Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 Programme spatial chinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Programme spatial chinois    Jeu 29 Sep - 22:05

Tiangong-1

Citation :


Le lanceur chinois Grande marche 2FT avec le module orbital Tiangong-1 a décollé jeudi, à 21h16 locales (13h16 GMT) depuis le centre spatial de Jiuquan située dans la partie occidentale de la région autonome de Mongolie intérieure (nord-ouest de la Chine).

Tiangong-1, dont le nom signifie "palais céleste", sera utilisé dans le cadre du premier programme expérimental chinois d'arrimage des engins spatiaux. Le module devrait accueillir un vaisseau inhabité pour le premier rendez-vous spatial chinois en novembre 2011 et deux autres engins, dont au moins un vaisseau habité en 2012.

D'une masse de 8,5 tonnes, le module Tiangong-1 a une durée de vie de deux ans. Il est capable d'héberger trois astronautes pendant 20 jours

http://fr.rian.ru/science/20110929/191293369.html








Dernière édition par air-force le Lun 10 Juin - 21:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Ven 30 Sep - 18:03

La Chine a lancé jeudi son premier module d'essai de station orbitale Tiangong-1.

Suivez dans cette vidéo le moment du décollage.
   








Dernière édition par air-force le Lun 10 Juin - 21:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Lun 14 Nov - 23:54

la Chine effectue son deuxième arrimage automatique
Vaisseau spatial inhabité Shenzhou-8




La Chine a effectué lundi le deuxième arrimage automatique entre son vaisseau spatial inhabité Shenzhou-8 et le module orbital Tiangong-1, la manœuvre a été diffusée en direct par la chaîne chinoise CCTV-13.

Environ trente minutes avant le deuxième arrimage, Shenzhou-8 s'est séparé du module Tiangong-1. Les deux engins spatiaux s'étaient amarrés pour la première fois le 2 novembre dernier.

La Chine est ainsi devenue la troisième puissance spatiale après la Russie et les Etats-Unis à réaliser un amarrage automatique en orbite.

Lancé le 29 septembre, le module Tiangong-1 est un prototype de la future station spatiale chinoise qui sera mise en orbite vers 2016 et pourrait devenir habitée en 2020. Le module a une durée de vie de deux ans. Il est doté d'un nœud d'arrimage et capable d'héberger un groupe d'astronautes pendant 20 jours.

Le vaisseau Shenzhou-8 a décollé le 1er novembre depuis le site de Jiuquan (nord-ouest). Il doit atterrir le 17 novembre, selon la porte-parole du programme de vols pilotés chinois Wu Ping.

Deux autres engins spatiaux (Shenzhou 9 et Shenzhou 10) dont au moins un vaisseau habité seront lancés vers le module Tiangong-1 en 2012. Une femme pourrait faire partie de l'équipage. La Chine a déjà lancé deux vaisseaux habités en 2003 et en 2005.
http://fr.rian.ru/science/20111114/191972623.html






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Mar 15 Nov - 17:48

la force chinoise commence sérieusement a grimpé
a une allure assez fulgurente :284423:






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Mer 30 Nov - 12:01

La Chine met en orbite un satellite de télédétection

Citation :
La fusée porteuse chinoise Longue Marche CZ-2C avec à son bord le satellite de télédétection Yaogan-13 a été lancée dans la nuit du 29 au 30 novembre depuis le centre spatial de Taiyuan, rapporte mercredi l'agence Chine-Nouvelle.

Le satellite a été placé en orbite. Il s'agissait du 152e lancement d'une fusée de classe "Longue Marche".

La fusée et le satellite ont été conçus et construits par l'Académie chinoise de technologie spatiale (CAST), qui fait partie du groupe aérospatial chinois (CASC). Le premier satellite de classe Yaogan a été placé en orbite en 2006.

http://fr.rian.ru/science/20111130/192188857.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: sonde lunaire chinoise CE-3   Ven 16 Nov - 23:14

La maquette simplifiée de l'alunisseur et du rover de la sonde lunaire chinoise CE-3, exposée dans le salon de Zhuhai. Elle sera lancée dans la 2ème moitié de 2013, il s'agira la 3ème sonde lunaire chinoise.

http://img210.imageshack.us/slideshow/webplayer.php?id=36242184734268744.jpg

Il y a quelques temps CCTV avait diffusé une vidéo montrant les essais au sol de l'alunisseur et de son rover.

