Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 actualités US (économies politiques militaire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yanis
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Dim 18 Déc - 11:07

Les Etats-Unis achèvent leur retrait d'Irak
Citation :
Le dernier convoi de militaires américains a quitté l'Irak dimanche, mettant un point final au retrait des Etats-Unis près de neuf ans après l'invasion du pays pour chasser Saddam Hussein du pouvoir.

Cette guerre, déclenchée en mars 2003 par une pluie de missiles sur Bagdad, a coûté la vie à près de 4.500 Américains et à des dizaines de milliers d'Irakiens.

Les Etats-Unis laissent derrière eux une démocratie fragile, menacée par des extrémistes islamistes, des tensions communautaires et des divisions politiques l'empêchant de trouver sa place dans la région.

Une dernière colonne composée d'une centaine de véhicules blindés transportant un demi-millier de militaires américains a lentement progressé au cours de la nuit sur une autoroute vide traversant le désert du sud irakien jusqu'à la frontière avec le Koweït.

"C'est bien que tout cela touche à sa fin. J'étais là quand ça a commencé", a déclaré le sergent Christian Schultz juste avant de quitter la base Adder, située à 300 km au sud de Bagdad, pour se diriger vers la frontière. "J'ai vu beaucoup de changements positifs, beaucoup de progrès et beaucoup de mauvaises choses aussi."

Pour le président américain Barack Obama, ce retrait militaire répond à une promesse de campagne consistant à mettre fin à un conflit hérité de son prédécesseur, George W. Bush, et qui a fortement entaché l'image des Etats-Unis à travers le monde.

Pour les Irakiens, ce retrait devrait renforcer leur sentiment de souveraineté. Il pourrait aussi alimenter leur crainte d'une reprise de violences confessionnelles entre sunnites et chiites, qui ont déjà fait des milliers de morts, notamment en 2006-2007.

Le Premier ministre Nouri al Maliki, issu de la majorité chiite du pays, dirige un gouvernement peinant à pleinement respecter un accord de partage du pouvoir entre chiites, sunnites et kurdes, ce qui laisse le pays à la merci de l'influence de ses voisins, dont l'Iran chiite.

DERNIER BARBECUE

Si les violences ont baissé en intensité, des rebelles sunnites et des mouvements armés chiites continuent de représenter une menace et sont responsables d'attaques quasi quotidiennes.

Les autorités irakiennes affirment être en mesure de contenir ces violences mais elles manquent de moyens dans des domaines tels que la défense aérienne et la collecte de renseignements.

Aucun accord n'a pu être conclu avec les Etats-Unis sur le maintien de plusieurs milliers d'instructeurs américains, pour lesquels Washington souhaitait une immunité juridique.

Pour beaucoup d'Irakiens, la sécurité est un problème parmi d'autres, avec notamment le chômage et les pannes de courant dans un pays où l'électricité n'est disponible que quelques heures par jour.

"On ne pense pas à l'Amérique (...) On pense à l'électricité, à trouver du travail, à notre pétrole, à nos problèmes quotidiens", dit Abbas Djaber, fonctionnaire à Bagdad. "Ils laissent le chaos."

Dès lors que Barack Obama a annoncé en octobre que les Etats-Unis allaient rapatrier toutes leurs forces d'ici la fin de l'année comme prévu, le nombre de bases américaines a rapidement diminué, des centaines de militaires et de camions chargés d'équipements prenant régulièrement la route de la frontière avec le Koweït.

Les forces américaines, qui ont mis fin en 2010 à leur mission de combat, ont versé 100.000 dollars par mois à des chefs tribaux pour garantir la sécurité de plusieurs tronçons de l'autoroute menant vers le sud du pays afin de réduire le risque d'attentats.

Au plus fort de la guerre, plus de 170.000 militaires américains étaient déployés dans plus d'un demi-millier de bases à travers l'Irak. Samedi, ils étaient moins de 3.000 et l'armée américaine ne disposait plus que d'une base.

A la tombée de la nuit avant le départ du dernier convoi, quelques militaires ont préparé un barbecue à la base Adder.

"Une grande partie de moi-même est heureuse de partir. J'ai passé 31 mois dans ce pays", a dit le sergent Steven Schirmer, 25 ans et trois périodes de service en Irak depuis 2007. "C'est comme si je pouvais avoir une vie maintenant, même si je sais que je vais probablement aller en Afghanistan en 2013. Quand ces guerres seront finies, je me demande bien ce que je vais faire
http://fr.news.yahoo.com/les-etats-unis-achèvent-leur-retrait-dirak-082547893.html
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Sam 31 Déc - 19:45


Les États-Unis vendent 84 F15 à l'Arabie Saoudite

La mise en garde de Washington à Téhéran
Citation :
Devant la menace militaire que constitue l’Iran pour sa présence dans la région du Moyen-Orient, l’administration américaine a adressé un “message fort” à Téhéran en décidant de vendre 84 F15 et de moderniser 70 autres déjà livré à Riyad pour un montant de 30 milliards de dollars US.



Bien qu’elle n’ait pas donné pour l’instant le feu-vert à une attaque israélienne contre les installations nucléaires iraniennes, que Tel-Aviv ne cesse de réclamer, Washington a mis indirectement en garde Téhéran à travers le contrat d’armement conclu avec l’Arabie Saoudite, prévoyant une vente de 84 avions F-15 et la modernisation de 70 autres déjà livrés. Il s’agit d’une réponse à la récente menace iranienne de fermer le détroit d'Ormuz, même si Andrew Shapiro, un responsable du département d'État, n’y fera aucune allusion en se contentant d’affirmer que cette transaction “va améliorer les capacités de dissuasion et de défense de l'Arabie Saoudite contre des menaces extérieures à sa souveraineté”. Mais le fait que l’annonce soit faite en pleine montée des tensions avec l'Iran, laisse penser que les Etats-Unis ne l’ont pas fait fortuitement. S’il est vrai que “cet accord renforce les relations solides et de longue durée entre les États-Unis et l'Arabie Saoudite, et démontre l'engagement des Etats-Unis à de fortes capacités défensives saoudiennes, une composante importante de la sécurité régionale”, comme l’a souligné le porte-parole adjoint de Barack Obama, Josh Earnest, depuis Hawaï, il n’en demeure pas moins qu’elle intervient à une période où la tension est très vive entre l'Iran, puissance régionale rivale de l'Arabie Saoudite, et les Etats-Unis, alliés de longue date de Riyad, l'un de leurs principaux fournisseurs de pétrole. Il ne fait aucun doute que les dernières menaces de Téhéran de fermer le détroit d'Ormuz, par où transite entre un tiers et 40% du trafic pétrolier mondial, en cas de nouvelles sanctions internationales contre son programme nucléaire, un geste n’ont pas laissé les Américains insensibles. Une telle mesure de l’Iran l’exposerait inévitablement à une réaction militaire des États-Unis.
Par ailleurs, le ton est monté entre Iraniens et Américains après les menaces de Téhéran, si l’on en juge par les déclarations du général Hassan Salami, numéro deux des gardiens de la révolution, la force d'élite du régime islamique, dans lesquelles il a rejeté jeudi les mises en garde des États-Unis contre la fermeture du détroit, soulignant que l'Iran agirait avec détermination “pour défendre ses intérêts vitaux”. Ce regain de tension coïncide avec l’arrivée d’un porte-avion américain dans la zone où Téhéran a démarré samedi dernier des manoeuvres navales, après qu’il eut traversé le détroit d'Ormuz “depuis le golfe Persique pour venir en mer d'Oman”, à en croire la même source iranienne. Pour rappel, mardi, le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi a affirmé qu'“aucune goutte de pétrole ne transitera par le détroit d'Ormuz” si les pays occidentaux adoptaient des sanctions contre les exportations pétrolières de l'Iran en raison de son programme nucléaire controversé.
Le lendemain, le commandant de la marine iranienne, l'amiral Habibollah Sayyari, a souligné qu'il était “très facile” pour l'Iran de fermer le détroit, tout en estimant qu'une telle mesure n'était pas nécessaire pour l'instant. Réagissant à ces menaces, Washington a mis en garde Téhéran mercredi soir, en affirmant qu'“aucune perturbation du trafic maritime dans le détroit d'Ormuz ne sera tolérée”.
Du côté de l’Arabie Saoudite, on a expliqué vendredi avoir décidé d'acheter 84 chasseurs-bombardiers F15 aux Etats-Unis afin d'atteindre un niveau de défense maximal pour “protéger son peuple et son territoire”. Un porte-parole du ministère saoudien de la Défense, cité par l'agence de presse officielle SPA, a déclaré que le contrat “garantit au royaume de bénéficier des capacités de défense les plus élevées possibles pour protéger son peuple et son territoire”.
http://www.liberte-algerie.com/international/la-mise-en-garde-de-washington-a-teheran-les-etats-unis-vendent-84-f15-a-l-arabie-saoudite-169033






