêche au thon. Mais si les actes de piraterie ont vraiment diminué dans cette région, c’est grâce à l’action combinée des opérations de contrôle de zone, au premier rang desquelles l’opération « Atalante », et à la protection individuelle des navires. Il faut bien comprendre que l’enjeu pour l’Europe est de taille dans cette région : plus de 20000 navires naviguent par an dans le golfe d’Aden et près de 30 % des approvisionnements européens en pétrole y transitent. Concernant le golfe de Guinée, nous ne sommes pas dans le même contexte géopolitique. Contrairement au bassin Somalien, le golfe de Guinée est bordé d’états souverains. Les actes dits « de piraterie » qui s’y déroulent sont le plus souvent des actes criminels, puisqu’ils commencent ou se terminent dans les eaux territoriales de ces pays. Quoi qu’il en soit, la France ne reste pas inactive face à ce risque sécuritaire. Elle soutient la formation des marines régionales afin qu’elles soient en mesure de lutter elles-mêmes contre ce fléau. Un exemple : la direction de la coopération de sécurité et de défense (DCSD) développe un volet complet de coopération avec les marines locales en soutenant, en particulier, la montée en puissance de l’école navale à vocation régionale (ENVR) de Bata en Guinée Équatoriale qui vise à former des cadres de la sécurité maritime.

Ces EPE ont été mises en place après plusieurs prises d’otages auxquelles les forces spéciales ont mis fin. Ça s’est souvent bien passé, jusqu’au drame du Tanit. Un mot sur ce dernier cas et sur les difficultés à intervenir en espaces confinés.

Il y a deux facettes dans l’action des hommes de la Forfusco au cœur de l’océan indien. La première, d’ordre défensif, au travers des EPE. Depuis quatre ans, elles assurent une présence dissuasive en mesure de repousser les attaques sur les thoniers français qui travaillent en océan Indien et sur certains navires jugés stratégiques pour les intérêts Français. Le deuxième type d’action concerne les actions offensives, que ce soit à l’encontre des pirates dans certains cas de flagrant délit ou dans certains cas de libération d’otages. Ces groupes composés de commandos marine spécialisés, au premier rang desquels le commando Hubert basé à Saint-Mandrier, s’entraînent quotidiennement et assurent une alerte permanente pour être en mesure d’intervenir sur tous types d’incidents et de navires, du voilier au porte-conteneurs. Aux côtés du GIGN, nous sommes amenés à intervenir dans des espaces très confinés, des locaux machines, des labyrinthes de coursives et d’escaliers comme on peut les imaginer sur un navire de commerce de plusieurs centaines de mètres. Dans ces moments-là, il faut aller très vite, prendre les bonnes décisions au bon moment. Cela demande du travail, du temps et de l’expérience. Concernant le cas du type « Tanit », les opérations sur cette catégorie de navires y sont très complexes et les risques pour nos hommes particulièrement importants. Plus la cible est petite, plus les opérations sont complexes et plus les risques sont élevés. C’est pourquoi les équipes qui interviennent dans ce type de situation font l’objet d’une sélection sévère et d’un entraînement très poussé aux côtés du GIGN.

Malgré le secret qui les entoure, les forces spéciales sont sur tous les fronts. Parfois même dans des conflits longs comme en Afghanistan. C’est un changement d’utilisation? Cela a-t-il modifié l’entraînement des commandos de marine? Leur recrutement?

Les commandos marine sont employés par le Commandement des Opérations Spéciales (COS) depuis sa création en 1992. Dans ce contexte, ils ont participé à quasiment toutes les opérations dans lesquels le COS a été engagé. S’ils ont une spécificité maritime, les commandos marine ont, comme toute force spéciale, la capacité à combattre à terre. C’était déjà le cas avant la création du COS. Les commandos étaient déjà des forces spéciales quand ils combattaient l’insurrection en Indochine puis en Algérie et comme ils l’ont fait plus tard en Afghanistan aux côtés de leurs camarades de l’armée de Terre et de l’Air. Mais ils restent avant tout des spécialistes de l’intervention en haute mer et depuis la mer. L’Afghanistan n’a pas changé la nature des missions que les commandos sont amenés à effectuer, même si toute opération apporte du retour d’expérience. Les fondamentaux demeurent mais les modes d’action évoluent et s’ajustent en permanence. Les commandos ne sont pas figés!