中国航天 - 嫦娥三号研制顺利 2013年落月探测


Le LRM chinois très connu, de calibre 300mm, de la famille WS (Gardien) - la portée maximale, suivant les versions, est de 300km. Plusieurs munitions différents furent développées, il existe même une version avec la tête en caméra de surveillance pour des missions de reconnaissance.

L'une des versions, WS-22, a tout particulièrement attiré mon attention, sur ses petites fusées circulaires autour de la coque qui lui permettent de changer rapidement de trajectoire. Une technologie vue principalement sur les derniers missiles anti-aérien comme PAC-3, 9M96 de S-400 ou encore HQ-19.

http://img33.imageshack.us/slideshow/webplayer.php?id=militairemissilews0001.jpg







Revenir en haut Aller en bas
mig29
Sergeant chef
Sergeant chef
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Lun 10 Juin - 21:14

La Chine lancera un vaisseau spatial habité le 11 juin





Citation :
La Chine lancera le vaisseau spatial habité Shenzhou-X (10) le 11 juin au soir, a annoncé lundi à la télévision nationale la représentante du programme des vols spatiaux chinois Wu Ping.

Le vaisseau décollera à 17h38 locales (09h38 UTC) depuis le site spatial de Jiuquan dans la province du Gansu (nord-ouest). Son équipage comprend trois "taïkonautes", deux hommes (Nie Haisheng, Zhang Xiaoguang) et une femme (Wang Yaping).

Shenzhou restera en orbite pendant 15 jours. Il s'arrimera deux fois au module orbital chinois Tiangong-1, le prototype de la future station orbitale chinoise qui devrait être mise en orbite d'ici 2020. Une procédure d'arrimage se tiendra en régime automatique et l'autre en régime manuel. Les astronautes chinois passeront 12 jours à bord du module orbital.

La Chine, qui réalise son propre programme spatial depuis le 8 octobre 1956, est la troisième puissance spatiale après la Russie et les Etats-Unis à avoir réalisé des amarrages automatiques en orbite. Shenzhou VIII (Cool, a été le premier vaisseau spatial chinois à s'arrimer automatiquement au module Tiangong-1 en novembre 2011.

La Chine est aussi le troisième pays, après les Etats-Unis et l'URSS, à avoir envoyé une femme dans l'espace grâce à ses propres technologies. La première femme astronaute chinoise, Liu Yang, 33 ans, a effectué un vol spatial en 2012, à bord du vaisseau Shenzhou IX (9).
http://fr.rian.ru/science/20130610/198514964.html






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Mar 11 Juin - 11:25






























Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Lun 14 Oct - 19:44

Les armes antisatellites fabriquées par la Chine



Les États-Unis considèrent que les trois satellites chinois orbitalisés cet été font partie d’un programme de développement d’armement antisatellite, a rapporté le rédacteur en chef du service information du site Internet du Washington Free Beacon Bill Gertz, célèbre pour ses relations dans le gouvernement et les agences de renseignement américain. Selon certains experts, la Chine pourrait en effet disposer de satellites tueurs datant de l’époque soviétiq
Citation :
Trois satellites, SY-7, CX-3 et SJ-15 a été lancés par une seule fusée-porteuse CZ-4C. Les premières informations sur leurs manœuvres en orbite ont été diffusées par les agences en août. Ces satellites effectuaient des manœuvres d’approche, et l'un d'eux, équipé par bras robotisé, a attaqué un autre satellite.

Selon les sources officielles, les lancements des satellites avaient un but scientifique, notamment liées à la maintenance des engins spatiaux. Les tests du bras robotisé correspondent tout à fait à cette description. Un instrument de ce type se trouvait notamment à bord des vaisseaux spatiaux américains Space Shuttle. Il a été utilisé notamment pour l’entretien et le retour des satellites sur Terre, même si ce genre de systèmes est réputé peu fiable et est très coûteux. La technologie de rapprochement peut certes avoir un but militaire. En URSS, on développait ce genre de « satellites-chasseurs » pour se rapprocher des appareils spatiaux de l’ennemi et les détruire par explosion. A en juger par le rapprochement des satellites, notamment d’un satellite lancé en 2005, les Chinois ont brillamment accompli leur mission.