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 9 Jan - 11:05

Les Etats-Unis menacent de 'répondre' si l'Iran bloquait le détroit d'Ormuz

Les Etats-Unis 'répondront' par la force si l'Iran cherche à bloquer le détroit d'Ormuz, passage stratégique pour le trafic maritime pétrolier, a affirmé dimanche 8 janvier le secrétaire américain à la défense, Leon Panetta, interrogé dans l'émission Face the nation, sur la chaîne CBS. 'C'est une autre ligne rouge' à ne pas franchir, a insisté le chef du Pentagone.

La tension est montée d'un cran entre Téhéran et Washington mardi après les mises en garde émises par l'Iran à l'issue de manoeuvres militaires contre la présence de la marine américaine dans le Golfe, suscitant des craintes sur l'éventuelle fermeture du détroit d'Ormuz, par lequel transitent 35 % du pétrole brut transporté par voie maritime dans le monde.

En dépit de ces menaces, Washington a promis de maintenir ses navires de guerre déployés dans le Golfe, la Maison Blanche estimant que les avertissements de l'Iran trahissaient sa 'faiblesse' et montraient l'efficacité des sanctions contre son programme nucléaire controversé.

'NOUS AGIRIONS ET ROUVRIRIONS LE DÉTROIT'

Le plus haut gradé américain, le général Martin Dempsey, a de son côté jugé dimanche que l'Iran serait en mesure de bloquer le détroit, une 'action intolérable' selon lui. 'Nous avons investi dans des moyens pour nous assurer que si c'est le cas, nous l'emportions', a-t-il confié aux côtés de Leon Panetta. 'Nous agirions et rouvririons le détroit' en cas de fermeture, a prévenu le général Dempsey.

'Sont-ils en train de développer une arme nucléaire ? Non. Mais nous savons qu'ils tentent de développer une capacité nucléaire et cela nous préoccupe', a répété le secrétaire américain à la défense sur CBS, réaffirmant la priorité donnée à l'action diplomatique et aux sanctions économiques contre le régime des mollahs, sans pour autant exclure toute action militaire.

S'il n'a pas voulu qualifier la (...) Lire la suite sur lemonde.fr
http://fr.news.yahoo.com/etats-unis-menacent-répondre-liran-bloquait-détroit-dormuz-092414734.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Ven 20 Jan - 12:38

Megaupload fermé : Sarkozy approuve, le PS comprend, le FN dénonce

publié le 20 janvier 2012 à 13:14
Citation :
Quelques heures après la décision de la justice américaine, jeudi 19 janvier, Nicolas Sarkozy a salué la fermeture du site de téléchargement Megaupload, accusant notamment ses promoteurs de "réaliser des profits criminels". Accusé de violation des droits d'auteur, ce service de téléchargement direct s'est imposé en quelques années dans le top 100 des sites les plus visités du monde.

> Lire : Megaupload, icône du téléchargement direct

"La mise à disposition illégale, par ce service, d'oeuvres protégées par le droit d'auteur, permettait à ses promoteurs de réaliser des profits criminels sous la forme de recettes publicitaires ou d'abonnements de ses usagers", estime M. Sarkozy dans un communiqué publié dans la nuit de jeudi à vendredi.

Les fondateurs de la plateforme de partage de fichiers, l'un des plus importants sites de téléchargement au monde, sont accusés d'avoir entraîné plus de 500 millions de dollars de perte pour les ayant-droits et d'avoir généré 175 millions de dollars de profit via les abonnements et la publicité.

"La lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux, qui fondent leur modèle commercial sur le piratage des oeuvres, constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création", poursuit le chef de l'Etat.

"QUE LA HADOPI ÉTUDIE L'UTILITÉ DE COMPLÉTER LA LÉGISLATION"

"C'est le financement des industries culturelles dans leur ensemble qui est mis en cause par ce type d'opérateurs. Le moment est donc venu d'une collaboration judiciaire et policière active entre Etats pour porter un coup d'arrêt à leur développement", estime M. Sarkozy.
Lire la suite sur LeMonde.fr
http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/20/nicolas-sarkozy-approuve-la-fermeture-de-megaupload_1632241_1471069.html#xtor=AL-32280308






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Dim 22 Jan - 20:33





Attention a ne pas visionné des films sur internet car votre Ordinateur sera bloquer une fenêtre s'ouvrira pour vous avertir et il vous faudra vous acquitté d'une amende de 200euros pour le débloquer vous étes prévenu Alors faite gaffe
air-force






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: la bombe anti-bunker    Sam 28 Jan - 16:09

Etats-Unis: la bombe anti-bunker la plus puissante au monde




Citation :
Le Pentagone a demandé au Congrès américain des fonds supplémentaires en vue de mettre au point une bombe anti-bunker destinée à détruire des ouvrages souterrains iraniens, a annoncé samedi le quotidien The Wall Street Journal.

Il s'agit de la bombe GBU-57 MOP (Massive Ordnance Penetrator), une munition de plus de 13,5 tonnes largable depuis les bombardiers stratégiques B-52 et les avions furtifs B-2.

"Nous cherchons à perfectionner nos munitions", a déclaré M. Panetta, soulignant que l'armée américaine recevrait bientôt une version modernisée de "bunker buster" capable de détruire les abris souterrains les plus profonds.

