Top Air Forces Algerian
bienvenue parmi nous ,n'oublier pas de vous présenter avant toutes choses,
et de lire la charte du Forum,
merci,
le staff.

Top Air Forces Algerian

Forces Armées Algérienne
 
AccueilportailCalendrierS'enregistrerConnexion
bonjour,vous devez vous présenter merci

Partagez | 
 

 satellite de la NASA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: satellite de la NASA   Jeu 13 Jan - 16:29

La sonde Kepler a découvert la plus petite planète jamais observée en dehors du système solaire, mesurant 1,42 fois le diamètre de la Terre, après huit mois d'observations entre mai 2009 et début janvier 2010, a annoncé mardi l'agence spatiale américaine NASA.


La nouvelle exoplanète, baptisée Kepler-10b, est située dans la constellation Draco (Dragon), à 564 années lumière de la Terre. En surface, la température atteindrait  1500° Celsius. La masse de l'étoile autour de laquelle elle gravite est de 89,5% inférieure à celle du Soleil.

Il s'agit de la première exoplanète rocheuse découverte par la sonde Kepler qui a déjà repéré plusieurs planètes gazeuses depuis son lancement en mars 2009.

La sonde Kepler a pour vocation de rechercher des planètes en repérant les variations lumineuses des astres provoquées par passage d'une planète devant son étoile. En trois ans et demi, la sonde étudiera plus de 100.000 étoiles et leurs systèmes planétaires

MOSCOU, 11 janvier - RIA Novosti








Dernière édition par air-force le Dim 5 Jan - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Le dernier vol de navette spatiale le 8 juillet (NASA)   Ven 21 Jan - 12:25

14:59 21/01/2011MOSCOU, 21 janvier


La navette américaine Atlantis effectuera un vol supplémentaire, qui serait le dernier vol de navette spatiale, le 28 juin prochain, a annoncé vendredi l'agence spatiale américaine (NASA) sur son site internet.

Atlantis emportera le module logistique multifonctionnel Raffaello et des pièces de rechange à la Station spatiale internationale (ISS) et ramènera sur Terre une pompe défaillante pour le circuit d'ammoniac.

Le Congrès américain n'a pas encore autorisé le versement de plusieurs centaines de millions de dollars nécessaires à ce lancement. Toutefois la NASA a déjà entamé la préparation au vol.

La NASA avait déjà fixé les dates des derniers tirs des navettes Discovery et Endeavour avant l'arrêt du programme Space Shuttle.
Reporté à plusieurs reprises en raison de problèmes techniques, le dernier tir de la navette spatiale américaine Discovery se tiendra le 24 février, à 16h50 locales (05h50 GMT). Discovery acheminera des frets vers l'ISS. Les astronautes de la navette Al Drew et Steve Bowen effectueront deux sorties extravéhiculaires.

Endeavour, dont le vol était initialement prévu pour le 1er avril, décollera le 19 avril, à 19h48 (07h48 GMT). Endeavour transportera un spectromètre magnétique à l'ISS. Son vol pourrait devenir le dernier vol de navette, si le Congrès ne verse pas les fonds nécessaires pour la mission d'Atlantis.

Les astronautes de tous les pays s'envoleront vers l'ISS à bord de vaisseaux russes Soyouz après l'arrêt du programme américain Space Shuttle. Quant au transport de fret, les navettes américaines seront remplacées par les cargos ATV européens et les Progress russes






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Le lanceur Taurus XL tombe dans le Pacifique avec le satellite Glory (NASA)   Sam 5 Mar - 18:31



Le lanceur américain Taurus XL, qui devait mettre en orbite le satellite d'observation de la Terre baptisé Glory, est tombé dans le Pacifique Sud, a annoncé vendredi Omar Baez, responsable du lancement, lors d'une conférence de presse diffusée sur le site de la NASA.

La fusée-porteuse Taurus XL a décollé vendredi, à 10h09 GMT, depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie. Trois minutes plus tard, la coiffe du lanceur n'a pas été éjectée à temps et la fusée n'a pas réussi à atteindre la vitesse requise pour placer le satellite en orbite.

Le tir précédent d'un Taurus XL transportant un autre satellite de télédétection de la NASA, Orbiting Carbon Observatory (OCO), a aussi échoué pour la même raison, en 2009.