Ainsi, outre les systèmes antisatellites construits sur la base de missiles DF-21 et éventuellement DF-31, qui, en décollant de la Terre, visent les appareils satellites de l’ennemi avec une ogive cinétique, la Chine peut disposer de satellites tueurs du modèle soviétique. Ces satellites peuvent être mis en orbite en cas de tensions militaires et y rester longtemps en attendant l’ordre de leur d’utilisation. En théorie, ces systèmes peuvent viser des cibles à des altitudes plus élevées que les systèmes construits sur la base des missiles balistiques.

Dans le même temps, la destruction d'un satellite à l'aide d’armes antisatellites peut être facilement prouvée et du point de vue juridique, ces actions sont considérées comme un acte de guerre. La Chine pourrait donc envisager des options moins dures pour mettre hors service les satellites de l’ennemi, notamment en perturbant leur fonctionnement, sans les détruire. Capturer le satellite de l’ennemi à l’aide d’un manipulateur, le désorienter et détruire certaines de ses fonctionnalités sont des moyens moins radicaux et souvent plus appropriés. Dans certains de ces cas, l'ennemi ne se rendra même pas compte que le satellite a été attaqué.

Pour la Chine, les armes antisatellites sont une riposte asymétrique destinée à contrer la suprématie technique américaine. Le concept chinois d’exploitation des réseaux électroniques implique la conduite simultanée d’une guerre électronique, mais aussi des attaques contre les systèmes de communications, de l'intelligence et du contrôle, tout comme des attaques des réseaux informatiques. Ce concept joue un rôle central dans les différents scénarios de conflits envisagés par Pékin. Une attention toute particulière est accordée au brouillage électronique et à la destruction des satellites ennemis, procédés naturels et inévitables dans de telles conditions. On peut en conclure que Chine possède le programme le plus puissant de construction d’armes antisatellites dans le monde
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_10_13/Quelles-armes-antisatellites-sont-fabriquees-en-Chine-4738/







bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Lun 14 Oct - 20:06

l'armée chinoise avance a grand pas 2emè puissance militaire il me semble






Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Lun 14 Oct - 20:26

Tout a fait Ninja mais d'ici 2025 je pense qu'elle sera la première puissance militaire au monde rien arrête se brave peuple Missiles-10 






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Lun 14 Oct - 20:31

Absolument berhoum,
j'y suis allez une fois le pays est magnifique ,
rien ne traine super propre et habitant respectueux envers les étrangers.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Sam 26 Oct - 9:35

Le 25 Octobre à 11h50 heure locale, la Chine lance avec succès le satellite SJ-16 depuis le centre de lancement JSLC à l'aide d'une fusée CZ-4B.
 
D'après la vidéo diffusée par CCTV, l'un des responsables qui a assisté au lancement est le directeur du Département numéro 4 de l'état major chinois, un département qui s'occupe de la reconnaissance électronique, de la lutte électronique et la reconnaissance par radar.
 
Il se pourrait que SJ-16 soit un satellite de radar.



La vidéo du lancement.



Photos de lancement.

























bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Sam 26 Oct - 11:22

Le programme spatial chinois : compétition ou coopération ?

Citation :
Le programme spatial chinois remonte à la fin des années 1950 lorsque Pékin met en place un programme de recherche et développement sur les missiles. Celui-ci bénéficie de l’aide soviétique et, dans une moindre mesure, d’une certaine connaissance des missiles américains1. Les hommes politiques ayant joué un rôle déterminant dans ce programme sont Zhou Enlai, Lin Biao et la Bande des Quatre2. Les deux premiers pensent que la réussite dans le domaine spatial permettrait d’accroître le prestige international de la Chine. La Bande des Quatre est davantage soucieuse de déplacer les opérations spatiales de Pékin vers Shanghai. En 1975, le développement des satellites de communication est inclus dans le Plan. Sous Deng Xiaoping, le programme spatial militaire se concentre sur les satellites de communication géosynchrones3, lesquels, alliés aux satellites de photographie terrestre, sont essentiels en matière de commandement et de renseignement. Le premier satellite de communication géosynchrone est lancé le 8 avril 1984 à bord d’une fusée Longue Marche 3. Deux ans plus tard, la recherche spatiale se voit accorder la plus haute priorité. Après une série de lancements de fusées de petite et moyenne taille dans les années 1960, le lancement préliminaire d’une fusée intercontinentale a lieu au début des années 1970, mais il faut attendre plus de neuf ans pour assister au premier essai de lancement d’une fusée intercontinentale, en mai 19804
lire la suite ici article très intéressant

http://perspectiveschinoises.revues.org/931






Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Dim 27 Oct - 11:14

La fusée CZ-3B qui lancera d'ici fin d'année la 3ème sonde lunaire chinoise ainsi que le rover lunaire est parti ce matin de son usine de Pékin pour rejoindre le centre de lancement XSLC en train.








bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Mar 26 Nov - 20:59


La Chine va envoyer une sonde spatiale sur la Lune



Le lapin de Jade, la sonde spatiale lunaire chinoise.