"Franchement, je suis persuadé que nous aurons une telle possibilité et que cela ne va pas tarder", a indiqué le secrétaire américain à la Défense.

Selon les informations disponibles, le GBU-57 pénètre à une profondeur de 60 mètres dans le sol. Or, d'après les experts américains, certains sites nucléaires iraniens, dont l'usine d'enrichissement d'uranium à Fordo, seraient enfouis à une profondeur de 80 mètres et même plus.

"Le développement de cette arme ne constitue pas un signal pour quelque pays que ce soit. Nous jugeons nécessaire d'avoir cette arme dans nos arsenaux et nous continuerons d'investir dans sa mise au point", a déclaré au Wall Street Journal le porte-parole du Pentagone, George Little.
http://fr.rian.ru/world/20120128/193181098.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Des Marines photographiés devant un drapeau nazi   Ven 10 Fév - 16:39

Des Marines photographiés devant un drapeau nazi




Citation :
Servant en Afghanistan, ils ont posé à côté d'un drapeau décoré des initiales «SS». Au grand dam de certaines associations, l'armée américaine n'a pas sanctionné ces hommes, qui ignoraient la signification historique du symbole.

Moins d'un mois après la publication d'une vidéo montrant des marines urinant sur des cadavres afghans, l'armée américaine doit contenir un nouveau faux-pas de ses hommes. Elle a confirmé jeudi que dix tireurs d'élite, servant en Afghanistan, ont posé devant un drapeau nazi. Le cliché, pris en septembre 2010, montre une équipe de snipers posant en armes et uniforme devant un drapeau américain surmonté d'un drapeau bleu affichant deux éclairs blancs en forme de S, comme l'insigne des «SS» durant la Seconde Guerre mondiale.

L'armée a été avertie de l'existence de cette photo en novembre dernier après une série de protestations. Le cliché avait été mis en ligne, en mai 2011, sur le site d'une société d'armement pour promouvoir ses produits équipant l'armée américaine. Après enquête, l'armée a décidé de donner un avertissement aux dix snipers mais ne les a pas sanctionnés. «L'incident n'était pas volontaire. Ces hommes n'ont pas mesuré la signification historique de ce double S. Ils ignoraient qu'ils s'associaient à un symbole raciste et fasciste», a justifié un porte-parole de la base californienne où était basée l'unité.

«Pour eux ‘SS'. était un clin d'œil à leur métier ‘scout sniper'(sniper éclaireur, ndlr) et non à la Schutzstaffel», qui protégeait Hitler et a été très active dans l'Holocauste, a poursuivi ce porte-parole. «Ils ont reconnu que le symbole pouvait être mal interprété et n'était pas conforme aux valeurs des Marines. Le commandant a informé tous les Marines de l'unité que toute récidive serait punie».

Des militaires pas assez éduqués et sensibilisés L'affaire serait restée confidentielle sans l'intervention de la Military Religious Freedom Foundation. L'association défend la liberté et le respect des
lire le suite: http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/10/01003-20120210ARTFIG00510-des-marines-photographies-devant-un-drapeau-nazi.php






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Sam 7 Avr - 9:18

Etats-Unis: Un chasseur F-18 s'écrase sur un immeuble résidentiel[b]




Citation :
VIRGINIE - Neuf personnes ont été blessés, dont l'un des pilotes, et trois autres sont portées disparues...

Huit personnes ont été légèrement blessées et trois ont été portées disparues vendredi à Virginia Beach, sur la côte Est des Etats-Unis, où un chasseur F-18 de la marine s'est écrasé sur des immeubles d'habitation peu après son décollage.

Les deux membres de l'équipage ont réussi à s'éjecter. L'un est sain et sauf mais l'autre figure parmi les blessés, a indiqué une porte-parole de l'hôpital Sentara. Six bâtiments ont été endommagés.

«Nous sommes aller physiquement dans toutes les structures et les opérations de recherche et de secours sont achevées à 95%», a déclaré un représentant des pompiers.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'appareil a «subi une avarie mécanique catastrophique» lors d'un vol d'entraînement, a expliqué un officier de la Navy.
Navy jet crashes in Virginia


«Je suis vraiment désolé de m'être écrasé sur votre immeuble»

Quatre des blessés ont été hospitalisés. Après avoir fait état de neuf personnes touchées, les autorités sont revenues à sept, sans compter les pilotes.

Des riverains ont découvert l'un des deux hommes toujours sanglé sur son siège éjectable et l'ont éloigné des flammes. «Je suis vraiment désolé de m'être écrasé sur votre immeuble», leur a-t-il déclaré.

Virginia Beach se trouve à 320 km au sud de Washington et à 3 km de la base aérienne Oceana.

>> Un témoin oculaire raconte le crash sur une télévision américaine
F/A-18 Navy fighter jet crashes into apartment building in Virginia Beach (April 6, 2012)
http://www.20minutes.fr/monde/912701-etats-unis-chasseur-f-18-ecrase-immeuble-residentiel






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Missile hypersonique américain: X-51A    Lun 20 Aoû - 9:49

Missile hypersonique américain: échec du vol d'essai




X-51A
Citation :
Le vol d'essai du missile hypersonique américain X-51 WaveRider s'est soldé par un échec à la suite d'une défaillance technique, ont annoncé mercredi soir les médias occidentaux se référant au Pentagone.

Lors de l'essai, le drone X-51 A a été lâché par un bombardier stratégique B-52. Au bout de 16 secondes, une défaillance technique a été découverte et le drone s'est abîmé dans le Pacifique, près des côtes de la Californie.

Fabriqué en alliage de nickel et aux dimensions standard d'un missile air-sol, le drone X-51, long de quatre mètres, devait atteindre une vitesse de 6.400 km/h.

Le premier vol d'essai du missile a été réalisé avec succès en 2010. Toutefois, le deuxième vol d'essai, réalisé en juin 2011, s'est soldé par un échec.

Le Pentagone espère qu'en cas de succès du programme, il pourra obtenir une arme capable de mener des frappes ciblées très rapides dans n'importe quel coin du monde.
http://fr.rian.ru/defense/20120816/195693781.html






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 17 Sep - 12:26

un deuxième radar US bientôt installé au Japon
Radar bande X



Citation :
Washington et Tokyo ont convenu de déployer au Japon un deuxième radar d'alerte avancée dans le cadre du bouclier antimissile américain, a annoncé le chef du Pentagone Leon Panetta, cité lundi par les médias américains.

Selon lui, ce deuxième radar bande X est destiné à détecter les tirs de missiles nord-coréens. L'emplacement exact de ce radar reste encore à définir. Le secrétaire américain à la Défense a précisé que le nouveau radar ne viserait pas la Chine.