MOSCOU, 4 mars - RIA Novosti
Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Les Etats-Unis lancent leur deuxième drone spatial    Dim 6 Mar - 18:12

Drone spatial expérimental, baptisé X-37B Orbital Test Vehicle (OTV-2)



MOSCOU, 6 mars - RIA Novosti
L'Armée de l'air américaine a lancé dimanche son deuxième drone spatial expérimental, baptisé X-37B Orbital Test Vehicle (OTV-2), qui ressemble à une petite navette spatiale, ont rapporté les médias internationaux.

Le lanceur Atlas 5 avec le drone a décollé depuis le site spatial du cap Canaveral, en Floride. Le nouveau drone servira de plateforme d'essai d'équipements pour satellites, selon l'agence AP.

La première navette spatiale automatique W-37B OTV-1 lancée en avril 2010, a atterri en décembre après avoir passé 270 jours en orbite.

Initialement chapeauté par la NASA, le programme des drones spatiaux a plus tard été confié au Pentagone et ensuite à une unité secrète de l'US Air Force.






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Ven 20 Mai - 18:55





Le lancement d'Atlantis vers la Station spatiale internationale (ISS), dernier d'une navette américaine, a été reporté du 28 juin au 8 juillet, a annoncé vendredi la NASA.

"Le dernier vol d'une navette commencera le 8 juillet, à 11h40 (15h40 GMT). La navette décollera du centre spatial Kennedy en Floride. Une date officielle de lancement sera annoncée au terme d'une réunion des responsables de la mission programmée pour le 28 juin", a indiqué l'agence spatiale américaine dans un communiqué.

Le programme Space Shuttle prendra fin après le vol d'Atlantis. Les navettes mises à la retraite seront exposées dans des musées américains - Enterprise à New York, Discovery à Washington, Endeavour à Los Angeles et Atlantis au centre spatial Kennedy.

Les astronautes de tous les pays s'envoleront vers l'ISS à bord de vaisseaux russes Soyouz. Quant au transport de fret, les navettes seront remplacées par les cargos ATV européens et les Progress russes.

La NASA et l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) ont signé des accords supplémentaires pour 753 millions de dollars prolongeant le contrat de transport des astronautes vers l'ISS jusqu'à 2016
MOSCOU, 20 mai - RIA Novosti






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: La NASA présente son lanceur du futur   Jeu 15 Sep - 18:27

L'agence spatiale américaine NASA a présenté un projet de lanceur censé devenir le plus puissant de l'histoire. Il doit permettre aux Etats-Unis de lancer un vaisseau habité vers Mars.

http://fr.rian.ru/video/20110915/191077680.html

présentation du lanceur en video



La Nasa dévoile un nouveau lanceur lourd pour l'exploration habitée

Le patron de la Nasa, Charles Bolden, a dévoilé mercredi le concept du nouveau lanceur lourd américain destiné à l'exploration spatiale habitée lointaine, dont l'objectif ultime est Mars.

"Ce nouveau système de lancement créera des emplois américains bien rémunérés, assurera le maintien du leadership américain dans l'espace et inspirera des millions de personnes à travers le monde", a-t-il déclaré lors d'une présentation dans l'enceinte du Congrès, entouré de plusieurs sénateurs démocrates et républicains.

Ce lanceur, baptisé "Space Launch System", permettra de transporter des astronautes au-delà de l'orbite terrestre basse, dans une capsule appelée "Orion Multi-Purpose Crew Vehicle", dont la forme rappelle celle du programme Apollo de conquête de la Lune.

Les deux premiers étages de la fusée seront propulsés par des moteurs cryogéniques qui utilisent un mélange d'hydrogène et d'oxygène liquide

La première version du lanceur sera capable de propulser dans l'espace une charge utile allant de 70 à 100 tonnes, avant d'évoluer pour accroître cette capacité jusqu'à 130 tonnes.

Ce système utilisera largement les technologies éprouvées utilisées pour lancer la navette spatiale, souligne l'agence spatiale américaine dans un communiqué.

Le dernier orbiteur, Atlantis, a volé en juillet mettant fin à un programme vieux de trois décennies.

La décision de lancer ce projet intervient après de longs mois de réflexion durant lesquels la Nasa a examiné différentes conceptions de lanceurs lourds.