 - La Chine a annoncé mardi qu'elle allait lancer début décembre sa première sonde spatiale destinée à se poser sur la Lune, où elle y débarquera un véhicule d'exploration téléguidé, baptisé «Lapin de jade»...

Citation :
La Chine a annoncé mardi qu'elle allait lancer début décembre sa première sonde spatiale destinée à se poser sur la Lune, où elle y débarquera un véhicule d'exploration téléguidé baptisé «Lapin de jade».La date exacte du lancement n'a pas été précisée, les grands médias d'Etat insistant plutôt sur les performances attendues du «rover» lunaire, engin tout-terrain à six roues dont le nom fait référence à la mythologie chinoise.
La Chine doit réaliser son premier alunissage «en douceur»
Selon la légende, le lapin lunaire -- ou «lièvre de la Lune», la langue chinoise classique ne distinguant pas le lapin du lièvre -- vit sur la Lune, où il pile l'élixir d'immortalité dans son mortier. L'animal apothicaire a pour compagne Chang'e, la déesse chinoise de la Lune.
Avec cette mission nommée Chang'e-3, la Chine doit réaliser son premier alunissage «en douceur» dans le cadre de son ambitieux programme Chang'e, marqué par le succès de déjà deux sondes lunaires.
Les sondes Chang'e-1 (lancée en octobre 2007) et Chang'e-2 (lancée en octobre 2010), ont permis, après leur mise en orbite, d'effectuer des observations détaillées de la Lune.
D'abord pour conforter son statut de grande puissance, la Chine rêve de devenir ensuite le premier pays asiatique à envoyer un homme sur la Lune.
Le «rover» lunaire sera opérationnel trois mois
Le Lapin de jade, doté de panneaux solaires pour se fournir en énergie, sera chargé d'effectuer des analyses scientifiques et d'envoyer vers la Terre des images en trois dimensions de son satellite.
Le véhicule, d'une masse de 120 kilos, sera déposé dans la Baie des Arcs-en-ciel, un territoire lunaire encore inexploré selon l'administration spatiale chinoise. Cette zone offre des conditions favorables à la fois d'ensoleillement et pour la communication avec la Terre.
Le «rover» lunaire sera opérationnel trois mois, durant lesquels il pourra se déplacer à une vitesse maximale de 200 mètres par heure.
La Chine consacre des milliards de dollars à la conquête de l'espace, perçue comme un symbole de la nouvelle puissance du pays et des ambitions du Parti communiste (PCC) au pouvoir.
Pékin avance notamment à grandes enjambées dans un programme pour se doter d'une station orbitale permanente, et a dans cet objectif amélioré ces deux dernières années sa maîtrise des rendez-vous spatiaux entre modules.
D'autres pays d'Asie ont aussi des ambitions lunaires, à commencer par l'Inde qui avait réussi à poser sur la Lune une sonde le 14 novembre 2008 -- une première depuis le lancement du programme spatial indien (1963).

http://www.20minutes.fr/article/1254899/ynews1254899?xtor=RSS-176






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Mer 27 Nov - 17:36

Une conférence de presse s'est tenue aujourd'hui pour le programme d'exploration lunaire chinois. La 3ème sonde lunaire chinoise avec l'alunissage en douceur plus un rover seront lancés début Décembre.
 
Une source officieuse parle de l'alunissage au 16 Décembre.



Une animation de la mission CE-3



Un reportage sur la préparation de la mission dans BACC (Beijing Aerospace Command and Control Center), la première partie de la vidéo montre la salle centrale de BACC où les opérations sont coordonnées, la 2ème partie montre une petite salle de contrôle servant à contrôler en direct le rover, les "pilotes" pourront visualiser en 3D l'environnement réel sur la lune à travers les caméras du rover, à l'aide des lunettes 3D.