Auparavant, les médias américains ont annoncé que le Pentagone examinait la possibilité de déployer en Asie du Sud Est un troisième radar bande X pour former un arc permettant de suivre avec plus de précision les tirs de missiles balistiques effectués depuis le territoire de la Corée du Nord et de certaines régions de la Chine. Selon les médias, ce radar aurait pu être déployé aux Philippines.
http://fr.rian.ru/defense/20120917/196063322.html






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 17 Sep - 13:19

salut,
t'ont message va plutôt ici tu croit pas :
http://www.air91-force-algerian.com/t472p45-actualites-japonaise-economies-politiques-militaire#bottom,

rien a voir avec l'actualité US Question
fait attention avant de poster quoi que ce soit,
prends t'ont temps et
parcours le Forum
Ninja Wink






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 17 Sep - 15:20

Ninja a écrit:
un deuxième radar US bientôt installé au Japon
Radar bande X



Citation :
Washington et Tokyo ont convenu de déployer au Japon un deuxième radar d'alerte avancée dans le cadre du bouclier antimissile américain, a annoncé le chef du Pentagone Leon Panetta, cité lundi par les médias américains.

Selon lui, ce deuxième radar bande X est destiné à détecter les tirs de missiles nord-coréens. L'emplacement exact de ce radar reste encore à définir. Le secrétaire américain à la Défense a précisé que le nouveau radar ne viserait pas la Chine.

Auparavant, les médias américains ont annoncé que le Pentagone examinait la possibilité de déployer en Asie du Sud Est un troisième radar bande X pour former un arc permettant de suivre avec plus de précision les tirs de missiles balistiques effectués depuis le territoire de la Corée du Nord et de certaines régions de la Chine. Selon les médias, ce radar aurait pu être déployé aux Philippines.
http://fr.rian.ru/defense/20120917/196063322.html


les USA se sont incrusté dans tout le globe ou prescque Evil or Very Mad






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 17 Sep - 16:57

Ninja a écrit:
salut,
t'ont message va plutôt ici tu croit pas :
http://www.air91-force-algerian.com/t472p45-actualites-japonaise-economies-politiques-militaire#bottom,

rien a voir avec l'actualité US Question
fait attention avant de poster quoi que ce soit,
prends t'ont temps et
parcours le Forum
Ninja Wink

bonsoir Ninja bonsoir à tous
A tout considérer 169519 d'avoir privilégié le système antimissiles auquel le radar était destiné :357784: mille excuses
Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Sam 1 Déc - 20:28

Le Sénat US interdit toute transaction avec le russe Rosoboronexport
Mi-17




Citation :
Le Sénat américain a approuvé vendredi l'amendement au budget de la défense interdisant au Pentagone toute transaction avec l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport), notamment l'achat d'hélicoptères pour l'Afghanistan.

"Les contribuables américains ne doivent pas financer même indirectement le massacre des citoyens syriens, d'autant plus que [le matériel militaire pour l'Afghanistan] peut être acheté à des producteurs américains. En poursuivant notre coopération avec l'Agence Rosoboronexport, nous torpillons la politique américaine envers la Syrie ainsi que nes efforts de soutien au peuple syrien", a annoncé le sénateur républicain John Cornyn.

Le document entrera en vigueur avec la signature de la loi sur le budget de la défense par le président américain. Un amendement analogue a été adopté fin juillet par la Chambre des représentants des Etats-Unis.

En mars dernier, plusieurs sénateurs américains ont appelé le chef du Pentagone, Leon Panetta, à reconsidérer le contrat conclu avec Rosoboronexport en raison de "la poursuite de ses contacts avec le régime de Bachar el-Assad qui conduit des attaques systématiques contre la population syrienne".

En 2011, le Pentagone et l'agence russe d'exportation d'armements Rosoboronexport ont conclu un contrat portant sur la fourniture de 21 hélicoptères Mi-17V5 à l'armée afghane pour un montant total de 367,5 millions de dollars. Le document prévoyait en outre la possibilité de livraison de 12 hélicoptères supplémentaires en Afghanistan.

Il y a un mois, le département militaire américain a annoncé qu'il ne renoncerait pas à ce contrat.

De 2008 à 2010, Rosoboronexport a fait l'objet des sanctions de la part de Washington qui l'accusait de violer le régime de non-prolifération nucléaire en livrant des armes à l'Iran.
http://fr.rian.ru/world/20121201/196787715.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 10 Déc - 18:29

Drone "ScanEagle", intercepté, par l'Iran : Washington dément! (vidéo)
http://french.irib.ir/galeries/videos/item/228695-un-drone-américain-capturé-par-l-iran
Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Bombes au marathon de Boston   Mar 16 Avr - 10:21

Bombes au marathon de Boston, 3 tués, plus de 100 blessés

http://fr.news.yahoo.com/video/explosions-lors-du-marathon-boston-081646530.html

Citation :
par Scott Malone

WASHINGTON (Reuters) - Deux bombes qui ont explosé quasi simultanément lundi au marathon de Boston, sur la côte est des Etats-Unis, ont fait trois morts et une centaine de blessés, selon le dernier bilan des autorités américaines.

Ces explosions, survenues à quelques secondes d'intervalle sur la ligne d'arrivée de la course, qui avait attiré des dizaines de milliers de spectateurs, constituent le plus grave attentat sur le sol américain depuis le renforcement de la sécurité consécutif aux attaques du 11 septembre 2001.

Aucune arrestation n'a eu lieu pour l'instant et aucune revendication n'a été formulée. "Il n'y a pas eu de menaces connues", a déclaré le commissaire de police bostonien Ed Davis.

Les deux engins explosifs avaient été remplis de billes de roulement et d'autres pièces de métal pour faire un maximum de dégâts, selon un membre des forces de l'ordre informé des détails de l'enquête ayant requis l'anonymat.

Au moins deux pistes sont pour l'heure envisagées par les enquêteurs, a-t-on appris de sources officielles.

L'une d'elles s'appuie sur le jour choisi pour ces explosions : celui du Patriots' Day, qui correspond aussi au dernier jour pour les déclarations d'impôts - éléments qui tendraient vers la piste des extrémistes de droite américains, comme des militants anti-impôts.

L'autre théorie serait celle d'un attentat islamiste. Le fait qu'il y ait eu deux explosions quasi simultanées rappelle les "modèles" prônés par le magazine Inspire, publication en ligne qui émane d'Al Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa).

"Il s'agit d'une enquête criminelle qui peut devenir une enquête terroriste", a déclaré Richard DesLauriers, un agent spécial de Boston.

Le FBI s'est refusé lors d'une conférence de presse à réagir aux informations de certains médias selon lesquels la police a retrouvé plusieurs bombes n'ayant pas explosé à Boston.

D'après le Wall Street Journal, les enquêteurs ont découvert ce qui pourrait être cinq bombes n'ayant pas explosé.

INTERVENTION D'OBAMA

Parmi les morts figure un petit garçon de huit ans, rapporte le Boston Globe, citant deux sources au fait de l'enquête. Un enfant de deux ans a été blessé à la tête et hospitalisé. Des témoins ont dit avoir vu des membres épars sur les lieux de l'attentat.

Certains blessés ont dû subir des amputations et d'autres opérations de ce genre devront sans doute être pratiquées dans les jours à venir, a déclaré Peter Fagenholtz, chirurgien à l'hôpital général du Massachusetts.