Revenir en haut Aller en bas
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Ven 16 Sep - 16:03

salut,

a ce que je vois c'est la course de l'espace entre les usa et la russie qui d'alleurs n'a jamais cesser,

a qui la palme:?:






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
air-force
fondateur (Administrateur)
fondateur (Administrateur)
avatar


MessageSujet: satellite de la NASA   Ven 23 Sep - 14:21

Le point d'impact du satellite de la NASA reste inconnu





Citation :
Un satellite américain de la taille d'un petit bus doit retomber sur terre vendredi 23 septembre, entre 18 heures et minuit, heure française, selon la NASA, qui ne pouvait pas donner jeudi davantage de précisions sur l'heure et le lieu de l'impact. "Il est encore trop tôt pour faire une prédiction de l'heure et de la zone de retour dans l'atmosphère avec plus de précision", a ajouté l'agence, qui promettait des prévisions plus affinées dans les vingt quatre heures suivantes

Upper Atmosphere Research Satellite (UARS) est un satellite d'une dizaine de mètres pesant près de six tonnes. Il a été mis en orbite en 1991 par la navette Discovery pour étudier la haute atmosphère. UARS a fini sa mission en 2005 et va retomber sur terre faute de carburant. "Si une grande partie du satellite va se briser en de nombreux morceaux en entrant dans l'atmosphère, tous les débris ne vont pas brûler", a expliqué la NASA, précisant qu'il était impossible de prévoir où ces débris tomberaient.

UN RISQUE SUR 3 200 QU'UN HUMAIN SOIT TOUCHÉ

En 2002, l'agence spatiale américaine avait mené un audit sur les risques induits par la retombée du satellite. Il en découle que sur les 5 668 kg du mastodonte, 532 kg seulement pourraient survivre à l'entrée dans l'atmosphère. Soit 26 objets parmi lesquels on compte des roues et des batteries.
L'agence spatiale américaine répète que la probabilité "est extrêmement faible" qu'un humain sur les quelque sept milliards qui peuplent la Terre soit touché par un de ces morceaux. Il y a un risque sur 3 200 que quelqu'un, quelque part dans le monde, soit frappé par un de ces débris – ce qui, sur une planète dont 90 % de la surface est inhabitée, revient à une probabilité de 0,03 %.


Citation :

Jusqu'ici, "il n'y a jamais eu d'accident provoqué par un engin spatial revenant dans l'atmosphère", précise l'agence. "Des engins de cette taille retombent en moyenne une fois par an", a expliqué Mark Matney , un scientifique de la NASA spécialiste des débris spatiaux. Le plus gros engin spatial à être retombé sur terre est la station spatiale soviétique Salyut 7 dont les débris ont arrosé une ville d'Argentine en 1991, sans faire de victime.

PRÉCISIONS VINGT MINUTES AVANT L'IMPACT

La NASA a indiqué que le satellite chuterait quelque part entre 57 degrés de latitude nord et 57 degrés de latitude sud, une superficie qui couvre une grande partie de la Terre. L'agence communiquera sur la chute douze heures, six heures et deux heures avant l'arrivée du satellite. Mais, même deux heures avant, les ingénieurs ne pourront pas faire mieux que d'avancer une zone d'impact large de 12 000 km. Et ce n'est qu'à vingt minutes de la chute qu'ils pourront se prononcer précisément. "Cette incertitude s'explique notamment par la trajectoire vagabonde du satellite et par ses culbutes qui nous empêchent de savoir comment il va évoluer", selon Mark Matney.

La NASA a demandé aux gens qui pourraient s'approcher des débris de l'engin de ne pas les toucher . Non parce qu'ils sont toxiques ou inflammables mais parce qu'ils pourraient être coupants. Et aussi "parce que, formellement, ils appartiennent au gouvernement américain", a rappelé la porte-parole.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/23/le-point-d-impact-du-satellite-de-la-nasa-reste-inconnu_1576560_3244.html#xtor=AL-32280308






Revenir en haut Aller en bas
http://www.air91-force-algerian.com
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Sam 24 Sep - 18:09

Le satellite de la Nasa s'est écrasé, point de chute inconnu


Citation :


CAP CANAVERAL, Floride (Reuters) - Un ancien satellite de la Nasa pesant dix tonnes est retombé sur Terre samedi matin et des débris ont sans doute été trouvés au Canada.