Une autre sonde lunaire chinoise, CE-2, continue sa mission non lunaire et se situe à plus de 61 millions de km de la Terre.







bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Mer 27 Nov - 18:12



Citation :
Les vols spatiaux chinois, de l'orbite basse à la Lune et au-delà

En 1992, la Chine s'est engagée dans un programme de vols spatiaux habités qui ont abouti au lancement du premier chinois (Yang Liwei) en 2003. Depuis, l'Empire du Milieu gravit une à une toutes les marches qui devraient le conduire à disposer d'une station orbitale permanente avant dix ans. Pékin imagine déjà qu'elle puisse "remplacer" la station spatiale internationale et ouvre son projet à la coopération. Des projets beaucoup plus audacieux sont en cours d'étude ou de développement pour déposer sur la Lune des taïkonautes, le préalable à des vols habités dans le Système solaire. Cette conférence rappellera toutes les grandes étapes du programme spatial habité chinois, le plus dynamique des grandes puissances spatiales.
http://www.canal-u.tv/video/musee_de_l_air_et_de_l_espace/les_vols_spatiaux_chinois_de_l_orbite_basse_a_la_lune_et_au_dela.11448



la Chine a effectué avec succès son 11ème lancement en 2013 en plaçant un satellite militaire optique en orbite héliosynchrone à l'aide d'une fusée CZ-4C dans le centre de lancement TSLC.








la chine avance rapidement et çà dans tout les domaines inimaginable affraid 






Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Sam 30 Nov - 9:47


La Chine lancera lundi à 01H30 son véhicule d'exploration de la Lune




 La Chine lancera lundi à 01H30 (dimanche 17H30 GMT) sa première sonde spatiale destinée à se poser sur la Lune, où elle y débarquera un véhicule d'exploration téléguidé baptisé « Lapin de jade », ont annoncé samedi les médias d'Etat.
« La mission Chang'e-3 sera lancée le 2 décembre à 01H30 depuis la base de lancement des satellites de Xichang », dans la province du Sichuan (sud-ouest), a précisé dans un microblog la télévision publique CCTV.
L'agence de presse Chine nouvelle a confirmé plus tard ces date et heure, en citant les autorités à Xichang.
Ce lancement marquera une étape importante dans la conquête spatiale chinoise, que Pékin réalise avec un gros retard sur les Etats-Unis ou la Russie, mais en mettant les bouchées doubles, rapporle l'AFP.
Le « Lapin de jade » est un « rover » lunaire à six roues dont le nom fait référence à la mythologie chinoise.

http://french.ruvr.ru/news/2013_11_30/La-Chine-lancera-lundi-a-01H30-son-vehicule-dexploration-de-la-Lune-2335/

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_11_30/La-Chine-lancera-lundi-a-01H30-son-vehicule-dexploration-de-la-Lune-2335/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    Sam 14 Déc - 14:34

Le premier rover lunaire chinois se pose sur la Lune (TV)   cheers  cheers 



Le premier rover lunaire chinois de 100 kg baptisé Yutu ("Lapin de jade") s'est posé samedi vers 13h10 UTC sur la Lune, a annoncé la chaîne de télévision chinoise CCTV.
L'astromobile lunaire Yutu doit son nom au compagnon de la déesse lunaire Chang'e qui réside sur la Lune, selon la mythologie chinoise. Il a aluni sur la plaine de lave basaltique Sinus Iridum ("Baie des arcs-en-ciel", en latin).
Le rover est arrivé à la Lune à bord de la sonde Chang'e-3. Il doit y installer un drapeau chinois et mener des études géologiques.
La première sonde lunaire chinoise Chang'e-1 a été lancée en 2007 dans le cadre du programme national d'exploration du satellite naturel de la Terre. Elle a permis aux chercheurs chinois de créer la première carte thermique de la Lune. En mars 2009, la sonde s'est écrasée sur la surface lunaire.
Le 1er octobre 2010, la Chine a lancé la sonde Chang'e-2 qui devait recueillir des informations nécessaires pour l'alunissage des Chang'e-3 et Chang'e-4.

http://fr.ria.ru/science/20131214/200017595.html






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Programme spatial chinois    

Revenir en haut Aller en bas
 

Programme spatial chinois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Programme spatial Russe
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Aviation civile et Espace :: Engins spatiaux, Espace...-