Sur les 29 blessés toujours hospitalisés, huit sont dans un état grave, a-t-il précisé.

Le président Barack Obama a prononcé une brève allocution dans laquelle il a dit avoir ordonné un renforcement de la sécurité à travers les Etats-Unis.

Les explosions de Boston ont eu pour conséquence la mise en alerte de la police dans les grandes villes des Etats-Unis, dont Washington et New York.

Barack Obama a par ailleurs assuré que tout serait fait pour que les responsables soient retrouvés et traduits en justice.

Le président n'a pas explicitement parlé d'attentat et il a souligné qu'il restait beaucoup de zones d'ombre. Mais un responsable de la Maison blanche a déclaré que tout événement impliquant une série d'engins explosifs "est de toute évidence un acte terroriste et sera traité en tant que tel".

"TRÈS VIVE ÉMOTION" DE FRANÇOIS HOLLANDE

Des ambulances, des véhicules de pompiers et des dizaines de voitures de police ont convergé vers la ligne d'arrivée du marathon, où des spectateurs étaient en larmes. "Du sang partout, des victimes évacuées sur des civières. J'ai vu quelqu'un qui avait perdu une jambe, et des gens en larmes", a rapporté Steve Silva, un journaliste du Boston Globe présent sur les lieux.

Les deux explosions se sont produites entre cinquante et cent mètres de distance l'une de l'autre, alors que les marathoniens franchissaient la ligne d'arrivée quatre heures et neuf minutes après le départ.

Sur les 23.326 coureurs qui avaient pris le départ, 17.584 avaient franchi la ligne d'arrivée lorsque les explosions ont retenti. Les coureurs restants ont été dirigés vers un autre lieu avant que le marathon ne soit arrêté. Un demi-million de spectateurs assistent chaque année à l'événement.

Barack Obama a téléphoné au maire de Boston, Tom Menino, et au gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick, et leur a proposé l'aide des services fédéraux. Le président a été tenu informé de la situation par le directeur du FBI, Bob Mueller, et par la secrétaire à la Sécurité intérieure, Janet Napolitano.

A Paris, François Hollande a fait part de sa "très vive émotion" après ces explosions. Dans un communiqué, le chef de l'Etat "présente ses condoléances aux familles des victimes et exprime la totale solidarité de la France aux autorités et au peuple américains".

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a déclaré avoir demandé, à la suite des explosions de Boston, un renforcement "sans délai" de la présence des patrouilles dans le cadre du plan Vigipirate, en vigueur au stade "rouge renforcé".

Avec Tim McLaughlin et Aaron Pressman à Boston, Steve Holland et Jeff Mason à Washington; Eric Faye et Jean-Philippe Lefief pour le service français

http://fr.news.yahoo.com/bombes-au-marathon-boston-3-tués-plus-100-051323330.html






Revenir en haut Aller en bas
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Mar 14 Mai - 20:06

Espionnage: Washington espère garder de bonnes relations avec Moscou

Le diplomate américain Ryan Christopher Fogle (à droite)






Citation :
Les Etats-Unis comptent garder de bonnes relations avec la Russie malgré le scandale d'espionnage qui a éclaté ce mardi après l'interpellation d'un diplomate américain à Moscou, a annoncé le Département d'Etat américain.

"Je peux confirmer qu'il a été interpellé puis relâché. Je ne dispose pas d'autres informations concernant cette affaire. Nous coopérons avec la Russie sur un large éventail de questions et avons l'intention de poursuivre cette coopération", a déclaré le porte-parole adjoint du Département d'Etat Patrick Ventrell.

La Russie a déclaré mardi le diplomate américain Ryan Christopher Fogle persona non grata pour espionnage. Selon le Service fédéral de sécurité (FSB) de Russie, M.Fogle, un agent professionnel de la CIA, a été interpellé à Moscou dans la nuit du 13 au 14 mai, alors qu'il essayait d'enrôler un agent secret russe. M.Fogle travaillait dans la capitale russe en tant que 3e secrétaire du département politique de l'ambassade américaine, une fonction qui n'aurait été en fait qu'une couverture. D'après le FSB, M.Fogle avait proposé un million de dollars à un agent secret russe
http://fr.rian.ru/world/20130514/198296311.html






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Mar 14 Mai - 20:11

L'espion US interpellé à Moscou voulait enrôler un agent russe pour 1 M USD
http://fr.rian.ru/world/20130514/198294267.html


La guerre froide Etats-Unis Russie existe-t-elle encore?






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Mar 28 Mai - 9:36

Un chasseur américain F-15 tombe en mer au large du Japon

Citation :
Un chasseur américain F-15 est tombé en mer, mardi 28 mai, au large de l'île japonaise d'Okinawa. Le pilote a apparemment pu s'éjecter et semblait sain et sauf, selon les garde-côtes nippons.

"Nous avons envoyé des avions et des bateaux sur zone après avoir reçu un appel à l'aide de la base aérienne de Kadena" au Japon, une importante base militaire américaine de l'océan Pacifique, a expliqué un responsable des garde-côtes. "Nous avons appris que le pilote, seul à bord, a pu sauter en parachute et est sain et sauf, agrippé à quelque chose" en mer, a-t-il ajouté.

La base de Kadena est située sur l'île d'Okinawa, où sont basés plus de la moitié des 47 000 soldats américains stationnés au Japon. La population locale se plaint souvent de l'insécurité et des nuisances provoquées par cette présence massive.
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/05/28/un-chasseur-americain-f-15-tombe-en-mer-au-large-du-japon_3419327_3222.html






Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Mar 4 Juin - 22:02

Le Pentagone déploie ses missiles Patriot en Jordanie

Citation :

Au moment où l’ONU avance des « preuves » sur l’utilisation d’armes chimiques dans les combats opposant l’armée syrienne aux rebelles, les Etats-Unis déploient des missiles Patriot sur le sol jordanien.

Les Etats-Unis n’ont jamais fait mystère de leur détermination de recourir « en dernière instance » à la force contre la Syrie en cas d’utilisation, par celle-ci, d’armes chimiques, mais restaient jusqu’ici prudents, faute de preuves tangibles. Plus maintenant . La commission d’enquête de l’ONU sur la Syrie a indiqué, lundi, lors de la présentation de son rapport devant le Conseil onusien des droits de l’homme à Genève, qu’il « il y a des motifs raisonnables de penser que des quantités limitées de produits chimiques ont été utilisés ». Les enquêteurs internationaux font état de quatre évènements lors desquels ces agents auraient été utilisés, mais demeurent circonspects sur la nature de ces agents chimiques et les systèmes d’armes employées censés les utiliser. Ce grief risque d’enfoncer un peu plus la position du gouvernement syrien qui, malgré ses multiples démentis, reste soumis à d’intenses pressions internationales. Notamment de la part de Washington dont les efforts en vue d’une solution politique au conflit qui déchire le pays depuis deux ans, vont de pair avec ses « velléités » belliqueuses. Ainsi, l’armée américaine s’apprête à déployer des missiles Patriot et des avions de combat F-16 en Jordanie, pays frontalier de la Syrie, où elle a, auparavant, dépêché quelque deux cents soldats. Cette nouvelle démonstration de force entre dans le cadre de manœuvres militaires dénommées « Eager Lion » que l’armée US s’apprête à lancer incessamment. Ses responsables ont par ailleurs indiqué que certains de ces équipements pourraient rester sur place à la demande du gouvernement jordanien. Ce qui pourrait durcir davantage l’opposition de la Russie, l’allié de Damas (qui a déjà vigoureusement critiqué l’installation des Patriot sur les frontières turco-syriennes) et hypothéquerait les chances d’un règlement pacifique de la crise lors de la prochaine conférence internationale dite Genève 2. Le Kremlin n’a pas attendu pour réagir en accusant les Occidentaux de « bourrer d’armes une région explosive ».Les craintes de ce nouveau déploiement ne sont pas sans fondements après les « rumeurs » sur un éventuel recours à la zone d’exclusion aérienne ou d’autres opérations militaires en guise de soutien à Israël, lequel a juré d’abattre les missiles S 300 que Moscou entend livrer à son allié syrien, malgré les « explications » du président Vladimir Poutine qui a assuré, hier, lors d’une rencontre avec ses homologues européens, que son pays n’a pas livré « pour l’instant » les fameux missiles sol-air.