Des usagers de Twitter ont signalé la présence de débris à Okotoks, au sud de Calgary dans l'ouest du Canada. Il s'agit très probablement de restes de l'Upper Atmosphere Research Satellite (UARS), satellite de la Nasa en orbite depuis 20 ans.

Le retour dans l'atmosphère était prévu entre 03h45 et 04h45 GMT, a dit la Nasa. Durant cette période, le satellite a survolé le Canada et l'Afrique ainsi que de vastes zones des océans Pacifique, Atlantique et Indien.

Les scientifiques de la Nasa n'ont pu dire l'heure ni l'endroit précis de la retombée du satellite.

Une grande partie de l'UARS s'est désintégré en entrant dans l'atmosphère mais 26 pièces, d'un poids total de 500 kilos environ, ont pu survivre à la traversée de l'atmosphère.

Ce satellite est l'un des quelque 20.000 objets spatiaux gravitant autour de la Terre. Un objet de la taille de l'UARS (dont le poids est de 5,89 tonnes) retombe chaque année dans l'atmosphère.

Les eaux et les zones inhabitées constituant la plus grande partie de la planète, les risques de voir les débris tomber sur quelqu'un sont estimés à un sur 3.200, note la Nasa.

Le satellite de recherche mesure 10,6 mètres de long pour 4,5 mètres de diamètre, soit la taille d'un autobus.

La dernière station spatiale russe, Mir, s'est abîmée dans l'océan Pacifique en 2001, mais sa chute avait été guidée.

La station spatiale américaine Skylab, elle, s'était écrasée sur Terre en 1979.

Irene Klotz; Eric Faye et Clément Guillou pour le service français

http://fr.news.yahoo.com/le-satellite-la-nasa-sest-écrasé-point-chute-072839139.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
DSI
Adjudant
Adjudant
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Dim 25 Sep - 17:50

Le satellite américain UARS aurait fini ses jours dans le Pacifique (NASA)





Citation :


La plus grande partie du satellite scientifique américain UARS (Upper Atmosphere Research Satellite) est rentrée dans l'atmosphère terrestre au-dessus du Pacifique, a annoncé samedi l'agence spatiale américaine NASA sur son site internet.

"Nous confirmons que le satellite est entré dans les couches denses de l'atmosphère terrestre au-dessus de l'océan Pacifique", a indiqué l'agence.
Le Commandement stratégique unifié des Etats-Unis cherche à préciser où sont tombés la plus grande partie du satellite et les autres débris.

Selon les spécialistes de la NASA, les débris de l'engin spatial peuvent survoler le Canada et l'Afrique et tomber dans les océans Pacifique, Atlantique et Indien.

Environ 26 fragments de l'engin spatial, d'une masse totale de plus de 500 kg, devaient tomber sur la Terre. Il s'agit d'éléments en acier, en titane et en béryllium qui n'ont pas brûlé dans les couches denses de l'atmosphère, rapporte la chaîne CNN.

Le satellite scientifique UARS, d'une masse de 6,5 t, était destiné à étudier les couches supérieures de l'atmosphère terrestre. Il a été lancé en septembre 1991 par la navette Discovery et a initialement évolué à une altitude de 600 km. Conçu pour être exploité pendant 3 ans, il est resté en orbite 14 ans. En 2005, il est passé sur une orbite plus basse et a été désactivé. Après une collision avec un objet d'origine inconnue, probablement le satellite soviétique Kosmos-1275, le satellite a commencé sa descente non contrôlée.

http://fr.rian.ru/science/20110924/191199763.html






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Mar 4 Oct - 22:03

Un satellite américain lancé depuis Baïkonour dans la nuit du 4 au 5 octobre






Citation :


Un lanceur Zenit-2SB de fabrication ukrainienne doté d'un propulseur russe DM-SLB décollera depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, dans la nuit de mardi à mercredi, il mettra en orbite le satellite américain Intelsat 18, a annoncé l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"Le lancement de la fusée-porteuse Zenit-2SB avec le satellite Intelsat 18 est programmé pour le 5 octobre, à 01h00 heure de Moscou (le 4 octobre, à 21h00 GMT)", a indiqué un porte-parole de Roskosmos.