La multiplication des missions demandées aux forces spéciales, dont les commandos marine, a conduit le ministre de la Défense à inscrire leur renforcement dans le nouveau Livre blanc. Concrètement, en quoi cela va-t-il consister? Quels sont vos besoins? Vous connaissez des problèmes d’effectifs?

Il est encore trop tôt pour présager de quoi que ce soit. La loi de programmation militaire prévue dans quelques mois définira tout cela. Concernant les commandos, leur nature de « forces spéciales » leur impose de rester une force compacte sélectionnant ses éléments dans le vivier conventionnel, qui ne va pas s’étendre. Encore une fois, ce qui est important, c’est la qualité, la sélection des gens. Pour la Forfusco nous travaillons plutôt sur le « périphérique » c’est-à-dire les capacités de commandement et de soutien et l’interface avec les nouveaux moyens de la Marine (FREMM et Barracuda). Actuellement, nous testons des équipements lourds comme les nouvelles embarcations rapides. C’est cela aussi le renforcement.

Combien de temps faut-il pour former un commando de marine? Et quelles sont les qualités requises?

J’ai envie de vous dire « une vie ». Chaque année un millier de jeunes se présentent à nos portes pour devenir fusilier-marin. Nous en retenons de l’ordre de 300 qui intègrent les unités de protection défense. Parmi eux, entre 30 et 40 réussiront la sélection commandos. Il ne faut pas être un surhomme, mais être équilibré et volontaire, avoir le sens de l’équipe et le goût des grands espaces
http://www.varmatin.com/toulon/l%E2%80%99amiral-coupry-la-marine-est-une-machine-a-integrer.1293169.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    Ven 19 Juil - 19:24

INFO OBS. Philippe Verdon : le tuyau venait d'Alger

Un prisonnier islamiste, qui avait réussi à fuir vers la frontière algéro-nigérienne, a indiqué l'emplacement de la dépouille de l'otage aux militaires algériens.

Hébergeur d'images

Citation :
C'est un prisonnier islamiste, capturé par un commando du DRS, les services secrets algériens, qui avait réussi à fuir vers la frontière algéro-nigérienne, pendant l'offensive des forces franco-tchadiennes, dans le fameux massif des Ifoghas, bastion d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), qui a indiqué, aux militaires algériens, l'emplacement de la dépouille mortelle de l'otage, Philippe Verdon, dans la région de Tessalit, dans le Nord-Mali. C'est, aussi, dans ces montagnes que le sanguinaire, Mohamed Ghdiri, alias, Abou Zeïd, l'un des chefs d'AQMI, geôlier des otages occidentaux, trouvera la mort, en février dernier, lors d'un raid aérien de l'aviation française.

L'identité et la nationalité du djihadiste restent inconnues. Le 7 juillet dernier, La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), fusion de la DST et des RG depuis 2008, qui collabore étroitement avec le DRS, depuis vingt-ans, est informée par les Algériens, d'un lieu où se trouve le corps d'un occidental, qui pourrait être celui de Philippe Verdon. Le lendemain, un peloton des forces spéciales françaises, se rend sur les lieux. La dépouille est alors transférée à l'hôpital militaire français de Gao, au Mali. Elle est rapatriée ce mercredi.

A-t-il été exécuté par AQMI, comme l'organisation terroriste l'a prétendu en mars dernier ? Ou bien, malade, est-il mort faute de soins ? C'est l'autopsie, qui sera pratiquée dans quelques jours, qui lèvera le voile.
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130717.OBS9771/info-obs-philippe-verdon-le-tuyau-venait-d-alger.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualités Française (économies politiques militaire )    

Revenir en haut Aller en bas
 

actualités Française (économies politiques militaire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: ( actualités ) :: Actu (internationales)
-