La Ligue arabe en conclave
Ce « bruissement » de bottes intervient alors que se multiplient les efforts dans l’espoir d’une issue politique dans le cadre de Genève 2, qualifiée de « réunion de la dernière chance » par le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Tandis que ses homologues russe et américain, John Kerry et Sergueï Lavrov, se retrouvent aujourd’hui dans la capitale suisse pour mettre les « dernières retouches » de la conférence, une session extraordinaire des ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe est prévue au Caire, à laquelle prendra part le chef de la diplomatie algérienne, Mourad Medelci. Les ministres arabes devraient se mettre d’accord sur une position commune sur la base de laquelle ils iront négocier à Genève, aux côés du gouvernement syrien qui a donné son accord de principe. La Coalition de l’opposition, établie à l’étranger n’a, quant à elle, pas encore tranché la question. Le secrétaire général adjoint de l’instance panarabe, Ahmed Ben Helli, a, auparavant, insisté sur l’importance de la tenue d’une conférence internationale. « Dans le cas contraire, prévient-il, le pays se dirigera vers un effondrement total ».
http://www.horizons-dz.com/?Le-Pentagone-deploie-ses-missiles






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 1 Juil - 19:30

Barack Obama promet des explications sur les écoutes





Citation :
par Jeff Mason et Mark Felsenthal

DAR ES SALAAM (Reuters) - Barack Obama a promis lundi de fournir à ses alliés européens toutes les informations relatives aux programmes de surveillance américains, en réponse au tollé suscité par de nouvelles informations sur le sujet.

"Tous les services de renseignement, y compris ceux de l'Union européenne, essayent de comprendre ce qui se passe dans les capitales du monde entier à l'aide d'informations qui ne proviennent pas des médias", a-t-il toutefois déclaré, s'adressant à la presse lors d'une visite en Tanzanie.

Bruxelles a réclamé des explications sur les articles publiés ce week-end par The Guardian et Der Spiegel selon lesquels Washington a espionné l'Union européenne et plusieurs de ses Etats membres.

En France, François Hollande a exigé l'arrêt du programme d'écoute américain de l'UE. "Nous demandons que cela cesse dans les meilleurs délais, j'allais dire immédiatement", a-t-il déclaré, soulignant que Paris ne saurait "accepter ce type de comportement entre partenaires et alliés".

Comme Barack Obama, John Kerry, premier membre du gouvernement américain à réagir, a assuré que tous les gouvernements ou presque avaient recours à "de nombreuses activités" pour sauvegarder leurs intérêts et leur sécurité.

Le secrétaire d'Etat américain a dit avoir eu une conversation sur le sujet avec Catherine Ashton, porte-parole de la diplomatie européenne, de passage comme lui à Bruneï pour une conférence sur la sécurité en Asie.

"Chaque pays confronté aux affaires internationales mène de nombreuses activités afin de protéger sa sécurité nationale, et tous les types d'informations y sont utiles (...) Tout ce que je sais, c'est que ce n'est pas inhabituel pour de nombreux pays", a-t-il expliqué.

INSPECTION APPROFONDIE

Certains en Europe prônent le gel des négociations entamées il y a deux semaines, lors du sommet du G8, sur un traité de libre échange transatlantique, en attendant les explications américaines.

"On ne peut avoir de négociations, de transactions, sur tout domaine, qu'une fois obtenues ces garanties pour la France, et ça vaut pour toute l'Union européenne, et j'allais dire pour tous les partenaires des Etats-Unis", a ainsi dit François Hollande, qui a demandé au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, "de se mettre immédiatement en contact avec son homologue John Kerry pour avoir toutes les explications et toutes les informations".

José Manuel Barroso, président de l'exécutif européen, a donné pour instruction aux services compétents "de procéder à une inspection et une vérification de sécurité approfondies", a indiqué la porte-parole de la Commission, Pia Ahrenkilde Hansen.

"Si ces faits sont confirmés, ils sont extrêmement graves", a quant à lui déclaré Michel Barnier, commissaire européen au Marché intérieur, qui a dit parler au nom de la Commission européenne.

LA GUERRE FROIDE EST FINIE, DIT BERLIN

Le Guardian a rapporté dimanche soir que l'ambassade de France à Washington de même que la mission française auprès des Nations unies, entre autres représentations étrangères, avaient été placées sur écoutes par les services américains.

Le quotidien britannique, qui s'appuie sur un document de septembre 2010 obtenu auprès d'Edward Snowden, l'ex-consultant informatique de l'Agence de sécurité nationale (NSA), confirme aussi ce que le Spiegel rapportait samedi : les représentations de l'Union européenne ont également été mises sur écoute à Washington, à Bruxelles et à l'Onu.

D'après Der Spiegel, la NSA surveillait aussi les systèmes de communication de l'immeuble Justus Lipsius, qui héberge le Conseil européen à Bruxelles et où les gouvernements de l'UE disposent de bureaux à partir desquels ils peuvent passer des appels téléphoniques sécurisés.

Au total, écrit le Guardian, 38 ambassades et missions diplomatiques sont décrites comme des "cibles" par ce document qui "détaille une gamme extraordinaire de méthodes d'espionnage utilisées contre chacune de ces cibles, allant de micros dissimulés dans des équipements électroniques de communication à des branchements sur des câbles ou à la collecte de transmissions au moyen d'antennes spéciales".

"S'il est avéré que l'on a espionné des représentations diplomatiques de l'UE et des pays européens en particulier, nous dirons franchement qu'il est inacceptable d'écouter des alliés en secret", a assuré Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel. "Nous ne sommes plus à l'époque de la guerre froide", a-t-il ajouté.

Le Japon et la Corée du Sud ont également demandé des éclaircissements à Washington.

En France, du Front de gauche au Front national en passant par Europe Ecologie-Les Verts (EELV), les appels à accorder l'asile politique à Edward Snowden se multiplient.