Le bloc d'accélération DM-SLB et le satellite se sépareront du deuxième étage du lanceur 8 minutes et demie après le décollage. Le propulseur sera mis en marche à trois reprises pour permettre au satellite Intelsat 18 d'atteindre l'orbite de transfert géostationnaire, selon le porte-parole.

Le satellite se séparera du bloc d'accélération mercredi, à 03h34 GMT, soit environ 6 heures et demie après le décollage. Il atteindra l'orbite géostationnaire au moyen de ses propres moteurs, a précisé le porte-parole.

Conçu par le groupe américain Orbital Sciences, Intelsat 18 appartient à l'opérateur américain Intelsat. Doté de 24 transpondeurs en bande C et de 12 transpondeurs en bande Ku, il fournira des services de télécommunications aux clients en Asie de l'Est, dans la région du Pacifique et à la côte occidentale des Etats-Unis et diffusera des services de télévision en Polynésie française, en Australie de l'Est et aux Etats-Unis. Le satellite a une masse de 3,2 tonnes. Sa durée de vie est de 15 ans.

http://fr.rian.ru/science/20111004/191352704.html






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Mar 4 Oct - 22:08

le lancement est rapporté au 6 octobre






Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Le dernier vol de la navette Discovery   Mar 17 Avr - 19:58

La navette spatiale américaine Discovery décolle pour son ultime vol.




La célèbre navette sera exposée au Musée national de l'air et de l'espace à Washington après 27 ans de vols spatiaux. Discovery, montée sur le dos d'un Boeing 747 de la NASA, a quitté mardi le site spatial de Cap Canaveral, en Floride. Sur la photo: les spécialistes préparent Discovery pour son dernier vol.



Le Boeing emportant la navette a fait un tour d'honneur au-dessus du site spatial de Cap Canaveral avant de partir à destination de Washington.



Les spécialistes du site spatial de Floride préparent la navette Discovery à son dernier vol.



Discovery a effectué 39 vols spatiaux, et passé au total 365 jours en orbite terrestre.



La navette a réalisé 5.830 révolutions autour de la Terre, couvrant une distance totale de 238,54 millions de kilomètres.



Discovery a été la première navette à reprendre la voie des airs après les catastrophes de Challenger et de Columbia.



Discovery a été la première navette américaine à accueillir un cosmonaute russe, Sergueï Krikalev.








Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Lun 21 Oct - 17:14


Risque de tempête solaire et conséquences terrestres




De puissantes explosions avec des rejets importants de plasma pourraient avoir lieu au cours des prochains jours sur le Soleil. Ce phénomène risque de provoquer des orages magnétiques sur Terre, avec comme conséquence des dysfonctionnements d’appareils électroniques et des avaries. Selon les chercheurs russes, le danger d'éruptions solaires se poursuivra jusqu'à lundi. Mais un autre scénario d'évolution des événements est également possible, préviennent les experts.
Deux zones actives avec des groupes de tâches sont en train de se rapprocher sur le Soleil. Tant qu'elles sont bien séparées, elles ne présentent pas de danger, mais si elles se rapprochent, cela risque de provoquer un puissant rejet de plasma sur le Soleil. Des quantités condensées de gaz chaud se détacheront du corps céleste et se dirigeront vers l’espace le long de la ligne du champ magnétique solaire. Si ces lignes sont dirigées vers la Terre, cette dernière se retrouvera sous l’effet du fameux « nuage magnétique ».
« Si la Terre se retrouve sur le chemin de ce nuage, un orage magnétique risque d’éclater », explique le chef du département de physique du plasma à l’Institut de la recherche spatiale de l’Académie des sciences de Russie Anatoly Petroukovitch. « Des aurores polaires fortes et des variations géomagnétiques qui influenceront les signaux radio risquent également d’apparaître. »
Ce genre de problèmes représente un danger réel pour l’homme. Les avions risquent de perdre la liaison radio avec les contrôleurs aériens et les balises. Les particules de haute énergie peuvent même faire dévier la trajectoire des missiles. L’ogive d’un missile risque donc de s’écarter de sa cible et les conditions de cet écartement sont imprévisibles. Cela s’est déjà produit avec des satellites, que le plasma a mis hors service. Des incidents sur l’infrastructure terrestre ne sont pas exclus également.
« Les axes de communication, que cela soit des oléoducs, des gazoducs, ou des chemins de fer, sont soumis à des courants induits d’après la loi de Faraday »,explique Alexandre Soloviev, directeur du laboratoire de physique du Soleil à l’observatoire de Poulkovo, près de Saint-Pétersbourg. « Cela peut provoquer des incendies et des problèmes techniques des stations automatiques sur les chemins de fer. »
Pour faire face à ces menaces éventuelles, la Russie et les Etats-Unis ont créé des services spéciaux chargés du contrôle de la « météo spatiale ». Ces services surveillent le niveau de l’activité solaire et émettent des avis d’alerte aux différentes institutions en charge du contrôle de l’infrastructure. Mais le comportement du Soleil reste très imprévisible.
« Il est difficile de prédire des explosions sur le Soleil, car ces événements sont très rares », continue Alexandre Soloviev. « Nous avons du mal à prédire à quelle fréquence peuvent se produire des ouragans dans l’atmosphère, et comment les localiser. »
Pour l’instant, les chercheurs arrivent à faire des pronostics avec quelques heures d’avance. Cela suffit pour corriger les horaires des vols des missiles et des avions. Quant à l'équipage de la Station spatiale internationale (ISS), les astronautes se trouvant à bord sont interdits de sortie dans l’espace pendant cette période. Il est important d'avertir le plus de personnes possible de l’arrivée de l’orage magnétique, car l’état de santé de ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires risque de se détériorer pendant cette période. Les bulletins de météo solaire sont régulièrement publiés sur le site Internet du Service d'hydrométéorologie et de surveillance de l'environnement (Roshydromet).  