Avec Lesley Wroughton à Brunei, Adrian Croft à Bruxelles, Pierre-Henri Allain à Lorient, Alissa de Carbonel à Moscou et Noah Barkin à Berlin, Guy Kerivel, Henri-Pierre André et Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Gilles Trequesser

http://fr.news.yahoo.com/barack-obama-promet-des-explications-sur-les-écoutes-






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Sam 27 Juil - 11:01

Deux détenus algériens de Guantanamo vont être rapatriés

Citation :
Les Etats-Unis comptent rapatrier en Algérie deux prisonniers du centre pénitentiaire de Guantanamo, installé sur une base militaire à Cuba, a annoncé vendredi 26 juillet la Maison Blanche.


"Nous prenons cette mesure en consultation avec le Congrès, et d'une façon responsable qui protège notre sécurité nationale", a déclaré Jay Carney, porte-parole de la présidence américaine. "Nous continuons à demander au Congrès de soutenir avec nous ces démarches, en levant les restrictions actuelles qui limitent de façon importante notre capacité à transférer des détenus hors de Guantanamo, y compris ceux dont le déplacement a été approuvé", a-t-il ajouté.

DOUZE ALGÉRIENS DÉJÀ TRANSFÉRÉS

L'administration n'a pas communiqué dans l'immédiat les noms des détenus concernés. Au moins 12 Algériens détenus à Guantanamo ont déjà été renvoyés dans leur pays. De son côté, le porte-parole du Pentagone, George Little, a souligné que, "ces derniers mois, une équipe de très hauts responsables a examiné de très près cette question", avant que le secrétaire à la défense, Chuck Hagel, ne donne son feu vert.
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/07/26/deux-detenus-algeriens-de-guantanamo-vont-etre-rapatries_3454377_3222.html






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 5 Aoû - 16:06

L'ambassade US à Alger restera fermée jusqu'au 31 aout

L’ambassade américaine à Alger sera fermée temporairement dès demain dimanche. La décision annoncée par le département américain concernent 21 autres consultas et ambassades US. Les raisons invoquées sont "pour prévenir d’une attaque terroriste d’ « El Qaida », " comme l'a rapporté le journal américain Washington Post suite à un avis de prudence du département d’Etat des Etats-Unis. Le département met en garde, par cette alerte, les ressortissants américains dans les pays qu’il qualifie « à potentiel continu d’attaques terroristes ». Ce message a été diffusé le 02 août sur le site officiel du département d'Etat dont voici extrait : « Le Département d'Etat alerte les citoyens américains au potentiel continu d'attaques terroristes, en particulier au Moyen-Orient et Afrique du Nord, (…) Les informations actuelles indiquent que al-Qaïda et des organisations affiliées qui continuent de planifier des attaques terroristes dans la région et ailleurs, et qu'ils peuvent planifier de lancer des attaques dans la période entre maintenant et la fin de Août. Cette alerte de Voyage expire le 31 Août 2013.»

Le Washington Post a en outre cartographié la liste des 22 ambassades et consulats américaines concernées, qu’on peut trouver sur le site du département américain. La dernière liste des missions diplomatiques des États-Unis qui seront fermées à compter de dimanche, tel que communiqué par le département d'état américain, est la suivante
U.S. Embassy Abu Dhabi, United Arab Emirates : http://abudhabi.usembassy.gov/em080113.html
U.S. Embassy Algiers, Algeria : http://algiers.usembassy.gov/emergency_message.html
U.S. Embassy Amman, Jordan : http://jordan.usembassy.gov/em080113.html
U.S. Embassy Baghdad, Iraq : http://iraq.usembassy.gov/em_080113.html
U.S. Consulate Basrah, Iraq : http://basrah.usconsulate.gov/em080113.html
U.S. Embassy Cairo, Egypt : http://egypt.usembassy.gov/em080113.html
U.S. Consulate Dhahran, Saudi Arabia : http://www.liberte-algerie.com/actualite/l-ambassade-us-a-alger-restera-fermee-jusqu-au-31-aout-204636
U.S. Embassy Djibouti, Djibouti : http://djibouti.usembassy.gov/message_us.html
U.S. Embassy Dhaka, Bangladesh : http://dhaka.usembassy.gov/
U.S. Embassy Doha, Qatar : http://qatar.usembassy.gov/wm-20130801.html
U.S. Consulate Dubai, United Arab Emirates : http://dubai.usconsulate.gov/080113.html
U.S. Consulate Erbil, Iraq : http://iraq.usembassy.gov/em_080113.html
U.S. Consulate Jeddah, Saudi Arabia : http://iraq.usembassy.gov/em_080113.html
U.S. Embassy Kabul, Afghanistan : http://kabul.usembassy.gov/em-08012013.html
U.S. Embassy Khartoum, Sudan : http://sudan.usembassy.gov/em080113.html
U.S. Embassy Kuwait City, Kuwait : http://kuwait.usembassy.gov/em_080113.html
U.S. Embassy Manama, Bahrain : http://bahrain.usembassy.gov/dn-080113.html
U.S. Embassy Muscat, Oman : http://oman.usembassy.gov/em080113.html
U.S. Embassy Nouakchott, Mauritania : http://mauritania.usembassy.gov/
U.S. Embassy Riyadh, Saudi Arabia : http://www.liberte-algerie.com/actualite/l-ambassade-us-a-alger-restera-fermee-jusqu-au-31-aout-204636
U.S. Embassy Sana’a, Yemen : http://yemen.usembassy.gov/em_080113.html
U.S. Embassy Tripoli, Libya : http://libya.usembassy.gov/service/information-for-travelers.html

Londres et Berlin ont annoncé à leur tour la fermeture de leur ambassade au Yémen le 4 et le 5 août pour les même raisons.
http://www.liberte-algerie.com/actualite/l-ambassade-us-a-alger-restera-fermee-jusqu-au-31-aout-204636
Revenir en haut Aller en bas
yanis
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Lun 5 Aoû - 16:30

voici le rapport d'alerte us

Travel Alert
U.S. DEPARTMENT OF STATE
Bureau of Consular Affairs
August 02, 2013



The Department of State alerts U.S. citizens to the continued potential for terrorist attacks, particularly in the Middle East and North Africa, and possibly occurring in or emanating from the Arabian Peninsula. Current information suggests that al-Qa’ida and affiliated organizations continue to plan terrorist attacks both in the region and beyond, and that they may focus efforts to conduct attacks in the period between now and the end of August. This Travel Alert expires on August 31, 2013.

Terrorists may elect to use a variety of means and weapons and target both official and private interests. U.S. citizens are reminded of the potential for terrorists to attack public transportation systems and other tourist infrastructure. Terrorists have targeted and attacked subway and rail systems, as well as aviation and maritime services. U.S. citizens should take every precaution to be aware of their surroundings and to adopt appropriate safety measures to protect themselves when traveling.

We continue to work closely with other nations on the threat from international terrorism, including from al-Qa'ida. Information is routinely shared between the U.S. and our key partners in order to disrupt terrorist plotting, identify and take action against potential operatives, and strengthen our defenses against potential threats.

We recommend U.S. citizens register their travel plans with the Consular Section of the U.S. Embassy through the State Department's travel registration website. We strongly recommend that U.S. citizens Traveling abroad enroll in the Department of State's Smart Traveler Enrollment Program (STEP). STEP enrollment gives you the latest security updates, and makes it easier for the U.S. embassy or nearest U.S. consulate to contact you in an emergency. If you don't have Internet access, enroll directly with the nearest U.S. embassy or consulate.

For the latest security information, U.S. citizens traveling abroad should regularly monitor the Department of State's Internet website attravel.state.gov where the Worldwide Caution, Country Specific Information, Travel Warnings, and Travel Alerts can be found. Follow us on Twitter and the Bureau of Consular Affairs page on Facebook as well. Download our free Smart Traveler app, available through iTunes or Google Play, to have travel information at your fingertips.

In addition to information on the internet, travelers may obtain up-to-date information on security conditions by calling 1-888-407-4747 toll-free in the United States and Canada or, from other countries, on a regular toll line at 1-202-501-4444. These numbers are available from 8:00 am to 8:00 pm Monday through Friday, Eastern Time (except U.S. federal holidays).




traduction,

Citation :
Voyage alerte
DÉPARTEMENT D'ÉTAT DES ÉTATS
Bureau of Consular Affairs
2 août 2013



Le Département d'Etat des alertes citoyens américains au potentiel continu d'attaques terroristes, en particulier au Moyen-Orient et Afrique du Nord, et peut-être se produire dans ou provenant de la péninsule arabique. Les informations actuelles indiquent que al-Qaïda et des organisations affiliées continuent de planifier des attaques terroristes à la fois dans la région et au-delà, et qu'ils peuvent concentrer leurs efforts pour mener des attaques dans la période entre maintenant et la fin de Août. Cette alerte de Voyage expire le 31 Août 2013.

Les terroristes peuvent choisir d'utiliser une variété de moyens et d'armes et de cibler les intérêts publics et privés. Il est rappelé du potentiel pour les terroristes pour attaquer les systèmes de transport public et autres infrastructures touristiques citoyens américains. Les terroristes ont ciblé et attaqué métro et ferroviaires, ainsi que les services de l'aviation et maritime. Les citoyens américains doivent prendre toutes les précautions pour être conscients de leur environnement et à adopter des mesures de sécurité appropriées pour se protéger lors des déplacements.

Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec d'autres nations sur la menace du terrorisme international, y compris d'al-Qaida. L'information est systématiquement partagée entre les États-Unis et nos partenaires clés afin de perturber complot terroriste, identifier et prendre des mesures contre des agents potentiels et renforcer nos défenses contre les menaces potentielles.

Nous recommandons aux citoyens américains enregistrent leurs plans de voyage avec la section consulaire de l'ambassade américaine à travers le site web d'enregistrement de voyage du département d'Etat. Nous recommandons vivement que les citoyens américains voyageant à l'étranger s'inscrivent dans le département du Programme d'inscription Smart Traveler de l'Etat (STEP). inscription STEP vous donne les dernières mises à jour de sécurité, et il est plus facile pour l'ambassade américaine ou le consulat américain le plus proche de vous contacter en cas d'urgence. Si vous n'avez pas accès à Internet, s'inscrire directement auprès de l'ambassade ou du consulat américain le plus proche.

Pour obtenir les dernières informations sur la sécurité, les citoyens américains voyageant à l'étranger devraient surveiller régulièrement le site du ministère de l'Internet attravel.state.gov de l'Etat où la mise en garde dans le monde entier, l'information spécifique du pays, mise en garde de voyage, et Alertes de voyage peut être trouvée. Suivez-nous sur Twitter et le Bureau des affaires consulaires Affaires Page sur Facebook ainsi. Télécharger notre application Smart Traveler gratuite, disponible via iTunes ou Google Play, de disposer d'informations de voyage au bout de vos doigts.

En plus de l'information sur Internet, les voyageurs peuvent obtenir des renseignements à jour sur les conditions de sécurité en composant le 1-888-407-4747 sans frais aux États-Unis et au Canada ou dans d'autres pays, sur une ligne régulière à péage 1-202-501-4444. Ces numéros sont disponibles 8h00-20h00 du lundi au vendredi, heure de l'Est (sauf jours fériés fédéraux américains).
http://travel.state.gov/travel/cis_pa_tw/pa/pa_6042.html
Revenir en haut Aller en bas
terminateur
Caporal chef
Caporal chef
avatar


MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    Sam 24 Aoû - 10:54

Arrestation à JFK d'un homme qui transportait de l'uranium dans des chaussures

Un homme a été arrêté mercredi à l'aéroport new-yorkais John Fitzgerald Kennedy (JFK), avec de l'uranium caché dans la semelle de ses chaussures, destiné à l'Iran, selon la justice américaine.

Citation :
Patrick Campbell, 33 ans, basé en Sierra Leone et qui arrivait de Paris, est accusé d'avoir voulu servir d'intermédiaire pour vendre à l'Iran 1.000 tonnes d'uranium purifié, en violation de la législation américaine.

Il était sous surveillance depuis mai 2012, depuis qu'il avait répondu à une petite annonce sur le site Alibaba.com, dont l'auteur cherchait à acheter de l'uranium 308 (yellow cake). Campbell avait répondu, sans savoir que l'auteur de la petite annonce était un agent américain des services d'immigration.

Son interlocuteur lui avait précisé qu'il voulait acheter 1.000 tonnes d'uranium purifié, destiné à l'Iran, qui devrait être mélangé à d'autres minerais pour voyager.

Campbell avait indiqué qu'il n'y aurait pas de problème, et que la cargaison voyagerait du Sierra Leone au port de Bandar Abbas en Iran, déclaré comme de la chromite.

Dans plusieurs conversations par téléphone, Skype ou courriels, Campbell avait fait valoir qu'il était lié à une compagnie qui vendait de l'uranium, de l'or, des diamants et de la chromite à la frontière du Liberia et du Sierra Leone, selon l'acte de mise en accusation.

Pour être éventuellement utilisé à des fins nucléaires, l'uranium purifié doit être enrichi.

En provenance de Paris, il a été arrêté mercredi alors qu'il arrivait à New York, en transit pour la Floride où il comptait montrer à son "contact" ses échantillons d'uranium, selon l'acte de mise en accusation.

Ces échantillons, placés dans des sacs en plastique, avaient été cachés dans la semelle d'une paire de chaussures dans ses bagages.

Accusé d'avoir violé la législation américaine concernant les transactions avec l'Iran, Campbell risque jusqu'à 20 ans de prison et une amende d'un million de dollars.
http://www.dhnet.be/actu/monde/arrestation-a-jfk-d-un-homme-qui-transportait-de-l-uranium-dans-des-chaussures-5217cbf535707ef67ad887f5






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: actualités US (économies politiques militaire )    

Revenir en haut Aller en bas
 

actualités US (économies politiques militaire )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Livret militaire
» Défilé militaire du 21 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: ( actualités ) :: Actu (internationales)
-