http://french.ruvr.ru/2013_10_20/La-meteo-solaire-est-imprevisible-6996/

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2013_10_20/La-meteo-solaire-est-imprevisible-6996/








bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Lun 21 Oct - 17:22

pas très réjouissant tout çà déjà que tout ais détraquer What a Face 






Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Lun 21 Oct - 17:35

Et ont nous dit pas tout ...affraid 






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Lun 21 Oct - 20:53

çà c'est clair on peut recevoir un Météorite dans la tronche ,
il nous dirons rien sauf qui peu trop tard:face: 






Revenir en haut Aller en bas
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Jeu 24 Oct - 20:31


Des orages magnétiques attendues sur Terre le 25 et le 26 octobre




Des orages magnétiques sont attendus sur Terre les 25 et 26 octobre prochains. Selon les experts, des perturbations magnétiques sont possibles à cause d'une série d'éruptions qui ont eu lieu le 22 octobre sur le Soleil.
Citation :
Au total, il y aurait trois éruptions de classe M (très forte ampleur), accompagnées d’une émission de plasma. La première éruption fut assez faible, tandis que les deux autres sont plus fortes.
Les experts n’excluent pas des perturbations de la magnétosphère de la Terre, mais ces perturbations seront faibles.




http://french.ruvr.ru/news/2013_10_24/Des-orages-magnetiques-attendues-sur-Terre-le-25-et-le-26-octobre-7276/

Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_10_24/Des-orages-magnetiques-attendues-sur-Terre-le-25-et-le-26-octobre-7276/






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Jeu 24 Oct - 21:43

c'est demain Alors Embarassed 






Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Jeu 28 Nov - 20:00

La NASA a publié une « vidéo » du vol de la comète ISON



Citation :

La NASA a filmé une vidéo du vol de la comète ISON qui frôle la Terre. La vidéo a été réalisée à partir des photos faites par une caméra de l'observatoire spatial SOHO. Ces photos ont été prises dans la période du 20 au 25 novembre.



Cette vidéo montre l’ISON elle-même, la Terre et le Mercure. La comète se dirige vers le Soleil, qui est situé dehors du cadre de l'objectif. Un autre corps céleste est visible près du Soleil, c’est une comète 2P/ENCKE.

La comète ISON a été découverte par des astronomes amateurs il y a un peu plus d'un an, le 21 septembre 2012. Au début, elle était comme une étoile blême, mais désormais sa luminosité augmente de jour en jour.
Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2013_11_28/La-NASA-a-publie-une-video-du-vol-de-la-comete-ISON-7136/

SOHO Sees Comet ISON Appear



http://french.ruvr.ru/news/2013_11_28/La-NASA-a-publie-une-video-du-vol-de-la-comete-ISON-7136/






Revenir en haut Aller en bas
http://pecheurs77.creerunforum.net/
berhoum
Administrateur
Administrateur
avatar


MessageSujet: Re: satellite de la NASA   Ven 29 Nov - 17:51


La comète Ison en partie détruite après son passage au ras du Soleil


La comète Ison n’a pas — tout à fait — survécu à son passage près du Soleil. Les observatoires solaires installés dans l’espace, Soho, Stereo et SDO, l’ont perdue de vue. Mais un éclat brillant, vu dans la matinée du 29 novembre, pourrait bien être un fragment, témoignant de l’explosion du noyau, mais poursuivant sa route. Le suspense continue.





Dans la nuit du 28 au 29 novembre, l'observatoire solaire Soho repérait un éclat, que l'on voit ici en haut à gauche du disque masquant le Soleil. La trajectoire de la comète Ison vient d'en bas à droite sur cette image. Débris de queue voué à disparaître, ou fragment survivant du noyau ? On l'ignore encore, mais il est certain que la comète s'est en partie disloquée
Après les astronomes amateurs qui suivaient la comète Ison à mesure qu’elle s’approchait duSoleil, devenant de plus en plus lumineuse, les télescopes spatiaux spécialisés dans l’observation solaire ont pris le relais. Soho (Nasa et Esa) et les deux Stereo (Nasa) ont pu voir la comète jusqu’à ce qu’elle passe au plus près du Soleil, à son périhélie donc, dans la soirée du 28 novembre, à environ 1,2 million de kilomètres, avec une vitesse de plus de 130 km/s (470.000 km/h).
Sous la puissance des radiations solaires, la glace qui compose en partie la comète Ison se sublime (elle passe directement à l’état gazeux), formant cette superbe queue. Cette perte peut affecter la cohésion du noyau, composé également de roches et d’une taille estimée entre 2 et 4 km.
La comète Ison vue par Soho durant son approche du Soleil, à gauche le 28 novembre à 17 h 00 TU (18 h 00 en France) et, à droite, pendant sa disparition derrière le disque protecteur du coronographe Lasco (le Soleil se trouve à la position indiquée par le cercle blanc).

Premières souffrances de la comète à l’approche du Soleil
Les mesures réalisées il y a quelques jours indiquaient déjà que les émissions moléculaires avaient chuté d’un facteur 20 et avaient été divisées par trois dans la queue de poussières. La comète venue du lointain nuage de Oort semblait fort malmenée par la chaleur solaire…
Après les dernières observations par les jumeaux Stereo A et B et par Soho, les astronomes 
Ison l'imprévisible préparait un coup de théâtre
Las, l’astre errant n’est pas apparu dans la soirée du 28, laissant supposer qu’il avait explosé et peut-être disparu corps et bien dans le Soleil. Les faire-part de décès ont commencé à se répandre dans la presse…
Mais dans la matinée de vendredi, le coup de théâtre est venu de Soho et Stereo qui ont repéré un éclat proche du Soleil et s’en éloignant, probablement un fragment de la comète. Une queue apparaît nettement. Mais est-ce une comète sans tête ? Autrement dit, ne s'agit-il pas que d'un débris qui va disparaître complètement ? Ou bien reste-t-il un morceau de noyau qui va poursuivre sa route en s’éloignant du Soleil ? La comète Lovejoy avait vécu une aventure semblable et était réapparue avec une queue, rappelle Karl Battam sur le blog du CIOC (Comet Ison Observing Campaign). Tout ce que l'on peut dire actuellement, c'est qu'une partie d'Ison a résisté. L'auteur y compare la comète au chat de Schrödinger, à la fois mort et vivant... La comète, que l'on savait capricieuse et imprévisible, l'est toujours autant...






bienvenue sur le forum.Invité

    
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: satellite de la NASA   

Revenir en haut Aller en bas
 

satellite de la NASA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Envoie de satellite :Miss nettoyage par la NASA
» Photos SATELLITE des ports militaires !
» Maurice G. Dantec – Satellite Sisters
» Sat24.com, image satellite meteo en temps réel
» Qui pourrait me donner une info sur ce bateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Top Air Forces Algerian :: Aviation civile et Espace :: Engins spatiaux, Espace...-